Voici un billet assez long, qui regroupera mes impressions sur les nouveautés de cet hiver ! Déjà, parmi les nouvelles séries, celles que je ne regarderai pas sont Gunslinger Girl -IL TEATRINO- (pas vu la première série) ; MAJOR 4th season, que je ne regarderai pas non plus pour la simple raison que je n’ai pas vu les trois saisons précédentes ; Aria The ORIGINATION, parce que je suis un peu perdue avec toutes ces séries de Aria et que je n’ai vu que quelques épisodes de la première saison ; PERSONA -trinity soul-, car vu que l’histoire se déroule (apparemment) après les événements du jeu et que jouer à ce dernier fait parti de mes projets, je n’ai donc aucune envie de me faire spoiler. Il y a également Yes! Precure 5 GoGo! qui passe à la trappe.

Comme d’habitude mes avis sont très subjectifs. Bonne lecture !

 

True Tears

Un anime sur le thème de la romance que j’ai apprécié alors qu’habituellement je n’aime pas vraiment ce genre de série, les histoires d’amourette de lycéens ayant plus tendance à m’ennuyer qu’autre chose ? Ça se fête !

L’histoire se met lentement en place durant les deux premiers épisodes : le héros est Shin’ichirō, un lycéen dont l’amie d’enfance Hiromi vit chez lui (ou plutôt avec sa famille) depuis la mort du père de cette dernière. Shin’ichirō remarque qu’elle était autrefois bien plus souriante, et il pense qu’elle cache ses larmes car elle est dorénavant assez froide et distante… Elle semble d’ailleurs donner l’impression de penser que sa présence est gênante. L’autre personnage féminin introduit est Noe, une fille assez excentrique et très énergique, mais que j’aime bien pour le moment. 

Il y a vraiment ici un petit quelque chose qui fait que j’accroche beaucoup, mais c’est probablement dû au côté sérieux du récit, à l’absence de fan service et au fait que les personnages semblent réellement intéressants, avec en prime des problèmes familiaux du côté du héros qui annoncent une intrigue plus complexe que prévu. De plus, je trouve ça joliment réalisé (on va oublier la 3D un peu moche utilisée pour représenter la foule) et j’aime bien les musiques, y compris le générique de début. Je ne sais pas trop non plus vers quoi va se diriger la série : aura-t-on droit à une fin heureuse pour notre trio de personnages ?

Vu qu’il n’y aura que 13 épisodes, je pense regarder la série en entier, en espérant que le scénario tienne la route. En tout cas, j’aime beaucoup pour le moment !

 

MOEGAKU★5

Moegaku, ce n’est pas vraiment un dessin animé : c’est en fait un programme pour apprendre les langues étrangères. Un peu comme Moetan, sauf que dans ce dernier, étudier l’anglais était vraiment très secondaire. Ici, il s’agit réellement d’un programme qui se veut éducatif (on y croit !), diffusé tous les jours en fin d’après-midi pendant une quinzaine de minutes : 8 minutes de dessin animé et 8 minutes « live » avec des phrases simples à apprendre par cœur.

Mais là où c’est vraiment intéressant, c’est que Moegaku ne se concentre pas que sur l’anglais, mais aussi sur d’autres langues. Le lundi est donc dédié à l’anglais, le mardi au coréen, le mercredi à l’espagnol, le jeudi au chinois et le vendredi au français.

Concernant la partie dessin animé, il y a tout de même un scénario : elle raconte les mésaventures d’une petite fille, Moe Tsukishima, une apprentie magical girl qui vient tout droit du royaume de la magie. Dans le premier épisode, elle va rencontrer puis aider un touriste américain habillé en cow-boy (bonjour les clichés) qui est terriblement embêté parce qu’il ne peut pas acheter une figurine en édition limitée… Car en fait, Moe a une mission à remplir (attention, ça va faire très mal) : sauver le cœur pur des otakus d’Akihabara. Eh oui.

Donc après avoir vu le premier épisode dédié à la langue anglaise, je peux dire que j’ai trouvé cela horriblement nullissime. Et la voix de l’héroïne est l’une des plus étranges qu’il m’ait été donné d’entendre : heureusement que cela ne dure que 8 minutes, car elle m’a vraiment arraché les oreilles. Les séquences de la partie live sont quand même pires que l’anime en lui-même, et je me demande ce que vient faire Aya Hirano là-dedans, qui se ridiculise beaucoup (au passage, son accent anglais est absolument abominable :D).

Moegaku5 - Nico Nico Douga

 

Bref, c’est tellement lamentable que je sens que je suis déjà en train de devenir fan de ce programme. En tout cas, je suis curieuse de voir ce que donneront les leçons de français ! Le must, c’est tout de même de regarder ça sur le site de streaming Nicovideo, car les commentaires des japonais sont à se tordre de rire (qui a osé écrire « nice boat » ? xD ).

 

Shigofumi ~ Stories of Last Letter

 

Cette série, basée sur plusieurs romans, a pour personnage central Fumika. Cette dernière a un travail très particulier : elle doit délivrer aux personnes concernées des « shigofumi », c’est-à-dire des lettres posthumes écrites dans l’Au-delà par des personnes décédées.

