[PS2] Nana

Aujourd'hui je vais un peu parler d'une petite curiosité : le jeu Nana de Konami, adapté du manga du même nom, et qui est sorti au Japon il y a deux ans maintenant. Ce petit jeu sympatoche comme tout est en fait une sorte de simulation de vie Tokyoïte, et il est assez difficile de dire à quelle catégorie il appartient vraiment ; même si dans le magasin où je l'avais acheté, il était rangé avec les jeux de drague, alors que ce n'en est pas vraiment un non plus au sens strict du terme.

Ici, le joueur incarne une fille également appelée Nana, qui quitte sa ville natale pour s'installer à Tokyo afin de réaliser son rêve. Comme par hasard, vous vous installerez dans l'appartement voisin des deux autres Nana, après être tombé sur le même agent immobilier. C'est ainsi que le joueur fait la connaissance de Nana Komatsu et Nana Osaki, ainsi que de quelques membres des groupes Blast et Trapnest. Et c'est à partir de là que le jeu peut enfin vraiment commencer (inutile de préciser qu'il vaut mieux connaître l'histoire originale pour s'y retrouver).

Avant tout cela, le jeu est introduit par un générique d'ouverture, qui ne brille pas par son animation mais plutôt par sa musique, que les fans purs et durs reconnaîtront car la chanson n'est autre que "Reverse" du groupe Tetsu69, et que l'on retrouve dans l'album "Love For Nana".

Le tout début du jeu est constitué d'un (long) prologue composé de plusieurs questions, afin de choisir quel style de personnage on souhaite incarner. Par exemple, il est possible de choisir un genre de fille parmi cinq : classique, garçon manqué, gothic-lolita... Les questions qui suivent permettent également de choisir de quelle région, puis de quelle préfecture japonaise vient le personnage; on doit également choisir son rêve, c'est-à-dire le but pour lequel le joueur vient à Tokyo. Il est obligatoire d'en choisir un parmi plusieurs : devenir musicienne, danseuse, femme au foyer, dessinatrice, mannequin, ou même encore n'avoir aucun but dans la vie... Le joueur est ensuite libre de vouloir réaliser ou non ce rêve.

Pour ma part j'ai trouvé ça vraiment sympa de pouvoir choisir, ça change des jeux de ce genre qui sont habituellement très formatés et ne permettent pas de vraiment paramétrer son personnage (souvent cela se réduit à choisir son nom, son prénom, sa date de naissance et son groupe sanguin) !

 

LE CÔTÉ JEU DE GESTION...

C'est ensuite que les choses sérieuses commencent... car ce jeu est divisé en deux parties différentes mais complémentaires : une partie gestion et une partie jeu de drague.

Pour la partie gestion, comme nous avons là une sorte de simulation de vie, le joueur doit donc faire très attention à son argent. Outre le fait que le jeu oblige le joueur à être voisin avec les deux Nana, il y aussi une autre obligation qui est de payer son loyer, qui s'élève à 50 000 yens par mois. L'appartement au départ est bien entendu vide, et on débute avec seulement un sac de couchage pour dormir.  Il faudra le meubler au fur et à mesure, ce qui coûte également de l'argent !

C'est la même chose pour les vêtements, le joueur ne débutant qu'avec un set de vêtements de base, il faudra faire du shopping pour être habillée convenablement. Et c'est important d'être bien habillé dans ce jeu, parce que bien évidemment le joueur devra chercher du travail. Et il se peut qu'on lui refuse de lui en donner parce qu'il est mal (ou bizarrement) habillé. Par exemple, si au détour d'un shopping à Akihabara vous décidez d'acheter un costume d'infirmière ou de chat et que vous le faites porter à votre personnage, ça ne fera évidemment pas très sérieux (mais c'est tellement marrant... ).

Bref, il faut donc faire très attention à son argent dans ce jeu (comme dans la vraie vie :x), car malheureusement il y a également la facture de gaz, d'eau et d'électricité à payer. Le réalisme est poussé à un point tel que si vous décidez d'acheter un lustre ainsi qu'une télévision pour votre chambre, la facture d'électricité n'en sera que plus élevée.

