Impressions sur les séries de l’automne 2009

Pour ne pas faillir à la tradition, et maintenant que quasiment tous les anime de l'automne ont été diffusés, voici quelques petites impressions personnelles sur tout ça. Pour une fois je ne ferai qu'une seule et grosse partie, quitte à écrire un gros pavé indigeste. Bien entendu j'ai essayé d'au moins regarder les trois premiers épisodes de toutes les nouveautés (sauf les suites de séries que je n'ai pas suivies), même les trucs qui ont l'air les plus anecdotiques ou enfantins, parce que je pars du principe que l'on peut toujours tomber sur une bonne surprise.

Un automne assez moyen, je trouve, avec beaucoup de séries où il est recommandé de mettre son cerveau sur off. Et avec également pas mal de titres destinés aux enfants dans le lot, ce qui change assez. Comme d'habitude, ces avis sont complètement personnels et 100 % subjectifs !

 

Kobato.

Kobato.

L'HISTOIRE : Kobato est une mystérieuse jeune fille qui, afin de réaliser son vœu, doit remplir une petite bouteille avec les sentiments des gens qui souffrent, en soignant le cœur de ces derniers.

IMPRESSIONS : l'une des séries les plus mignonnes et légères de cet automne. Il s'agit apparemment d'un cross-over officiel avec Wish,  même s'il me semble que le manga se contente de se dérouler dans le même monde. N'ayant pas spécialement accroché au premier volume du manga de Kobato principalement à cause de son héroïne et de son atmosphère un peu trop gentillette, l'anime n'aura pas non plus réussi à plus me captiver que ça. Si ce n'est que la seule chose qui m'intrigue, c'est la manière dont laquelle les univers de Wish et Kobato vont être mêlés, ce qui promettra sûrement bien des surprises au niveau du scénario. En espérant que la série ne choisisse pas la voie de la facilité en faisant de Kobato un ange, comme Kohaku.

L'héroïne assez cruche et naïve et l'atmosphère en général ne m'attirant pas des masses, je préfère mettre cette série en pause pour le moment. Mais je m'y remettrai assez vite si jamais les retours sur les épisodes suivants sont bons !

VERDICT :  Smiley_meh

 

Tegamibachi ~ Letter Bee

Letter Bee

L'HISTOIRE : Gauche, une sorte de coursier (un "Letter Bee") travaillant pour la "ruche postale", doit un jour délivrer un colis qui n'est autre qu'un petit garçon, Lag. Ce dernier voudra lui aussi devenir un Letter Bee et, cinq années plus tard, il partira réaliser son rêve.

IMPRESSIONS : j'avais bien aimé l'épisode spécial qui avait été diffusé l'an dernier dans le cadre du Jump Super Anime Tour, principalement grâce à l'atmosphère originale de ce shōnen qui fait très hivernale mais surtout très "Noël". Le manga est quant à lui publié en France chez Kana, et comme je ne l'ai jamais lu je n'ai pas vraiment de point de comparaison. Mais pour le moment j'aime bien cette série, qui à défaut d'avoir des personnages originaux, possède quand même une bonne atmosphère. Pas grand chose à dire sur ces premiers épisodes qui posent vraiment les bases (mais j'ai déjà du mal avec les espèces de monstres en 3D), si ce n'est que  je me demande tout de même combien d'épisodes comptera la série... Je pense donc normalement tout suivre, sauf si je m'en lasse avant.

VERDICT : Smiley_like1

 

Tatakau Shisho : The Book of Bantorra

Tatakau Shisho : The Book of Bantorra

L'HISTOIRE : lorsque les gens meurent, leur âme se fossilise et devient un livre. Ces livres sont protégés par les Tatakau Shisho ("archivistes armés"), des êtres humains dotés de super pouvoirs.

IMPRESSIONS : cette série, basée sur un light novel, est assez indescriptible. Et je n'arrive même pas à expliquer pourquoi : trop bordélique ? Trop étrange ? Trop de personnages balancés en plein cœur de l'intrigue ? Il y a un peu de tout ça, et dans un certain sens on ne peut pas dire que l'on s'ennuie devant, tellement il s'y passe beaucoup de choses. L'anime s'améliore tout de même d'épisode en épisode, avec une Hamyuts Meseta incroyablement badass dans les épisodes 3 et 4. L'univers en soi est également intéressant avec ce monde se déroulant dans un pseudo début de XXème siècle, mais le reste ne m'attire pas beaucoup.  Heureusement qu'en 26 épisodes, l'intrigue a largement de quoi se développer, donc je préfère pour le moment mettre la série en pause et la regarder plus tard : je préfère attendre quelques temps avant de m'y remettre.

VERDICT : Smiley_meh

 

Shugo Chara ! Party ! (saison 3)

Shugo Chara ! Party !

L'HISTOIRE : suite de la saison précédente. Une nouvelle élève, Rikka Hiiragi, intègre l'école de notre héroïne, Amu : elle possède un étrange pouvoir qui lui permet de voir les Shugo Chara mais aussi de comprendre les sentiments des "œufs X".

IMPRESSIONS : mais... mais... Qu'est-il arrivé à la série ? What the fuck is this shit ?!? Je me demande quel est le but caché de cette troisième saison : faire fuir les téléspectateurs ? Ou bien purger son fandom en faisant en sorte de n'attirer que les enfants de moins de cinq ans ? Parce que maintenant, la série a vraiment l'air d'être destinée aux très jeunes filles. Chaque épisode est divisé en plusieurs segments, dont une partie en live avec des japonaises qui font un cosplay des différentes transformations de Amu. Et mélanger la 2D avec la 3D, ce n'était peut-être pas une bonne idée. Je pensais quand même au départ continuer à suivre le dernier segment de dix minutes, qui est la véritable suite de la saison précédente, mais comme on apprend dans le troisième épisode que Ikuto n'est plus dans la série car il est parti à l'étranger, ça m'a retiré le peu de motivation qu'il me restait. Tant pis.

