[Noël 2013] Le Anison Grand Prix

Pour les quelques personnes qui passeraient encore par là, vous ne rêvez pas, il s’agit bien d’un nouveau billet sur mon blog, presque un an après le précédent. Le projet de N(y)oël annuel de nyo me donne l’occasion de le ressusciter, bien que je n’ai pas abandonné ce blog malgré les apparences, et qu’il y aura même des billets qui suivront celui-ci. Si, si. Donc après du Gundam 0080 en 2010, un anime désigné par d’autres blogueurs en 2011 et de l’ego-blogging en 2012, cette année le projet de Noël a pour thème celui très vaste de la musique et des chansons d’anime, et même si je ne connais pas forcément très bien cet univers j’ai décidé de présenter un peu l’Anison Grand Prix, un événement que j’essaye plus ou moins de suivre chaque année.

Mais avant de commencer, la liste des autres victimes de ce projet de Noël 2013 :

***

Et pour en revenir au sujet…

Qu’est-ce donc le Anison Grand Prix ( 全日本アニソングランプリ ) ? Et bien c’est simple, il suffit d’imaginer une sorte de A la recherche de la Nouvelle Star mais pour les anison (chansons d’anime) et avec parmi les membres du jury des personnalités telles que Mizuki Ichirō.

Organisé par Animax, ce concours national et annuel plutôt récent (la première compétition date de 2007) permet à son vainqueur de signer un contrat lui donnant entre autre la possibilité de percer dans le monde des anison, avec comme garantie d’interpréter un générique d’un anime prévu d’être diffusé sur la chaîne Animax : ceux et celles qui suivent plus ou moins régulièrement des anime depuis ces sept dernières années ont forcément déjà entendu au moins un générique chanté par l’un des gagnants de ce concours.

***

  • Anison Grand Prix – 1ère édition (2007) 

Image de prévisualisation YouTube

Vainqueur : Kita Shūhei

Le tout premier vainqueur aura eu l’honneur d’interpréter le premier générique de début de l’anime Persona: Trinity Soul, « Breakin’ Through », et qui fut son tout premier single. Parmi les autres génériques que Kita Shūhei aura par la suite chantés on peut surtout retenir l’opening de la toute première saison de Natsume Yuujinchou, et il est également derrière le générique d’ouverture de Persona 3 Portable sur PSP. Il s’est par la suite retrouvé à interpréter les génériques de nombreux otome games et de séries adaptées de ces jeux, de Otometeki Koi Kakumei Love Revo!! à Hiiro no Kakera en passant par MiyabiKoi Moyako et VitaminX. Toujours actif, Kita Shūhei a également été dernièrement l’un des invités musicaux de la Connichi 2013 en Allemagne.

***

  • Anison Grand Prix – 2ème édition (2008) 

Image de prévisualisation YouTube

Vainqueur : HIMEKA (Catherine St. Onge)

Le vainqueur de la seconde édition est probablement la personnalité la plus connue de l’Anison Grand Prix à l’étranger, tout simplement parce que la gagnante en question n’est pas japonaise, mais… québécoise. J’avoue que c’est aussi avec cette édition que j’ai réellement connu l’Anison Grand Prix car il y avait pas mal d’articles sur HIMEKA à l’époque, une fan d’anime qui aura réussi à réaliser son rêve en devenant chanteuse d’anison au Japon. Son tout premier single aura donc été le générique de début de la première saison de Valkyria Chronicles, « Asu e no Kizuna », et parmi ses autres interprétations on peut retenir le premier générique de fin de Tegamibachi. Du côté de ses chansons récentes, on peut citer deux thèmes de jeu vidéo : le générique de fin de Liberation Maiden SIN sur PS3, ainsi que celui du récent jeu basé sur Rozen Maiden sur PS3 et Vita (prévu pour janvier prochain).

***

  • Anison Grand Prix – 3ème édition (2009) 

Image de prévisualisation YouTube

Vainqueur : Sasaki Sayaka

Vainqueur de la troisième édition, Sasaki Sayaka aura fait ses débuts professionnels avec « Seisai no Ripieno », le second générique de début de Tatakau Shisho ~ The Book of Bantorra (un anime très underrated au passage, mais bon, ce n’est pas le sujet :p), et parmi ses autres interprétations notables on peut citer le générique d’ouverture de l’anime basé sur Senran Kagura. Très prolifique, on peut également la retrouver derrière l’un des thèmes de fin de Cardfight!! Vanguard, de Nichijou, du générique de début de Dakara Boku wa H ga Dekinai ou encore de nombreux visual novels tels que Grisaia no Meikyuu et Walkure Romanze, avec quelques insert songs pour ce dernier. En tout cas j’aime bien sa voix.