Mais si par malheur il arrive d'être à découvert, la mère du joueur interviendra et versera de l'argera sur le compte bancaire. Mais attention, au bout de la troisième fois, ce sera le game over assuré...

Il faudra donc chercher du travail via un magazine de petites annonces, dans des domaines assez variés (salon de coiffure, café, maison d'édition...). Comme ce sont des petits boulots, on peut en faire deux au maximum dans une journée, celle-ci étant divisée en plusieurs petites parties qui avancent plus ou moins vite suivant les actions du personnage (travailler, faire du shopping, téléphoner, faire le ménage, dormir...).

Quand on travaille, attention au stress! Le personnage a une sorte de barre de vie qui diminue, et si on travaille trop, on sera bien sûr moins efficace. Il est possible d'augmenter cette barre en améliorant son confort de vie (acheter un bon lit, bien meubler sa chambre... c'est presque du Animal Crossing !). Il faut aussi savoir que plus le boulot est bien payé, comme par exemple hôtesse dans un bar, plus il engendrera du stress.

Le plus amusant c'est que cela permet de rencontrer des personnages des autres mangas de Ai Yazawa (notamment ceux de Paradise Kiss et Gokinjo Monogatari), mais aussi de "débloquer" des personnages cachés... par exemple, on rencontre le personnage de Reira lorsque l'on décide de travailler chez le coiffeur.

... ET LE CÔTÉ JEU DE DRAGUE

C'est bien évidemment le point le plus amusant du jeu ! Et pour cela, le joueur possède un atout important : son téléphone portable. Et oui. Au fur et à mesure que vous rencontrerez les personnages de l'univers de Nana, ces personnages vous donneront leur numéro de téléphone et leur adresse e-mail. Bien sûr, plus on utilise le téléphone, plus la facture augmente... Grâce à cela, il est donc possible de fixer des rendez-vous (aux filles comme aux garçons), et aussi de simplement leur parler. Certains personnages préféreront les e-mails, d'autres n'apprécieront pas que vous leur téléphonez pour leur demander des conseils.

Mais si votre taux d'affinité augmente avec 'un des personnages, ce sera lui qui vous appellera et vous donnera même un rendez-vous, et parfois ira jusqu'à aller vous chercher chez vous (comme ce lourdingue de Takumi qui passait son temps à draguer mon personnage, en prétextant rendre visite à Hachi. Tss). Dommage que l'intéractivité s'arrête là, à l'inverse d'un Tokimeki Memorial : il y a très peu de questions posées au joueur par les personnages, et je trouve qu'il est donc difficile d'obtenir des affinités avec le personnage voulu, à moins de le ou la bombarder d'e-mails et de lui téléphoner tout le temps.

A noter que l'on peut également téléphoner pendant son travail, mais il faut faire attention à ne pas se faire prendre, sinon le salaire peut en prendre un peu un coup, et on peut par la suite vous refuser une demande de jours de congés!

Je vais terminer par une dernière chose assez importante : le métro ! Tout le jeu se déroulant dans la capitale japonaise, pour aller faire du shopping ou bien aller bosser, il faudra donc encore soustraire de son budget l'argent des transports en commun... et ça peut faire mal. Ça fait donc plaisir de voir que ce jeu reste très réaliste, et je pense qu'il peut bien plaire à ceux qui voudraient s'essayer pour s'amuser à une sorte de simulation de pseudo vie japonaise.

En conclusion, je trouve que ce jeu a un peu le cul entre deux chaises. Autant il est au départ assez addictif, surtout pour les fans, autant il devient rapidement... chiant. Les possibilités sont tout de même bien limitées, même si c'est toujours amusant de faire du shopping et d'essayer toutes les combinaisons possibles de vêtements sur son personnage.

Le problème au début vient de la gestion de l'argent, qui limite un peu les actions, mais heureusement ce problème disparait par la suite, car le jeu propose une sorte de mode New Game +, qui permet de recommencer une nouvelle partie mais en gardant tous les vêtements, meubles, accessoires, etc. précédemment achetés. Les intéractions avec les personnages sont également assez faibles, et même si le joueur peut rendre visite aux deux Nana, très souvent ces dernières raconteront la même chose. Il en est de même pour les conversations par téléphone avec les autres personnages, malheureusement.