Les deux premiers épisodes sont centrés sur deux lycéens, Shouta et Asuna. Shouta est un garçon plutôt timide qui a pour rêve de faire voler une petite fusée, et qui est amoureux d’Asuna. Vu comme c’est parti, on pourrait penser que cet anime va être constitué de petites histoires indépendantes ; la réalisation est plutôt bonne, l’atmosphère parfois assez sombre, et je ne m’attendais pas du tout à la scène finale du premier épisode. Mais alors, pas du tout.

Plusieurs internautes ont écrit que cette série partageait une certaine ressemblance avec Jigoku Shoujo et Shinigami no Ballad, et c’est assez vrai ; de mon côté j’ai vraiment bien aimé ces premiers épisodes, même si le « bâton parlant » de Fumika m’a un peu tapé sur les nerfs. Je suis en tout cas assez curieuse de savoir comment évoluera le reste de la série, que pour l’instant je pense suivre.

 

Porphy no Nagai Tabi – The Orphans of Simitra

 

Ce dessin animé que l’on doit à Nippon Animation est à l’origine une adaptation d’un roman français écrit par Paul-Jacques Bonzon : « Les orphelins de Simitra« . L’histoire est celle de Porphy/Porfy (Porphyras dans le roman) et de sa sœur Mina, qui vivent dans une petite maison en Grèce, avec leur mère. Mais leur vie changera du tout au tout suite à un énorme tremblement de terre dévastateur, les laissant orphelins.

Pour le moment, les épisodes se déroulent très lentement, et montrent plutôt le quotidien des deux enfants. Même si je ne suis pas très fan du chara design, j’ai vraiment beaucoup aimé les deux premiers épisodes. C’est vraiment mignon comme tout, et les paysages sont absolument magnifiques.

Dommage que cette série soit aussi méconnue, et je sens qu’elle ne sera probablement jamais traduite (officiellement ou par des fans). Pour ma part, je pense la regarder en entier malgré sa longueur (52 épisodes de prévus), car j’ai toujours eu un faible pour ce genre d’histoires à la fois paisibles, dramatiques et larmoyantes. Et pour le moment, je ne suis vraiment pas déçue !

 

Wellber no Monogatari – Sisters of Wellber Zwei

 

J’en avais très légèrement parlé dans mon bilan 2007, mais la première série de Wellber no Monogatari n’était vraiment pas terrible. Le premier épisode de cette seconde saison se paye même le luxe d’être encore plus mauvais que le premier de la saison précédente ; et pourtant, je sais d’avance que je regarderai cette série jusqu’au bout, parce que j’aime bien les personnages (et que j’aime me faire du mal).

La première saison racontait l’histoire de la fuite de la princesse Rita, accusée à tort d’avoir poignardé le prince d’un royaume voisin qu’elle devait épouser. Accompagnée de la voleuse Tina, du char qui parle Bergerac (!) et d’une petite fée horriblement lourde dont j’ai déjà oublié le nom, Rita avait pu prouver son innocence. Bon nombre de points n’avaient toutefois absolument pas été réglés, comme la mystérieuse mort des parents de Tina. Et c’est là-dessus que va se focaliser le scénario de cette nouvelle saison.

Cette saison 2 est assez jolie à regarder, mais c’est tout. Ils n’ont même pas pris la peine de changer la musique du générique de début, et la moitié des images proviennent des derniers épisodes de la saison précédente… Je ne me fais pas trop d’illusions, mais comme je l’ai déjà dit, je la regarderai en entier (et peut-être que je regarderai tous les épisodes d’un coup, je ne sais pas encore). Et puis rien que pour les BGM ridicules qui semblent tout droit tirées d’obscurs RPG, ça vaut le coup !

 

Spice and Wolf

 

Une série de plus basée sur un roman ! L’histoire est celle de Lawrence, un marchand ambulant dont le chemin croisera celui de Horo, une louve âgée de 250 ans. Etant également vénérée comme une sorte de déesse des moissons dans un petit village, elle a senti que les gens ne croyaient plus tellement en elle : elle a donc décidé d’entamer un voyage afin d’aller vers les terres du Nord, là où se trouve son lieu de naissance.

J’ai bien aimé les deux premiers épisodes ; mais étant donné que c’est un anime qui a l’air pour le moment relativement lent, je me demande donc ce qu’ils vont pouvoir caser en seulement douze épisodes. En tout cas j’aime beaucoup les personnages pour le moment, surtout Horo et sa façon de parler en vieux japonais, même si je préfère le design qu’elle a dans les romans. Et le générique de début est mon préféré parmi tout ceux des nouvelles séries de cette saison (en revanche, je ne m’étais pas rendue compte que le générique de fin était en anglais… ou en engrish, plutôt xD). Je pense donc suivre cet anime, pour peu que le reste tienne également la route, car vu que c’est le studio Imagin qui s’en occupe, ça me fait un peu peur…

A noter qu’un jeu sur Nintendo DS est également en préparation, et que ce sera un mélange de jeu d’aventure / jeu de drague.

 

HATENKOU YUUGI

HATENKÔ YUGI

En voilà une série étrange, et qui semble d’avantage destinée aux filles. Même le « scénario » était un immense WTF, parce que je n’ai presque rien compris, mis à part que l’héroïne, Rahzel, se fait jeter de chez elle par son père, qui lui dit de voyager afin de découvrir le monde. Au passage, elle demande à la première personne qu’elle rencontre, Alzeido, de l’accompagner dans son voyage.

