Bilan 2016 des Jeux Vidéo – Top, Flop et attentes pour 2017

Voici enfin la cinquième et dernière partie de ma série d'articles sur les jeux vidéo de 2016. Un bilan finalement bien plus long que les précédents (pas moins de 20 000 mots au total, quand même...), voilà donc pourquoi j'ai décidé de le séparer en plusieurs parties plutôt que poster un long pavé indigeste. Au programme : l'habituel top/flop personnel, un petit retour sur 2016 et quelques attentes personnelles pour 2017, machine par machine.

Bonne lecture !


Billets précédents :


 

TOP / FLOP 2016

Comme d’habitude, ces récompenses très subjectives concernent uniquement les titres sortis en 2016 auxquels j’ai pu jouer. Avec toujours les mêmes catégories aux titres explicites, le coup de cœur de l'année étant en gros mon Game Of The Year. J'ai quand même essayé de ne pas faire trop long pour la plupart des jeux ci-dessous étant donné que j'ai déjà parlé d'eux dans les autres articles de mon bilan !

 

DÉCEPTION DE L’ANNÉE

STAR OCEAN 5 : INTEGRITY AND FAITHLESSNESS (PS3/PS4)

Il y aura eu pas mal de déceptions cette année-là pour ma part, surtout au niveau des jeux que j'attendais au tournant, comme I am Setsuna. Mais sans hésitation, moins choix s'est porté sur Star Ocean 5. C’est aussi un peu de ma faute car j'en attendais trop : déjà, je m'étais jetée dessus parce qu'un nouveau Star Ocean sur console de salon, c'est quand même la fête, et puis la série est dans l'ensemble plutôt sympa. Mais surtout, je me suis dit que cela ne pouvait pas être pire que le précédent volet, Star Ocean 4 - The Last Hope. C'était tout simplement impossible.

Et malheureusement, c'est le cas. Star Ocean 4 avait au moins un très bon système de combat (son Battle Bonus Board, son système d'esquives à base de blindside... c'était quand même bien chouette) pour sauver le reste, et il n'en restait pas moins un RPG un minimum ambitieux qui proposait une véritable aventure. En revanche, il n'y a pas grand-chose à tirer de cet étron qu'est Star Ocean 5 : je n'ai pas d'autres mots pour exprimer ma déception, et encore je suis gentille. Un jeu vide qui brasse de l'air, avec des personnages sans aucune saveur : ils sont certes moins énervants et niais que ceux de Star Ocean 4, mais ce n’est pas bien difficile étant donné qu'ils sont inintéressants. Le problème est que le scénario se focalise principalement autour de Relia, une petite fille qu'il faudra aider ou encore courir après tout au long du jeu : fatalement, le développement des autres personnages passe un peu à la trappe. Et les Private Actions, complètement insipides, n'arrangent rien.

Un monde minuscule et vide, beaucoup trop d'allers-retours, une bande-son signée par un Motoi Sakuraba qui n'avait visiblement pas envie de fournir le moindre un effort, des cinématiques en temps réel assez honteuses (et qu'on ne peut pas sauter si jamais on doit se les retaper suite à un game over), beaucoup trop d'ennemis venus tout droit des épisodes précédents, des combats avec un système de pierre-papier-ciseau complètement inutile (bourriner avec la même attaque marche très bien), une Welch très énervante malgré son design sympa, des pics de difficulté étranges, un scénario bidon où on passe son temps à protéger et courir après une gamine... Je pourrais continuer encore longtemps. Il y a pourtant des points positifs : le 60 fps, la possibilité d'utiliser tous ses personnages en même temps durant les combats et le labyrinthe optionnel du post-game, plus intéressant et amusant que le jeu principal.

Je préfère oublier ce Star Ocean 5, un jeu fade et sans vie, mais aussi un énorme gâchis : à côté, Star Ocean 4 passerait pour un chef-d'œuvre intemporel.

  • Déception de 2015 : Tales of Zestiria (PS4)
  • Déception de 2014 : Atelier Shallie ~ Alchemists of the Dusk Sea (PS3)
  • Déception de 2013 : Beyond Two Souls (PS3)
  • Déception de 2012 : Professeur Layton vs Phoenix Wright (3DS)
  • Déception de 2011 : Tales of Xillia (PS3)
  • Déception de 2010 : Final Fantasy XIII (PS3)
  • Déception de 2009 : Star Ocean 4 – The Last Hope (Xbox 360)
  • Déception de 2008 : Infinite Undiscovery (Xbox 360)
 

MEILLEURE SURPRISE DE L’ANNÉE

LET IT DIE (PS4)

Mélange d'action-RPG et de rogue-like pur et dur, Let It Die est à la fois un jeu violent et complètement barré ayant pour thème central la mort. Bourré d'humour noir et absurde, il propose une expérience brutale au pauvre joueur qui commence son aventure avec rien. Guidé par Uncle Death, un squelette en skateboard qui l'appelle senpai, le joueur devra atteindre le sommet d'une mystérieuse tour qui est soudainement apparue à Tokyo. Une sorte de Tour de Babel aux étages générés aléatoirement et peuplée de créatures qui ne seront pas forcément là pour vous accueillir à bras ouverts. Mais pas d'inquiétude : dans ce jeu, mourir n'est pas une fin en soi.