***

  • Anison Grand Prix – 4ème édition (2010) 

Image de prévisualisation YouTube

Vainqueur : Kawano Marina 

Pour la quatrième édition, la grande gagnante aura fait ses débuts officiels dans le monde de l’anison avec le générique de début de A Channel, « Morning Arch » (elle chantera également celui de l’OAV). Elle est également derrière le générique de fin de Nekomonogatari : Kuro et, pour rester dans la série des Monogatari, de Sono Koe wo Oboeteru. De tous les gagnants de l’Anison Grand Prix, c’est l’interprète que j’apprécie le moins, je suis nettement moins fan de sa voix en tout cas.

***

  • Anison Grand Prix – 5ème édition (2011) 

Image de prévisualisation YouTube

Vainqueur : Suzuki Konomi 

Suzuki Konomi est ma seconde personnalité préférée de l’Anison Grand Prix, après HIMEKA. C’est surtout sa voix assez forte et grave qui m’impressionne pour son âge, car elle est également la plus jeune de tous les gagnants et n’avait que 15 ans lorsqu’elle a interprété son tout premier single, CHOIR JAIL, qui est également le générique de début de l’anime Tasogare Otome x Amnesia ~ Dusk Maiden of Amnesia. Elle n’aura en revanche pas interprété énormément de titres, mais concernant les séries de 2013 elle est également la voix féminine derrière le générique de début de l’anime le plus déprimant de l’année, Watashi ga motenai no wa dou kangaetemo omaera ga warui (oui, je sais, j’aurais pu simplement écrire WataMote). On peut aussi la retrouver sur des génériques de Sakura-sō no Pet na Kanojo ainsi que l’opening et l’ending de Freezing Vibration.

***

  • Anison Grand Prix – 6ème édition (2012) 

Image de prévisualisation YouTube

Vainqueur : Okamoto Natsumi

Je n’aurais pas grand chose à dire sur la gagnante de l’édition 2012, qui n’aura pour le moment interprété qu’un seul générique : le thème de fin de Gen’ei o Kakeru Taiyō, et qui est donc également son premier single. Sa victoire fut cependant contestée sur les réseaux sociaux japonais, son talent musical ayant été jugé nettement inférieur à celui des autres participants.

***

Le choix des vainqueurs se faisant entre juillet et septembre, le gagnant de l’édition 2013 a déjà été désigné mais il n’a encore sorti aucun single et peu d’informations circulent à son sujet. En tout cas l’Anison Grand Prix reste un concours ouvert à tous et qui gagne petit à petit en popularité (un peu moins de 2 000 participants en 2007, près de 6 500 en 2009 et, depuis 2010, un chiffre qui reste stable aux alentours de 10 000 participants). Mais on ne peut pas vraiment dire qu’il n’y a eu qu’un seul vainqueur à chaque fois car certain(e)s finalistes, même si ils n’ont pas gagné, ont ainsi pu se faire remarquer : ce fut le cas de Haruna Luna lors de l’édition de 2010 et dont la performance lui aura permis de faire ses débuts avec le générique de fin de la seconde saison de Fate/Zero, Sora wa Tataku Kaze wa Utau, ou encore Komagata Yuri en 2010 qui aura pu ainsi percer en tant que seiyuu avec l’anime Mangirl!.

Tu~tu~ruuu ♪

Pour terminer cette petite présentation de l’Anison Grand Prix, j’ajouterai pour les intéressés qu’il est possible de regarder les génériques d’anime utilisés par les participants lors des qualifications sur Nico Nico Douga, et où certains étaient à fond dans leur trip en n’hésitant pas à se cosplayer lors de leur interprétation face au jury (étrangement, il s’agissait en majorité de ceux qui chantaient le plus faux).

***

- Site officiel de l’Anison Grand Prix : http://anigp.animax.co.jp/
- Medley des génériques chantés par les gagnants http://www.nicovideo.jp/watch/sm19351051 
- Fanart : http://piapro.jp/t/_gXI

Avec mots-clefs , .Lien pour marque-pages : permalien.

13 réactions à [Noël 2013] Le Anison Grand Prix

  1. Pingback:Not as Planned! » [Blogging de Noël 2013] 5 compositeurs qu’un fan novice se doivent de connaitre

  2. Pingback:Top 9 des génériques d’anime de 2013 | Néant Vert

  3. inico a écrit:

    Ça fait plaisir de voir qu’il peut y avoir des réminiscences de vie par là ^^. Y-aurait-il une vie après le marathon’anime ;)
    Quand au sujet, euh… étant donné mon désintérêt pour la J-pop… Je vais quand même jeter une oreille pour entendre si quelques sons chatoyants résonnent à mes oreilles.
    Mais surtout, bonnes fêtes à toi et tout ton entourage.

  4. Exelen a écrit:

    inico > si cela peut te rassurer, la J-Pop c’est pas trop mon truc non plus, et à part les chansons d’anime j’y connais pas grand chose. XD
    Bonnes fêtes à toi aussi ! :)

  5. Greg a écrit:

    Salut Exelen, et bonnes fêtes.

