Je vais parler pour changer de jeux de drague, avec cette fois-ci une petite présentation du troisième volet principal de la série des Tokimeki Memorial. Et oui, je resterai une grande fan de cette saga jusqu’au bout ! Pourtant, ce volet est celui que j’ai le moins aimé et qui est également considéré comme le mouton noir de la série…

L’histoire de ce Tokimeki Memorial se déroule dans le lycée Moegino. La légende concerne cette fois-ci un vieux chemin caché derrière le lycée, reliant deux temples : si deux personnes venaient à confesser leur amour sur ce chemin sous les pétales des cerisiers en fleurs, ils resteraient ensemble pour toujours.

Lors du jour de la rentrée, c’est spontanément qu’une certaine Yukiko Makihara viendra adresser la parole au personnage que vous incarnez, vous affirmant que vous étiez ensemble au collège, même si votre personnage principal ne s’en souvient pas sur le moment… Vous voilà donc reparti pour trois années d’étude, avec la possibilité de draguer huit filles (dont une cachée).

tokimemo3a

Ce Tokimeki Memorial offre de grands changements : vous pouvez consacrer vos week-ends à une activité parmi un nombre assez conséquent (se promener dans la ville, surfer sur le web, jardiner, faire du tricot (wut), cuisiner, créer un jeu vidéo…). Ces activités sont importantes car elles permettent de vous enrichir intellectuellement parlant et donc d’avoir des sujets de conversation avec les différentes filles du jeu, qui vous jugeront alors sur vos hobbies.

L’autre nouveauté est que vous ne pouvez plus demander à un ami virtuel de vous donner les numéro de téléphone des différentes filles que vous rencontrerez : ici, les autres garçons sont vos rivaux ! Vous devez donc vous débrouiller en demandant directement à la fille concernée. Ceci rend le jeu bien plus difficile, et seule Yukiko vous donne le sien d’office. Par conséquent, le système de « bombes » est devenu beaucoup plus simple à gérer, celles-ci apparaissant très rarement.

tokimemo3b

En tout cas, ce jeu a fait couler beaucoup d’encre chez les fans de la série. Censé être une nouvelle (r)évolution dans le monde des dating sims, Konami a voulu donner plus de vie à son jeu en y intégrant du cel-shading. Les personnages devaient donc apparaître plus réalistes et bouger en temps réel, mais le jeu est finalement devenu beaucoup moins joli que les épisodes précédents ! Et je dois bien avouer qu’avec en plus ce nouveau chara-design j’avais l’impression de voir la même fille avec une coupe de cheveux différente (ce que je surnomme le syndrome de Masakazu Katsura).

C’est ainsi que de nombreux fans furent déçus à cause de cet aspect graphique mais aussi parce que le système de jeu a été très simplifié. D’ailleurs il s’est plutôt mal vendu alors qu’il offrait pourtant une sorte d’hommage au tout premier Tokimeki Memorial, avec plus de romantisme et moins d’humour que dans le second volet.

tokimemo3c

Ce Tokimeki Memorial est en tout cas assez… déconcertant. Pour ma part je ne l’ai pas trop aimé et j’ai nettement moins accroché à celui-ci qu’aux autres volets, malgré ses nouveautés intéressantes. Principalement à cause de ces nouveaux graphismes, mais aussi à cause de quelques petits trucs, comme par exemple le système bancal du choix des vêtements pour sortir, et du fait que j’ai l’impression que les personnages ne sont qu’une copie de ceux du tout premier jeu.

Cependant s’il y a une chose que j’ai bien aimé c’est le générique de début, Seven Rainbows, interprété par la chanteuse de ZARD, Izumi Sakai, qui vient malheureusement de décéder il y a tout juste deux semaines.

 

10
Poster un Commentaire

avatar
10 Fils de commentaires / Comment threads
0 Réponses aux fils / Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réponses
Fil avec le plus de réactions
3 Nombre de personnes à avoir réagi
leilani mangaL’Antre de la Fangirl » Love Plus (DS) : vers un renouveau des dating sims ?vidokLaxExelen Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récents plus anciens
Me notifier des
bababaloo
Invité
bababaloo

Aaah dommage qu’il soit déconcertant,perso suite à ton precedent article j’ai eu l’occasion de tester la version DS et c’est bien plaisant, enfin moi ca me fait rire ^^

Exelen
Invité

C’est vrai que Tokimeki Memorial Girl’s Side sur DS (et sur PS2 aussi) est plutôt marrant. J’adore les dialogues parfois stupides. XD
Malheureusement ce Tokimeki memorial 3 est beaucoup moins drôle. >_>

bababaloo
Invité
bababaloo

Aah ok je zapperai le 3 alors car c’est ca qui fait le charme de la série… les petits dialogues parfois stupides et drôles :D

Lax
Invité
Lax

Cela peut aussi être le syndrome adachi… Sauf que adachi ces toujours bien !

Exelen
Invité

Pour Adachi, c’est vrai aussi que tous les persos se ressemblent. XD

vidok
Invité
vidok

C’est le seul Tokimeki Memorial que j’ai fait et j’ai énormément accroché… -_-‘
Si les autres sont mieux, il va me les falloir. *_*

Exelen
Invité

Vidok >> peut-etre que tu ne trouveras pas les autres volets forcement meilleurs; j’ai une amie qui est egalement fan des Tokimeki Memorial, et qui pourtant adore ce troisieme episode, parce qu’elle trouve qu’il fait moins ‘otaku’ que les autres (ce qui est assez vrai XD).

vidok
Invité
vidok

Pas grave, je suis toujours preneur de bons jeux. Et puis, t’as de bons goûts en général (comprendre : similaires aux miens :napo: ). ;)

trackback

[…] faisait bien huit ans, c’est-à-dire depuis Tokimeki Memorial 3 sur PS2, que Konami n’avait pas sorti de véritable jeu de drague ciblant la population […]

leilani manga
Invité
leilani manga

bonjour je mapelle leilani je recherche un jeu de drague ds pas au dessu de 20 euro si vous pouviez me vendre ce dont vous parlez ce serait super et je vous en serer très reconéssente envoyez moi des nouvelles sur émail svp