Voici quelques dernières impressions sur les séries de l’automne, mais qui arrivent assez tardivement à cause de certains jeux vidéo chronophages sortis en novembre. :p L’avantage est que la majorité des anime ont bien avancé dans leur diffusion depuis le temps, donc finalement ça va un peu ressembler à des impressions de mi-saison. Même si j’ai abandonné pas mal de séries au bout de deux épisodes.

Ça va être aussi nettement plus long que les billets précédents car j’ai décidé de regrouper tous les anime restants, mais la liste d’anime que je n’ai pas vus est elle aussi assez longue (30 séries tout de même, mais il y a beaucoup de suites dans le lot).

Et comme d’habitude, toutes ces impressions sont 100 % subjectives~


 

Comet Lucifer

Comet Lucifer

ÉPISODES VUS : 05/12

IMPRESSIONS : cet anime est un projet original qui m’avait intéressée parce qu’il me donnait l’impression d’appartenir à un genre assez rare de nos jours : les anime d’aventure. L’histoire se déroule sur une planète recouverte de cristaux, Gift, où le héros, Sougo Amagi, découvre par hasard avec son amie Kaon une mystérieuse jeune fille sortie d’un cristal, Félia, qui semble être poursuivie par une organisation et possède également des pouvoirs télékinétiques.

L’intrigue de base n’est pas très originale, mais je n’ai pas trouvé cet anime très intéressant et encore moins cohérent. Ce qui est un peu gênant ici est que les personnages, après avoir sauvé Félia, ne se demandent même pas qui elle est et pourquoi elle est poursuivie par des gens qui ne lui veulent pas que du bien. Au lieu de la protéger et d’en savoir plus sur ces ennemis, ils ne trouvent donc rien de mieux à faire que de s’amuser en ville. Au bout de cinq épisodes on ne sait toujours pas qui sont ces ennemis et pourquoi ils en ont après Félia ; l’anime semble d’ailleurs hésiter entre plusieurs genres : un anime de robots ? un anime tranche de vie ? Et pourquoi mélanger des aspects assez comiques voire parfois niais comme ce passage avec des légumes qui dansent alors que d’un autre côté on a des passages plus sombres avec des gens qui se font massacrer ? Et surtout, pourquoi est-ce qu’il faut toujours que les jeunes filles mystérieuses dans les anime soient forcément des personnages qui donnent l’impression d’être déconnectés de la réalité et sont incapables d’aligner plus de deux mots ?

J’ai au final été assez déçue, et j’ai donc lâché la série au bout du cinquième épisode tellement le scénario n’avait pas l’air de vouloir avancer et que le comportement des personnages continuait de m’agacer. Dommage.

VERDICT :  Smiley_disappointed

 

Kowabon

Kowabon

ÉPISODES VUS : 08/13

IMPRESSIONS : Kowabon est un anime aux épisodes très qui ne durent qu’une poignée de minutes et qui utilise la rotoscopie (la même technique utilisée pour Aku no Hana et qui avait fait couler beaucoup d’encre). Le thème ici est l’horreur, avec des épisodes qui sont censés faire peur. Je dis bien « censé » parce qu’il n’y a rien de vraiment effrayant ici, avec des épisodes qui varient entre le bon et le moins bon. L’originalité ici est tout de même la mise en avant de la technologie moderne, les esprits malveillants et autres « fantômes » se manifestant ici principalement au travers d’un téléphone portable, de Skype, d’une caméra… La rotoscopie ici rend plutôt bien avec le style de cet anime, et chaque épisode se termine avec un petit aperçu des véritables acteurs.

Ça a tout l’air d’être un projet expérimental, et ça se laisse facilement regarder : de mon côté je continue de suivre toute la série, même si dans le même registre je préfère largement Kagewani.

VERDICT :  

 

Heavy Object

Heavy Object

ÉPISODES VUS : 03/24

IMPRESSIONS : cette adaptation d’un light novel que l’on doit à l’auteur de la série des To aru (Railgun et Index) tourne autour de conflits militaires mettant en avant les Heavy Objects, d’immenses machines surpuissantes. L’un de ces Objects est piloté par Milinda, dont le chemin va croiser celui de Quenser Barbotage (ce nom, bon sang) et son ami Heivia dans une base militaire située en Alaska.

Le premier épisode m’avait donné l’impression de tout faire pour ne pas donner envie de continuer, les premières minutes étant un long monologue expliquant la nature des Heavy Objects et le contexte géopolitique de l’anime. Sauf que je n’ai rien retenu de tout cela, mais je pense que même le staff a dû se rendre compte que donner autant d’explications dès les premières minutes était imbuvable et que les téléspectateurs allaient sûrement prendre la fuite, ce qui expliquerait l’inclusion de quelques scènes de douche totalement gratuites avec Milinda durant ces explications. Je m’attendais également à un anime nettement plus sérieux que cela, mais certaines scènes ridicules et le fan service totalement gratuit plombent complètement l’anime.

