Watt Poe fait partie de ces anime sortis en France durant les années 90 chez AK Vidéo (plus précisément en 1995) et depuis tombés dans l’oubli car jamais réédités. De cette OAV d’une cinquantaine de minutes il n’existe donc que la version VHS chez nous, dotée d’une jaquette vraiment laide qui n’aura certainement pas aidé les ventes à l’époque.

Comme je me suis rendue compte que je possédais toujours la cassette vidéo achetée il y a très longtemps dans une brocante et que je ne l’avais encore jamais regardée, j’ai décidé de m’y mettre ce week-end, par curiosité : l’anime tient-il encore la route après toutes ces années, et surtout mérite-t-il vraiment d’être tombé dans l’oubli ?

Watt Poe - VHS (France)

De son titre complet Watt Poe to Bokura no Ohanashi (« Watt Poe, son histoire et la nôtre »), cet anime de 1988 sorti durant l’âge d’or des OAV est une oeuvre originale qui se déroule dans un monde ravagé par une guerre nucléaire. L’histoire se concentre cependant sur un petit village de pêcheurs protégé jadis par une baleine légendaire (plus précisément un narval) nommée Watt Poe. Enlevée par un mystérieux peuple volant ressemblant à des oiseaux mécaniques, les Birdoes, la disparition de la baleine cause depuis bien des soucis : les poissons disparaissent et la nourriture se fait de plus en plus rare, les filets des pêcheurs étant privés de sa bénédiction.

Lorsque le jeune Jam apprend au détour d’une discussion entre son grand-père et son père que les Birdoes se sont installés sur la montagne voisine, il décide de s’y rendre en cachette car il pense au fond de lui que ces créatures ne sont pas forcément toutes mauvaises. Accompagné d’un petit groupe d’amis de son âge et de son chien, Jam arrive à ne pas se perdre dans la forêt menant à la montagne grâce à une carte trouvée dans les affaires de son grand-père. Les enfants sont cependant attaqués en route par un « cyclope », un gigantesque robot métallique.

Séparé de ses amis, Jam tombe dans un trou et se retrouve à l’entrée du territoire des Birdoes. Il y fait la rencontre d’une mystérieuse jeune fille blonde, Sélène, qui joue de l’ocarina pour communiquer avec la baleine Watt Poe, désormais prisonnière d’un lac. Jam découvre que Sélène est une Birdoe quand il la voit revêtue d’une armure d’oiseau de métal, et il comprend donc que ces derniers sont des êtres humains et non des monstres. Pendant ce temps, les villageois pensent que les Birdoes ont enlevé Jam et partent à sa rescousse avec des armes à feu et autres vestiges de la guerre, qui avaient été cachés pendant des années.

Watt Poe - VHS

Jam et Sélène se lient d’amitié et veulent sauver Watt Poe en la ramenant à la mer, le lac étant devenu trop petit pour elle : les Birdoes ont en fait autrefois mis la main sur la baleine pour sauver leur peuple qui a fui dans les montagnes afin d’échapper à la pollution, et sa bénédiction leur a apporté la prospérité pendant des années. Ce n’est qu’après la disparition de Jam et Sélène dans les profondeurs d’un lac que les deux peuples travailleront ensemble pour retrouver les deux enfants, mais grâce aux pouvoirs mystérieux de Watt Poe tout est bien qui finit bien et les deux peuples vivent désormais en paix.

Cette OAV est une courte fable écologique et pacifiste mignonne comme tout, mais c’est également le tout dernier anime produit par Kaname Productions, studio fondé en 1982 par d’anciens employés de Ashi Production (devenu Production Reed en 2007), notamment Mutsumi Inomata et Shigenori Kageyama, ce dernier étant le réalisateur de Watt Poe. Le studio n’aura vécu que quelques années, mais on lui doit tout de même des titres qui résument bien cette période en matière d’animation japonaise : Birth, Windaria et Yôko Leda.

Malheureusement pour lui, Watt Poe fait plutôt partie des anime les moins intéressants du studio. On retrouve donc ici Mutsumi Inomata au character design (principalement connue de nos jours pour son travail sur la saga des « Tales of »), qui avait signé celui d’une bonne partie des autres titres du studio. Mais contrairement à ces derniers on peut pas dire que le design des personnages de Watt Poe soit des plus inspirés, à part celui de Sélène.