Je préfère abandonner la série car ce massacre me fait pleurer. Mais c'était à prévoir, vu que l'anime a complètement rattrapé le manga.

VERDICT : Smiley_nope

 

To Aru Kagaku no Railgun

To Aru Kagaku no Railgun

L'HISTOIRE : série parallèle à To Aru Majutsu no Index, se déroulant dans une immense ville appelée Academic City, et où la grosse majorité des habitants sont des étudiants. Mikoto et son amie Kuroko y maintiennent l'ordre et la justice.

IMPRESSIONS : n'ayant pas spécialement aimé To Aru Majutsu no Index, et sachant que cette série pouvait être regardée à part, j'ai quand même tenté de regarder au moins le début. Et maintenant c'est sûr et certain, je ne dépasserai pas le premier épisode, parce que ce n'est vraiment pas mon style de série. Ça reste pourtant assez joli à regarder, très bien animé et plutôt sympathique dans l'ensemble, mais  je crois que je suis vraiment allergique à ce type d'anime, surtout lorsque les personnages principaux féminins sont un peu trop en surnombre. Je n'ai pas vraiment aimé et je me suis plus ennuyée qu'autre chose, donc je m'arrêterai là pour cette série.

Pas mauvais en soi, mais ce n'est clairement pas mon truc.

VERDICT : Smiley_meh

 

Kuuchuu Buranko ~ Trapeze

Kuuchuu Buranko ~ Trapeze

L'HISTOIRE : les consultations de Irabu Ichiro, un psychiatre assez spécial qui est amené à aider plusieurs patients atteints de différents maux.

IMPRESSIONS : il s'agit sans aucun doute de l'anime le plus étrange de cette saison. Adapté d'une série de romans, qui aura également donné naissance à un drama, un film, un manga et même une pièce de théâtre, Kuuchuu Buranko est un anime mettant en scène à chaque épisode une histoire différente, centrée sur un problème bien particulier. Les histoires ne sont pas très compliquées, mais ce qui fait que cette série se démarque des autres est son parti pris graphique, qui donne l'impression que ses créateurs ont carburé aux psychotropes. Les couleurs sont flashy, les images mêlent à la fois la 2D et des séquences live, l'ambiance est très particulière... Par ailleurs le réalisateur n'est autre que Kenji Nakamura (responsable de Mononoke), bien que dans le style ça m'aura plus rappelé un mélange entre du Yuasa et du Shinbo. Bref, un anime bien fou et psychédélique, qui fait un peu mal aux yeux, mais qui reste une expérience visuelle assez particulière.

C'est donc spécial et original, mais j'aime beaucoup. En tout cas je suivrai toute la série.

VERDICT : Smiley_like3

 

Aoi Bungaku

Aoi Bungaku

L'HISTOIRE : il s'agit de l'adaptation de six œuvres littéraires d'auteurs japonais : La Déchéance D'un Homme et Hashire, Melos de Osamu Dazai ; Le Pauvre Coeur Des Hommes de Natsume Sōseki ; Les Portes de l'enfer et Le Fil d'araignée de Ryunosuke Akutagawa ; et enfin Les fleurs de la forêt de cerisiers de Ango Sakaguchi.

IMPRESSIONS : une série que j'attendais assez, et je ne suis vraiment pas déçue. Cette adaptation de plusieurs romans a fait appel à plusieurs artistes, dont Takeshi Obata (Death Note), Takeshi Konomi (Prince of Tennis) et Tite Kubo (Bleach). Pour le moment ça me fait énormément penser à Mouryou no Hako au niveau de l'atmosphère et de la narration, la série ayant été également réalisée par le Studio Madhouse. Cela reste bien sombre et sérieux, et étant donné que j'ai un faible pour ce genre de série, je ne pouvais qu'aimer. J'ai tout de même hâte de voir ce que donneront les autres arcs dédiés aux autre œuvres ; j'aimerais également bien lire le roman de La Déchéance D'un Homme, d'autant plus que les différences entre l'original et l'adaptation ont l'air intéressantes.

VERDICT : Smiley_like3

 

11 Eyes

11 Eyes

L'HISTOIRE : Satsuki Kakeru, un garçon dont la sœur s'est suicidée quelques années auparavant, se retrouve un jour transporté avec son amie Minase Yuka dans un monde parallèle peuplé de monstres.

IMPRESSIONS : un anime tiré d'un visual novel, j'attendais un peu cette série parce que ses thèmes me rappelait vaguement Higurashi no Naku Koro ni. Et les deux premiers épisodes m'auront bien refroidie : on dirait un mélange entre Rental Magica et Night Wizard, avec des ennemis qui ont l'air de s'être échappés d'un volet du d'un Shin Megami Tensei. Le tout saupoudré de fan service une fois de plus inutile : je veux bien qu'on m'explique à quoi ça sert de mettre autant de plans sur des culottes dans un anime qui se veut être sérieux ? C'est vraiment une plaie qui casse toute l'ambiance et discrédite énormément la série. L'histoire semble avoir du potentiel, mais malheureusement les personnages sont tellement plats et génériques que ça ne me donne même pas envie de continuer. Mais les musiques sont bien sympa.

En tout cas, la suite sera sans moi~

VERDICT : Smiley_nope

 

Kaidan Restaurant

Kaidan Restaurant

L'HISTOIRE : les péripéties d'un groupe d'enfants dans la ville de Yamazakura, où errent des fantômes et autres esprits issus du folklore japonais.