J'ai vraiment beaucoup accroché à ce Let It Die. Et pourtant... il s'agit d'un free to play. Crée sur les bases du projet qui aurait dû donner naissance au Lily Bergamo de Suda 51, dont il en reprend certains éléments, Let It Die aura pourtant été l'une de mes grosses surprises de 2016. Si le mot "free to play" ne donne pas forcément envie, il s'agit pourtant d'un jeu aux micro-transactions peu intrusives, et il est tout à fait possible de passer plusieurs dizaines d'heures dessus sans débourser un centime... à moins d'être du genre impatient. Car de la patience, il en faudra beaucoup.

Pas très joli, austère, encore plus brutal qu'un Dark Souls et doté de contrôles un peu rigides, Let It Die n'est absolument pas le genre de jeu que je pourrais recommander au premier venu. Et pourtant, ce fut de mon côté une bien bonne surprise : je n'en attendais rien et je m'amuse énormément avec, même si avoir un jeu complet plutôt qu'un free to play, ça aurait été mieux.

Mentions honorables : World of Final Fantasy, Pocket Card Jockey.

  • Meilleure surprise de 2015 : Tales from the Borderlands (PS4)
  • Meilleure surprise de 2014 : Shovel Knight (Wii U)
  • Meilleure surprise de 2013 : Brothers : A Tale of Two Sons (PS3) 
  • Meilleure surprise de 2012 : The Walking Dead (Xbox 360) 
  • Meilleure surprise de 2011 : Pandora’s Tower (Wii)
  • Meilleure surprise de 2010 : Malicious (PS3)
  • Meilleure surprise de 2009 : Sakura Note (DS)
  • Meilleure surprise de 2008 : Professeur Layton et l’Étrange Village (DS)
 

COUP DE CŒUR MUSICAL DE L’ANNÉE

FINAL FANTASY XV (Xbox One/PS4)

Sans hésiter, ma bande-son de l'année aura été celle du très controversé Final Fantasy XV, signée Yōko Shimomura. Très agréable à l’écoute, il n'y a pas grand-chose à jeter dedans, et ce sont surtout ses thèmes des combats qui m'auront marquée : Omnis Lacrima, le thème de chasse Hunt or be Hunted que je retiens surtout pour ses passages au piano, le thème de combat de base Stand Your Ground et sa variante Careening into Danger aux passages au violon rappelant très fortement Kingdom Hearts, Veiled in Black... J'ai tout de même eu un gros coup de cœur pour le thème Up for the Challenge et, dans un tout autre genre, Valse di Fantastica.

Apocalypsis Noctis ainsi que sa version alternative Apocalypsis Aquarius sont également des thèmes de boss marquants. Quant à la question "est-ce que des passages de Apocalypsis Noctis/Aquarius plagient le thème principal des The Elder Scrolls ?", un musicien nous donne son avis argumenté sur le sujet. Pour finir, je n'oublie pas non plus Somnus, le thème principal de Final Fantasy Versus XIII qui aura finalement survécu après toutes ces années, ainsi que sa variante Somnus Ultima.

Une très bonne OST à mon avis, peut-être pas aussi marquante que celle des anciens Final Fantasy, mais elle m'aura personnellement beaucoup aidée à apprécier davantage ce Final Fantasy XV.

Mentions honorables : I am Setsuna, Pocket Card Jockey.

  • Coup de cœur musical de 2015 : Xenoblade Chronicles X (Wii U)
  • Coup de cœur musical de 2014 : The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel II (PS3)
  • Coup de cœur musical de 2013 : Atelier Ayesha (PS3)
  • Coup de cœur musical de 2012 : Bravely Default : Flying Fairy (3DS)
  • Coup de cœur musical de 2011 : Catherine (PS3)
  • Coup de cœur musical de 2010 : Nier (PS3)
  • Coup de cœur musical de 2009 : Final Fantasy XIII (PS3)
  • Coup de cœur musical de 2008 : Sigma Harmonics (DS)
 

CHANSON / THÈME MUSICAL DE L’ANNÉE

LIFE WILL CHANGE (PERSONA 5)

Mon choix s'est porté sur Life Will Change, une chanson de Persona 5 composée par Shōji Meguro et interprétée par Lyn. Peu présente dans le jeu, il s'agit de la chanson que l'on entend à chaque fois que les personnages revisitent un donjon, avant d'aller affronter le boss de ce dernier. Cette version chantée s'entend toutefois assez tardivement dans le jeu : dans les premiers donjons il s'agit uniquement de la version instrumentale.

J'aime beaucoup la musique ainsi que les paroles de ce Life Will Change, tout à fait dans l'esprit du jeu et de son thème principal ; d'un autre côté, je ne suis pas très fan de la bande-son de ce Persona 5, mais j'apprécie ses thèmes chantés. Sauf le thème des combats de base avec lequel j'ai bizarrement du mal, et je remercie les DLC (gratuits et payants) qui permettent de le changer. Je pense que Rivers in the Desert (un thème de boss) est plus populaire que Life Will Change, mais j'ai vraiment eu un faible pour ce dernier. Une autre chanson que j'ai beaucoup aimée est The Whims of Fate, un thème de donjon que l'on entend très tard dans le jeu.