Ca reste pourtant un jeu bien sympa, ni mauvais mais ni excellent, et qui plaira davantage aux fans. Dernier point important : le jeu ayant été crée bien avant la série animée, les doubleurs ne sont donc pas les mêmes... et j'avoue préférer de loin les doubleurs du jeu vidéo!

image5  

Poster un Commentaire

52 Commentaires sur "[PS2] Nana"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens
Kao-chan
Invité

J’aime beaucoup le principe de ce jeu °___° Enfin, incarner une Sue qui devient ami avec les persos du manga, c’est limite, mais qu’elle doive gérer sa vie à ce point…

bababaloo
Invité

Une fois de plus tout comme tes impressions sur les Animés du moment, un tout grand merci pour tes impressions très détaillées…

camite
Invité

Il a quand même l’air bien sympa ce jeu !

Bizarre qu’il ne sorte pas en Europe, vu le succès qu’a le manga chez nous.

Exelen
Invité

C’est pas trop le genre de jeu à sortir du Japon, en fait… une sorte de roman intéractif avec des images fixes, je ne pense pas que ça intéresse vraiment le grand public ^^;

Brido
Invité

J’ai découvert enfin ce Manga et j’aime beaucoup (je suis au tome 10). Sinon, Trapnest passe à la loco le 06 juillet à Paris. J’irai voir ce que ça donne :D

gael
Invité

salus a tous, je voudré savoir si ce jeux é vraimen bien
exemple vous lui metteré une note sur combien si c’été sur 10

Exelen
Invité

gael >> honnetement, je lui donnerai 6/10. ^^

gael
Invité

ok merci
mé lé otre faite le moi savoir

moonie
Invité

je trouve que ce jeu respecte le manga nana d aileurs j en suis au t9 et j adore .je tarde que le jeu sorte en france.moi je lui donnerais 8/10 Gael.

moonie
Invité

Si quelqu un sait qu en le jeu nana va sortir en france faite le mois savoir merci d avance

Exelen
Invité

moonie >> il ne sortira jamais du Japon, etant donne que c’est un genre de jeu tres peu vendeur dans les pays occidentaux. >_>

gael
Invité

merci moonie

exelan komen tu c kil ne sortira po en france

Exelen
Invité

gael >> parce que c’est quasiment sur a 100% : le jeu est sorti il y a deux ans maintenant, et Konami ne se risquerait pas a sortir hors du Japon un jeu ou on ne fait en majorite lire que des textes, car malheureusement ce n’est assez vendeur.
C’est bien pour ca malheureusement que pour les jeux qui viennent de series, il n’y a que les jeux de baston du genre DBZ et Naruto qui arrivent jusqu’ici. C’est triste. >_>

emma
Invité

j’ai lu qu’il sortirait en france(mais en peu d’exemplaire)
mais jamais en belgique…domage :'(

Exelen
Invité

emma >> ce n’est qu’une rumeur, et le jeu est un peu vieux, maintenant… a la limite, je comprendrais si ils sortaient en Europe les jeux des versions DS et PSP, mais celui sur PS2 me parait difficilement exportable. ^^’

lain
Invité

bonjour a tous
j’aimerais savoir ou on peux trouver le jeu de nana …

Exelen
Invité

Tu peux le trouver dans les boutiques import comme PlayAsia.

Sophia
Invité

la version ds est sortie il y a plusieurs mois, et malheureusement tjs pas de version pour l’europe… pourtant je suis sure que ça marcherait pcq Nana a bcp de succès en Europe et aux states… une version en anglais aurait du succès, d’autant que le jeu fonctionne sur le principe des sims qui fait tjs un tabac. Ou alors va falloir qu’on se mette au japonais lol

mooni
Invité

si vous connaisez la date de sortie en france dites la moi merci d avance

Eloise
Invité

oui il faut qu’il le sorte en france je suis certaine qUE LA VERSION dS MARCHERA ET APRES POURQUOI PAS SUR WII ?
En tout cas dites ce que vous savez sur sa sortie ( on sait jamais )
c’est mon jeu onirique mnt

wpDiscuz