Impressions sur les anime de l’été 2007 (2ème Partie)

Suite de mes impressions sur les nouvelles séries de cet été ! Au programme : Sayonara Zetsubou Sensei, Potemayo, Shigurui, Sky GirlsZero no Tsukaima : Futatsuki no KishiMoetan et Zombie Loan.

 

Sayonara Zetsubou Sensei

Sayonara Zetsubou Sensei

Impression générale : 

Je crois que j’ai trouvé ma nouvelle future série favorite de cet été ! J’ai vraiment adoré le style graphique ainsi que la réalisation en général. C’est vraiment très surréaliste, et c’est sûr que ça ne plaira pas à tout le monde, mais pour ma part je suis fan.

L’histoire commence pendant la période de la rentrée scolaire, avec la rencontre entre Kafuka Fuura et Nozomu Itoshiki, au moment où ce dernier était en train de se pendre, car il pense que le monde est rempli de désespoir. Au contraire, la très optimiste Kafuka lui dit que ce monde regorge d’espoir. Par le plus grand des hasards, Nozomu se trouvera être le nouveau prof principal de la classe où se trouve Kafuka ; par ailleurs, cette dernière réalisera que le nom de celui-ci peut se lire « zetsubou » (désespoir) lorsqu’il est écrit horizontalement, ce qui fait qu’elle le surnommera « Zetsubou Sensei (« professeur désespoir »).

Outre l’ambiance vraiment spéciale, et l’humour parfois noir, j’ai trouvé qu’il y avait énormément de jeux de mots. Et j’adore vraiment le personnage de Nozomu. Bref, c’est une série vraiment originale, et dont j’ai vraiment hâte de voir l’évolution au fil des épisodes…

 

Potemayo

Potemayo

Impression générale : 

Je n’attendais pas vraiment cette série, imaginant que c’était encore un ersatz de Digi Charat pour otaku ou un truc à la Rizelmine (mon pire cauchemar). En fait non, et c’était vraiment très sympa, et j’ai même ri à plusieurs moments. C’est tellement débile et tellement con (y a pas d’autre mot !), que j’attends les épisodes suivants de pied ferme. Reste à savoir si, à long terme, ce sera toujours aussi amusant. Et sinon, pourquoi le héros Moriyama ressemble autant à Eriol de Card Captor Sakura ? En tout cas j’ai trouvé la réalisation très bonne, et Potemayo (même si ça n’a rien à voir, ça me rappelle trop ‘Putumayo’, une boutique de fringues gothiques à Harajuku) est vraiment adorable. A noter que chaque épisode est composé de deux histoires de dix minutes chacune.

Bref, une petite série mignonne pas prise de tête du tout, plutôt drôle, et qui met de bonne humeur !

 

Shigurui

Shigurui

Impression générale : 

Je suis impressionnée. C’est très artistique et original, surtout le générique de début (mais c’est sûr que ça ne plaira pas à tout le monde, là aussi). Cependant, âmes sensibles s’abstenir, c’est une série plutôt gore, et absolument détaillée de ce point de vue-là. En un épisode on a quand même pu voir un homme qui s’éventre et se tire ses intestins, un autre qui se plante continuellement son sabre dans son orteil, et un autre qui se fait casser ses doigts. A noter que l’ambiance générale met un peu mal à l’aise, j’ai trouvé que c’était à la limite étouffant, et le tout est très peu coloré. Je ne sais pas encore si je regarderai la suite, mais j’aimerais bien jeter un œil au manga original.

 

Sky Girls

Sky Girls

Impression générale : 

Voici donc la série TV adaptée des OAV du même nom sorties l’an dernier. Je n’ai pas regardé ces dernières, mais ce premier épisode ne m’a pas laissée une forte impression. Des créatures extra-terrestres, les WORMS, qui veulent anéantir complètement l’humanité… Trois (très) jeunes filles qui vont devenir des Sonic Divers pour sauver le monde… Ce n’est pas si mauvais que ça, mais j’avoue que ça ne m’attire pas des masses (trop de loli pour moi).

 

Zero no Tsukaima : Futatsuki no Kishi

Zero no Tsukaima : Futatsuki no Kishi

Impression générale : 

La seconde saison de la série diffusée l’an dernier, et que j’avais trouvée sympa à suivre, mais sans plus… Cette seconde saison a l’air du même acabit, et ça fait plaisir de retrouver les personnages, sauf l’héroïne. En revanche Saitou ne s’arrange pas, quel pervers…  En tout cas, je ne pense pas suivre cette nouvelle série.