 

COUP DE CŒUR DE L’ANNÉE

THE LAST GUARDIAN (PS4)

Plusieurs jeux m'ont marquée cette année, mais si j'ai choisi le très poétique The Last Guardian, c'est tout simplement parce que c'est celui qui m'aura le plus touchée au niveau des émotions. Si le jeu a des soucis techniques évidents (un frame rate pas génial et une caméra à la rue, entre autres), il fait partie de ces titres pour lesquels le voyage aura été tellement extraordinaire du début jusqu'à la fin qu'il occulte ses défauts, que j'ai finalement trouvés peu gênants. Et puis The Last Guardian c'est aussi une superbe direction artistique, et un univers à la fois mystérieux et envoûtant qui m'aura fascinée.

Trico est un animal au comportement très crédible, mais c'est aussi la créature la plus attachante que j'ai pu voir dans un jeu vidéo. Le lien très fort entre cet animal et le petit garçon qu'incarne le joueur, et qui se développe de plus en plus tout au long de l'aventure, m'aura assez émue et touchée. The Last Guardian est en tout cas une petite bouffée d'air frais qui m'aura, avec du recul, bien plus marquée que ICO et Shadow of the Colossus.

Mentions honorables : Persona 5, Dark Souls 3, Super Robot Wars OG : The Moon Dwellers.

  • Coup de cœur de 2015 : Bloodborne (PS4)
  • Coup de cœur de 2014 : Bayonetta 2 (Wii U)
  • Coup de cœur de 2013 : Dragon’s Crown (PS3)
  • Coup de cœur de 2012 : Journey (PS3)
  • Coup de cœur de 2011 : Dark Souls (PS3)
  • Coup de cœur de 2010 : Xenoblade (Wii)
  • Coup de cœur de 2009 : Demon’s Souls (PS3)
  • Coup de cœur de 2008 : Tales of Vesperia (Xbox 360)
 

ET POUR 2017 ?

(source)

Du côté des jeux vidéo, l'année 2016 aura finalement été intéressante et surtout riche en nouveautés durant son dernier trimestre, ce qui devrait continuer ces premiers mois de 2017. C'est aussi l'année où des titres attendus depuis bien longtemps sont enfin sortis : The Last Guardian et Final Fantasy XV, mais aussi Persona 5 (prévu initialement pour l'hiver 2014, tout de même !). D'un autre côté c'est un peu triste, parce qu'on ne pourra plus faire de blague sur ces jeux-là. Je trouve par ailleurs le cas du déjà très controversé Final Fantasy XV (ou plutôt Cup Noodle XV ?) assez fascinant tant son développement aura été des plus chaotiques, et FFWorld a bien résumé tout cela via deux gros articles des plus intéressants (le troisième n'a pas encore été publié).

De 2016, je retiens également le fiasco de No Man's Sky, l'arrivée de Pokémon Go, le succès inattendu d'Overwatch, la censure toujours aussi discutable du côté de Nintendo et le fait que Deep Down de Capcom soit toujours aux abonnés absents. Mais 2016, c'est aussi l'année où le marché physique du jeu vidéo a atteint son plus bas niveau au Japon.

Au niveau des projets rapidement annoncés puis rapidement oubliés, qu'est donc devenu ce projet de Mistwalker annoncé fin janvier 2016, ainsi que ce nouveau jeu annoncé un mois après (probablement le même) en partenariat avec Silicon Studio ? A ma connaissance il n'y a pas eu une seule nouvelle là-dessus depuis, et je me demande si ce projet était lié à l'hypothétique version console de Terra Battle, elle aussi toujours attendue.

Mistwalker - 2016
Le mystérieux nouveau projet de Hironobu Sakaguchi annoncé début 2016, et qui rejoindra peut-être Cry On...

Et au passage, adieu Chronos Materia, un RPG de Gust annoncé en 2013 puis annulé en 2016. Prévu sur Vita, il proposait des éléments de gameplay similaires à Radiant Historia, notamment la possibilité de modifier le cours de certains événements.

Quant à Shenmue, aura-ton finalement droit à une version remasterisée des deux premiers jeux...?

Concernant cette année 2017, mon jeu le plus attendu est le même que celui de l'année passée : NieR Automata ! Si la démo de décembre dernier était très convaincante, j'espère tout de même qu'il s'agira d'un titre similaire au précédent volet : NieR est avant tout un jeu que j'avais adoré pour ses personnages, son histoire, son atmosphère et sa bande-son, donc si tout cela passe à la trappe au profit d'un bête jeu d'action aux combats signés PlatinumGames, ce serait vraiment dommage. Mais j'ai confiance en Tarō Yokō, un véritable trolleur de première, et les différents articles sur la partie RPG du jeu ainsi que cette vidéo me rassurent tout de même par rapport à son contenu.

