Ces impressions en vrac concernent cette fois-ci un film et des OAV, avec seulement trois titres, car ce sera un tout petit peu plus long que ce que j’écris habituellement dans cette rubrique destinée à mes impressions en vrac. Il y aura un peu de tout, et comme d’habitude, il s’agit d’avis purement subjectifs et personnels.

 

Loups=Garous ~ Kihisubeki Ookami (film)

Sorti au cinéma au Japon fin août dernier, j’ai donc été surprise de voir que ce film était déjà disponible dans la section Vidéo du Playstation Store. Ce Loups=Garous n’était pas resté longtemps à l’affiche et n’avait été diffusé que dans une vingtaine de salles dans tout le Japon, d’autant plus qu’il a récolté plus d’avis négatifs que positifs sur plusieurs sites japonais ; ce n’est pourtant pas cela qui m’aura empêchée de le regarder, étant donné que ce film adapte le roman éponyme de Natsuhiko Kyougoku sorti en 2001, et que j’avais beaucoup aimé Mouryou no Hako, du même auteur.

Loups=Garous

Avant toute chose, et malgré son titre, le film ne traite pas de « loup-garou » ; il s’agit ici simplement d’une métaphore, les personnages principaux étant des jeunes filles qui ne se sentent plus vraiment humaines. Et pour cause : dans Loups=Garous, la population humaine a énormément diminué à cause d’un mystérieux virus. Depuis maintenant une trentaine d’années, les contacts humains sont réduits au strict minimum et toute forme de communication se fait à distance, par internet et autres outils similaires. Le monde est surveillé en permanence, des caméras étant postées également dans les maisons, et il est dorénavant interdit de manger de la nourriture d’origine animale et végétale, cette dernière ayant été remplacée par une alimentation synthétique. Seuls les enfants et adolescents ont quelques contacts humains grâce aux écoles, appelées maintenant Community Centers. Mais cette relative paix contrôlée va être bousculée lorsque de mystérieux agresseurs aux masques d’animaux s’en prennent aux héroïnes.

Cela change quand même, de la part de Kyougoku, de voir un film sur le thème de la science-fiction. L’univers en lui-même est vraiment intéressant, avec cette société surveillée à outrance et ses personnages qui n’ont pas l’habitude de communiquer directement entre eux, mais malheureusement le film n’insiste pas trop là-dessus. Sur les 100 minutes que dure de ce dernier, seule la toute dernière demi-heure se révèle finalement être la plus intéressante ; le reste m’a un peu endormie car l’histoire n’avance pas énormément et se perd un peu. Mais cette dernière partie, riche en surprises et en révélations assez surprenantes, relève l’intérêt et le niveau de ce film, avec enfin un côté sombre et malsain dignes des œuvres de Kyougoku, le reste étant quand même bien gentillet et soporifique.

Globalement je reste quand même plutôt déçue, mais c’est peut-être parce que je m’attendais tout de même à nettement mieux. Cela reste pas trop mal réalisé sans forcement être extraordinaire, et on sent bien la patte du réalisateur de Blood+. Le tout est sponsorisé par le groupe d’idols Scandal, qui iront jusqu’à bénéficier d’une (horrible) incursion en 3D dans certaines séquences. A noter qu’il existe également un manga adapté des romans, et au chara-design complètement différent de celui du film.

Avis : Smiley_disappointed

 

Model Suit Gunpla Builders Beginning G (OAV)

Cet anime, diffusé sur une chaîne payante japonaise et sur le site de Bandai avant de connaître une sortie en BluRay et DVD fin décembre, marque en fait le trentième anniversaire des Gunpla, les maquettes en plastique de Gundam. Chaque épisode ne dure que 15 minutes, et il n’y en a que trois, le dernier devant sortir dans un mois. Et je n’aurai pas été contre plus d’épisodes car pour l’instant j’aime beaucoup… principalement parce que l’anime est plutôt drôle, vu qu’il se prend très au sérieux malgré son thème.

Model Suit Gunpla Builders Beginning G

Haru Irei est un jeune garçon rempli de PASSION, au point d’avoir des petites étoiles dans les yeux le jour où il voit la statue du Gundam taille réelle dans la baie d’Odaiba (oui, les OAV se déroulent à notre époque). En tombant sur les boutiques de maquettes de Gundam au pied de la statut, il est émerveillé et veut en acheter une, mais il ne réussit à mettre la main que sur un modèle inconnu, le « Beginning Gundam ». De retour chez lui, il assemble la maquette avec toujours autant de passion, et est poussé par ses amis à participer à un tournoi de Gunpla. Car le monde de Builders Beginning G, c’est un peu comme dans Angelic Layer : chaque personne possédant un Gunpla peut virtuellement prendre les commandes de sa maquette et affronter un autre participant, grâce à un simulateur de combat ultra-perfectionné.

