[Compte-rendu] Exposition pour les 30 ans de Macross

Du 28 avril au 6 mai s’est tenue au Sunshine City de Ikebukuro une exposition dédiée à Macross, dont la saga fête ses 30 ans. Une exposition d’une taille quand même bien impressionnante pour un événement qui n’aura duré qu’une semaine environ : c’était largement dix fois plus grand que le Gundam Front, alors que ce dernier est tout de même un parc à thème permanent. J’y étais donc allée y faire un tour le jour de l’ouverture et ce fut vraiment une bonne surprise, l’exposition ne se limitant heureusement pas à Macross Frontier même si ce dernier était largement mis en avant. Voici donc un petit compte-rendu de tout cela, majoritairement en images.

Pour les 30 ans de Macross de nombreux événements ont été et vont être organisés au fil des mois au Japon, comme une seconde exposition à Shibuya sur le design de la série (où je suis également allée le même jour et dont je parlerai plus bas dans ce billet), un partenariat avec les fast-foods Lotteria, une élection de Miss Macross avec deux gagnantes dont une qui pourra jouer dans la future comédie musicale, une troisième exposition appelée Macross Gengaten qui se tiendra cet été à Ikebukuro, des rediffusions à la télévision des anciennes séries, un nouvel Hybrid Pack sur PS3 proposant cette fois-ci le film Ai・Oboete imasu ka, etc.

L’exposition du Sunshine City de Ikebukuro, surnommée Choujikuu Tenrankai, était en fait découpée en deux grandes zones. La première présentait de manière générale toutes les séries, avec dès l’entrée un best of des meilleurs moments de la saga diffusés sur un écran géant. Cette zone comprenait également une présentation des personnages de toutes les séries, avec pour cela des explications sur des tableaux présentées de manière amusante (façon « scolaire ») et avec le plus souvent des descriptions humoristiques…

Pas très loin de cette présentation des personnages il y avait une toute petite exposition de quelques objets tirés de Macross Frontier et reproduits ici à l’identique, comme le téléphone de Sheryl en forme de poisson ou encore le ticket de son concert, ainsi qu’une sorte de fresque géante expliquant les références aux diverses séries de Macross présentes dans Macross Frontier, et d’autres trucs quand même bien étranges. :p

La seconde salle, toujours dans la première zone de cette exposition, présentait une longue frise détaillant toute la chronologie de Macross, avec ses personnages et ses événements-clés, mais aussi une présentation sur plusieurs écrans des différents séries. Quant à la troisième salle, qui était la plus grande également, elle était dédiée aux méchas de la série. Avec bien entendu LE gros événement à ne pas manquer : la représentation en taille réelle du Valkyrie VF-25F, où il était également possible de monter dans sa « main » pour se faire prendre en photo. Le staff avait beaucoup crier qu’il ne fallait prendre qu’une seule photo par personne du Valkyrie, personne n’a vraiment respecté les consignes (et moi non plus). Dommage que cette réplique soit la version « en garage », mais cela n’en reste pas moins impressionnant.

La dernière salle de cette première zone était dédiée aux chansons de la série, avec des figurines géantes et taille réelle de Ranka, Sheryl et Lynn Minmay. Il était amusant toutefois de voir les panneaux qui mentionnaient qu’il était interdit de prendre des photos en contre-plongée, avec le staff qui surveillait les visiteurs. ;D

Cette zone se terminait par une immense boutique et qui proposait des goodies inédits pour l’occasion. Dommage que la majorité furent des goodies sur Macross Frontier, mais pour plus de 3000 yens d’achat un sac en souvenir de l’exposition était offert. En parlant de goodies, cette expo proposait deux sortes de tickets d’entrée : un normal (1000 yens) avec une sorte de strap en cadeau, un autre un peu plus cher (2000 yens) avec une serviette offerte.

La seconde zone de cette exposition, séparée du reste et bien plus petite, comprenait un karaoké géant, un coin où on pouvait laisser des messages à la doubleuse de Ranka car le personnage fêtait son anniversaire, et surtout le Nyan-Cafe avec de la nourriture et des boissons (plutôt chères) à l’image de Macross. Quelques personnes étaient également venues cosplayées, et le coin karaoké était vraiment sympa : beaucoup de participants chantaient vraiment très bien.

Au final ce fut une exposition vraiment très sympa, et surtout immense, même si cela ne se voit pas forcément sur ces photos. Il était également possible de participer à un stamp rally, ce que je n’ai jamais fait mais là j’ai quand même tenté, sachant qu’à la toute fin il était possible de gagner un petit clearfile inédit. Le but d’un stamp rally est de collectionner tous les tampons dispersés dans plusieurs endroits (ici plusieurs boutiques et événements situés dans l’ouest de Tokyo), et que l’on doit imprimer sur une feuille cartonnée délivrée ici lors de l’exposition. Les tampons à collectionner étaient heureusement centrés sur Ikebukuro et Shibuya, et les chercher faisait un peu chasse au trésor. :) J’ai fini par récupérer le dernier tampon au Parco de Shibuya, qui proposait aussi une exposition sur Macross, et j’ai donc ainsi pu recevoir mon clearfile en cadeau.

Cette seconde exposition, appelée Macross : The Design, se tient quant à elle jusqu’au 13 mai inclus. Bien plus petite que celle de Ikebukuro elle n’en était pas moins intéressante, notamment pour tous les croquis des personnages, les storyboards, les cellulos, etc. (il y avait même un dictionnaire japonais-zentradien !) que l’on pouvait voir. Malheureusement il était absolument interdit de prendre la moindre photo, ce qui est bien dommage ; néanmoins pour les curieux, quelques sites comme celui de Famitsu, 4Gamer ou encore de Hobby Stock proposent des articles avec des photos de cette exposition :

Au bout du compte il s’agit-là de deux expositions vraiment très intéressantes et informatives, et un bel hommage à Macross, bien que la série originale et Macross Frontier aient été mis bien plus avant que les autres. Dommage toutefois que l’exposition de Ikebukuro ne dure qu’une semaine environ et celle de Shibuya un peu plus de 15 jours seulement car elles valent vraiment le coup, même sans forcément être un très gros fan de la saga. Et globalement j’ai trouvé ça bien plus chouette que le Gundam Front.

Et sinon, je ne suis pas revenue les mains vides. :3

Pour finir, j’ai mis en ligne toutes mes photos de l’exposition de Ikebukuro (111) dans cet album.

Et pour terminer, ce billet sera le dernier du genre (avant très longtemps ?) sur ce blog, étant donné que maintenant je ne suis plus au Japon. Donc il n’y aura plus de compte-rendu d’événements, conventions et expositions en tout genre du côté de l’archipel~ (mais d’un autre côté ça m’évitera au moins de ne plus spammer ce genre d’article, vu que je finissais par n’écrire plus que ça ces derniers mois xD).

6 commentaires sur “[Compte-rendu] Exposition pour les 30 ans de Macross

  1. Merci pour ce compte-rendu accompagné de très jolies photos . Le VF-25F en taille réelle est sacrement impressionnant.

  2. Rahhh du Macross, du Mikimoto <3 <3 <3
    Merci pour ces articles que tu nous écris à chaque fois, qui donnent bien envie et bonne continuation hors du Japon alors.

  3. J’avais cru comprendre que t’expédiais des colis dernièrement mais je pensais pas que tu quittais le Japon O_O. Tu reviens en France ou au Canada?

    Toujours est-il que tes superbes compte-rendus manqueront à l’antre c’est un fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>