Le plus drôle dans le fait que ce soit PlatinumGames qui s'occupe du gameplay est qu'à l'époque, j'avais joué à NieR peu de temps après avoir terminé Bayonetta, et je m'étais demandée ce qu'aurait donné NieR avec un système de combat dans le même genre. Maintenant, j'ai la réponse à ma question. :')

Concernant les jeux prévus pour 2017 (et au-delà !), voici comme pour l’année dernière un bref résumé de ce que j'attends (ou pas) sur chaque console :

NINTENDO 3DS

Nintendo 3DS - Lady layton

On sent que c'est bientôt la fin de la 3DS, les grosses nouveautés étant de moins en moins nombreuses : la console va tout de même fêter ses 6 ans le 26 février prochain et la Nintendo Switch arrive à grand pas. L'Europe et les Etats-Unis ont eu droit à une année 2016 un peu plus fournie que le Japon grâce à l'arrivée tardive de jeux datant à l'origine de 2015, mais que réserve 2017 ?

Je suis de mon côté intriguée par The Alliance Alive, un RPG que l'on doit au staff qui avait donné naissance à The Legend of Legacy, et qui devrait arriver le 30 mars prochain (au Japon). Idem pour Lady Layton : The Millionaire Ariadone's Conspiracy, un jeu qui devrait quant à lui débarquer en Europe en 2017, tout en étant également prévu sur Android et iOS, et qui devrait remettre au goût du jour la série des Professeur Layton. Quant au très curieux Action-RPG Ever Oasis, il devrait normalement débarquer lui aussi cette année sur 3DS. Dai Gyakuten Saiban 2 a également été annoncé lors du dernier Tokyo Game Show, mais aucune idée de sa date de sortie... ni de la console sur laquelle il sortira. 3DS ou Switch ?

La grosse sortie de l'année devrait toutefois être Dragon Quest XI, avec une version différente de celle sur console de salon étant donné qu'un mode 2D à l'ancienne sera proposé, en plus du mode 3D. J'ai l'intention de mon côté de prendre la version PS4, mais celle sur 3DS peut être également intéressante. Pour rester avec Dragon Quest, je n'oublie pas non plus le portage de Dragon Quest VIII : L'Odyssée du roi maudit, qui débarquera enfin en Europe le 20 janvier prochain.

 
Wii U & NINTENDO SWITCH

Nintendo Switch

Le seul jeu prévu cette année sur Wii U au Japon (d'après le planning de Famitsu) est The Legend of Zelda : Breath of the Wild, donc je pense que l'on peut définitivement enterrer cette console. La Switch arrivera également enfin cette année, mais nous en saurons plus ce vendredi 13 janvier car pour le moment, c'est un peu la grande inconnue, malgré quelques fuites et autres rumeurs. Je sais d'avance que je l'achèterai, mais "quand" dépendra bien entendu de la sortie des jeux. En espérant qu'elle soit bel et bien dézonée.

Comme toutes les consoles post-Super Nintendo, de mon côté le bilan de la Wii U n'aura pas été fameux en terme de jeux possédés : 8 au total, c'est-à-dire Project Zero : La Prêtresse des Eaux NoiresXenoblade Chronicles XSplatoonBayonetta 2Shovel KnightMario Kart 8, Tokyo Mirage Sessions #FE et The Wonderful 101. Et comme à chaque fois, il y a peu de jeux, mais ce sont des jeux sur lesquels j'ai pour la plupart passé énormément de temps, voire plus d'une centaine d'heures : c'est le cas notamment de Splatoon et Xenoblade Chronicles X, que j'ai adorés. Est-ce que ce sera différent pour la Switch ? On verra bien. J'espère tout de même que Nintendo fera cette fois-ci un effort niveau marketing et communication autour de sa nouvelle console...

 
PS VITA

2017 - Vita/PS4 - Anonymous;Code

Beaucoup de jeux prévus cette année sur Vita m'intéressent, et comme d'habitude certains ne sortiront probablement jamais du Japon (notamment les visual novels). Ce sera sûrement le cas du remake de Kamaitachi no Yoru (Banshee's Last Cry), renommé Kamaitachi no Yoru : Rinne Saisei, avec de nouveaux graphismes et une histoire supplémentaire signée Ryukishi07. Il sera de plus classé CERO Z (interdit à la vente aux moins de 18 ans), ce qui annonce déjà la couleur. Je suis tout de même intéressée par cette version, n'ayant jamais fait le jeu original... Deux autres remakes de visual novels des années 90 devraient également débarquer en 2017 : YU-NO et Desire: Remaster Version.

Un autre titre que j'attends avec curiosité est Anonymous;Code, prévu à la fois sur PS4 et Vita, et que l'on doit aux créateurs de Steins;Gate et Chaos;Head, entre autres. Piratage, mondes parallèles, complots, un protagoniste qui possède une capacité particulière appelée "Save & Load" un peu similaire à un saut dans le temps... cela peut être intéressant. Ou pas. Danganronpa V3 : Killing Harmony, également prévu sur PS4, devrait quant à lui être disponible... avec une traduction française ! C'est tellement rare pour un tel jeu de niche que je prendrai cette version, prévue pour cette année. J'espère quand même que les mini-jeux seront plus intéressants et surtout moins frustrants que ceux du second volet.

