Amnesia: Memories

Amnesia: Memories

  • De quoi ça parle ?

L’héroïne a perdu la mémoire depuis qu’un petit esprit, Orion, est littéralement entré en collision avec elle et s’est retrouve logé par accident dans son subconscient. Orion va aider la jeune fille à retrouver ses souvenirs, mais le problème est qu’il ignore de quelle « dimension » elle est originaire et lui propose donc quatre choix. Une fois la « dimension » en question choisie, notre héroïne devra essayer de retrouver la mémoire tout en évitant d’éveiller les soupçons sur son amnésie…

  • Qu’est-ce que ça vaut ?

Amnesia: Memories est un visual novel très joli si on accroche un minimum au style de Mai Hanamura, mais au niveau de l’histoire il y a tout de même quelques côtés un peu glauques qui peuvent rebuter : rendre romantiques certains aspects assez discutables du comportement et de la personnalité des personnages masculins ne plaira sûrement pas à tout le monde (notamment un certain passage avec une cage…). Personnellement, je n’ai pas vraiment aimé cet otome game étant donné la façon dont est traitée l’héroïne dans la plupart des routes, mais je sais qu’il y a beaucoup de fans.

  • C’est sorti sur quoi ?

Sorti en 2015 chez nous, Amnesia est l’un des premiers otome games à être arrivé sur Steam, où il est souvent bradé : il était même vendu 2,79€ pendant quelques temps ! La version Vita n’est malheureusement sortie qu’en version dématérialisée sur le PlayStation Store, que ce soit en Europe ou aux États-Unis. A noter qu’il existe également une version Android et iOS.

  • Le saviez-vous ?

Le jeu original, sorti en 2011 sur PSP, a connu un assez bon succès au Japon où il a donné naissance à plusieurs fan discs, tous inédits chez nous : Amnesia LaterAmnesia Crowd (deux jeux PSP qui ressortiront plus tard ensemble sur Vita sous le nom Amnesia Later x Crowd V Edition) et Amnesia World (uniquement sur Vita). Il existe également une adaptation en anime de 12 épisodes.

 

revenir au guide des otome games