Après, tout va très vite et le contexte de l’histoire n’est absolument pas expliqué, si ce n’est que l’héroïne a des pouvoirs magiques, et que la première chose qu’elle fera dans le premier épisode sera de vouloir exorciser un fantôme. J’imagine donc que c’est une série plutôt destinée à ceux qui ont lu le manga original ? En tout cas j’aime bien l’héroïne, mais les deux types qui l’accompagnent sont tellement des stéréotypes sur patte que je n’arrive pas à m’attacher à eux.

A part ça, c’est très bizarre comme série et je ne pense pas regarder la suite, malgré la présence de quelques passages amusants.

 

YATTERMAN

YATTERMAN

En voilà un anime qui m’a mise de bonne humeur. Ayant assez apprécié l’ancienne série, j’ai donc beaucoup aimé ce remake. Diffusé exactement 30 ans après jour pour jour, il est vraiment dédié aux fans de la première série puisque on y retrouve les mêmes ingrédients. Ils ont même poussé le vice jusqu’à utiliser les mêmes doubleurs pour le trio de méchants, le Dorombo Gang, qui est très culte au Japon (difficile de croire que la doubleuse de Doronjo ait maintenant 72 ans !).

Le scénario reste globalement le même, avec quelques petits changements mineurs : le Dorombo gang souhaite mettre la main sur la « Dokuro Ring », une bague qui permettrait de réaliser tous les rêves, mais leurs plans sont à chaque fois contrecarrés par un duo de justiciers accompagnés de leur chien-robot : les Yatterman. J’ai d’ailleurs toujours du mal à m’ habituer au fait que les deux héros Gan-chan et Ai-chan aient seulement 13 ans. Ils font largement plus…

C’est volontairement kitsch, rétro, et doté d’un humour assez absurde, mais qui ne plaira certainement pas à tout le monde. En tout cas ça m’a fait énormément plaisir de revoir cette série et de retrouver ses personnages, surtout le Dorombo Gang, et je pense donc la suivre en entier. La seule chose qui pourrait me décourager, c’est le nombre d’épisodes… Tant qu’ils ne font pas 108 épisodes comme pour la série originale, ça devrait aller.

 

MINAMI-KE ~ OKAWARI

MINAMI-KE ~ OKAWARI

Cette suite réalisée par un autre studio n’est vraiment pas mauvaise. J’avais eu quelques craintes au départ, mais en fait le résultat est juste… étrange. Il faut s’adapter au nouveau chara design et au changement de couleur de cheveux de certains personnages, ces derniers gardant tous leur doubleur d’origine. Le plus WTF dans tout ça, c’est le générique de début qui n’a rien à voir avec le thème de la série, mais que j’aime déjà beaucoup.

L’humour est heureusement toujours là et est quasiment le même. Le premier épisode est consacré aux onsen (la poitrine gonflée à l’hélium de Haruka est quand même bien abusée… on n’est pas dans Dragonauts xD). Quant au second épisode, il se recentre plus sur la vie scolaire des trois soeurs, et j’ai bien aimé la partie avec le hamster. Au final, je me demande si je ne vais pas préférer cette série-là par rapport à la première ?

Pourtant, ce qui me gène le plus dans cette nouvelle série, c’est que les visages des personnes dans la foule et des autres étudiants soient uniformément noires. Ca donne plutôt l’impression que le Studio Shaft est passé par là ! En tout cas, avec ces deux épisodes-là je suis rassurée, et je regarderai assurément la série en entier.

 

ROSARIO + VAMPIRE

ROSARIO + VAMPIRE

En voilà un anime aux couleurs chatoyantes. Ici, le héros est Tsukune Aono, qui intègre un peu par hasard l’école Youkai, un établissement scolaire qui est en fait composé uniquement de monstres. Il y fait la connaissance de Moka Akashiya, une jeune fille qui est en fait un puissant vampire.

Bon, je n’ai pas du tout aimé ces deux épisodes, qui me donnaient surtout l’impression de faire un concours du « je fais le plus de gros plans possibles sur la petite culotte de l’héroïne ». Ça ne lésine pas sur le fan service (la succube de l’épisode 2…), qui semble d’ailleurs être la seule raison d’être de cette série. Peut-être que les amateurs du genre apprécieront, je ne sais pas ; mais je me suis tellement ennuyée avec ces deux épisodes que je ne regarderai pas la suite.

Et comme beaucoup de monde semble s’accorder à dire que le manga est bien meilleur et moins ecchi, peut-être que je jetterai un œil à ce dernier pour voir les différences avec cette version.

 

 

 

THEY ARE MY NOBLE MASTERS

THEY ARE MY NOBLE MASTERS

De son titre original Kimi ga Aruji de Shitsuji ga Ore de, cet anime raconte  l’histoire de Ren et Mihato, un frère et une sœur qui fuient leur famille se retrouvent dans la ville de Nanahama à rechercher du boulot. Ils finiront respectivement majordome et maid, au service de la très riche Shinra Kuonji.

