fantasia

Une fois n’est pas coutume, je vais un peu parler d’un festival qui se déroule actuellement au Québec, à Montréal plus exactement : le festival Fantasia. Sous ce nom se cache en fait  le plus important festival de « cinéma de genre » en Amérique du Nord, un festival plutôt dédié à ceux qui aiment les films originaux, kitsch, gores, à l’humour décalé, ou bien tout simplement les nanars. La majorité des films viennent d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord, mais il y a un bon paquet de films en provenance du Japon dans le lot cette année,  y compris quelques films d’animation et autres adaptations de manga en film live : en tout, ce ne sont pas moins de 35 films japonais qui seront diffusés lors de ce festival, qui va durer du 9 au 29 juillet.

Et pour preuve que ce festival n’a pas peur du ridicule, il vient d’ouvrir ce jeudi à 18h30 avec une diffusion en avant-première du film Yatterman, basé sur la série animée diffusée à la fin des années 70, et dont un remake toujours en cours de diffusion au Japon a vu le jour en 2008.

Vu le grand nombre de titres diffusés, voici une petite présentation de quelques films nippons présents lors de ce festival et qui ont un lien avec l’animation japonaise… pour la liste complète des films diffusés ainsi que les horaires et tous les détails qui vont avec, je ne saurais que conseiller celle du site officiel.

anim

Au niveau des films et courts d’animation, ce festival accueillera en avant-première mondiale le très intriguant Cencoroll, un court-métrage de 25 minutes qui ne sortira au Japon que le 22 août. Basé sur le manga Amon Game de Atsuya Uki, qui en est également le réalisateur (et est déjà considéré comme le futur Makoto Shinkai par quelques personnes !), ce projet indépendant sponsorisé par Anime Innovation Tokyo raconte l’arrivée d’un énorme monstre venu de nulle part dans une ville japonaise. Se retrouveront mêlés à cette histoire Yuki, une adolescente qui semble savoir quelque chose, et son ami Tetsu qui possède une créature étrange, Cenco, très similaire au gigantesque monstre.

Eureka Seven: Good Night, Sleep Tight, Young Lovers sera également de la partie. Diffusé en France la semaine dernière lors du Japan Pop Culture Festival de la Maison de la Culture du Japon à Paris, il s’agit d’une avant-première pour l’Amérique du Nord. Ce film reprend l’intrigue de la série du même nom, mais en changeant un certains nombre d’éléments de l’histoire. Genius Party – Beyond est quant à lui un omnibus du Studio 4°C, sorti l’an dernier au Japon et disponible en DVD, toujours là-bas, depuis fin mars 2009. Faisant suite au Genius Party premier du nom, il s’agit avant tout de cinq petites séquences dédiées aux fans d’animation. Cinq courts clips, cinq réalisateurs : Mahiro Maeda, Kazuto Nakazawa, Shinya Ohira, Tatsuyuki Tanaka et Koji Morimoto.

Evangelion: 1.0 You Are (Not) Alone est la fameuse « reprise » de la série prévue en quatre films; celui-ci avait cependant été diffusé en France dans seulement une petite quinzaine de salles en avril dernier, et parfois dans des conditions calamiteuses. Et pour finir, Hells Angels est un film du Studio Madhouse sorti pour la première fois l’an dernier au Japon dans le cadre du Festival du Film International de Tokyo. Il raconte l’histoire de Linne, une adolescente qui se retrouve en Enfer après avoir perdu la vie dans un accident, et qui essayera de s’en échapper après s’être rendue compte qu’elle n’est peut-être pas vraiment morte… Il s’agit d’une adaptation du manga du même nom de Shinichi Hiromoto, et avec le chara-designer de Samourai Champloo ainsi que le réalisateur de Hatsukoi Limited derrière !

filmlive1

Du côté des adaptations live de manga, lors de ce festival on pourra donc retrouver le film de Yatterman, une adaptation bien kitsch de l’anime du même nom, assez dynamique et barrée. Mais aussi Orochi, adaptation d’un manga d’horreur des années 70 par Kazuo Umezu, le maître du genre; Antique, qui n’est pas japonais mais coréen, et adapte le manga du même nom qui a d’ailleurs eu une adaptation en anime l’an dernier, plus connue sous le nom de Antique Bakery.

Sans oublier le film 20th Century Boys et sa suite 20th Century Boys: Chapter Two – The Last Hope, le premier ayant été diffusé en France dans les salles en janvier dernier. Pour finir, sera également diffusé le très récent M.W., adaptation d’un manga de Tezuka sorti en France chez Tonkam.