En continuant sans grand espoir avec les deux épisodes suivants, je me suis rendue compte que le premier épisode était quand même le pire et que finalement ce n’était pas SI mauvais que ça (et il y malheureusement bien pire cette saison), mais ça reste toujours ponctué çà et là de ce fan service ecchi complètement inutile et bien lourdingue qui décrédibilise complètement le peu de sérieux que l’on peut tirer de cette série, d’autant plus que je n’ai pas trouvé les personnages principaux spécialement attachants. Tant pis.

VERDICT :  Smiley_dislike

 

One Punch Man

One Punch Man

ÉPISODES VUS : 08/12

IMPRESSIONS : l’un des anime les plus hypés de la saison, et non sans raison, tournant autour des mésaventures de Saitama, un super héros chauve blasé à la force phénoménale qui a juste obtenu ses pouvoirs en s’entraînant normalement. Si le manga se remarquait par sa qualité graphique, son découpage et sa mise en scène très dynamique (certaines scènes rendent même mieux sur le support papier !), son humour décalé n’est pas en reste.

La série propose en fait un certain humour mais aussi des personnages qui me rappellent un peu les œuvres de Yoshihiro Togashi, et je la vois un peu comme une parodie de ces shōnen aux combats qui s’étalent sur plusieurs pages, car ici c’est totalement l’inverse, et même suivre l’histoire d’un personnage surpuissant dont aucun adversaire n’est à la hauteur reste malgré tout intéressant alors que j’avais peur au départ que cela inspire surtout de l’ennui. L’humour reste tout de même assez inégal et de ce côté-là certains épisodes sont moins intéressants que d’autres, mais j’accroche toujours autant à cette série, qui est surtout un véritable régal pour les fans et amateurs de sakuga.

A noter que le manga arrivera enfin en France en janvier prochain, aux éditions Kurokawa, et j’ai vraiment hâte. L’anime est en tout cas l’un de mes coups de cœur de cette saison.

VERDICT :  Smiley_like3

 

Fushigi na Somera-chan

Fushigi na Somera-chan

ÉPISODES VUS : 05/12

IMPRESSIONS : dans la série des anime bizarres et déjantés, cette saison on a droit à Fushigi na Somera-chan, une adaptation du 4-koma du même nom. Cette série met en scène deux sœurs dans des situations toutes plus loufoques les unes que les autres, l’héroïne Somera ayant hérité de pouvoirs magiques de sa défunte mère.

Fushigi na Somera-chan tourne autour du même humour totalement débile que l’on peut voir dans des séries comme Excel Saga ou encore Teekyuu, avec certaines situations un peu gratuites en terme de violence qui peuvent surprendre. Mais cela reste surtout dans la même veine que Choboraunyopomi Gekijou Ai Mai Mii, que l’on doit au même studio. Ce n’est pas l’anime du siècle mais ça se laisse regarder, d’autant plus que les épisodes ne durent que quelques minutes. Attention toutefois à ne pas être allergique à ce genre d’anime humoristique sans queue ni tête ; de mon côté je suivrai cette série jusqu’au bout.

VERDICT :  Smiley_wtf

 

Gakusen Toshi Asterisk

Gakusen Toshi Asterisk

ÉPISODES VUS : 02/12

IMPRESSIONS : une adaptation d’un light novel où le personnage principal, Ayato Amagiri, rejoint l’académie que fréquentait sa sœur qui a disparu quelques années plus tôt sans laisser de trace. Les établissements s’affrontent ici à coup de duels de magie, et après être malencontreusement tombé sur Julis pendant qu’elle se changeait, cette dernière lui lancera un défi qu’il ne pourra refuser.

Un lycée, des pouvoirs magiques, une héroïne tsundere, des personnages féminins qui semblent toutes tomber sous le charme du héros… Je ne vais pas m’étaler pour ne pas dire tout le « bien » que j’ai pensé de cet anime, et pourtant j’ai tenté jusqu’au deuxième épisode, qui m’a convaincue qu’il n’y avait pas grand-chose à sauver (à part au niveau de la réalisation, c’est pas trop moche). De mon côté, le seul truc que j’ai bien aimé c’est le générique de fin, interprété par Maaya Sakamoto. A noter au passage qu’une adaptation en jeu vidéo est déjà prévue pour janvier 2016 sur Vita.

Pour rester polie, on va dire que j’ai trouvé ces premiers épisodes assez mauvais, vu que l’anime semble surtout vouloir mettre en avant ses personnages inintéressants plutôt que son intrigue. Je suis toujours un peu triste de voir toujours autant d’adaptations de light novels utilisant le même schéma narratif avec des personnages qui semblent tous calqués les uns sur les autres, mais il faut croire que ça marche bien.