On dirait vraiment du Hayate no Gotoku version eroge, surtout avec le début du premier épisode qui copie la même scène d’ouverture. Le tout avec un soupçon de Kaibutsu Oujo, car Shinra me fait énormément penser à Hime à cause de son attitude. On a donc la une série qui ne se prend absolument pas au sérieux, très bordélique, qui contient pas mal de fan service gratuit mais qui le tourne très souvent en dérision. Et il y a un certain nombre de références à certaines séries, voire à des meme issus des forums japonais : je crois bien que c’est d’ailleurs le premier anime où je vois une parodie de « kuso miso ». xD

Même si j’ai trouvé qu’au final c’était bien plus divertissant que ce que je m’étais imaginée, le problème est que niveau réalisation ce n’est vraiment pas génial, que l’histoire ne vole pas bien haut et que j’ai trouvé les personnages vraiment inintéressants. Inutile de préciser donc que je ne suivrai pas cette série…

 

H2O ~ FOOTPRINTS IN THE SAND

H2O ~ FOOTPRINTS IN THE SAND

Takuma Hirose, un jeune garçon aveugle, est transféré dans une nouvelle école située dans un village à la campagne. Là, il se rend compte que l’une de ses camarades de classe, Hayami Kohinata, est apparemment le souffre-douleur de toute l’école.

Au départ, je m’étais dit que ça pourrait être un anime harem sympa (si, si), vu que le héros a la particularité d’être aveugle. Dommage que sa cécité ne soit en fait qu’une excuse pour le fan service, ce qui est bien dommage, mais pour une série de ce genre je crois qu’il ne fallait pas trop en demander. J’ai quand même trouvé le premier épisode potable, jusqu’au moment où le héros recouvre miraculeusement la vue, sans que par la suite personne n’y fasse vraiment allusion, ou que cela ne dérange qui que ce soit. Ce qui tue quand même l’intérêt principal de l’anime, quoi.

Dès le second épisode, la qualité de l’animation chute beaucoup, mais globalement je suis surtout déçue au niveau de la cécité du héros : cela n’a pas duré plus longtemps, à moins qu’il ne reperde la vue à la fin de la série, une fois tous les problèmes des personnages réglés (car si ce n’est pas le cas, quel était donc l’intérêt à le rendre aveugle dès le départ ?). Je trouve également un peu ridicule le coup de la fille charismatique et forte, mais que tout le monde déteste et qui passe son temps à se faire tabasser.

Bref, je n’ai pas tellement accroché, et je ne regarderai donc pas plus loin que ces deux épisodes-là, surtout que le chara design ne m’attire pas du tout. Dommage.

 

ZOKU SAYONARA ZETSUBOU SENSEI

ZOKU SAYONARA ZETSUBOU SENSEI

Que dire, si ce n’est que ça s’annonce encore plus barge que la première saison ? :D

Ça fait plaisir de retrouver Nozomu Itoshiki, le prof le plus désespéré et suicidaire du monde de la japanim’, et sa classe d’étudiants tout aussi hors normes. La réalisation du premier épisode était par ailleurs vraiment excellente, même si ça redevient un peu plus « normal » dans le second épisode. Ce dernier était également du gros n’importe quoi, avec une première partie où les personnages ne parlaient pas japonais, et qui était donc sous-titrée.

Bref, je ne m’étendrai pas plus sur cette série; on aime ou on aime pas, le style ne laissant vraiment pas indifférent, tellement les responsables de cette série ont dû carburer à je ne sais quelle substance illicite. Pour ma part, je trouve que cette seconde saison s’annonce plutôt très bien, et bien sûr je la suivrai entièrement. Zetsubou shita !

 

NORAMIMI

NORAMIMI

Lorsque j’avais entendu parler pour la première fois de cette série, je pensais que ça allait être un anime tout gentillet s’adressant prioritairement aux enfants ; mais en fait c’est plutôt destiné aux adultes : c’est adapté d’un seinen et la série en question est diffusée après une heure du matin.

L’histoire est très simple, puisque cela prend place dans un monde où tout les gens possèdent une mascotte. Grâce à une société spécialisée dans ce domaine-là, chaque enfant a une mascotte qui l’accompagnera jusqu’à l’entrée au collège ; mais Noramimi est la seule mascotte dont personne ne semble vouloir.

C’était un peu du n’importe quoi parfois, mais j’ai été agréablement surprise et il y avait pas mal de moments assez amusants. De mon côté je ne suivrai pas la série, mais peut-être que j’y jetterai un œil de temps à autre si je tombe dessus à la TV.

 

HAKABA KITAROU

HAKABA KITAROU

Cette nouvelle adaptation de GeGeGe no Kitarou, cette fois-ci bien plus fidèle au manga original et également plus sombre, est vraiment dotée d’une bonne animation et d’un style très particulier, rappelant parfois celui des comics. Il s’agit ici de la série qui remplace Moyashimon dans la même case horaire, et nous avons là une série d’horreur, dotée d’une ambiance vraiment unique.

Ce premier épisode raconte donc la venue au monde de Kitarou, le dernier survivant d’une tribu de monstres. J’ai vraiment été captivée par le style très particulier de cet épisode, rappelant un peu celui de Mononoke (il faudrait vraiment que je finisse de regarder cette série, d’ailleurs). Je pense donc la suivre entièrement, surtout qu’il n’y aura que onze épisodes.