IMPRESSIONS : une fois n'est pas coutume, je commence ces impressions avec un anime destiné avant tout au grand public, et tiré d'une longue série de livres illustrés pour enfants. Même si cet anime ne fait malheureusement pas peur, il permet tout de même un petit aperçu de quelques superstitions japonaises. Chaque épisode est divisé en trois parties, avec deux histoires différentes et une troisième très courte, racontée par l'héroïne de la série. C'est d'ailleurs cette dernière partie qui propose les histoires les plus "intéressantes", car elles ne se finissent pas toujours bien. L'ensemble est pour le moment plutôt soigné au niveau de la réalisation, et même si cet anime n'a rien de bien exceptionnel, il se laisse regarder facilement. J'ai même largement préféré ces deux premiers épisodes à ceux de certaines autres nouveautés de cette saison, c'est dire.

Je vais tout de même jeter un œil aux épisodes suivants, mais je ne pense pas regarder la série en entier.

VERDICT : Smiley_like1

 

Seitokai no Ichizon

Seitokai no Ichizon

L'HISTOIRE : les péripéties des membres du conseil des élèves de Hekiyou Gakuen.

IMPRESSIONS :  en voilà un anime que je n'aurais jamais cru aimer. Et pourtant, il avait tout pour me faire fuir : un chara-design qui très galge qui rappelle celui de Akane-iro ni somaru saka, des airs de anime harem... Alors qu'en fait, cette série est plutôt une immense parodie, avec son héros amateur d'eroge qui n'hésite pas à clamer haut et fort qu'il veut que les autres membres féminins du conseil soient son harem ("pour que tout le monde soit heureux", fufu). Le reste, c'est du pétage de quatrième mur avec  des références à des séries récentes, et ça reste vraiment divertissant même si les épisodes sont assez inégaux en terme d'humour.

Bref, une comédie particulière mais sincère, et qui n'hésite pas à se moquer ouvertement de tous ces "codes" qui régissent les séries actuelles. Pour le moment, je continue !

VERDICT : Smiley_lulz

 

Anyamaru Tantei Kiruminzoo

Anyamaru Tantei Kiruminzoo

L'HISTOIRE : Trois sœurs appelées Riko, Rimu et Nagisa trouvent un jour dans le grenier de leur maison une sorte de petit miroir de poche leur permettant de se transformer en animaux.

IMPRESSIONS : une autre série vraiment mignonne comme tout, et qui m'aura bien plus emballée que Kobato. En fait je ne savais pas au départ si il s'agissait d'une série pour otaku diffusée la nuit ou bien d'une série pour enfants, notamment à cause du style du chara-design, mais le fait que ce soit diffusé au Japon en fin d'après-midi aura enlevé mes derniers doutes. Même si dans l'ensemble je trouve cette série assez spéciale et un peu trop WTF pour être destinée aux jeunes enfants... Finalement cela m'aura un peu rappelé Di Gi Charat, peut-être à cause des costumes des personnages. Mais je retiens surtout les très jolis dessins et la bonne réalisation, ainsi que les héroïnes très attachantes. A noter que derrière cet anime se cache un staff assez conséquent pour une série de la sorte, et que son créateur original n'est autre que Shōji Kawamori (Macross, Escaflowne...) !

Une bonne surprise pour ma part et que je compte suivre, même si le résultat est tellement spécial que ça ne plaira pas forcément à tout le monde. Et puis cet anime possède le générique de début le plus addictif de cette saison (chanté en thaïlandais).

VERDICT : Smiley_cute

 

Kämpfer

Kämpfer

L'HISTOIRE : Senou Natsuru, un lycéen comme les autres, découvre un jour qu'il peut se transformer en fille, et plus précisément en une sorte de combattante appelée "Kämpfer".

IMPRESSIONS : en voilà un anime qui ne propose absolument rien de nouveau, mais  qui n'en a certainement pas la prétention non plus. Et ce n'est pas spécialement mirobolant, y compris pour un anime de ce genre. La réalisation est quand même plutôt bonne, mais à part ça, j'ai trouvé ce début un peu trop rapide vu que l'on est directement jeté dans l'intrigue, sans savoir pourquoi le héros se transforme en fille, ni pourquoi il doit combattre, ni d'où vient sa peluche avec ses intestins qui sortent.

De toutes façons l'intrigue n'est pas ce qu'il y a de plus important dans une telle série. Le tout m'aura également un peu rappelé Tenshi na Konamaiki, à cause du héros qui se transforme en fille et de toutes les relations qui en découlent, même si ce n'est pas non plus exactement la même chose dans les deux cas.

Une chose est sûre, je ne suivrai pas la série, ne faisant pas partie du public visé.

VERDICT : Smiley_nope

 

Kiddy Girl-and

Kiddy Girl-and

L'HISTOIRE : suite de Kiddy Grade, se déroulant une vingtaine d'années après les événements de ce dernier.

IMPRESSIONS : ayant assez bien aimé la première série malgré ses défauts, je me demandais donc ce qu'allait donner cette suite mettant en scène deux nouvelles héroïnes, Ascoeur et Q-Feuille (ces noms... xD). Tout comme Éclair et Lumière, elles aussi semblent se battre avec des objets invraisemblables, dont des chocolats explosifs... M'ouais, pourquoi pas. Ce début semble pour le moment dans son principe un peu similaire à celui de la première série, sauf que ça a l'air de s'annoncer bien pire : j'ai pour le moment un gros problème avec Ascoeur, qui en plus d'avoir un nom à coucher dehors, a malheureusement une voix aiguë très difficilement supportable. Ce qui m'a fait un peu peur quand même c'est le deuxième épisode, car en plus de contenir un nombre impressionnant de meme japonais,  il m'aura bien plus rappelé un épisode de Inukami! que de Kiddy Grade.

Ce début me fait peur, mais je pense suivre la série, sauf si Ascoeur devient trop insupportable ou que cela devient encore plus du gros n'importe quoi. J'espère aussi qu'il y aura un jour un véritable générique de début, avec des images autres que celles du premier épisode...