VERDICT :  Smiley_hate

 

Rakudai Kishi no Cavalry

Rakudai Kishi no Cavalry

ÉPISODES VUS : 02/12

IMPRESSIONS : Ikki Kurogane est le plus mauvais élève de son académie, où des magiciens sont capables de matérialiser des armes : il ne possède d’ailleurs aucune compétence magique. Apres être malencontreusement tombé sur la princesse Stella pendant qu’elle se changeait, cette dernière lui lancera un défi : le perdra devra obéir au gagnant (non, je n’ai pas copié-collé le scénario de la série juste au-dessus).

Cette série avait déjà fait couler un peu d’encre pour ses similitudes avec Gakusen Toshi Asterisk dont j’ai parlé plus haut : dans les deux cas on a une « princesse » tsundere qui maîtrise les flammes et qui lance au protagonistes un défi car dans les deux cas il est tombé sur elle quand elle se changeait. Et bien entendu, les deux séries proposent un univers scolaire à base d’armes magiques. La différence avec Asterisk est que Rakudai Kishi no Cavalry est un peu moins bien réalisé dans l’ensemble mais a de meilleures scènes d’action, et même si dans les deux cas les personnages sont d’horribles stéréotypes sur pattes, ceux de ce Rakudai Kishi m’ont paru bien plus sympathiques : le héros a un minimum de personnalité, et finalement ici ça semble plutôt tourner autour de la romance entre les deux personnages principaux alors que Asterisk semble être du pur harem. Même l’héroïne est une tsundere à peu près supportable (et pourtant je déteste les tsundere, surtout celles qui sont plus tsun que dere).

Ça n’empêche malheureusement pas l’anime d’être très quelconque ; ça plaira aux amateurs d’univers scolaires avec de la magie et des tsundere, mais de mon côté je passe mon chemin, même si c’était à mon avis un peu plus intéressant que Gakusen Toshi Asterisk.

VERDICT :  Smiley_nope

 

Doushitemo Eto ni Hairitai

Doushitemo Eto ni Hairitai

ÉPISODES VUS : 07/12

IMPRESSIONS : cette adaptation d’un 4-koma publié sur le web est un anime qui ne paye pas de mine mais que j’aime beaucoup, l’histoire tournant autour d’une souris qui veut faire entrer un chat dans le zodiaque chinois.

En voyant les premiers visuels, je me suis dit que ça allait être un truc pas terrible que j’allais abandonner dès les premières secondes, puis par curiosité j’ai regardé le premier épisode… et sept épisodes plus tard je suis toujours là. Les épisodes sont très courts, mais j’aime vraiment l’humour un peu noir de cette série ainsi que ses jeux de mots intraduisibles. Et j’adore la souris, qui est ici un personnage qui fait un peu peur à cause de son attachement excessif envers le chat (ce dernier a l’air d’être en permanence complètement shooté), mais aussi de sa double personnalité.

J’ai quand même été surprise par la présence de génériques chantés par euphonius (Clannad, True Tears…) et de seiyuu plutôt connus, la souris étant doublée par Rie Kugimiya. En tout cas j’aime beaucoup cet anime, même si visiblement il ne possède aucune traduction, que ce soit officiellement ou non.

VERDICT :  Smiley_like2

 

Taimadou Gakuen 35 Shiken Shoutai

Taimadou Gakuen 35 Shiken Shoutai

ÉPISODES VUS : 02/12

IMPRESSIONS : retournons du côté des anime très génériques avec ce Taimadou Gakuen 35 Shiken Shoutai, où on suit l’histoire d’un héros qui fait partie de la plus mauvaise classe de son académie : le 35ème peloton, d’où le titre de la série. Cette académie est par ailleurs une école militaire chargée de capturer des magiciens et des sorciers jugés dangereux.

De la magie ! Une école ! De l’action ! Du fan service et des quiproquos en tout genre ! Quelle originalité. Cet anime m’a encore moins marquée que les deux autres adaptation de light novels citées un peu plus hauts, ce qui est quand même un exploit, mais avoir trois nouvelles séries en une seule saison qui proposent plus ou moins la même chose devient un peu lourd. L’anime semblait prometteur, avec certains personnages au sombre passé et une héroïne qui se retrouver malgré elle reléguée dans le 35ème peloton et a du mal à s’intégrer au groupe : en fait, il s’agit tout simplement d’un énième anime harem avec, à l’instar de Heavy Object, du fan service ecchi bien lourdingue qui ne sert à rien et encore moins à prendre la série au sérieux. Arg. Inutile de préciser que je n’ai donc pas tenu plus de deux épisodes.

VERDICT :  Smiley_hate

 

Noragami Aragoto

Noragami Aragoto

ÉPISODES VUS : 08/13

IMPRESSIONS : après une première saison diffusée il y a presque deux ans maintenant, cette suite enchaîne directement après la fin de cette dernière, et tourne toujours autour des mésaventures du dieu à tout faire toujours fauché, Yato.