La Vita accueillera également quelques jeux tirés d'anime comme New Game! The Challenge Stage!, Twin Star Exorcists ou encore Re:Zero -DEATH OR KISS-. Seul ce dernier m'intéresse, mais si je le prends ce sera lorsqu'il sera soldé ou d'occasion. J'attends aussi l'otome game de Osomatsu-san, sauf qu'il n'a toujours pas de date à part un vague "2017". Je remarque d'ailleurs que 2017 sera assez surprenant au niveau des otome games disponibles en anglais sur Vita : Period: Cube ~Shackles of Amadeus~Bad Apple WarsCollar X MaliceHakuoki : Kyoto Winds et Code : Realize ~Future Blessings~ (un fan disc). Ce n'est rien par rapport à ce qui sort chaque année au Japon, mais là, c'est vraiment impressionnant de voir autant de titres de ce genre sortir d'un coup sur console en Occident.

Je n'oublie pas non plus le nouvel Itadaki Street, qui sortira également sur PS4, et que j'importerai probablement. Pour le reste, je verrai bien au fil des sorties, et j'espère qu'il y aura quelques surprises intéressantes.

 
PS4

Une année également assez fournie pour cette console, avec tout d'abord Valkyria : Azure Revolution, un spin-off de Valkyria Chronicles également prévu sur Vita et Xbox One (!), que j'éviterai quand même de prendre "day one" après avoir joué à la démo de décembre dernier. J'ai trouvé ça tellement moyen que ce sera pour plus tard : les personnages aussi expressifs qu'un bout de bois et le côté cheap de l'ensemble ne m'ont pas vraiment donné envie, mais le système de combat semble un minimum intéressant. Et quelques jours après cette démo pas très convaincante, Sega a confirmé que ce spin-off coexisterait avec la série originale, un nouvel épisode de Valkyria Chronicles n'étant pas impossible : ça sent le damage control. :')

Parmi les autres jeux que j'attends il y a la version localisée (et censurée...) de Tales of Berseria, le très curieux Ni-Oh (j'ai beaucoup aimé la démo bêta), la version "Asia" de Super Robot Taisen V et sa traduction en engrish qui sera disponible le même jour que sa sortie japonaise ; mais aussi Horizon : Zero Dawn et ses dinosaures robotisés géants, en espérant que ce ne soit pas une grosse déception ; Zettai Zetsumei Toshi 4 Plus : Summer Memories (SOS : The Final Escape en Europe), en espérant qu'il sorte cette année, d'autant plus qu'une démo VR jouable est normalement prévue pour ce mois de janvier ; et en parlant de VR, on aura droit aussi à un jeu tiré de la série Kaiji : Kaiji VR - Steel Beam Crossing of Despair. Pourquoi.

Kaiji VR - PS4
J'espère qu'il y aura aussi le narrateur de l'anime en bonus !

Je n'oublie pas non plus NieR Automata, mais dans un tout autre genre j'attends également beaucoup Blue Reflection : Sword of the Girl Who Dances in Illusions, le Sailor Moon de Gust au chara-design très mignon signé Mel Kishida et prévu pour le 30 mars prochain. Sans oublier le troisième volet de Sen no Kiseki (Trails of Cold Steel), prévu quant à lui pour cet automne, tout en étant exclusif à la PS4. 2017, c'est également l'arrivée du très attendu Dragon Quest XI : je privilégie la version PS4 car un Dragon Quest sur console de salon, cela faisait bien longtemps. J'ai vraiment hâte !

Du côté des "remasters", j'attends énormément celui de FFXII, Final Fantasy XII : The Zodiac Age, avec tous les ajouts de la version internationale jamais sortie du Japon. J'espère qu'il y aura un costume alternatif pour Vaan pour cacher ses abdos tout moches... (c'est LE détail stupide qui m'a toujours chiffonnée dans ce jeu). Au niveau des jeux qui vont débarquer en Europe, Yakuza 0 m'intéresse beaucoup : je n'ai joué à aucun Yakuza (sauf la démo de Ryū ga Gotoku Ishin!, si ça compte), et ce sera l'occasion de m'y mettre pour de bon. Je pense également faire Summon Night 6 - Lost Borders si j'ai le temps, ainsi que le Dark Rose Valkyrie de Compile Heart. Quant à Dragon Quest Heroes II, ce sera un achat à coup sûr étant donné que j'avais beaucoup aimé le premier volet.

Quant aux sorties plus lointaines... Il y a le Death Stranding de Hideo Kojima (prévu pour 2018 ou 2019...), le nouveau God of War (la série ne m'a jamais intéressée, mais le trailer de l'E3 donne envie), Kingdom Hearts 3, le remake HD de Final Fantasy VII ainsi que le nouveau Vanillaware, 13 Sentinels : Aegis Rim (avec un mode en ligne ?). Et pour le reste... Là encore, je verrai au fil des sorties !

 
EN VRAC

Omori, un RPG surréaliste où on incarne un otaku dépressif, est également un titre que j'attends avec curiosité. Sorte de mélange entre Earthbound et Yume Nikki, ce jeu financé par Kickstarter devrait sortir à la fois sur Steam et 3DS. Et son site officiel est dans le même ton que le jeu.