VERDICT :  Smiley_disappointed

 

Fuyu no Sonata

Winter Sonata

L'HISTOIRE : Joon-Sang et Yu-jin sont tombés amoureux l'un de l'autre au lycée, mais une terrible tragédie brisera leur amour...

IMPRESSIONS : basé sur le feuilleton à succès coréen du même nom, et qui aura fait pleurer bon nombre de femmes au foyer au Japon, j'attendais de voir avec curiosité à quoi allait ressembler l'anime. La première surprise est qu'il est doublé en coréen (et sous-titré en japonais), et la deuxième surprise est que le budget a tout de même l'air d'être assez conséquent. Je ne suis pourtant pas très convaincue par le résultat, qui sent tellement le mélodrame avec ses longs monologues internes teintés de mélancolie que je ne sais pas si je pourrais le supporter. A la limite je pense même que regarder le feuilleton me gênerait moins, parce que j'ai également du mal avec le chara-design des personnages, basé sur les acteurs réels. A noter que l'épisode zéro sert quant à lui de prologue à la série.

En bref, je ne suis pas tellement convaincue ni intéressée et je ne regarderai pas plus loin.

VERDICT : Smiley_meh

 

Nogizaka Haruka no Himitsu ~ Purezza (saison 2)

Nogizaka Haruka no Himitsu ~ Purezza

L'HISTOIRE : suite de la saison précédente, centrée sur Nogizaka Haruka, une lycéenne qui cache un secret : c'est une otaku !

IMPRESSIONS : eh bien, c'est triste de voir ce qu'est devenue cette licence. Je reprendrai même une citation de Hanners qui résume assez bien mon sentiment : "The opening episode of Nogizaka Haruka no Himitsu  Purezza seemed to take everything that was good about the first series, throw it out of the nearest window and then replace it with breasts.". Car si la première série était tout à fait potable malgré une héroïne un peu crispante, cette seconde série semble surtout centrée sur le fan service ecchi bidon. Et je ne me souvenais pas qu'il y en avait autant dans la série précédente. Je pensais ensuite qu'avec le second épisode la série allait retrouver son ambiance d'origine, mais l'épisode 3 avec la loli tsundere obligatoirement doublée par Rie Kugimiya aura fini par m'achever : je voulais regarder un épisode de Nogizaka Haruka no Himitsu, pas de Hayate no Gotoku. Et encore j'ai eu le sentiment que cet épisode se moquait surtout des différents personnages qu'a pu doubler Kugimiya dans sa carrière, et voulait battre le record mondial de panty shot visibles en un seul épisode.

Ça m'aura tellement énervée de voir ce qu'est devenue la série que je n'irai pas plus loin que ces trois premiers épisodes.

VERDICT : Smiley_hate

 

Sasameki Koto

Sasameki Koto

L'HISTOIRE : l'histoire des deux amies Sumika Murasame et Ushio Kazama, la première étant amoureuse de la seconde, qui ignore ses sentiments.

IMPRESSIONS :  Le yuri de la saison, mais qui ne m'aura pas vraiment intéressée, au contraire du très joli Aoi Hana qui avait placé la barre assez haut. En fait je trouve que ce Sasameki Koto se rapproche plus dans le fond d'un Candy Boy. Pas vraiment convaincue, et pas grand chose à dire non plus sur ces deux premiers épisodes qui m'auront laissée une impression plus que mitigée. Peut-être que cela plaira aux amateurs de romances saphiques.

VERDICT : Smiley_meh

 

Darker Than Black ~ Ryuusei no Gemini (saison 2)

Darker than Black - Ryuusei no Gemini

L'HISTOIRE : suite de la première série, où des êtres humains dotés de pouvoirs surnaturels surnommés « contractants » sont apparus après un incident ayant dévasté le paysage ainsi que le ciel de Tokyo.

IMPRESSIONS : ayant beaucoup aimé la première saison,  qui sans être l'anime du siècle était quand même bien intéressante, j'attendais pas mal celle-ci. Et pour le moment je ne suis pas vraiment déçue : ça reste toujours intéressant de voir ce que sont devenus les personnages, même si je me demande ce qui est vraiment arrivé à cette pauvre Yin. Et c'est un peu triste de voir que Hei a sombré dans la déchéance (il boit et en plus il gifle les petites filles, tss) et fait limite clodo, mais au moins ça l'a rendu un peu plus viril. :p Bref, la série se centre davantage sur Suou, la petite nouvelle, qui se prend pour Utena dans l'épisode 3 (un passage très WTF, quand même), même s'il fait très Mary Sue. Je me demande donc comment tout cela va se développer par la suite, mais pour le reste je fais confiance au studio Bones, d'autant plus que l'intrigue a l'air d'avancer assez vite. Inutile de préciser que je regarderai tout... j'espère aussi qu'il y aura plus de douze épisodes.

VERDICT : Smiley_like1

 

Fairy Tail

Fairy Tail

L'HISTOIRE : Lucy veut devenir membre de Fairy Tail, l'une des plus célèbres guildes de magie. Elle rencontrera sur sa route Natsu, qui en fait déjà partie.

IMPRESSIONS :  ...je ne sais pas quoi dire face à ça, si ce n'est que j'ai presque tout détesté. Je n'ai jamais lu le manga, mais le premier épisode ne me donne franchement pas envie de m'y intéresser. J'ai rarement vu un shōnen aussi aussi bateau et mal réalisé, et avec des génériques franchement pas très engageants... Vu la qualité de l'animation, ça sent le gros shōnen classique qui va s'étaler sur des dizaines et des dizaines d'épisodes (et avec plein de fillers, youpi). Peut-être que ça devient bien plus intéressant par la suite, je n'en sais rien du tout, mais pour le moment je ne veux pas aller plus loin que ce premier épisode. Bref, il n'y a pas grand chose à sauver là-dedans. Je suis sûre que même le manga doit être mille fois mieux (ou pas).