Il n’est évidemment pas vraiment recommandé de commencer la série par cette saison, et ça fait vraiment plaisir de retrouver les personnages (sauf Yukine :x) mais aussi de retrouver le studio Bones aux commandes : c’est toujours aussi joliment animé et réalisé. Et même si l’histoire ne brille pas particulièrement par sa grande originalité, Noragami a quand même quelque chose de vraiment attachant ; en fait pour une série shōnen je trouve ça assez relaxant à regarder. Cette seconde saison commençait plutôt fort avec un premier arc dédié à Bishamon, ça ressemblait même davantage à un arc de fin de série à cause de son intensité. La deuxième partie de cette saison semble avancer de plus en plus vers le thème de l’oubli et le fait que Yato disparaîtrait si un jour plus personne ne croit en lui, ce qui avait déjà été mis en avant dans plusieurs épisodes.

J’aime beaucoup cette seconde saison, et on y retrouve les mêmes ingrédients que dans la première avec ce mélange réussi d’humour, de drame et d’action. Il faudrait un jour que je jette un œil au manga, qui est arrivé en France seulement cette année, chez Pika Edition.

VERDICT :  Smiley_like3

 

Subete ga F ni Naru: The Perfect Insider

Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider

ÉPISODES VUS : 05/11

IMPRESSIONS : après un premier épisode qui ne m’avait pas trop convaincue, j’ai finalement commencé par m’attacher petit à petit à cette nouvelles série diffusée dans la case horaire Noitamina. Cette adaptation d’un roman publié en 1996 tourne autour d’une sombre histoire de meurtre mêlant notamment Sōhei Saikawa, un professeur ; Moe Nishinosono, la fille du mentor de ce dernier ; et enfin la mystérieuse Shiki Magata, génie de l’informatique accusée du meurtre de ses parents dès l’âge de 14 ans, mais innocentée à cause de son état psychologique, et qui vit depuis isolée du monde sur une île.

Ce qui m’intrigue est tout de même le succès qu’a visiblement eu le roman original : ce dernier a été adapté en manga (sorti en France chez Soleil Manga en 2006), en drama en 2014 et en jeu vidéo sur PlayStation en 2002. Une nouvelle version manga est même sortie cet été au Japon. Cet anime reste une petite curiosité au rythme relativement lent, mais au fil des épisodes on en apprend heureusement un peu plus sur les personnages, notamment sur le passé de Shiki Magata, avec des passages qui mettent quand même un peu mal à l’aise.

Je suis assez partagée car il y a des moments sympas et d’autres où je m’ennuie quand même beaucoup, mais dans l’ensemble j’aime bien cet anime, et j’ai tout de même bien envie de connaître le fin mot de l’histoire.

VERDICT :  Smiley_like1

 

JK Meshi!

JK Meshi!

ÉPISODES VUS : 02/??

IMPRESSIONS : cet anime est une oeuvre originale qui parle de nourriture et où on suit l’histoire de trois filles qui aiment bien faire la cuisine.

Mon enthousiasme est vite retombé parce qu’en fait cela parle d’autre chose la plupart du temps : le premier épisode parlait surtout de la révolution française (pourquoi ?) et le second de science (mais pourquoi ???). Si à la fin de chaque épisode ça parle enfin de nourriture, les plats sont toutefois assez simples et vite expédiés. Ce n’est pas très joli non plus et ça a l’air d’avoir surtout été réalisé avec un budget inexistant, donc évidemment ça ne m’a pas donné envie de voir plus loin que les deux premiers épisodes.

En fait, je cherche encore l’intérêt de cet anime…

VERDICT :  Smiley_nope

 

Concrete Revolutio: Choujin Gensou

Concrete Revolutio

ÉPISODES VUS : 04/13

IMPRESSIONS : ce projet original réalisé par le studio Bones se déroule dans un univers où des héros de plusieurs dimensions habitent ensemble, notamment des humains doués de super pouvoirs. Et il y aussi des extra-terrestres. Enfin je crois. Je n’ai pas compris grand-chose, et même quatre épisodes plus tard je suis toujours aussi perdue.

Le problème vient aussi bien des flashbacks et des ellipses temporelles qui passent d’une période différente à l’autre pour faire le lien entre deux événements importants, mais aussi du fait que l’on ne sait pas vraiment grand-chose des personnages et des relations entre eux. Je n’ai rien contre les séries bordéliques (le sympathique Kekkai Sensen diffusé au printemps dernier n’étant pas non plus la série la plus limpide au monde), mais à vrai dire ici rien ne m’a absolument intéressée. Tout le côté coloré et WTF m’a également rappelé les récentes séries Punch Line et Rolling Girls, que j’avais abandonné au bout de quelques épisodes. Ce sera pareil pour ce Concrete Revolutio : je me demande pourquoi certains réalisateurs et studios persistent à créer des anime aussi cryptiques, alors qu’il y a quand même des thèmes intéressants derrière. Au final, tout ce côté bordélique m’a plus dégoûtée qu’autre chose de l’anime.

