C’est ce jeudi qu’est sorti le second jeu vidéo officiel basé sur la célèbre série du studio Kyoto Animation, Suzumiya Haruhi no Yuuutsu : Suzumiya Haruhi no Tomadoi. Pendant que beaucoup de personnes ont dû se jeter sur Devil May Cry 4 et Super Smash Bros. Brawl qui sortaient le même jour, et bien je me suis donc plutôt penchée sur les aventures de la déesse survoltée.

Je pense quand même que c’est un peu suicidaire pour Banpresto d’avoir sorti ce jeu le même jour que les deux autres… Et un jeu basé sur une série aussi populaire chez les otaku a plutôt de fortes chances de ne pas être non plus une très grande réussite, c’est pour cela que je n’ai pas voulu le payer au prix fort, et au final le jeu ne m’aura coûté que 200 yens (2 € environ). Merci ma carte de réduction Bic Camera. <3

Suzumiya Haruhi no Tomadoi (« tomadoi » pouvant se traduire par « trouble » ou encore « confusion ») est une espèce de jeu hybride appartenant à la fois à la catégorie aventure, simulation, dating sim et visual novel. Le but reste assez simple : Haruhi veut créer un jeu vidéo et il faudra donc l’aider.

Dès le prologue, on apprend que Haruhi veut créer son jeu en seulement quatre semaines. Au bout de ces quatre semaines, ne le trouvant pas satisfaisant, elle fait inconsciemment en sorte que le temps se répète en boucle. Personne ne s’en rend compte sauf Kyon, Mikuru, Yuki et Itsuki, qui sont les seuls à garder en mémoire les dernières semaines passées. Enfermés dans une boucle temporelle, ils se voient donc contraints de faire en sorte que le jeu que veut Haruhi soit parfait pour que le temps puisse reprendre son cours normal.

Kyon s’inquiète car cela peut prendre des années ; Yuki lui explique que cela n’est pas grave car même si les semaines se répètent continuellement, leurs corps ne vieilliront pas, étant donné que ces quatre semaines sont spéciales. Mais Kyon se met à penser qu’il craint plus pour sa santé mentale s’ils n’arrivent pas à créer au plus vite un jeu vidéo satisfaisant pour Haruhi…

En effet, ici le joueur incarne seulement Kyon, à travers lequel il faudra planifier le jeu et distribuer les tâches à chaque membre de la SOS-dan. Durant une partie on ne pourra créer qu’un seul jeu vidéo, parmi tout un tas de possibilités.

Voici les jeux que l’on peut créer (et qui sont bien entendu parfaitement jouables une fois terminés ! ) :

 

  • SOS Dan Quest ~ Yūsha to Michibikareshi Jūsha

Une parodie de RPG, et plus principalement de Dragon Quest, avec une version moderne et une version « old school » toute en pixels.

 

  • Super SOS Taisen ~ Chikyū ga Jōhōsōsa Sareru Hi

Une parodie de Super Robot Taisen, là aussi en deux versions.

 

  • Haruhi to Issho / Mikuru to Issho / Yuki to Issho

Une parodie de la célèbre simulation du studio Gainax, Princess Maker, avec Haruhi, Mikuru ou encore Yuki pour héroïne. Il existe là aussi en deux versions : moderne et old-school.

 

  • SOS Dan Card Battle ~ Oironaoshi Panic

Un jeu de cartes, toujours en deux versions.

 

  • Kitataka no Fushigi Hakken !

Un jeu de l’oie des plus classiques.

  • SOS Dan ga Okuru Saikou ni shite Shikou no Love Story

Mon jeu préféré, puisqu’il s’agit d’une parodie du célèbre jeu de drague Tokimeki Memorial. Il est possible ici de draguer Haruhi, Yuki, Mikuru, Itsuki, Kyon ou encore Tsuruya, et d’incarner un garçon ou une fille. Il y a également des événements spéciaux et des CG à débloquer.

