Nourriture & Japanim’ : le sakura mochi

Parlons un peu de nourriture pour fêter l’arrivée du printemps, parce que cela faisait longtemps ! Comme d'habitude, le principe est d'utiliser des screenshots tirés d'anime pour parler de nourriture japonaise. Et cette fois-ci il sera question d'un wagashi, c'est-à-dire un gâteau japonais traditionnel : le sakura mochi (桜餅).

Le sakura mochi est donc un gâteau du printemps qui se déguste habituellement tout en admirant les cerisiers en fleurs lors de la saison des hanami, mais on le retrouve également début mars pour la Fête des Poupées, Hina Matsuri. Il s'agit donc d'un mochi (gâteau à base de riz gluant) avec une pâte de haricots rouges sucrés à l’intérieur, le tout recouvert d'une feuille de cerisier en saumure, ce qui lui donne un goût légèrement salé.

Comme bon nombre de spécialités culinaires au Japon, les sakura mochi diffèrent suivant les régions. Rien qu'en regardant les images tirées d'anime ci-dessous, on peut remarquer qu'ils peuvent avoir des formes bien différentes !

En fait, on distingue surtout deux variantes : celle du Kansai et celle du Kanto.

Sakura MochiSakura Mochi - Tamako Market

Le sakura mochi de l'image en haut à gauche est également appelé chōmeiji mochi, et c'est celui de la région du Kanto. Ce sakura mochi utilise une farine de riz gluant nommée shiratama-ko (celle que l'on utilise également pour les dango) et il ressemble à une sorte de crêpe rose. Le nom chōmeiji vient par ailleurs du lieu de naissance de ce gâteau, dont les origines remontent au début du XVIIIᵉ siècle : le temple Chōmei-ji, situé près de la rivière Sumida, à Tokyo.

Sur l'image du bas, il s'agit du sakura mochi dit dōmyōji, qui porte tout simplement ce nom car il est à base de dōmyōji-ko, c'est-à-dire une farine de riz gluant qui a été cuit à la vapeur, séché et moulu en petits grains. Il s'agit de la version du Kansai.

Dans les deux cas, la texture est bien entendu différente, le dōmyōji mochi rappelant une sorte de petit onigiri assez collant, tandis que le chōmeiji mochi rappelle donc un dorayaki ou une crêpe pliée en deux. Le goût est quant à lui assez spécial, mais personnellement j'adore le sakura mochi alors que normalement je ne suis pas fan du parfum de la cerise lorsqu'il est utilisé dans les pâtisseries et les gâteaux. Ce goût particulier de la cerise donne ici l'impression de manger quelque chose de vraiment pas naturel tellement il est intense, alors qu'en fait pas du tout.

La feuille de cerisier, qui est salée, donne par ailleurs un mélange sucré-salé que j'aime beaucoup. Parce que oui, la feuille se mange, mais j'ai été surprise de voir des personnes la jeter. D'un autre côté ce n'est pas une obligation, mais c'est un peu dommage : ce serait un peu comme retirer la feuille d'algue d'un onigiri et la jeter en mangeant le riz seul !

Sakura Mochi

Il existe bien entendu d'autres variantes, comme le ichigo sakura mochi, avec une fraise dedans (non, ce n'est pas une tranche de jambon sur la photo :p). Personnellement ma préférence va au sakura mochi du Kanto, c'est-à-dire celui qui ressemble à une crêpe, parce que je le trouve plus léger.

Pour en revenir aux anime, on peut également retrouver des sakura mochi dans le tout premier épisode de Doamaiger D, une série faussement rétro avec ses combats de robots sur le thème des wagashi. Sans oublier la mascotte Mocchi de l'adaptation en anime de Monster Farm / Monster Rancher, aux couleurs roses et vertes, son design rappelant celui d'un sakura mochi (d'où son nom). La référence quant à l'origine de son nom est d'ailleurs restée intacte dans la version occidentale, mais cela a dû probablement passer au-dessus de la tête de beaucoup de personnes chez nous, à l'époque. :')

Sakura MochiSakura Mochi

Pour finir, où trouver des sakura mochi en France ?

Déjà, c'est beaucoup plus facile par rapport à il y a quelques années. Certes, on n'en trouve pas non plus à tous les coins de rue, mais au moins il n'est pas nécessaire d'habiter à Paris pour en manger (où on en trouve notamment à Toraya). En province, certaines pâtisseries et salons de thé japonais en proposent, notamment au printemps. C'est également le cas dans les supermarchés asiatiques, où avec un peu (beaucoup ?) de chance, il est possible de trouver des sakura mochi vendus au rayon des produits surgelés.

A noter qu'il existe également une version assez exotique disponible uniquement chez Aki Boulanger (sur Paris) : le Sakura Mochi Anpain, c'est-à-dire un sakura mochi... sous forme de petit pain. :')

Sakura Mochi - Vocaloids

 

3 comments

  1. Miam. Un supermarché asiatique vendait des mochi juste en bas de chez moi mais il a changé de proprio et vend surtout des produits marocains maintenant, et plus que des nouilles instantanées côté cuisine asiatique, c’est la loose :/

Laisser un commentaire