VERDICT :  Smiley_disappointed

 

Sakurako-san no Ashimoto ni wa Shitai ga Umatteiru

Sakurako-san no Ashimoto ni wa Shitai ga Umatteiru

ÉPISODES VUS : 08/12

IMPRESSIONS : une adaptation d’un light novel qui raconte l’histoire et les enquêtes de Sakura Kujō, une jeune femme excentrique qui a une passion pour les ossements. Elle fait équipe avec un lycéen fasciné par cette dernière, Shōtarō Tatewaki, pour résoudre des enquêtes.

L’anime est très joli à regarder et propose un scénario épisodique proposant à chaque fois un mystère à résoudre. Ce n’est pas très palpitant mais cela se laisse suivre, même si j’ai un peu du mal avec la façon dont laquelle Sakurako traite les ossements humains qu’elle découvre, ça me met un peu mal à l’aise tant de possessivité. La mise à scène est malheureusement assez moyenne, et au bout de huit épisodes je suis tout de même déçue que l’on n’ait pas réellement eu de véritable enquête passionnante digne de ce nom : la série se termine dans quatre épisodes et elle n’a pas vraiment avancé depuis le premier. Du coup elle ne va pas au-delà du « sympathique, sans plus », mais j’espère que la fin réservera quelques surprises.

VERDICT :  

 

Komori-san wa Kotowarenai!

Komori-san wa Kotowarenai!

ÉPISODES VUS : 03/12

IMPRESSIONS : un anime court aux épisodes qui ne durent que quelques minutes, adapté du 4-koma du même nom. On y suit l’histoire de Shuri Komori, une fille qui n’arrive pas à dire non et à refuser la moindre requête. Et comme elle ne peut rien refuser, elle se retrouve donc constamment à s’occuper des tâches des autres élèves.

Ça ne vole pas bien haut, mais l’humour est un peu lourd, surtout quand la plupart des blagues tournent sans cesse autour de la grosse poitrine de l’héroïne. Dommage, le concept de base aurait pu être intéressant.

VERDICT :  Smiley_nope

 

Osomatsu-san

Osomatsu-san

ÉPISODES VUS : 07/12

IMPRESSIONS : adaptation, ou plutôt remise au goût du jour d’un ancien manga de Akatsuka Fujio pour fêter le 80ème anniversaire de la naissance de ce dernier, et qui avait déjà connu plusieurs adaptations en anime dans les années 60 et 80. Paradoxalement, c’est la seule oeuvre de Akatsuka Fujio que je ne connaissais pas vraiment, étant nettement plus familière avec Himitsu no Akko-chan et Bakabon.

L’anime a connu il y a peu une certaine polémique vis-à-vis des séries parodiées, et cela m’a un peu surprise car des anime comme Gintama (par le même réalisateur) n’ont visiblement aucun problème. Du coup le premier épisode n’est plus disponible en streaming légal, et c’est assez dommage car il était assez drôle et se moquait ouvertement des gros clichés que l’on peut voir dans les anime. Le reste de la série est étonnamment plus « calme » et propose des gags plus classiques, avec aussi bien une critique de la société actuelle que de purs moments humoristiques sans aucun sens. Le problème avec cet humour est que je le trouve très inégal, et certains gags de répétition sont très très très lourds. Mais j’aime beaucoup la série, il y a quand même de très bons moments, et je suis tout de même bien contente qu’une seconde saison soit déjà prévue pour janvier. :)

VERDICT :  Smiley_like2

 

Koukou Hoshi Kageki Starmyu

High School Star Musical

ÉPISODES VUS : 02/12

IMPRESSIONS : regarder Starmyu après Osomatsu-san est un sentiment assez étrange, parce que le premier épisode de ce dernier parodiait le genre de série à laquelle Starmyu appartient. On y suit ici principalement l’histoire de Yuuta Hoshitani, un garçon qui souhaite intégrer la section Musique de l’Académie Ayanagi, spécialisée justement dans ce domaine-là. Pour cela, il doit intégrer la fameuse classe « Star Frame ».

C’est un peu comme UtaPri, sauf que la série a l’air de se prendre un peu plus au sérieux, ce qui est relativement gênant. Les personnages chantent et dansent à la moindre occasion, et c’est absolument horrible et ridicule. C’est aussi surtout très quelconque comme série, et même si c’est un projet original c’est quasiment l’équivalent pour la gent féminine de ces nombreuses adaptations de light novels sans inspiration : c’est bourré de clichés, les personnages sont inintéressants et le scénario ne sert absolument à rien. J’ai quand même tenu deux épisodes, et pour le côté « comédie musicale » je préfère encore Dance with Devils. Les amateurs de séries bien kitsch devraient tout de même apprécier.