VERDICT : Smiley_hate

 

Seiken no Blacksmith

Seiken no Blacksmith

L'HISTOIRE : Cecily Campbell, une femme chevalier pas très douée, cherche un forgeron capable de réparer l'épée de son père. En faisant la rencontre de Luke, qui l'a sauvée d'un monstre, elle essaye de convaincre ce dernier de lui forger un katana.

IMPRESSIONS :  si je n'avais pas lu sur le net que c'était une production du studio Manglobe, je ne l'aurai jamais cru. Car voir ça après Samurai Champloo ou encore Michiko & Hatchin, ça fait quand même très mal. Cela reste en tout cas du pur divertissement sans aucune prise de tête, et on voit que le light novel original ne devait pas voler bien haut. Le style du chara design est spécial, et j'ai quand même un peu du mal avec l'héroïne, assez inutile, et son "armure" de chevalier me laisse plus que perplexe (je préfère même la tenue qu'elle porte dans l'épisode 4). A la limite ça m'aurait moins gênée que Aria soit le personnage principal. A noter que le réalisateur de cette série est le même que celui de... Kurogane no Linebarrels. Ah ah.

C'est très très très moyen, mais telle que je me connais je risque de regarder la série en entier. Je suis faible face à l'heroic fantasy. :x

VERDICT : Smiley_meh

 

Miracle Train

Miracle Train

L'HISTOIRE : il existe à Tokyo un train spécial, le Miracle Train, qui n’apparaîtrait qu'aux jeunes femmes ayant un problème dans leur vie.

IMPRESSIONS :  il s'agit du reverse-harem de la saison, mais le résultat est tellement bancal et ridicule que la série pourrait prétendre sans problème au titre du plus mauvais anime de cet automne. Et faire une série avec pour personnages principaux des bishōnen, c'est une chose, mais des bishōnen aussi moches, c'est un peu dommage. La série repose sur le même principe que Hetalia, sauf qu'ici on a droit à une anthropomorphisation des stations de train de la ligne Oedo plutôt que celle de pays.  Heureusement que ça ne se prend pas au sérieux, mais au final j'ai eu l'impression de voir un mélange entre Marginal Prince et Ouran Koukou Host Club. Le plus triste dans tout ça, c'est que le réalisateur de cette chose n'est autre que celui de Honey & Clover et Nodame Cantabile. Comme quoi.

J'ai tenu trois épisodes, mais je n'irai pas plus loin...

VERDICT : Smiley_hate

 

Kimi ni Todoke

Kimi ni Todoke

L'HISTOIRE : Sawako, une collégienne qui suscite la peur à cause de son apparence, changera peu à peu au contact de Kazehaya, le garçon  le plus populaire de sa classe et pour lequel elle a le plus grand respect.

IMPRESSIONS :  cette série est mon petit coup de cœur de cette saison. Il faut dire aussi que les adaptations de shoujo ne courent pas  les rues, et je trouve cette adaptation-là encore plus intéressante que le manga original (sorti chez Kana en France sous le titre de "Sawako"). Production I.G. oblige, le tout est superbement bien réalisé, même si le chara-design plutôt fidèle au manga ne plaira pas à tout le monde. Les mimiques de Sawako sont mignonnes, et les génériques de début et de fin sont également incroyablement moe. Sawako est par ailleurs doublée par Mamiko Noto, qui utilise ici la même voix que pour Haruka de Nogizaka Haruka no Himitsu, ce qui est un peu dommage. Pour le reste, c'est de la pure comédie sentimentale avec un principe de base qui rappelle celui de Yamato Nadeshiko Shichi Henge, même si cela s'en démarque assez. Et puis pour couronner le tout, un jeu sur Nintendo DS est même sorti il y a quelques jours.

Une série rafraichissante et qui fait plaisir à voir, surtout face à la multitude d'autres séries de cette saison qui sont plutôt destinées à un public masculin. J'ai craqué face à cet anime, et je le regarderai jusqu'au bout, en espérant qu'il n'y ait par la suite pas trop de drama.

VERDICT : Smiley_like3

 

Sora no Otoshimono

Sora no Otoshimono

L'HISTOIRE : les mésaventures d'un lycéen qui recueille une jeune fille tombée du ciel, Ikaros. Cette dernière est une sorte d'androïde ailée qui a la possibilité de réaliser n'importe lequel de ses souhaits.

IMPRESSIONS : adaptation du manga du même nom, Sora no Otoshimono est une série de plus ayant pour thèmes l'humour ecchi. Il faut donc aimer ce genre de série, qui est cependant ici plutôt bien réalisée. Mais je retiendrai surtout Ikaros, personnage féminin servile sans aucune personnalité et qui semble sortir tout droit des pires fantasmes masculins, ce qui n'est pas du meilleur goût. Au niveau de l'histoire, on voit que finalement, pouvoir réaliser tous ses souhaits n'est pas spécialement une bonne chose, mais j'imagine que la suite se compliquera avec l'arrivée d'autres "anges". Je reconnais sinon qu'il y a pas mal d'humour, et puis l'envolée des petites culottes sauvages avait quand même quelque chose de EPIC. Au point d'avoir même donné des idées à certains.

VERDICT : Smiley_nope

 

Natsu no Arashi ! Akinaichuu (saison 2)

Natsu no Arashi - Saison 2

L'HISTOIRE : suite directe de la première saison qui racontait les mésaventures de Hajime et Arashi, cette dernière ayant le pouvoir de remonter le temps.

IMPRESSIONS : j'ai beaucoup aimé la première série, qui avait été pour ma part une bonne surprise, mais je n'arrive pas vraiment à accrocher à ces premiers épisodes. Pourtant l'humour est resté le même, mais ce qui gêne un peu c'est que j'ai l'impression que le personnage de Jun est encore plus mis en avant qu'il ne l'était dans la saison précédente. Pour le moment je ne sais pas trop si un véritable scénario va se pointer plus tard, et j'hésite à voir la suite, donc je pense plutôt lire les avis des internautes avant de me décider ou non.