Le premier adversaire de Haru est Kouji Matsumoto, et notre pauvre héros se fait massacrer au tout début avant de prendre le dessus et de vaincre Kouji. Bien entendu comme il s’agit d’une série Gundam, on a donc également droit à un mystérieux blondinet masqué, qui ici est appelé Boris Schauer et est aux commandes de son Gunpla appelé « Forever Gundam ». Le tout se prend donc très au sérieux : on a d’un côté le héros qui, les larmes aux yeux, se met à dire en plein combat virtuel « c’est donc ça un Gunpla » comme si il venait de découvrir le sens de la vie,  et de l’autre côté le mystérieux Boris, se faisant appeler « Gunpla Meister », et qui parle des maquettes comme si il s’agissait de véritables gundams. Et puis il aime  bien se promener à cheval, aussi (en plein Tokyo).

Bref, c’est rempli de références aux autres séries de Gundam, ce n’est pas trop mal réalisé, et on retrouve une partie du staff de Gundam 00 derrière cette série ;  en tout cas j’aime bien même si c’est assez niais (le héros un peu trop passionné me rappelle celui de Bakuman…). Dommage qu’il n’y ait que trois épisodes, car cela reste très amusant à regarder, malgré le statut de vitrine à maquettes de ces OAV.

Avis : Smiley_like3

 

Tamayura (OAV)

Tamayura

Ces OAV récentes, dont la dernière devrait arriver dans un mois, sont l’œuvre de Juni’ichi Satou. L’histoire tourne autour de Fu, surnommée Potte par ses amies, une jeune fille qui aime prendre des photos et a hérité cette passion de son père, décédé cinq années plus tôt. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle a déménagé à Takehara, un petit village site près de Hiroshima, là où son père a grandi.

J’ai énormément de mal avec le style « tranche de vie », encore plus lorsque  cela vire au moe, et j’ai donc quand même voulu tenter ce Tamayura. C’est mignon et sympathique, mais je trouve dommage que le thème de la photo soit plutôt survolé, les personnages féminins passant finalement plus de temps à faire du tourisme et à manger. C’est un peu l’exemple-même du cute girls doing cute things, ce dont je ne suis absolument pas fan, et au final j’ai seulement apprécié les jolis paysages. Pour le reste, je me suis quand même bien endormie devant (et c’est moi ou le chat ressemble un peu trop à celui de Lucky Star ? xD).

Ça plaira sûrement aux fans du genre, néanmoins avec quatre OAV cela reste pour ma part plus supportable que si on avait eu droit à une série entière. Mais j’ai vraiment eu du mal avec les personnages, notamment l’héroïne très niaise et la fille qui passe son temps à siffler… en fait je crois que j’ai vraiment trop de mal avec le genre tranche de vie, et la seule que j’aurais apprécié aura été Kamichu!. Si jamais il y a donc une série tranche de vie sympa, en manga ou anime, faites-mois signe (sachant qu’il faudrait un jour que j’arrive à dépasser également le premier épisode d’Aria…).

Avis : Smiley_bored

 

5
Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Les plus récents Les plus anciens
Me notifier des
Tetho

Gunpla Builders est sorti ? J’ai même pas vu de raw passer >_<
Et dommage pour Loups Garous, même si je le sentais venir…

neokenji
neokenji

Gunpla Builders ? On aura tout vu ou presque :D A quand une adaptation en anime de
Gundam Sousei par la Sunrise (ou un truc du même genre si ça existe ?)

Exelen

Tetho > je n’ai jamais vu de raw non plus, et en fait je crois qu’il n’y en a même pas. Du coup je l’avais regardé sur Nicovideo (les épisodes doivent aussi probablement trainer sur Youtube).

Neokenji > une adaptation de Gundam Sousei, je dis pas non. xD

inico
inico

Rien de bien enthousiasmant, on dirait. J’ai la sensation que tu t’es plus contenté de Gunpla faute d’avoir mieux à te mettre dans les mirettes.
Et je t’avoue que pour ma part, pour me rassasier un tant soit peu, je vais yeuter voir ce qui traîne dans le grenier à la recherche d’une pépite que j’aurai raté (et parfois… ricochet ^^).
Aucun coup de cœur à nous faire partager ?

Exelen

inico > « J’ai la sensation que tu t’es plus contenté de Gunpla faute d’avoir mieux à te mettre dans les mirettes. » : bien au contraire, j’étais vraiment très curieuse de voir ce qu’allait donner un anime basé sur des maquettes. ;-)
Un coup de coeur à partager ? Pas vraiment, rien de ce que j’ai pu voir récemment ne m’aura réellement enthousiasmée a ce point-là. De plus je n’ai pas vraiment le temps de regarder autant d’anime que j’aimerais en ce moment, car je suis plutôt dans une grosse période jeu vidéo. ^^;