Watt Poe - VHS

L’anime en lui-même n’est pas très original car on y retrouve le thème du petit garçon débrouillard qui tombe sur une jeune fille plus ou moins mystérieuse, ce qui rappelle un peu certains titres qui lui sont antérieurs comme Conan le fils du futur ou encore Laputa, le château dans le ciel. L’autre problème est que cette OAV essaye de raconter une grande aventure en moins d’une heure : les personnages ne sont donc pas forcément très développés et l’histoire avance très vite. C’est vraiment le genre d’anime qui aurait pu y gagner en profondeur en bénéficiant du format plus classique de celui d’une série TV ou d’une série d’OAV en plusieurs épisodes, d’autant plus que ce style de série de type « aventure » était encore très présent jusqu’au milieu des années 90, avec des titres comme Fushigi no Umi no Nadia à la télévision ou encore Green Legend Ran du côté des OAV.

Techniquement, Watt Poe est plutôt correct sans être non plus extraordinaire, et il se remarque surtout pour le design de ses robots et de l’armure des Birdoes. Le scénario en lui-même reste cependant très simple et les thèmes sont traités assez superficiellement, que ce soit au niveau de la guerre ou encore du message écologique : c’est en fait le genre d’anime qui donne plutôt l’impression de viser un public jeune. Il est donc un peu dommage que cette OAV ne soit sortie en France qu’en version originale sous-titrée, ce qui n’a sûrement pas aidé au niveau des ventes (l’horrible jaquette de la VHS non plus), d’autant plus qu’elle a été doublée chez nos voisins italiens et espagnols, où elle a même été diffusée à la télévision.

Watt Poe est au final un titre assez mignon aux thèmes et à la narration simplistes qui pourra satisfaire les enfants, mais qui risque d’ennuyer un peu le spectateur adulte. Ce n’est absolument pas une OAV majeure des années 80, mais cela reste une petite curiosité qui se laisse regarder.

Watt Poe - Magazine Animédia
Le petit monde de Watt Poe (magazine Animedia, mai 1988)

Note : les screenshots de ce billet sont des captures de ma VHS, d’où la qualité pourrie. /o\

11
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires / Comment threads
7 Réponses aux fils / Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réponses
Fil avec le plus de réactions
4 Nombre de personnes à avoir réagi
chadow_91RukawaExelenDexter Moca Gâteau Mystère Berewecke Winachtsbredele Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Dexter Moca Gâteau Mystère Berewecke Winachtsbredele
Invité

Je ne sais pas pourquoi mais le design des birdoes me rappelle les mecha que l’on pouvait voir dans les mystérieuse cité d’or, aussi cela fait plaisir de lire un de tes billet sur de vieilles séries ou OAV la dernière remontant au moins a 2008 ??? je crois.

Est ce que tu compte te mettre au OAV de Please Save My Earth et a l’anime ainsi qu’au manga de Hameln No Violin-Hiki aussi ? je n’est pas vu les OAV m’est j’en est entendu que du bien j’ai feuilleté le manga il y a un mois et c’est plutôt pas mal , quand Hameln j’ai mis l’anime en pause parce que c’était pas passionnant s’en compter le fansub horrible donc je la re téléchargerai plus tard.

Par contre je recommande vivement le manga qui lui est vraiment très bon même si l’anime a son charme si l’on peut dire °V°.

P.S la dernière fois comme jeux vidéo je t’avais recommandé les RPG chelou de Mogeko mais j’ai oublié aussi d’y mettre Ken Ga Kimi et Black Wolf Saga Bloody Nightmare ce sont deux otome game fait par la compagnie REJET et le scénario pouvant être a ton gout j’ai pensé a toi.

Dexter Moca Gâteau Mystère Berewecke Winachtsbredele
Invité

Oh oui le jeux est absolument magnifique pour peu que l’on ne soit pas allergique au vieux japonais et a l’ambiance chambara , c’est comme Kenshin mais en version otoge sinon a tu joué a Psychedelica aussi ?

Rukawa
Invité

t’as pufaire des screen c que que t’as un truc d’acquisition video ?
fais un encode stp :p

Rukawa
Invité

au pire fais le en 2 passes, une version très bonne qualité et très volumineuse que tu repasses sous XVID4PSP et tu choisis les paramètres youtube (par contre tu mets pas les dimensions HD, çà va être moche).

chadow_91
Invité

Tiens! J’avais du temps à perdre, alors voici un lien youtube du OAV complet en japonais de Watt Poe To Bokura No Ohanashi hébergé sur mon compte. En plus de la vidéo, j’ai pu aussi trouver les sous-titres codés(SRT) en anglais seulement. Alors tu as juste à les mettres dans paramètres et jespère que tu connais ton anglais ou le japonais à la limite^^

En plus, c’est la première fois que je fais cela. J’ai appris à mieux connaître Youtube. Pour les droits…bof, je ne pense pas que ça dérange quelqu’un et puis puis c’est assez vieux et pas connu^_^ Bon, je vais aller me recoucher, bonne vidéo!(et si je l’ai fait, c’est pour moi aussi).

https://www.youtube.com/watch?v=OFn2PqL-roo