Après le prologue qui fait également un peu office de tutoriel, Kyon trouve dans son casier une lettre de la version future de Mikuru contenant des instructions permettant de faire en sorte que Haruhi change le planning pour son jeu vidéo, ce qui permettrait de réussir ce dernier. Et c’est là que les choses sérieuses commencent car il faut un petit moment pour s’habituer au système du jeu, qui n’est pas des plus simples…

Le jeu est donc divisé en quatre semaines : du lundi au samedi, chaque jour est divisé en trois phases (une à 9h30, une à 12h20, et une autre à 15h10). Durant chaque phase, il faudra se servir des instructions écrites sur le tableau pour répartir les tâches à chaque membre. Il faut essayer de bien répartir le travail, car donner trop de travail à la même personne finira par la fatiguer. Les tâches à accomplir sont très nombreuses puisqu’il faudra s’occuper des graphismes, du scénario, des croquis préparatoires, des dialogues, des bruitages, des musiques, des événements, des éventuels bugs, etc. Tout dépendra bien sûr du jeu que l’on voudra créer…

Il faut également faire en sorte que les membres de la brigade SOS soient intéressés par le projet en question ; plus ils seront intéressés, plus Kyon recevra des points de « motivation », qui pourront être utilisés pour peaufiner le jeu. Les options et les possibilités sont vraiment assez nombreuses : il est possible d’intervertir les tâches de chacun, ou bien d’épauler à chaque fois l’un des personnages. C’est d’ailleurs de cette façon-là que l’on peut débloquer certains événements, qui sont plus ou moins difficiles à déverrouiller.

Tel un jeu de drague, il est possible ici d’augmenter ses affinités avec les personnages afin d’obtenir un meilleur résultat. Il est d’ailleurs possible de bouger la caméra à sa guise et de choisir de regarder le personnage qui parle : en général, si on veut obtenir un bon taux d’affinité avec un personnage, il faut toujours suivre son regard avec la caméra.

Le dimanche, il est possible de faire une sortie avec tous les membres de la brigade SOS afin de faire des recherches pour la création du jeu vidéo. Et tout comme dans l’anime, on peut se retrouver seul avec l’un des personnages en tirant à la courte paille, tirage qui est par ailleurs aléatoire (durant ma partie je suis tombée souvent sur Yuki et Haruhi…). Beaucoup de personnages secondaires de l’anime sont également de la partie et il est un peu difficile de rencontrer tout le monde en finissant le jeu pour la première fois.

Au terme des quatre semaines le jeu vidéo est donc crée, et Haruhi demande (ou plutôt ordonne) à Kyon de le tester. Pour mon premier essai je voulais faire un RPG, mais je me suis retrouvée au final avec un jeu à la Princess Maker, avec Haruhi comme héroïne. Le jeu est donc jouable, mais n’est malheureusement pas très long : ce « jeu dans le jeu » se déroule sur quatre mois et se joue comme un Princess Maker (avec des possibilités plus restreintes), sauf que le but est de faire en sorte que Haruhi gagne le concours de danse du royaume. Kyon joue le rôle de son père, Itsuki celui du Prince, et Yuki et Mikuru sont ses rivales.

Ce qui est assez amusant est que pendant que l’on joue au jeu les personnages de la brigade SOS font des commentaires en « voix off » en même temps. Il est même possible d’avoir au bout du compte un jeu avec des bugs si le joueur n’a pas fait attention durant la phase de création du jeu ! Mais à la fin j’ai obtenu un Game Over car la Haruhi de ce Princess Maker n’a pas gagné le premier prix de danse, qui est revenu à Yuki. Après ceci, retour au jeu normal, où Haruhi engueule Kyon en lui demandant s’il a fait exprès de perdre. Au final, Haruhi n’étant pas satisfaite de son jeu, la boucle temporelle ne s’est donc pas brisée. :’)

J’ai en tout cas trouvé ce jeu vraiment sympa comme tout, et bien au-dessus de ce à quoi je m’étais attendue. Ça reste quand même surtout dédié aux gros fans, mais rien que pour la possibilité de pouvoir ensuite jouer à son jeu que l’on a crée (surtout les versions old-school), je trouve que ça vaut quand même bien le coup.