 

AYAKASHI

Ayakashi

Au vu des deux premiers épisodes, je n’ai qu’une chose à dire : WHAT THE FUCK IS THIS PIECE OF CRAP ???

Ça faisait longtemps que je n’avais pas trouvé une série aussi mauvaise. Le fait que ce ne soit pas original peut encore passer : ici, il est question de gens qui sont possédés par des parasites (les Ayakashi), qui leur fournissent en échange des pouvoirs magiques plus ou moins puissants, un peu comme dans Mushi-Uta. Le héros est un lycéen, Yuu, qui voit ses véritables pouvoirs se réveiller lorsque son amie Hime se fait attaquer.

On sent vraiment que c’est une série à petit budget : l’animation est tout simplement horrible et les dessins parfois complètement inégaux. Et je ne parlerai pas des dialogues brillant de stupidité (« Pourquoi pleures-tu ? » « …Je pleure ? »), et du cri du héros pendant les scènes d’action. Bref, j’ai trouvé cet anime tellement mauvais qu’il m’aura bien fait rire, sans compter toutes ses scènes ridiculement gores. Ça ose en plus se prendre au sérieux, mais je ne me torturerai pas plus longtemps avec. Après tout, peut-être qu’il y en a qui y trouveront leur compte, mais pas moi en tout cas.

 

23 commentaires

  1. Merci beaucoup pour ces impressions! ça va me permettre de choisir directement ce que je vais regarder parmi les nouvelles séries 2008 =)

  2. Mmmm… Joli.

    Pour commencer, WATCH Gunslinger Girl.
    Un chef-d’oeuvre, littéralement. Le premier épisode d’Il Teatrino a été un tel calvaire que des images des filles chantant la 9e Symphonie à la fin du 13e épisode de la version Madhouse ont envahi mon esprit quand j’ai vu la QUALITY de la « seconde saison ». C’est simple : c’est devenu une sorte de harem, avec José massacré devenu aussi banal qu’un harem lead (il y a aussi ces proportions tête/corps beaucoup plus prononcées dans la première saison qui ne jouent pas en sa faveur) et les filles, surtout Henrietta, qui semblent tout droit sorties de Love Hina, Ai Yori Aoshi ou n’importe quel autre anime de merde de ce genre. Le style visuel est horrible, autant en soi qu’en comparaison avec la première saison qui était juste sublime (avec un budget de 13 millions de yens par épisode, ils avaient de quoi faire, en effet), et les musiques sont assez quelconques comparé à la myriade de mélodies classiques qui ornaient magnifiquement la première saison. Énorme déception, et bris des illusions de nombreux fans, surtout…

    Parmi les séries que je regarderai, il y aurait Spice and Wolf, Minami-ke ~Okawari~, True Tears, Zoku Sayonara Zetsubou Sensei et Hakaba Kitarou.

    Spice and Wolf s’annonce très prometteur. Le dialogue est accrocheur, c’est visuellement joli, Horo est mignonne comme tout… J’ai hâte de voir les échanges économiques, je pense que l’espièglerie de Horo viendra jouer là-dedans. Pour ceux, au passage, qui auraient été… frustrés par l’absence d’ « auréoles » lors des 12 minutes où Horo était à poil au premier épisode, allez voir le site de Tony Taka, une belle surprise vous attend. Je ne sais pas à quel point elle vous ravira, mais pour ma part, ça a tout connement illuminé ma journée.

    Minami-ke ~Okawari~, je regarderai parce que j’ai vu la première saison (sublime) et que je suis curieux. Les visages noires des persos « inutiles » est vraiment dérangeant, ça passait dans xxxHOLiC, mais là, ça fait un peu peur, et puis la poitrine de Haruka m’a traumatisé au point que je passe un après-midi entier à épurer mes yeux à coups de CGs de « Sora no Iro, Mizu no Iro ». Oui, chui en pleine période de redécouverte de l’oeuvre de Tony Taka, là, je me demande comment j’ai fait pour oublier ce nom…

    True Tears est extrêmement accrocheur, mais comme toi, Exelen, je ne sais pas pourquoi. Je ne pense pas que ce soit l’aspect sérieux ou l’humour très discret et moins « hyperactif » (mais tout aussi efficace) qu’ailleurs, ou alors la réalisation sans faille (à part ces backgrounds feuillus assez bâclés, mais c’est le sacrifice qu’ils ont dû faire, j’imagine), mais perso, je dirais que l’absence de fanservice joue aussi beaucoup là-dedans. Au point qu’on adhère à des situations assez clichées, comme le moment où Soichiro tombe sur Hiromi à poil dans la salle de bain (mais pourquoi Diable les Japonais ne ferment-ils pas leurs portes lorsqu’ils se douchent ??!)

    Zoku Sayonara Zetsubou Sensei, c’est juste du Zetsubou-sensei. On ne présente plus la série, et c’est largement mérité à mon avis.

    Hakaba Kitaro, c’est le style graphique et l’aspect horreur qui m’attirent, je pense demander à Shinsen de subber cette chose si personne ne se décide parce que ça en être anime de khälitay.

    Une autre série qui m’intéresse, ce serait Shigofumi, mais avec le concept, c’est vraiment ça passe ou ça casse, donc je pense me faire la série d’une traite si elle se révèle bonne.