Je ne sais vraiment pas trop quoi penser, donc j'attendrai un peu avant de me décider si je vais tout suivre. Mais ce n'est clairement pas dans mes priorités.

VERDICT :  Smiley_meh

 

Tentai Senshi Sunred (saison 2)

Tentai Senshi Sunred 2

L'HISTOIRE : suite de la première série, où la lutte entre la faction de Kawasaki de l'organisation maléfique Florsheim et le super-héros Sunred continue de faire rage. Ou pas.

IMPRESSIONS : une suite qui fait bien plaisir, avec des premiers épisodes qui placent vraiment la barre assez haut (la parodie avec le faux générique... miam). Retrouver Sunred, le général Vamp et ses recettes de cuisine, et les actions foireuses de l'organisation Florsheim, et bien cela fait vraiment du bien. Le style reste toujours aussi spécial et inégal, mais si je devais un peu critiquer cette série je dirais que je préférais tout de même le générique de la première saison. Surtout au niveau de la musique. De toutes façons, Tentai Senshi Sunred c'est bon, mangez-en ! Ça sera pour moi LA comédie de la saison. Je regarderai tout.

VERDICT : Smiley_like1

 

Nyan Koi !

Nyan Koi !

L'HISTOIRE : un lycéen allergique aux chats, Junpei, reçoit une malédiction après avoir malencontreusement endommagé la statuette d'une divinité féline : il peut désormais comprendre les chats.

IMPRESSIONS : une comédie pour le moment assez sympa et plutôt bien réalisée, mais qui peut virer au harem à tout moment. Le pauvre Junpei, qui peut comprendre les chats suite à sa malédiction, se voit donc contraint d'aider les félins du quartier en faisant cent bonnes actions, sinon il se transformera lui aussi en chat. Mouais. Je me demande si cette série aura une fin, vu le peu d'épisodes, d'autant plus que le manga n'est pas terminé. Et c'est quand même réalisé par la même personne qui s'était occupée de Hayate no Gotoku et Zettai Karen Children, c'est peut-être pour ça que je n'arrive pas à accrocher à l'humour.

Ce n'est clairement pas mauvais, mais ce n'est absolument pas mon style de série. Je n'irai donc pas plus loin.

VERDICT : Smiley_meh

 

Yumeiro Pâtissière

Yumeiro Pâtissière

L'HISTOIRE : Ichigo Amano, collégienne de 14 ans, veut devenir une grande pâtissière comme sa grand-mère. Elle décide d'intégrer l'Académie de Sainte-Marie, où elle rencontrera de petits esprits culinaires qui lui permettront de l'aider à réaliser son rêve.

IMPRESSIONS :  ces yeux. CES YEUX. Cet anime est tiré d'un shoujo pour (très) jeunes filles,  et ça se sent rien qu'aux dessins. Je n'attendais rien de cette série, et au final c'était exactement tel que je me l'étais imaginé : à la fois adorable et niais. Et pourtant, je n'ai pas détesté, pour la simple et bonne raison que le thème principal est la cuisine, et plus particulièrement les gâteaux. En fait je serais prête à regarder n'importe quelle série qui a pour thème la cuisine (ce n'est pas pour rien que j'ai maté plus de 50 épisodes de Cooking Idol I! My! Mine!) tellement cela m'intéresse et me donne souvent des idées de recette. Ce que j'ai tout de même bien aimé c'est l'usage abusif de mots français et de références à Paris, ainsi que les petits reportages à la fin de chaque épisode. Le premier a même été consacré à la Japan Expo de l'été dernier, car l'anime y avait été présenté.

C'est kitsch, c'est pour les petites filles, mais je m'en fiche, je regarderai les épisodes suivants ! *part se cacher*

VERDICT :  Smiley_cake

 

... Et le reste des séries de cette saison :

Anime 2009 - autres

  • Queen's Blade ~ Gyokuza wo Tsugumono : suite de la première série ecchi assez... particulière.
  • Battle Spirits ~ Shounen Gekiha Dan : seconde série de Battle Spirits, toujours basée sur des combats de cartes. Un peu à la Yugioh.
  • Asura Cryin' 2 : suite de la première série pour laquelle je n'avais jamais pu réussir à dépasser le premier épisode.

Anime 2009 - autres

  • White Album ~ 2nd Season : suite de la première série pour laquelle je n'avais jamais pu réussir à dépasser le deuxième épisode.
  • Inuyasha ~ The Final Act : suite de la première série, qui s'était terminée il y a déjà cinq ans.
  • Shin Koihime Musou : suite de la première saison pour laquelle je n'avais pas pu dépasser les premiers épisodes.

Anime 2009 - autres

  • Himitsukessha Taka no Tsume Countdown : les plans de conquête du monde du groupe Taka no Tsume, toujours déjoués par le super héros Deluxe Fighter. Le peu que j'en ai vu m'a rappelé Tentai Senshi Sunred, mais en beaucoup moins bien.
  • Cheburashka Arere? : adaptation d'un classique de la littérature russe pour enfants. Il est d'ailleurs surnommé au Japon le "Pokémon russe".
  • Gokyoudai Monogatari : l'histoire de deux jumeaux qui vivent dans les bas quartiers de Tokyo. J'aurais bien aimé voir un épisode, mais je n'ai pas réussi à mettre la main dessus...