Pour les jeux qui sortiront sur plusieurs supports, il y a Torment : Tides of Numenera, le successeur de Planescape Torment, que j'attends toujours avec autant d'impatience, tout comme le lointain Cyberpunk 2077 de CD Projekt. J'attendais également beaucoup Mass Effect : Andromeda, mais le dernier trailer m'a bien refroidie. Pour un jeu censé sortir dans moins de trois mois, on ne sait quand même pas grand-chose dessus... Et dans un toute autre genre, je n'oublie pas la toute dernière annonce de 2016 : un nouveau jeu de la série des "When They Cry" (Higurashi, Umineko) devrait également voir le jour !

C’est là-dessus que se termine ce bilan. Nous verrons bien ce que réservera 2017 en matière de jeux vidéo, et j'espère que l'on aura droit à quelques bonnes surprises !

Re Fantasy - Atlus
Project Re Fantasy, le tout nouveau projet d'Atlus. *_*
 

Fanart : サマーニートタイム par 鳥男 (Pixiv)

Liens en vrac :

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Bilan 2016 des Jeux Vidéo – Top, Flop et attentes pour 2017"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Umeshu
Invité

Merci pour ce bilan. Je decouvre ton site au meme moment(oui honte a moi,j’aurais du le decouvrir plus tot) er c une mine d’informations. Encore merci pour tes reviews, tu m’a donné envie de faire certains jeux japonais dont je ne soupçonnait meme pas l’existence ^_^

Patrice
Invité

Merci pour ce bilan très riche !

Jyuu
Invité

Cette article tombe bien, ça fait plaisir un peu de lecture en ce dimanche maussade et glaciale.

-Concernant les flops:

Je n’ai pas eu l’occasion de jouer à SO5 qui ne m’intéresse pas tant il a l’air médiocre mais le quatre était déjà vraiment moyen, la série est vraiment en pleine déchéance. Par contre j’ai fait Setsuna est c’est clairement un jeu fait pour pigeonner les amateurs de JRPG à l’ancienne en jouant sur la corde sensible, il est à la fois court et trop long (tellement il est mauvais), les donjons sont plats, les options de personnalisations rachitiques, il n’y a même pas moyen de faire évoluer les membres de l’équipe sur plusieurs lignes, les décors et l’OST se répètent honteusement, il n’y a pas grand chose à sauver.

Le mien: FF15

– Concernant la meilleure surprise de l’année:

Ce n’est pas la première fois que je vois des louanges sur ce jeu, apparemment il plait pas mal. Ça a l’air totalement barré est violent, il faudrait que je m’y mette en F2P on ne prend pas trop de risque, si ça ne plait pas poubelle et voilà :)

La mienne: World of FF

– Concernant la musique en général:

La chanson, rythmée et chantée, fait pas mal penser à certaines chansons de Persona 4, apparemment on reste dans une certaine continuité ?

Mon coup de cœur musical: https://www.youtube.com/watch?v=stWae6r7Blw

– Concernant le coup de cœur de l’année:

Totalement d’accord avec toi, Trico est vraiment un animal adorable et crédible qui procure au joueur son lot d’émotions. Je comprends qu’elle puisse suffire à pardonner au jeu ses défauts ^^

– Concernant tes attentes: comme toi j’attends avec impatience Nier Automata et Nioh (en plus de Persona 5, Yakuza 0 et Dragon Ball Fusion qui vont seulement arriver en Europe) et je garde un œil sur The Alliance Alive

Enfin « en vrac », je hype à mort le nouveau projet d’Atlus car Atlus + les artworks sont magnifiques + fantasy + pas mal du staff de la série Persona dessus. A mon avis pour Cyberpunk cette année c’est mal barré =/

Merci pour toute cette lecture via tes quatre billets-bilans et via le blog en général, ça fait plaisir de pouvoir partager sur l’animation japonaise et sur les JV.

awakur
Invité

pff, même pas t’attends Scarlet Grace. #unfollow

donc SO5 c’est clairement pas un jeu qui a pris exemple sur le Till the end of time ? ils avaient pourtant dit dans leur promo qu’ils allaient tout faire pour qu’il ressemble au 3, voire même meilleur.

ryuz4ki57
Invité

J’avais totalement zappé Lady Layton. Il faut que je le rajoute en douce…
Maintenant que tu parles de Ever Oasis, celui-ci connaît une sacrée traversée du désert depuis l’E3 (arf)
La Switch, je vois l’achat assez tôt pour moi. Je pense que Fire Emblem Musô est quasiment prêt.

Comme d’hab’, merci pour le lien vers mon blog :)

aerindel
Invité

Un mode en ligne pour 13 Sentinels peut être, mais ça sera surement pas très poussé.

« I would love to make a new Dragon’s Crown game. Dragon’s Crown is actually the second game we made with co-op. The first was [Japan-only title by Square Enix] called Fantasy Earth and the third one will be after I finish 13 Sentinels. »

http://www.glixel.com/interviews/vanillawares-kamitani-on-keeping-2d-alive-in-the-age-of-3d-w458985

Akubahn
Invité

Let it Die j’ai testé et c’est en effet sympathique, mais je trouve que le gameplay est trop lourd (un peu le même problème que j’ai avec Dark souls ou Monster Hunter quoi). Pas sûr que ça m’emballe sur la durée.