VERDICT :  Smiley_nope

 

Tantei Team KZ Jiken Note

Tantei Team KZ Jiken Note

ÉPISODES VUS : 08/??

IMPRESSIONS : Aya Tachibana est une jeune fille qui aime résoudre des mystères mais qui n’a pas de véritable ami. Elle rejoint un groupe de détectives composé de garçons populaires, et ensemble ils vont résoudre des enquêtes.

Cet anime est une adaptation d’une longue série de romans pour enfants, comparable à quelque chose comme la Bibliothèque Verte, chaque bouquin étant ici dédié à un mystère en particulier. J’avoue avoir été assez surprise : pour une série aux épisodes qui ne durent que 9 minutes, il y a quand même un scénario et il se passe réellement quelque chose. Les quatre premiers épisodes sur le vol d’un vélo n’étaient pas très passionnants, mais ce sont les épisodes suivants qui m’ont assez surprise, ne serait-ce que par le thème très moderne mais aussi d’actualité : on a quand même une histoire de scandale alimentaire, où un personnage fait une allergie après avoir mangé un steak de bœuf. Il se trouve que le steak contenait en fait de la viande de porc (le personnage en question en est allergique), du coup s’ensuit toute une histoire qui m’aura un peu rappelé l’histoire du scandale de la viande de cheval en France. Je ne pensais pas voir un jour ce genre de scénario dans un anime. :’)

C’est une série qui s’adresse toutefois à un public relativement jeune, mais je me suis surprise à préférer les enquêtes et les personnages de cet anime plutôt que celles de Sakurako-san (et du coup je commence sérieusement à me poser des questions).

VERDICT :  Smiley_like1

 

Dance with Devils

Dance with Devils

ÉPISODES VUS : 07/12

IMPRESSIONS : le prix de l’anime le plus WTF de la saison revient sans doute à Dance with Devils, un reverse harem qui connaîtra en mars prochain une adaptation en otome game sur Vita. On y suit Ritsuka, une jeune fille inscrite dans un lycée dont le conseil des élèves est en fait composé de démons. Protégée par le pendentif de sa mère, Ritsuka essayera de retrouver cette dernière qui a été enlevée par un mystérieux groupe de personnes à la recherche d’un grimoire. Elle sera également aidée par son frère, un exorciste en formation revenu d’Angleterre pour la protéger du conseil des élèves.

J’avais eu peur de me retrouver avec un truc comme Diabolik Lovers (le développeur Rejet est derrière dans les deux cas), auquel cas j’aurais abandonné de suite, mais heureusement ce n’est pas le cas. Cela reste tout de même assez mauvais dans l’ensemble, le plus marquant étant tout de même le fait que l’anime soit une sorte de comédie musicale ! Donc il arrive qu’un personnage se mette soudainement à pousser la chansonnette sans aucune raison. La série ne se prend pas non plus au sérieux et c’est relativement appréciable, car il n’y a rien de pire qu’un reverse harem qui prend tout au premier degré.

Bref, j’aime beaucoup cet anime tellement c’est un condensé de n’importe quoi. Et maintenant je songe sérieusement à acheter le visual novel quand il sortira, surtout s’il garde le même second degré (et les chansons aussi).

VERDICT :  Smiley_lulz

 

Miss Monochrome – The Animation 3

Miss Monochrome: The Animation

ÉPISODES VUS : 08/13

IMPRESSIONS : et je termine avec Miss Monochrome, qui est déjà de retour avec une troisième saison, alors que la seconde vient tout juste de se terminer. Etant donné qu’il n’y a même pas de nouveau générique, je me demande pourquoi cette série est considérée comme une nouvelle saison… ils auraient largement pu continuer la seconde comme si de rien n’était.

On retrouve ici comme toujours notre idol-androïde doublée par Yui Horie et ses mésaventures pour réaliser son rêve et devenir célèbre. C’est toujours aussi plaisant à suivre et amusant, mais j’ai un peu peur de faire une overdose, d’autant plus que la série n’a pas l’air de vouloir proposer grand-chose de nouveau…

VERDICT :  Smiley_like1

 


En vrac

Et pour finir, voici comme d’habitude un petit tour des séries de cette saison que je n’ai pas regardées, pour diverses raisons expliquées ci-dessous. :D

Anime pas vus 1

– Gochuumon wa Usagi Desu ka?? : seconde saison d’une série qui ne m’a jamais intéressée là non plus et dont le chara-design ne me donne absolument pas envie. Apparemment c’est pas trop mal.

– Shinmai Maou no Testament Burst : suite d’une énième adaptation de light novel qui ne m’a jamais intéressée, pour les mêmes raisons que la série citée juste au-dessus (sauf que ça a l’air ultra générique).