 

Voilà donc pour ce petit tour d’horizon des nouveautés de l'automne ! Pour résumer ce que je regarderai de mon côté :

  • Coup de cœur de cette saison : Kimi ni Todoke.
  • Anime que je vais suivre (plus ou moins) régulièrement : Kuuchuu Buranko, Aoi Bungaku, Tentai Senshi Sunred 2, Darker Than Black 2, Letter Bee.
  • Anime honteux que je regarderai probablement en entier : Yumeiro Pâtissière, Seitokai no Ichizon, Anyamaru Tantei Kiruminzuu.
  • Anime pour lesquels j'attends un peu avant de me prononcer : Kaidan Restaurant, Book of Bantorra, Natsu no Arashi ~ Saison 2, Kobato., Kiddy Girl-And, Seiken no Blacksmith.
  • Anime que j’abandonne : 11eyes,  Kampfer, Miracle Train, Sora no Otoshimono, Nogizaka Haruka no Himitsu Purezza, Nyankoi, Sasameki Koto, To Aru Kagaku no Railgun, Winter Sonata, Shugo Chara ~ Saison 3, Fairy Tail.

 anime2009_fin

 

Poster un Commentaire

38 Commentaires sur "Impressions sur les séries de l’automne 2009"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
kyouray
Invité

Nyan Koi! a beau « sombrer » dans le harem, cela reste une comédie plaisante et se rapproche fortement d’un Seto no Hanayome. Puis l’intervention des chats est toujours sympa même si ça devrait être plus exploité.
Sinon coups de coeur similaires : Kuuchuu Buranko, Aoi Bungaku, Sunred, Kimi ni Todoke et Tatakau Shisho que j’ai su apprécier (gros potentiel au niveau scénario puis Hamyuts = win).

Kitsune-san
Invité

Ah la la, maintenant que tu as fini d’écrire tes impressions, je serais presque honteusement tentée de ne plus finir mon marathon x)… J’ai survolé certains avis vu que je n’ai pas encore fini de tout regarder ._.’
M’enfin je vois qu’on partage le même avis sur quelques séries x)…

Amo
Invité

Moi je suis un mouton, je suis les séries en fonction de leur opening. :3

Mais ça m’efforce à me dire que je devrais me jeter un oeil à Kimi Ni Todoke. Allez. Hop. Je vais le faire. \o/

neokenji
Invité

Je suis à peu près d’accord pour la seconde saison de Darker than Black même si les OP/ED et la musique ne sont pas au niveau de la première saison. Et puis, « délocaliser » en partie la série hors du Japon n’était pas une mauvaise idée. Faut dire, la Russie ça change pas mal du Japon.

Gemini
Invité

C’est bizarre : tout cela confirme exactement tout le « bien » que je pense de cette saison, et les animes que tu conseilles sont aussi ceux que j’ai prévu de regarder une fois qu’ils seront finis. Il n’y a que Anyamaru Tantei Kiruminzuu que je ne connaissais ni d’Eve ni d’Adam, mais cela va être pour cet anime exactement comme pour Mouryou no Hako (que tu cites) : à moins de parler japonais, nous allons l’avoir dans l’os.

Pour Kuuchuu Buranko, j’avais cru comprendre que le titre était une référence à Black Jack, le blanc remplaçant ici le noir. Tu confirmes ?

Arca
Invité

J’en ai vu que deux… Je ne dirais pas lesquels (heu,heuheu)…

Axel Terizaki
Invité

Ouaip, tout le monde est d’accord pour dire qu’on a une saison très moyenne.

Tu n’as pas listé les 2 TV Special de Mahoro sinon, je suis très triste ;_;

Michiyo
Invité

Je regarderai surement Kobato. (parce que CLAMP), Kimi ni todoke et Letter Bee. J’ai déjà regardé le premier épisode de Kimi ni todoke et j’ai vraiment bien aimé. Les génériques sont magnifiques. Par contre, comparé à toi, j’ai bien aimé la voix de la doubleuse, surtout quand elle disait « Anô », elle foutait vraiment les jetons.

Pour la série « Himitsukessha Taka no Tsume Countdown », les épisodes ont déjà été diffusé en France sur Nolife, dans la première saison de Kira Kira Japon. (http://kirajapo.dle.jp/) J’ai vu quelques épisodes et c’était assez marrant mais c’était aussi super moche et les personnages parle tellement vite que je n’arrivais pas à lire les sous-titres. >__> Mais bon, comme je regardais l’émission, j’ai quand même regardé les épisodes.

Pour les autres séries, je verrais plus tard.

Inuki
Invité

Clair qu’Ascoeur est un sacré boulet à tous les niveaux. Pourquoi une telle regression par rapport à KG2 où elle en imposait bien plus?

Kobato est attachante pour ses efforts et sa naïveté. Mais je me serais passer des clones de Chobits.

Pour Sora no Otoshimono, le manga semble proposer pas mal de passages WTF. Mais l’anime reste vraiment sympa je trouve.

Fairy Tail part pour être complétement naze par rapport au manga. Pas tant pour l’histoire que l’emballage.

Je pensais que t’aimais bien les chats :D. Nyan Koi c’est sans prétention mais assez drôle. Et puis Kanako est pas mal.

nyo
Invité

Arf pour Shugo Chara, moi (enfin ma fluffy inner fangirl) qui attendait cette 3eme saison avec la plus grande impatience (je voulais aussi bufferiser en laissant quelques episodes d’avance) mais la je me sens un peu desabuse :|
Enfin je jetterai quand meme un oeil mais bon c’est a reculons maintenant que je vais me lancer.

Heureusement qu’il reste Kimi ni Todoke pour satisfaire madite fangirl~

kyn_chan
Invité

ouhlaaaa y a pas grand chose que t’as retenu de cette automne :D
merci en tout cas, d’avoir pris le temps de tout énumérer et critiquer !!

Lu-sama
Invité

Tu confirmes un peu les dire de tout le monde, il n’y a vraiment rien d’extraordinaire cette saison. Merci de me faire gagner du temps dans mon choix automnal. :3

Abandonne tout de suite Fairy Tail, le premier tome du manga est le meilleur de tous et ils ont réussi à le massacrer en 2 épisodes seulement. Quand on voit les studios qui sont derrière on est en droit de se poser des questions sur la qualité du staff.

