En décembre 2006 est sorti au cinéma au Japon un film d’animation basé sur une série de jeux de Nintendo que j’apprécie tout particulièrement : Animal Crossing (Doubutsu no Mori pour les puristes). Une sortie qui surfe en quelque sorte sur le succès du dernier volet en date, Animal Crossing: Wild World, qui a débarqué sur Nintendo DS tout juste un an avant, en 2005 (2006 en Europe).

J’ai souvent tendance à trouver les adaptations de jeux vidéo en anime rarement réussies, mais ce film a été une bien bonne surprise : c’est clairement dédié aux fans et c’est extrêmement fidèle à l’univers du jeu. Les musiques sont exactement les mêmes, certains événements sont similaires au jeu sur DS, et le tout est bourré de références et autres clins d’œil ; on y retrouve en vrac les fossiles, les fleurs rares, le musée ou encore les pièges. Même le mobilier de la maison de l’héroïne est tiré du jeu !

Le film commence également de manière similaire : l’héroïne, Ai, est une petite fille qui emménage dans un nouveau village car elle souhaite prendre son indépendance. Accueillie à la mairie par Opélie et Tortimer, elle se retrouve de suite à travailler pour le compte de Tom Nook en effectuant des livraisons auprès des différents habitants du coin. Elle va rapidement faire la connaissance de chacun d’entre eux : l’aigle grincheux Apollon, Maggy l’éléphante qui rêve de devenir styliste, Rosie la petite chatte enjouée et bavarde, Blanche la louve très classe… Ai croisera également les personnages emblématiques de la série comme Thibou et sa sœur Céleste, Robusto, Resetti, Cousette et Layette, et bien entendu le célèbre Kéké.

Je me suis demandée au départ si ce film n’allait être qu’une succession de petites histoires sans véritable fil directeur. En fait, le scénario va (un peu) décoller au moment où Ai trouve une bouteille sur la plage avec un mystérieux message à l’intérieur : le message en question lui demande de planter des sapins pour le festival de l’Hiver à certains endroits bien précis, lui promettant une grande surprise lors de la fête en question.

Par ailleurs, Ai n’est pas la seule humaine du film : elle croisera souvent la route d’un petit garçon d’un village voisin, Yuu, qui passe son temps à se déguiser et à faire des bêtises en compagnie de son ami Alphonse le crocodile.

Ai se liera également d’amitié avec Maggy, jusqu’à ce moment traumatisant pour toutes celles et ceux qui ont joué au jeu : Maggy déménage un jour sans prévenir sa meilleure amie. Quiconque a joué à un Animal Crossing s’est déjà retrouvé face à cette situation où, en lançant une partie après une période d’absence, on découvre que l’un de ses villageois a fait ses valises… et j’ai trouvé ça amusant de voir la même chose dans le film !

L’un des moments marquants de ce film est le concert de Kéké, ce dernier ayant par ailleurs une voix humaine normale qui surprend un peu au départ. Heureusement, il retrouve sa « voix » du jeu quand il chante, mais le contraste est assez… intéressant. Au niveau des autres scènes marquantes, la toute dernière partie qui part dans de gros délires avec des extra-terrestres a tout de même été un gros moment de what the fuck… D’autant plus que ça ne colle vraiment pas avec l’univers du jeu.


Loin d’être parfait, ce film d’Animal Crossing n’en reste pas moins une adaptation très fidèle, le tout sans scénario inutilement complexe. Et puis quel plaisir de retrouver les personnages ! Les fans du jeu adoreront ; les autres s’ennuieront sûrement, car c’est avant tout dédié à ceux qui connaissent un minimum la série. Pour ma part j’ai vraiment beaucoup aimé du début à la fin : c’est mignon, c’est charmant comme tout et c’est joliment réalisé. Je suis même un peu déçue que ce film ne dure que 1h30…

7 commentaires

  1. Tu m’as donné envie de le voir, bon suis fan du jeu donc ça aide, content que la licence ne soit apparemment pas gâchée pour les fans ^^

  2. Faut vraiment que je trouve le film, je suis sur que j’adorerais, vu que j’y joue encore chaque jour et cela depuis qu’il est sorti en France.

  3. omg t’as vu le film d’Animal Crossing ! *-* Je l’ai cherché partout mais apparemment personne l’a fansubbé. Peut-être parce que le dvd n’est pas encore sorti ? Je veux le voir XD

  4. Est-ce que Tirbou le cochon est présent dans le film ? :nerd:
    c’était mon personnage fétiche !

  5. Arg ! Noooooon !
    Pourtant je le voyais souvent sur les affiches pour la promo du jeu…..il me semblait qu’il faisait partie des personnages principaux…
    C’est un cochon qui passe sa vie à se muscler. il est toujours en train de faire des pompes ou faire un footing.
    Culte comme perso ! :nerd:

Répondre à bababaloo Annuler

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.