    Au passage, pour Hatenkou Yuugi : le premier tome en entier a été adapté dans le premier épisode. Le manga fait 10 tomes et vous savez tous comme ils sont fous chez le Studio Deen, ils veulent tout caser en 13 épisodes. Donc c’est normal que ça donne une impression d’expédié et qu’on y comprenne rien. De toute façon, le concept a l’air tellement banal et forcé (« Dégage de ma maison, fillette, il est temps que tu découvres le monde ! », non mais WTF ?), je ne lirai même pas le manga…

    Pour le reste… je me demande comment certains gens font pour suivre des séries aussi médiocres que H2O (quand j’ai vu la canne d’aveugle du héros s’enfoncer dans le cadran solaire d’une des filles, j’ai tout de suite tout saisi de la « qualité » de l’anime), Rosario to Vampire (masturbating is painfully boring compared to Gonzo-bashing XD) ou encore They are my Noble Masters (no comment), mais bon, je dois être moins masochiste que vous.

    Le plus triste, là-dedans, c’est que les teams se jettent sur ce qui est « mainstream » et ce qui « populaire », mais deux des shows les plus intéressants de la saison, Porfy et Hakaba Kitaro, sont complètement délaissés.
    Pour Hakaba, comme je l’ai dit, j’essaierai de convaincre la Shinsen de le subber vu qu’il ne fera qu’une dizaine d’épisodes ou aux alentours, mais pour Porfy, c’est peine perdue, même si les animes du World Masterpiece Theater ont tous bonne réputation. L’année dernière, Les Misérables a été complètement laissé de côté (j’en ai été tellement traumatisé que j’ai lu le bouquin), cette année, ce sera Porfy… J’aurais envie de dire « tant pis » et de passer à autre chose, mais j’ai l’impression de louper un train.
    Et puis personne ne le subbera « vu ses 52 épisodes » (quoique quand on parle de Code Geass, Gundam 00 ou Higurashi no Naku Koro ni, c’est autre chose) et « parce que c’est pour les gamins et nous, on aime les trucs plus matures » (en sachant que ceux qui disent se goifrent de They are my Noble Masters et Rosario to Vampire, cherchez l’erreur). (Au passage, Exelen, le tremblement de terre ne devrait pas arriver avant le quart de la série vu comment les séries du World Masterpiece Theater évoluent, les premiers zépizodes seront entièrement consacrés à montrer Porfy et sa soeur dans leur vie quotidienne avant le séïsme, donc de bons moments en perspectives pour toi qui a la chance de suivre cette série.)

    Je crois que dans les prochains jours, j’investirai dans des animes comme « Le Ciel Bleu de Romeo », « Papa Longues Jambes », « Les Aventures de Bosco », « Princesse Sara », « Les Aventures de Tom Sawyer » ou encore « Perrine » parce que j’ai un immense coup de blues de ce genre de séries que j’adorais regarder étant enfant. Les gens devraient subber ces chef-d’oeuvres d’hier au lieu des bouses d’aujourd’hui, le but premier du fansub n’étant pas d’ « essayer avant d’acheter » (puisque de toute façon, personne n’achète), mais bien de faire profiter les occidentaux de shows qui ne sont pas arrivés et n’arriveront probablement jamais chez eux.

    Quel dommage…

    (‘Tain, pas moyen que je poste comme tout le monde sur ce blog, moi… Toujours des immenses pavés…)

  3. Windspirit >> Pour Gunslinger Girl, en effet j’ai pu lire sur certains blogs que c’etait devenu une sorte de anime harem… bon, je mettrai la première série tout en haut de ma watchlist, alors (mais il faudrait que je pense a zieuter Tsukihime, avant. Pas taper :p).

    « mais pourquoi Diable les Japonais ne ferment-ils pas leurs portes lorsqu’ils se douchent? » : parce que leur porte de salle de bain ne se ferme pas (et je suis bien placée pour le savoir, en tout cas ça a toujours été le cas dans les appartements où j’ai habité au Japon xD).

    Tout le premier tome de Hatenkou Yuugi a été casé en un épisode? En effet, pas étonnant que çà paraisse aussi expédié, alors.

    Pour Porfy et Hakaba Kitaro, en effet c’est triste à dire mais ces deux séries-là ne seront probablement jamais fansubbées… Hakaba Kitaro a un peu plus de chances, mais bon…
    Moi aussi je crois que je vais investir dans les anciennes séries. « Le Ciel Bleu de Roméo » a l’air génial. J’avais juste vu quelques épisodes il y a longtemps à la TV italienne, et j’aimerais vraiment me faire la série entière.

  4. Moegaku > moi aussi je veut voir la leçon de français ! J’avais bien aimé le franponais de Zero no Tsukaima ^^ (toujours pas fini la 2ème saison d’ailleurs)

    Spice and Wolf > ça fait plusieurs fois que je vois des images sur le /a/ de 4chan, je regarderais peut-être… (tail feel so good…)

    Zoku Sayonara Zetsubou Sensei > J’ai pas encore vu le deuxième, mais… c’est pas plutôt le premier, l’épisode « normal » ? ^_^

  5. Encore plein de séries cette saison, mais très peu que je regarderai au final.

    J’ai zieuté They are my noble masters à cause des maids (tiiiiens comme c’est étraaaange :D) mais au final ça s’est révélé plus que médiocre. J’ai pas souri une seule fois et le repompage sur Hayate no gotoku et He is my master est quand même grave flagrant.