    Je fais partie des irréductibles qui passent encore de temps à autre sur ce blog. Un « Bilan 2013 des Jeux Vidéo » est-il dans les fourneaux ? Je serais également curieux de connaître ton avis sur Drakengard 3 ^^

  6. Exelen a écrit:

    Greg > merci de passer encore par là ! :)
    Et oui, le bilan 2013 des jeux vidéo devrait arriver dans environ une semaine.
    Quant à Drakengard 3, j’ai le jeu mais je n’y ai pas encore joué, donc ce sera pour mon bilan 2014. xD Mais peut-être que j’écrirai un petit quelque chose dessus en janvier.

  7. wilhel a écrit:

    Bonjour,

    juste un petit mot pour dire que c’est agréable de savoir que ce blog n’est pas mort ! J’ai bien hâte au blian 2013 des jeux vidéos. ^^

    Sinon je sais que ça peut sembler bizarre, mais à propos d’HIMEKA merci d’avoir utilisé le terme Québecoise à la place de Canadienne.

  8. Exelen a écrit:

    wilhel > effectivement mon blog n’est pas mort, et faire une aussi longue pause n’était pas plus mal. :)

    « merci d’avoir utilisé le terme Québécoise à la place de Canadienne. » : je fais toujours attention maintenant car lorsque j’avais habité quelques temps au Québec on me reprenait souvent quand je disais « canadien » au lieu de « québécois ». ^^;

  9. miki.san a écrit:

    haaaaaaa
    enfin de retour , je commençais a avoir peur ,
    concernant les anime j’ai découvert pas mal d’artistes grâce aux opening et ending des animes japonaises , Dusk Maiden of Amnesia entre autre.

  10. IcingSugar a écrit:

    Contente de voir que tu n’as pas laissé ton blog de côté ! Je ne joue plus et je n’ai plus le temps de regarder des animes, mais j’ai toujours bien aimé tes articles. ^^

    Après ce petit aparté, je dois dire que si je n’ai pas le temps pour le reste, j’écoute toujours énormément de musique japonaise, tout style confondu, mais depuis quelques temps, je trouve que la musique de ce pays est de plus en plus pourrie (même grande fan de Koda Kumi, je trouve que son retour est une calamité !) et les musiques d’animé ne dérogent pas à la règle. Pire, je trouve que tous les génériques se ressemblent et rien ne sort du lot. Et ici, je n’ai écouté que les 3 premiers liens que tu as donnés et ça ne fait que confirmer ce que je pense. J’ai l’impression que toutes ces chansons sont calquées les unes sur les autres.
    Bref, je continue à m’informer mais j’ai de plus en plus de mal à trouver des choses qui me plaisent ou/et qui sortent de l’ordinaire.
    Beurk ! :p

  11. Hiroki Tsudjui a écrit:

    Oh ! Le blog mis a jour ! Exelen, vous êtes en vie ! (bonne année au passage xD)
    Sympa comme concours ! J’aime bien la voix de Suzuki Konomi (Celle qui a gagné en 2011), puissante, pas niaise, profonde. Elle peut aller dans les graves assez facilement on dirais, autant que dans les aigus. Elle me fait un peu penser a la voix de Yanagi Nagi, mais d’une façon différente, on sens une profondeur assez similaire, mais le reste est différent. 15 ans avec cette voix en 2015, je vais voir ce que cela a donné (elle doit avoir 17/18 ans maintenant) !
    Chouette article en tout cas !

  12. Exelen a écrit:

    Ah bon sang je ne pensais que des gens seraient surpris de revoir ce blog en vie XD

    IcingSugar > je n’ai jamais été une très grande fan de j-pop, et à part les chansons d’anime et certains artistes comme Nakajima Miyuki, je n’y connais pas grand chose, mais oui j’ai remarqué cette tendance à avoir des chansons de moins en moins intéressantes, y compris dans les anime (même si on a quelques thèmes assez sympas chaque année). En tout cas tu n’es pas la seule à faire cette remarque, et je me demande si c’est d’ailleurs à cause de cela que la k-pop marche de mieux en mieux.

    Hiroki Tsudjui > merci ! :)

  13. Gen' a écrit:

    C’est donc de là que vient Suzuki Konomi. J’avais bien aimé l’op d’Amnesia, et j’ai même pas fait le rapprochement avec Watamote alors que j’ai aussi beaucoup accroché. J’avais aussi vraiment bien aimé l’op de Valkyria Chronicles, sans savoir que c’est une québécoise qui chantait.

    Je comprends vraiment qu’on puisse être blasé de J-Pop, en particulier quand on ne voit que la partie émergée de l’iceberg, l’industrie tourne pas mal en rond ces derniers temps. L’intérêt de la zik d’anime je trouve, c’est aussi de permettre de faire des hybrides intéressants à ce niveau là : de la J-pop avec des inspirations orchestrales, traditionnelles, celtiques, etc. J’ai toujours eu du faible pour les morceaux qui sont au carrefour de plusieurs genres, et assimilent des grands mouvements musicaux de leur propre façon (pour ça que j’accroche bien à des artistes comme Hitomi Shimatani, Akiko Shikata ou feu Eri Kawai). Evidemment, c’est une minorité infime dans la production musicale japonaise.

Laisser un commentaire