J’irai pas jusqu’à dire que The Last Guardian est mon coup de coeur, mais j’avoue que j’ai été incroyablement touché et émue par cette aventure. Hélas je suis aussi très terre-à-terre comme garçon et à peine 15h de jeu c’est insuffisant pour le prix demandé à mes yeux. Cela reste une très belle expérience sur PS4.

Sur Vita, j’attends tellement de jeux que je n’ai pas la place de faire la liste… Il faut déjà que je fasse ma trilogie « Corpse Party ».

Depuis que j’ai torché la démo dans tous les sens, j’attends NieR: Automata comme le messie ! Cependant j’espère vraiemnt que le scénario est à la hauteur de la mise en scène. De même, je croise les doigts pour un jeu qui fait 30 à 40h de jeu et avec des mécaniques RPG bien présentes. Dans tous les cas, c’est Day One !

Sinon pour 13 sentinels: Aegis rim, je prie (pourtant je suis athée) tous les soirs en espérant qu’il y ait une news sur l’avancée de ce soft. J’ai maté un nombre incalculable de fois le trailer d’annonce le jour de sa mise en ligne. Un J-RPG Mecha avec des sprites 2D, j’ai chialé de bonheur…

Procope
Invité

Merci pour ce bilan. C’est un plaisir de vous lire.
Surprise de l’année : Broforce et Doom.

Déception de l’année : King’s Quest, Star Ocean 5, Titan Souls

Coup de coeur musical de l’année : No Man’s Sky

Concernant mes attentes, j’allais dire Scalebound… Je ne crois pas à un remaster HD de Shenmue 1 & 2 (mais si y en a un, je l’achèterai, quand même j’ai torché les deux épisodes sur ma Dreamcast il y a quinze ans), et je crois plus à la sortie prochaine d’un Panzer Dragoon Saga 2 qu’à une sortie de Shenmue en 2017, c’est dire…

Dans le haut de mon panier (achat dayone) : Persona 5, Torment:Tides of Numerama, le Zelda sur Switch, Mass Effect : Andromeda, Nier Automata, Red Dead Redemption 2, Dragon Quest 11, Super Robot Taisen 5, 13 sentinels (même si je ne crois pas à une sortie en Europe…)

Dans le milieu (achats dayone si la qualité est au rendez-vous) : Yakuza 0, Ni no Kuni 2, Horizon : Zero Dawn, Halo Wars 2, State of Decay 2, Prey, Vampyr, Valkyria Azure, Pyre, Dragon Quest Heroes 2, le remake d’Outcast, Trails of Cold Steel 3, Ys 8 (même s’il m’a l’air encore plus moche que Star Ocean 5).

Procope
Invité

Je ne voudrais pas que ma remarque sur King’s Quest t’empêche (je me permets de te tutoyer, si cela ne te dérange pas) de te faire ta propre opinion sur ce jeu. Il n’est ni désagréable, ni mauvais, mais son principal défaut est justement d’être un King’s Quest. D’une part, la comparaison avec les épisodes originaux joue forcément en sa défaveur, avant même de lancer le jeu : tu ne peux pas battre la nostalgie sur son propre terrain, surtout quand tu t’attaques à une série patrimoniale comme celle-ci – on aura beau me dire, à raison, que Pillars of Eternity ou Tyranny sont de très bons RPGs, ils partent perdants face à leurs aînés spirituels, Baldur’s Gate et Icewind Dale.

D’autre part, ce qui marchait il y a vingt, trente ans, en termes de situations comiques, d’ironie, voire de blagues bien débiles, n’est ni aussi drôle ni aussi tranchant qu’il y a vingt ans : soit l’écriture des dialogues est moins bonne, tout simplement, soit elle est moins subversive qu’aujourd’hui (ce qui me semble inévitable…) et donc moins pertinente. Et puis, plus prosaïquement, on se lasse vite, on a du mal à s’attacher au gars un peu con qu’on incarne, on a le sentiment de passer d’un « tableau » à un autre sans que ça décolle…

Cependant, comme tu n’as pas joué à la série, tu auras un regard très différent du mien, et graphiquement c’est plutôt réussi. Pourquoi ne pas tenter ta chance, en plus je crois que le premier épisode est en démo sur le PS Store (ou il a été « offert » il y a quelques mois dans le programme PS+) ?