Dommage en revanche que l’opening et l’ending soient les mêmes que ceux de la version anime ; et la fameuse version 3D du « Hare Hare Yukai » n’était apparemment disponible que dans le DVD spécial vendu avec l’édition limitée.

 

22
Poster un Commentaire

avatar
22 Fils de commentaires / Comment threads
0 Réponses aux fils / Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réponses
Fil avec le plus de réactions
6 Nombre de personnes à avoir réagi
laelCowabungaLeVraiIchikyoRictisMaxobiwan Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Brido
Invité
Brido

voilà le genre de jeu qui me fait regretter de ne pas savoir parler japonais. j’ai vu pas mal de pub en allant acheter SSBB (que je n’ai pas pu trouver, ni jeudi, ni samedi :cry: ).

je me suis consolé en regardant la fin de baccano! (merci au passage de m’avoir faire découvert cette série !) et en matant la saison 1 de Code geass.*

Dès mercredi, je retente ma chance pour SSBB :fou: et j’essaie de libérer du temps pour commencer les cours de jap !

SbebiWan
Invité
SbebiWan

MErci pour le pavé :D j’attends le mien, même si je n’y jouerais sûrement pas, vu que le japonais et moi, ça fait deux :nerd: mais bon, la figurine vendue avec m’a fait craqué :D

Kabu
Invité
Kabu

Hmm…

Etrange mélange entre « Endless Eight » et « Editor in chief &#9733; Straight Ahead! », donc…

Doit-on en conclure que les chances de voir ces chapitres adaptés en anime se sont amoindries ? :?

Jeu sympatique, donc. Et pour 2€, c’est l’affaire du siècle . Quand je pense que j’ai vu les précommandes de la version limitée pour 140$ ! Oo
Ca fait cher le bout de plastoque quand même ^^U

Preuve que mon haruhisme a ses limites : à ta place, j’aurais pris SSBB (1000 heures sur SSB/SSBM, ca laisse des traces XD). M’enfin l’un n’empèche pas l’autre ;)

Lu-sama
Invité
Lu-sama

Le genre de jeu que je n’achèterai jamais, je pense, puisqu’il n’y a principalement que les RPG qui m’intéressent… En fait, c’est surtout qu’à la base Suzumiya Haruhi no Yuustu m’avait plu, sans être devenue une addict comme certain(e)s d’entre vous. xD Il n’empêche que j’attends avec impatience la 2ème saison. :p

Cependant, si on me propose un jeu à 2€, je pense que je ne ferai pas la difficile… ^^

Zechs Marquise
Invité
Zechs Marquise

Et bien le jeu à l’air sympa au final ^^. Pour 2 € c’est une super affaire aussi. S’il sort en anglais je pourrais m’y intéresser. T’as des infos sur la version PSP sinon ?

lax
Invité
lax

OMG on peut développer un SRT haruhi ! xD

Dommage que je ne après pas un traitre mot de japonais, sinon c’étais commandé directement =/

Gilga
Invité
Gilga

Oh il est sorti, j’avais zappé ça :/
Même si le jeu m’intéresse, j’aurais du mal à payer aussi son prix entier mais pour 2&#8364; je me serais pas privé :p

J’aimerais bien tenter le Super SOS Taisei :p

Nataka
Invité
Nataka

Superbe article, bien long ! xD
J’aimerais bien y jouer, juste pour revoir Haruhi !

C’est quoi cette carte de réduction Bic Camera ? 2€ le jeu, c’est même plus une réduction là, t’as presque une pain au chocolat avec !

Zratul
Invité
Zratul

Merci pour ces impressions, je suis particulièrement intéressé par « les jeux dans le jeu ».

Faudra que nous dises comment sont les autres jeux de type RPG.