– Valkyrie Drive Mermaid : ça a beau être une nouvelle série de cette automne, je n’ai même pas voulu y jeter un œil. ^^;

– Owari no Seraph ~ Nagoya Kessen-hen : la suite de la première saison diffusée au printemps dernier. Je n’avais pas pu aller plus loin que l’épisode 3 tellement j’avais trouvé l’anime très moyen, voire mauvais. Et le héros est insupportable.

– Teekyuu 6 : déjà la sixième saison. Ça ne m’a jamais vraiment intéressée, et de toute façon je n’ai vu que les quatre premiers épisodes de la première série.

Anime pas vus 2

– Hidan no Aria AA : nouvelle série de Hidan no Aria, mais qui n’est apparemment pas une suite. J’avais juste vu les trois premiers épisodes de la série originale mais je n’avais pas spécialement apprécié.

– Oshiri Kajiri Mushi : quatrième saison d’un anime qui parle d’insectes qui mordent les fesses…?

– Haikyuu!! Second Season : je n’ai pas vu la première saison, mais c’est prévu. Un jour. Quand j’achèterai les blu-rays.

– Utawarerumono ~ Itsuwari no Kamen : comme c’est visiblement une véritable suite, je vais éviter cet anime pour le moment (et regarder un de ces quatre la première série, qui m’intéresse).

– Peeping Life TV Season 1 : un peu trop conceptuel pour moi. Mais l’opening est sympa.

Anime pas vus 3

– Yuru Yuri San☆Hai! : troisième saison de Yuru Yuri. J’avais juste vu le premier épisode de la toute première série et je n’avais pas spécialement accroché.

– Mini Hama : la version SD de Hamatora. N’ayant pas vraiment aimé le peu que j’ai vu de la série principale, je ne me suis pas penchée dessus.

– Neko no Dayan – Nihon e Iku : seconde saison de Neko no Dayan, au style graphique particulier. N’ayant pas vu la première, je ne regarderai pas cette suite.

– Ketsuekigata-kun! 3 : la troisième saison d’un anime mettant en scène la version anthropomorphe des différents groupes sanguins. M’ouais.

– Cardfight!! Vanguard G – Gears Crisis-hen : seconde saison de Cardfight!! Vanguard G, qui s’inscrit dans la longue franchise des Cardfight!! Vanguard. Ça ne m’a jamais intéressée et la coupe de cheveux du héros est ridicule. :D

Anime pas vus 4

– K: Return of Kings : suite du film qui fait suite à la première série diffusée en octobre 2012. J’avais juste vu le premier épisode de cette dernière et c’était un peu bizarre. Peut-être qu’un jour je rattraperai mon retard, si la série vaut le coup.

– Kindaichi Shounen no Jikenbo Returns 2 : je suis un peu perdue avec toutes ces séries des Enquêtes de Kindaichi. Je sais juste que j’avais juste vu quelques épisodes de je ne sais quelle saison à la télévision (sur la chaîne Mangas, il me semble) il y a quelques années.

– Soukyuu no Fafner Dead Aggressor – Exodus 2 : suite de la précédente série qui avait été diffusée l’hiver dernier, mais que je n’avais pas regardé parce que je n’ai pas vu la première série de 2004.

– Kyoufu! Zombie Neko : une série avec un chat zombie. Nope.

– Diabolik Lovers More,Blood : la suite d’une première série que je n’ai pas regardé et que je ne regarderai jamais. J’ai déjà joué aux deux otome games originaux et ça m’a suffit. >_<

Anime pas vus 5

– Shingeki! Kyojin Chuugakkou : une version parodique de Shingeki no Kyojin dans l’univers scolaire. J’aime bien Shingeki no Kyojin, mais je ne suis pas fan au point de vouloir regarder un spin-off de ce genre, quelle que soit sa qualité.

– Garo: Guren no Tsuki : la première série de Garo est sympa, et je suis en train de la regarder, donc je n’ai pas encore vu cette nouvelle itération. Même s’il n’y a apparemment aucun rapport au niveau scénario ?

– Shin Atashin’chi : j’avais regardé une vingtaine d’épisodes de la première série à la télévision, c’était sympa (une sorte de Sazae-san en moins rétro) mais ce n’est pas le genre de série que je suivrai chaque semaine. Et cette suite a l’air de proposer la même chose.

– Anitore! EX : ça ressemble un peu trop à la série des Issho ni Training, donc nope.

– Ore ga Ojousama Gakkou ni « Shomin Sample » Toshite Gets♥Sareta Ken : rien que le principe de base ne me donne pas envie de regarder cette série. Apparemment le premier épisode était assez amusant.

Anime pas vus 6

– Brave Beats : un anime avec… de la danse ?

– Ame-iro Cocoa: Rainy Color e Youkoso! : il y a eu quelques courts épisodes pas très intéressants au printemps dernier, et ça a l’air d’être la même chose.