Concernant Scalebound, ça me rappelle le gros bordel autour de True Fantasy Online. On a l’air de faire un procès à Microsoft, mais j’attends de lire un article détaillé sur ce qui s’est passé en coulisses car je ne suis pas certain que Platinum n’ait pas refait un coup de pute à la Level 5, qui s’apparentait presque à du détournement de fonds à destination d’un autre projet. Je réserve mon jugement jusque-là sur cette question, et s’il me semble que les torts sont partagés (le fait que tant de projets One soit annulés pose un vrai problème de suivi de la part des équipes de Microsoft), je pense que Platinum n’avait tout simplement ni les épaules pour faire un RPG de cette ampleur ni les moyens humains pour le réaliser pleinement. Au Japon, il n’y a que Square qui en est capable et on sait pourtant dans quel merdier ils ont le talent de se mettre en termes de planning et d’équilibrage du budget – mettons Atlus, NIS et cie de côté, leurs produits sont bons, voire excellents, mais ils ne boxent pas du tout dans la même catégorie que ce Scalebound. Kamiya n’est pas capable de passer quatre ans sur un jeu, faut lui filer des projets de deux ans, basta, il est trop artiste et volatile pour faire un jeu avec un cachier des charges AAA occidental. Je pense que Microsoft lui a filé beaucoup de pognon, et qu’à l’image de FFXV, il a été mal dépensé par les équipes de Kamiya. Et n’oublions pas qu’en termes de communication, les japonais sont complètement à la rue, même les plus compétents, et qu’ils sont particulièrement paranoïaques. Et de l’autre côté du Pacifique, je pense que Microsoft a flippé en se retrouvant devant un jeu un peu trop japonais, dans le mauvais sens du termes (les dégaines, le casque fluo sur la tronche, ce qu’on a pas encore vu…). C’est mon intuition, elle est peut-être fausse, on verra. Mais il vaut mieux pour l’avenir du projet que ce soit juste un problème de positionnement de Microsoft, ou de communication avec Kamiya. Si ça se trouve, la dernière démo de travail qu’a eu Microsoft est tellement naze qu’ils n’ont pas eu d’autre choix que de l’annuler.
Bref, la malédiction des jeux avec des dragons continue (qui se rappelle du désastreux Dragon Riders sur Dreamcast?)

Vampyr, je l’ai mis dans ma liste, même si la dernière démo de gameplay m’a un peu refroidi. On dirait un peu un Assassin’s Creed avec des vampires, et techniquement ça ne casse pas autant de briques que je l’espérais. J’ai bien aimé Life is Strange, mais le studio me semble quand même un peu petit pour ce projet-là.

Je n’ai pas vu XCom 2 dans ta liste de jeux joués en 2016. Il me semble que tu avais aimé l’épisode précédent, non ?

Procope
Invité

Pour Vampyr, j’ai aussi apprécié les deux précédents jeux de Dontnod, ils ont un avantage sympathie important à mes yeux. C’est tout de même un changement de registre très fort pour eux, et l’enjeu sera de réussir à transposer le talent qu’ils ont pour nous émouvoir dans un univers à mi-chemin entre un Bloodborne et un The Order… Arkane y arrive très bien, mais ils ont l’avantage d’avoir une machine de guerre en soutien (Zenimax)

Tiens, autre jeu que j’ai oublié dans ma liste : le portage PS4 de The Silver Case, le premier jeu de Grasshopper (Killer7) et co-écrit par Suda. Ca me rappelle un peu Policenauts, que j’ai fait l’année dernière en version Saturn (avec la fantrad UK). Je ne sais pas du tout ce que ça vaut, cependant, mais les critiques sont bonnes sur Steam.

Je reviens sur Scalebound. Ils sont un peu moins de 200 personnes chez Platinum. Ca me semble complètement taré de développer un jeu de cette ampleur en même temps que Nier Automata… On sait quand le dev de NierA a commencé ? Je serais pas étonné d’apprendre que ça fait des mois qu’ils bossent tous sur Nier…

Inuki
Invité

Superbe bilan comme toujours ^^. Le mien est plus que famélique pour 2016 vu que je n’ai pas du tout joué sur consoles. Compte me rattraper cette année avec la PS4.

Somnus c’est du très lourd. Superbe thème principal je trouve (peut laisser tourner le jeu sur l’écran-titre rien que pour l’entendre ^^).

Comment expliquer que Star Ocean sombre de plus en plus à chaque nouvel épisode? C’est juste de l’incompétence ou un total désintérêt de Square-Enix?
Remarque les Tales of ne font pas mieux depuis Vesperia. J’espère que Berseria relèvera un peu la barre quand même. Mais bon tant que Yoshito Higuchi ne reprendra pas les commandes et que Kōsuke Fujishima ne s’occupera pas seul du character design, la série ne retrouvera pas son niveau d’antan je pense.

Pour Valkyria : Azure Revolution, il n’y avait pas déjà eu un tollé suite à la démo qui avait obligé SEGA à revoir sa copie? Si tu me dis que ça recommence le mois dernier, c’est pas rassurant.

Project Re Fantasy fait bien envie. Hâte de voir ce que ça donnera.

YU-NO j’en entends que du bien donc j’attends ce remake pour m’y essayer.

Même attente pour Final Fantasy XII The Zodiac Age. Le 12 est dans mon Top 3 des FF donc ce remake me fait bien envie. Par contre fin 2017 c’est long je trouve.

El-Koala
Invité

Sacrément riche ton bilan dis donc ! On sent que l’année a été bien remplie. Et vu ce dont tu parles pour 2017, nul doute que cette année qui commence s’annonce tout aussi prenante !

Merci pour ton lien vers mon article en tous cas. :)

wpDiscuz