    Pour H2O par contre, je suis assez intrigué par la suite de la série. Certes l’animation n’est pas terrible, certes c’est encore un harem, et certes le héros recouvre la vue un peu vite et il y a quelques incohérences, mais j’ai l’impression que ça va être quand même très intéressant. Le coup de la canne blanche m’a vraiment fait rire par contre, parce que c’est typiquement le truc que je n’aurais jamais osé faire (étant presqu’aveugle moi-même, j’utilise également une canne blanche, mais pas pour ça :) ). Bref, je reste à surveiller cette série.

  6. Zechs Marquise Répondre

    C’est clair que Il Teatrino est une horreur visuelle (et scénaristique) par rapport à la saison 1 -_-. Heureusement que l’opening est là pour relever le niveau. Franchement quelle idée de confier une suite si attendue à ce studio sorti de nulle part.

    Pour H2O et True Tears j’en suis à l’épisode 1 mais ça promet d’être intéressant. L’ouverture de H2O a le mérite d’être assez choquante O_o. Pour True Tears c’est très beau et les personnages semblent travaillés. Bref on verra ce que donne la suite.

    Rosario+Vampire c’est vraiment trop abusé donc je suis pas sûr de suivre jusqu’au bout. Pour They are my noble masters, j’ai trouvé ça assez marrant ^^.

    Sinon je suivrais sans doute Shigofumi qui semble avoir un concept original. Pour Sayonara inutile de revenir dessus.

    Ah Moyashimon a enfin été subbé jusqu’au bout. Fallait pas être pressé ^^’.

  7. Comme je l’ai dit sur mon blog, Rosario+Vampire reprend les très grandes lignes d’un chapitre puis complète les 15min restantes avec du fanservice. faut vraiment pas être allergique à ce dernier (par contre je crois que les boing boing, si on se les tapent à chaque épisodes, ça va me taper sur les nerfs >.>).
    Le manga est carrément moins ecchi (y a toujours une ombre qui cache la culotte), de plus les personnages me semblent moins niais que dans l’anime, même si moka en scellée est un cas désespéré.
    D’ailleurs dans l’anime, j’ai fait « WTF !!?? » en voyant la chauve souris, c’est quoi struc ?? O_o.

    Sinon oui regarde Tsukihime et mets toi aux FMP, surtout le Fumoffu :p (perso j’ai pas aimé les saisons principales vu que c’est du pseudo mecha et que j’en suis allergique -_-« ).

  8. Major est une série sympathique (bon d’accord t’es en retard de 75 episodes :p)

    Je vais me jeter tout de suite sur la nouvelle saison de Sayonara Zetsubou Sensei …
    Pas de nouvelle d’une hypothétique saison 2 d’Ouran High School Host Club ? :'(

  9. Chouettes impressions encore une fois. Pas bcp d’animes intéressant de mon point de vue dans cette fournée 2k8.

    @windspirit: est ce que tu pourrais donner l’adresse du site de T2 je ne le trouve pas. Son doujin du comiket d’hiver était très sympa en tout cas.

  10. Comme d’habitude, tes impressions sont très intéressantes. ^__^

    Shigofumi, True Tears et Ôkami no kôshiryô ~ Spice and Wolf ont l’air d’être des séries sympas et m’intéressent bien.
    Pour Zetsubou Sensei, je pense que je vais voir la première saison. Cette série me semble très intéressante et j’aime bien le style graphique.

  11. Un peu comme toi, je regarde les premiers épisodes des nouveautés et je fais mon tri, pour l’instant je retiens surtout Spice and Wolf qui contient des dialogues soignés et travaillés, une bonne ambiance mais un chara-design un peu décevant par rapport aux illustrations du roman ou le manga.

    Sinon je retiens : True Tears, Minami-ke ~Okawari~, Zoku Sayonara Zetsubou Sensei, Shigofumi et Hakaba Kitarou.

    asmodeal: http://www.bekkoame.ne.jp/i/taka_tony/

  12. @Zechs : Attention, le studio Artland ne sort pas de nulle part. C’est quand même le studio derrière (la splendeur) Mushishi, l’un des meilleurs animes de 2006. Le problème vient surtout du comité de production, Marvelous Entertainment, qui est en ce moment en déficit financier. À l’époque de l’original, elle avait de l’argent (13 Millions de yens par épisode, faut le faire), et elle avait engagé de ces staffs capables de pondre des merveilles (Morio Asaka comme réalisateur). En ce moment, il n’ont pas trop de pognon, donc ils investissent un minimum dans un petit studio et une petite team, certains seiyuus en sont même à leur premier rôle. À titre de comparaison, vous pouvez comparer la petite team d’Il Teatrino à l’immense team derrière la version Madhouse ou même derrière Mushishi, puisqu’on parle d’Artland.

    Donc à la limite, on ne peut pas vraiment se plaindre, mais… c’est quand même une horreur, littéralement. Les voitures sont dessinées n’importe comment, les scènes d’actions manquent de frames (dans l’original, ça allait tellement vite et c’était tellement bien calculé qu’on n’y voyait que du feu), le chara-design est moe au possible, et même l’animation en tant que telle est vraiment quelconque.