 

Moetan

Moetan

Impression générale : 

A la base, Moetan est un livre pour apprendre l’anglais destiné aux  otaku (on y trouve des phrases tirées principalement d’anime et de manga). Voilà donc pourquoi il y a un peu d’anglais dans l’épisode. A part ça… l’anime se trouve être une série de magical girl, et son héroïne Nijihara Ink (dur d’imaginer qu’elle est lycéenne…) peut se transformer grâce à un téléphone portable donné par un canard pervers qui vient d’un royaume magique. Bref, c’était bien niais, peu original, et rempli de fan service pour amateurs de loli. Arg.

 

Zombie Loan

Zombie Loan

Impression générale : 

Hum… la réalisation n’est pas géniale, et le chara-design est un peu bizarre. Néanmoins, l’histoire est assez curieuse : l’histoire est celle de Michiru, une fille qui possède les « yeux du shinigami ». En fait, lorsqu’elle retire ses lunettes, elle peut voir un cercle noir autour du cou des personnes qui vont bientôt mourir. Dans son école, elle tombe sur deux garçons, Chika Akatsuki et Shito Tachibana, également surnommés A et B, et s’aperçoit qu’ils possèdent ces cercles noirs. Surprise : A et B sont en fait déjà morts, et ils sont des zombies ! Ils lui explique qu’ils travaillent en tant que dieux de la mort afin de payer leur dette, et pouvoir ainsi obtenir une chance de revenir à la vie.

Bon, je ne sais pas trop quoi penser de cette série vu que l’héroïne m’énerve un peu et que l’histoire me donne une impression de déjà-vu ; mais il y a des côtés intrigants, puisqu’en se regardant dans le miroir, l’héroïne voit le fameux cercle noir autour de son cou. Le reste n’étant toutefois pas trop palpitant, je vais m’arrêter là pour cette série.

 

16 commentaires

Répondre à bababalooAnnuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. « un autre qui se plante continuellement son sabre dans son orteil »
    Il ne se l’enfonce pas dans l’orteil mais dans le sol, c’est toute l’essence de sa technique, le sabre est enfoncé dans le sol et retenu à l’aide des orteils, il applique alors sa force à extirper le sabre tout en le maintenant, lorsque le sabre est relaché la frappe est extrèmement rapide et puissante avec en plus bcp d’allonge. Cette technique est supérieure à l’étoile filante de Kogan.

  2. Asmodeal >> merci pour les précisions! J’étais persuadée qu’il se le plantait dans le pied, ce qui me paraissait quand même bizarre. /o Faut que je lise le manga pour mieux comprendre l’histoire et le background, car sinon ce premier épisode est plutôt obscur.

  3. Salut,

    je viens de decouvrir ton blog et je voulais dire un ptit bravo pour tes articles.
    Petite question, comment tu fais pour matter tout ces animes aussi tôt ?
    Y’en a qui sont toujours pas sub en US :/
    (hate de matter la saison 2 de ZERO NO TSUKAIMA, le seul anime au monde qui reprend le nom de La Rochelle pour une de ces villes, nom qui est celui de ma ville natale lol xD)

    Sinon je n’avais jamais entendu parlé de Potemayo, mais tu m’a donné vachement envie de le regarder (surtout avec les screens en fait) je vais suivre ça de près ;)

  4. Bosanova >> il y a certaines séries que je regarde en direct à la TV, mais la majorité étant diffusée assez tard dans la nuit, je télécharge les raw.
    « Pas trop chaud de matter les animes en version originale ? » : ben ça dépend des séries, c’est sûr que pour des trucs comme Potemayo je peux comprendre à 99 % les dialogues :’D

  5. Faut que je jette un coup d’oeil à Sayonara :). Et puis 13 épisodes ça ne laisse pas de temps de narration à perdre.

    Zero commence très fort ^^. Les génériques sont vraiment réussis. En tout cas Saito est irrécupérable et Louise trop marrante à son insu XD.

  6. zetsubou sensei c’est énorme, et pourtant j’avais pas spécialement aimé Negima!?.
    Ah et ZnT2 à regarder aussi.