Déçue aussi de Seinken no Blacksmith, les productions de Manglobe semblent quand même aller decrescendo avec me temps…
Je me demande vraiment ce que protège l’armure de Cecily.

Reste plus qu’à m’attaquer à DTB et Kimi no Todoke, les 2 séries les plus potables visiblement cette saison au vu des critiques.

L’opening de Anyamaru Tantei Kiruminzuu est trop choupi. :3

The Drig Overmind
Invité

Season Fall 2009 = Season FAIL 2009

Pas de gros ‘meccha piou-piou’ cette saison :'(

Il y a que Kuuchuu Buranko (Noitamina oblige) et Kaidan Restaurant qui semblent sortir du lot. Kimi ni Todoke étant la valeur sure du shoujo-qui-tâche de la saison.

Pour le reste … c’est la criiiiiiiiiiiiiiiiiiise !!! Soit les studios on viré tous les scénaristes, soit ils ont tous la grippe A … Mais je suis horrifié de voir autant de « Low Hanging Profit Anime » remplis de ecchi, moe et autres subterfuges pour brosser l’otaku dans le sens du poil pour mieux lui enlever son fric après …

Exelen
Invité

kyouray > c’est peut-etre parce que je n’avais pas reussi a accrocher a Seto no Hanayome que je n’arrive pas a aimer l’humour de Nyan koi, alors. ;p

Kitsune-san > j’espere bien que tu finiras d’ecrire tes impressions sur les series au’il te reste a voir, sinon ca serait dommage.

Amo > Kimi ni Todoke, c’est le Bien.

Gemini > effectivement, Anyamaru Tantei Kiruminzuu est le seul anime a n’a pas avoir ete fansubbe (Kaidan Restaurant non plus, d’ailleurs). Et pourtant ce n’est clairement pas la plus mauvaise serie du lot. Pendant ce temps-la, tu as une dizaine de teams sur Seiken no Blacksmith. :(
Pour Kuuchuu Buranko, je ne sais pas du tout si il y a une reference a Black Jack dans le titre ; mais si il y en a une, ca doit etre un jeu de mot, vu que « Kuuchuu Buranko » signifie litteralement « trapeze ».

Axel Terizaki > j’ai volontairement omis les OAV / TV speciaux de cette saison, desolee. ;_;

Michiyo > merci pour les infos, je ne savais pas que ca avait ete diffuse sur No Life. :)

Inuki > oui, j’aime les chats. :D Mais je prefere de loin Chi Sweet Home par rapport a Nyan koi. Quant a Kiddy Girl-And, c’est tout qui a regresse par rapport a Kiddy Grade. Ou sont les heroines sexy et elegantes? *pleure*

nyo > essaye toujours de voir le premier episode sur Crunchyroll. Mais c’est quand meme du viol mental, cette saison 3. :(

Lu-sama > remarque, c’est la première fois en une saison d’anime que j’ai eu l’impression de regarder une grosse majorite de nanars. Mais rien que le premier episode de series comme Fairy Tail m’a fait vraiment prendre conscience que c’etait aussi la crise au sein des studios de japanim’.

The Drig Overmind > « Season Fall 2009 = Season FAIL 2009 »
J’osais pas le dire, mais tu résumes bien le fond de ma pensée. ;(

Inuki
Invité

Je la trouve pas si mauvaise cette saison. Ok celle d’été était énorme mais il y a un niveau loin d’être nulle cet automne. Bon j’ai dû louper quelques nanars d’un autre côté ^^’.

Pour Kiddy Grade, Tweedle Dee reste classe au moins. Par contre les deux filles qui apparaissent à la fin du 1 m’ont tout de suite rappellé « tu sais qui » et je doute que ce soit un hasard.

Anguis
Invité

A peu près les mêmes impressions sauf pour Nyan koi que j’aime bien, mais surtout Seitokai No Ichizon … je trouve ça vraiment pas marrant, j’ai vu les 2 premiers épisodes et je ne crois même pas avoir décroché un sourire.
Qu’est ce que vous trouvez bien dans cet anime ? J’ai beau avoir lu l’article que tu mets en lien, je comprends pas. La parodie et les suppressions de quatrième mur ont déjà été faits avec vraiment plus de brio dans des animes.
J’ai l’impression de louper quelque chose (surtout vu la qualité du reste), et ça m’ennuie :/

Icing
Invité

Je ne suis pas encore prête de regarder une de ses séries, car je suis très en retard sur d’autres :D Et moi, j’ai besoin des sous-titres. Mais dans le lot, j’ai vraiment peur d’être très déçue.
Pas grand chose à se mettre sous la dent. Je n’ai pas vu Darker than Black et Kiddy Grade, donc pas de suite pour moi. Par contre White Album a déjà a été difficile à finir comme ça, donc seconde saison à ne pas voir.
Je serais comme toi, j’ai très envie de regarder Yumeiro Pâtissière, rien que pour voir à quel point les japonais rêvent (non la pâtisserie, ce n’est pas le pays des bisounours), mais aussi pour les gâteaux. :D
Après je regarderais bien « KIMI NI TODOKE », mais après, je ne sais pas trop. Je pense que ça viendra sur le moment.
Ah oui. Et pas de seconde saison des Queen’s Blade pour moi non plus, à moins d’avoir envide de me faire du mal. :D

Katua
Invité

Quand je t’ai lu, j’ai pensé que tu comptais lire « La déchéance d’un homme » en japonais dans le texte, mais j’ai vu à ma grande surprise qu’il était sorti en français, alors je crois que je vais craquer aussi ^^
Je me demande si orienter mes lecture en fonction des animes que je regarde est vraiment très sain XD
Comme c’est la seule série que je compte suivre cette saison, j’espère que les fansubbers assureront jusqu’au bout histoire qu’on n’ai pas un Mouryou no hako 2.0 u____u »

wpDiscuz