– Owarimonogatari : je pensais au départ regarder la série, mais comme je n’ai vu que Bakemonogatari et Nekomonagatari (oui, j’ai du retard) on me l’a vivement déconseillé. Ce sera donc pour plus tard quand j’aurai rattrapé mon retard avec le reste de la franchise. Avec un peu de chance les blu-rays seront déjà sortis d’ici-là.

– Onsen Yousei Hakone-chan : une histoire de fée de sources d’eau chaude. Non merci.

– Hokuto no Ken: Ichigo Aji : c’est le même style visuel que celui de DD Hokuto no Ken, donc j’imagine que c’est un peu la même chose au niveau humour. Et 20 minutes par épisode, c’est beaucoup trop long.

Et je me rend compte que j’ai oublié Itoshi no Muco dans le lot… est-ce que je rate quelque chose ?


Owarimonogatari
Un jour je rattraperai mon retard~

Voilà donc une saison que je n’ai pas trouvé terrible, même les séries de cet été étaient à mon avis plus intéressantes. Vivement l’hiver prochain, en espérant que ce sera globalement un peu mieux, même s’il y a encore beaucoup de suites.

Pour résumer, mes petits coups de cœur de la saison sont Lupin III (2015), Noragami Aragoto et One punch Man. Concernant les séries sympas, il y a Osomatsu-san et Subete ga F ni naru: Perfect Insider que j’apprécie beaucoup. Et les anime que j’aime bien mais que je suis probablement la seule à suivre sont Doushitemo etoni ni hairitai, Monster Strike et Tantei Team KZ Jiken Note.

Fanart :  Sakurako-san

 

11
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires / Comment threads
5 Réponses aux fils / Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réponses
Fil avec le plus de réactions
7 Nombre de personnes à avoir réagi
Henrietta CrocekantoukusikoInukiDexter Reficul Thénardier Universe Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Gaeko
Invité

« Du coup le premier épisode n’est plus disponible en streaming légal, et c’est assez dommage car il était assez drôle et se moquait ouvertement des gros clichés que l’on peut voir dans les anime. »
N’est-ce pas justement pour cette raison que le premier épisode d’Osomatsu-san a été censuré ? Là où Gintama parodie les autres séries pour parodier, Osomatsu portait un regard plus que critique sur les clichés que l’on peut nous balancer. Je pense pas que cela ait du plaire aux éditeurs…

Sinon bon article et merci pour le link :)

Dexter Reficul Thénardier Universe
Invité

Je pense surtout qu’ils ont du se faire remonter les bretelles par rapport à leur critique sur Utapri , Broccoli semble être très butthurt quand cela concerne leur vache à lait. Sinon je suis heureuse de ne pas être la seule à haïr Yuu de Seraph Of The End et la voix n’y aide pas non plus j’ai du mettre mon visionnage en pause et compte m’y remettre très prochainement mais rien ne presse entre nous hou !
pourquoi cette série est si overhyper mystère ˘\_( õ ‹3 ó)_/˘ , le manga d’origine n’a que pour seul grace ses dessins magnifique par Yamamoto Sensei l’artiste derrière Kure-Nai mais c’est tout.

Inuki
Invité

Rakudai – Gakusen – Taimadou. Pour faire simple trois clones. Je dirais que le premier a un héros un brin intéressant, le second un personnage adorable et le dernier la meilleure réalisation. Mais rien d’original malheureusement.

Subete mériterait sans doute un revisionnage. L’intrigue est très bien menée en tout cas.

Je n’ai pas non plus vu la première saison de Utawarerumono mais ça n’a rien de pénalisant. Je ferais le jeu quand je pourrais cependant.

Une saison bien sans plus comme cette année animesque en fait (malgré quelques bonnes surprises).

kusiko
Invité

Je te déconseille Utawarerumono ~ Itsuwari no Kamen, regarde vraiment la première série. Elle est tellement mieux que celle de cette saison ! J’ai l’impression que cette anime est du fan service, par-ci par-là on a droit a un aperçu d’anciens perso de la vieille série tout en ayant aucun avancement dans la nouvelle. Pleins de persos caricaturaux qui étaient moins violents dans la première saison alors que là c’est vraiment insupportable (une fan de Yaoi ?!). Et niveau scénario *facepalm* actuellement on est épisode 10 si je dois comparer avec l’autre c’est le vide intersidéral il ne se passe vraiment rien cette saison. Enfin je ne vais pas te spoiler.

Bon visionnage pour Utawerumono. ;)

kantou
Invité
kantou

Cette saison était d’une qualité médiocre et seul One punch man valait le coup.J’attend avec impatience les animé de l’hiver avec l’arrivé de Dagashi Kashi par exemple Durarara,Kizumonogatari,Koyomimonogatari

Henrietta Croce
Invité
Henrietta Croce

Bonjour,
Itoshi no Muco bordel ! C’est in-ratable pour tous les proprios de chien(s) ! ^^