    Les fans pleurent…

  13. Zechs Marquise Répondre

    J’avais aussi entendu que la relation entre Marvelous et Madhouse n’était pas au beau fixe à la fin de la première saison. Bref ça change rien au problème de la réalisation de cette suite qui part pour être l’un des animes les plus moches de l’année -_-.

    Sinon Mushishi j’ai pas regardé mais j’en entend que du bien. Faudra que je m’y mette je crois quand j’aurais vu tout ce que j’ai déjà en attente ^^’.

  14. *te lynche pour ne pas avoir vu FMP >D (et Genshiken aussi,bouuu va voir Genshiken)
    La seule série qui me donne vraiment envie pour l’instant, c’est Moegaku :D

  15. Yatterman me fait ennormement penser à Cutie Honey (Pas le film ! l’OAV !). Les graphismes sont flashy, ça part dans tous les sens du n’importe quoi (premier OAV par le réalisateur de FLCL, Dead Lives et Gurren Lagan).
    Sinon qu’est-ce qu’il y a d’autre comme point commun… l’OAV de Cutie Honey a été crée pour les 30 ans de gainax il me semble!

  16. MOEGAKU : http://www.nicovideo.jp/watch/sm2070563
    on a rajouté des subs sous tout ce que raconte julien o/
    le reste osef ce n’était pas intéressant :p

    Je devenu fan de moegaku ! je vais pouvoir apprendre le furanse o/ Cependant Julien reste quand même le moins entreprenant des 5 gaijin, j’aime bien le chinois.

  17. Pour Moegaku, je suis fan aussi, vivement la semaine prochaine o/
    (Mais quand même, diffuser 5 fois le même épisode à trois phrases près en une semaine, faut pas avoir honte oO)

  18. somnambule & Phlogistique >> lorsque je me suis rendu compte qu’effectivement toute la semaine c’etait le même épisode mais avec deux ou trois petites modifs, je me suis dit que finalement je n’allais regarder que l’émission du vendredi. Et le français Julien a un accent japonais à coucher dehors. XD

  19. Pour Rosario j’ai trouvé ça pas si horrible. Je suis même en train de m’acheter le manga, et je peux vous dire que c’est différent de l’Anime. C’est moins ecchi pour ceux qui n’aiment pas trop le Fan Service.
    H20 j’ai adoré les 3 épisodes et j’veux en savoir plus.
    True Tears, j’ai vu les 2 premiers et c’est pas si mal, j’ai hâte de voir la suite.

  20. J’ai eu l’occasion de voir quelques Moegaku dont un qui portait sur le français… Hum, toute la puissance du doublage à la française est dans celui qui double le blond. En fait il a un accent japonais à coucher dehors. Ça m’a amusé, c’est le principal :p
    Aya Hirano est bien jolie mais oui, sa présence est… en fait c’est juste parce qu’elle est mignonne je pense parce que niveau langues (même si en espagnol je trouve que ça allait, peut-être aussi parce que moi même, je parle autant espagnol que la langue des hommes des cavernes).

    The-Otaku>> Oui le manga de Rosario+Vampire est différent de l’anime, pas d’ecchi et moins comique. J’ai tout de suite accroché et j’ai acheté dès que j’ai apprit (très tard en fait) que c’était licencié en France.

  21. Rosario+Vampire c’est même pas la peine de commencer pour moi, la voix du héros est gâté xD (juste en regardant le trailer)

    Spice and Wolf j’ai accroché surtout au générique et à Horo qui est kawaii (du coup moi je préfère son design dans l’anime)

    They are my Noble Master du coup y’en a un par semaine donc je vais me le prendre (ça va finir en Nice Boat! XD…je plaisante bien sur)

    True Tears j’ai vu que la moitié de l’épisode 1 du coup j’aime assez mais je sais pas pourquoi je me suis arrêté

    H2O c’est dommage pour le chara design et le fan-service parce que j’accroche assez

    Shigofumi j’aime beaucoup surtout la fin de l’épisode 1 (sadique attitude xD).

    C’est pas ma première visite sur ton blog mais mon premier commentaire, j’aime beaucoup ton blog Exelen et bonne chance pour la suite, moi je continuerai mes visites régulières.

  22. H2O promettait un scénario plutôt intéressant avec un héros aveugle, mais bon avec tout ces trucs de fan service vraiment très abusés (franchement on se demande comment ça peu arriver tellement c’est grotesque !) la série est plutôt lourde !

    Sinon je regarderai sûrement Shigofumi qui a l’air d’être intéressant !
    SPICE AND WOLF, True Tears ça a l’air pas mal si ce n’est pas trop neuneu !
    PORFY NO NAGAI TABI me tente bien aussi mais je doute qu’on le voit dans les fansubs ! Quoi qu’ils traduisent bien les Misérables que j’aime beaucoup, d’ailleurs la fin est plus que violente pour une série soit disant pour les enfants !
    Pour le shojo HATENKÔ YUGI j’ai vu le premier épisode et franchement c’est tellement stéréotypé et expédié à la va vite que ça ne donne pas envie d’en voir plus! sinon, le manga a l’air bien supérieur à l’anime. Surtout que j’ai vu quelques planches et il est superbement dessiné, alors je doute qu’il soit aussi médiocre que son adaptation anime.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.