Par contre vu toutes les possibilités offertes, ça doit être long à tout faire :X

Sinon +1 avec le post précédent, des réductions pour avoir des jeux à 2€ euuuuh j’appelle ça même plus une réduction maus un cadeau. XD

Hagumi
Invité
Hagumi

Ce jeu a l’air amusant. J’aime bien le concept du jeu. =3
J’ai pas encore vu l’anime mais je pense le voir bientôt. ^^

Windspirit
Invité
Windspirit

EPIC WIN. O____o

QCTX
Invité
QCTX

Zech > T’as des infos sur la version PSP sinon ?
Oui, regarde ce site, c’est beau, non ?
http://babazoz.wordpress.com/

Exelen
Invité

Zechs Marquise >> le jeu sur PSP est sorti en decembre dernier. Mais comme j’ai pas la console, je l’ai pas achete. Et comme l’a ecrit QCTX, effectivement un projet amateur de traduction est en cours.^^
A mon avis pour le jeu PS2, il y a peu de chances qu’il sorte du Japon, le principe est beaucoup trop japonais.

Nataka & Zratul >> ben en fait avec la carte de Bic Camera, 1 yen = 1 point. Comme a certain moment j’avais achete pas mal de trucs et que je n’avais jamais utilise ma carte, j’avais donc 5000 points environ dessus, et je les ai tous utilises pour acheter le jeu. ^^

kyouray
Invité
kyouray

Sympa l’article :)
C’est le genre de jeu que j’achèterais si j’avais des connaissances en japonais, puis Haruhi quoi~ (Quoique j’ai bien fini doki doki majo shinpan sans vraiment comprendre les dialogues).
Merci pour les images, sympa de voir Haruhi sous un différentes situations.

Super Smash Bros Brawl…aucune date chez nous pour l’instant *sigh*

Maxobiwan
Invité
Maxobiwan

Si -> le 1er juin

Rictis
Invité
Rictis

Non en avril :love:

Ichikyo
Invité
Ichikyo

Pas mal tout ca
je suis paramouneitta de Youtube
J’ai pu te connaitre via ton compte Mikururun mais aussi par le Biais d’un membre du nom de Carter qui m’a parlé de toi :o
Disons que je suis surpris de ta personne^^
En fait je possede aussi le jeu et j’ecris une FAQ dessus, j’aurai juste aimer connaitre ta progression actuelle car y’a quand même des choses dans ce jeu qui le rend très interessant… N’importe quel jeu ne peut pas être crée de la même facon et ne demande pas les mêmes critères a remplir par exemple. Un Jeu de Princess Maker demande 20 Etoiles au Graphisme alors qu’il en demande 5 pour le jeu de Cartes… Ou la maniere de terminer la version Graphisme NES du SOSWars en ayant recours a une formation particuliere, une utilisation de Skill precise et d’attaque différente. Voila quoi :).

Ichikyo
Invité
Ichikyo

En réalité, il y a une Veritable ending dans le jeu et pour la faire, il faut créer la totalité des jeux videos soit 22 jeux en tout (Bad Graphism compris)
A cela, on peut dore et deja dire que même si on s’aidait d’une FAQ, finir au moins la creation des jeux en Question revient a une durée de vie supérieur a 100h voir 200…

J’ai pour l’instant crée 6 Jeux… le chemin est encore long…

Exelen
Invité

En effet, il y a tellement de choses a faire dans ce jeu… merci pour l’infos, je ne savais pas qu’il y avait une veritable fin. :D

Ichikyo
Invité
Ichikyo

Bah deja et logiquement
En finissant n’importe quel jeu, on se retrouve toujours bloqué dans cette distortion qu’Haruhi a faite car elle n’est toujours pas satisfaite de n’avoir pas completé l’objectif des jeux et apres avoir quand meme fait le jeu sur PSP ou constater le Novel, l’anime et le manga
N’être pas sorti de cette distortion aurait sembler bizarre… En tout cas tant que ca finit pas comme l’histoire du Baseball :D