Le reste du festival est peuplé de films tous plus kitschs les uns que les autres, avec sûrement quelques petites surprises dans le lot. De mon côté j’essayerai très certainement de voir les films d’animation, car je n’aurai sans doute pas d’autre occasion de pouvoir les apprécier sur grand écran !

18
Poster un Commentaire

avatar
18 Fils de discussion
0 Réponses aux fils
0 Personnes abonnées
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponses
14 Personnes ayant commenté
L’Antre de la Fangirl » ANIME - Impressions (Part 73)wilhelL’Antre de la Fangirl » Impressions sur les séries de l’été 2009 (2/2)michiruvinhnyu Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Les plus récents Les plus anciens
Me notifier des
Gemini
Internaute

Si j’habitais Montréal, je serais bien tenté par un festival de ce genre, surtout si eux ont droit à des salles (et des projectionnistes) dignes de ce nom :)

Kitsune-san
Internaute

Et c’est dans ce genre de situations ou je maudits mes contacts québécois. Parce que ça a l’air quand même relativement intéressant et varié, au niveau de la programmation = D !

NiKi
Internaute

Chouette, avec ça, nos confrères Québécois vont nous lacher la grappe avec nons conventions pour un mois.

neokenji
Internaute
neokenji

Il y a quand même du lourd dans tout ça : 20th CB, Genius Party, Rebuild of Evangelion, Eureka Seven, etc… Même si ça donne quand même l’impression d’avoir réuni sur un même lieu pas mal de trucs sortis récemment au cinoche en France.

Bonne initiative en tout cas pour ceux qui sont sur Montréal.

Windspirit
Internaute

J’y suis allé jeudi. Très bonne ambiance comme d’habitude, ça fait très « niche » comme festival, de quoi flatter dans le sens du poil les élitistes aigris comme moi.

J’ai vu le fameux Yatterman, bon sang, c’était jouissif, mais jouissif de chez jouissif, du bon vieux Takashi Miike comme on l’adore, ça n’a fait que me confirmer que les trucs barrés, c’est définitivement mon truc.

Ce soir, je vais visionner Love Exposure, je vais sans doute revenir chez moi à 3h du mat’, mais ça vaut le coup. Si complications domestiques, demain.

J’espère te voir à la diffusion d’Evangelion 1.0, d’ici une semaine ! Et des autres films d’animation aussi.
D’ailleurs, tu seras à la diffusion de 20th Century Boys vendredi ?

kyouray
Internaute

Rah Cencoroll en avant-première

Elodie
Internaute
Elodie

Eva au ciné, c’est la classe ! Dommage qu’en France, la diffusion ait été aussi…catastrophique…

jackmarcheur
Internaute
jackmarcheur

superbe article encore , et quelle veinarde de pouvoir aller à un tel festival!
Profites en bien et racontes nous tout ça !

Icing
Internaute

Celui qui me tenterait sûrement le plus, ce serait Hells Angels. Une histoire comme je les aime, et j’avoue que l’affiche m’a tapé directement dans l’œil.
Il est clair qu’il faudra que tu nous fasses une petite rétrospective :)

Eacil
Internaute

Et c’est là qu’on a envie de se flageller rien que pour le fait de louper ça. Au-delà de la programmation d’animation, celle des films proprement dite à non consonance d’animation (les lives) est énorme. 20 jours de cinéma non-stop, de quoi devenir un zombie. Au pif : Deadgirl, Mutants, Book of Blood, Caporal Crevette… que des trucs qui me tente depuis longtemps. (Sauf le dernier mais le nom est fun.) Même en y allant pas, ça vaut le coup de décortiquer la programmation rien que pour découvrir des perles déviantes.

vinhnyu
Internaute

Cela fait déjà quelques années qu’on l’attendait le Cencoroll…

michiru
Internaute

taiiin, y a des films gore qu’ils on l’air trooop bien ! genre « Vampire Girl Vs. Frankenstein Girl », là huhuhu ! :D

trackback

[…] CENCOROLL, qui est en ce moment diffusé en avant-première mondiale à Montréal, dans le cadre du festival Fantasia. Suivra également SYMPHONY IN AUGUST, basé sur la vie de Ai […]

wilhel
Internaute
wilhel

eh bien je ne savait pas qu’il avait ca dans mon propre chez-moi ! en plus je vais être a montréal en fin de semaine ! jew verrai si je peu aller faire un tour !

pour les français : chialer pas ! vous vous avez la japan expo ! >.<

trackback

[…] qui m’avait bien tenté lorsqu’il avait été projeté au cinéma lors du cadre du Festival Fantasia de Montréal, cet été, et qui est également disponible en ce moment sur le Playstation network […]