Et voici comme d’habitude mes petites impressions plus ou moins hebdomadaires, avec cette fois-ci beaucoup de nouveautés puisque les nouvelles séries du printemps viennent de commencer !

Par ailleurs, celles que je ne regarderai pas sont xxxHOLiC : Kei (je n’ai pas regardé la première saison), Yu-Gi-Oh! 5D, Kyou Kara Maou 3, Blue Dragon 2 (ahahah…), Kirarin Revolution 3rd (ARG) et la nouvelle série de Onegai My Melody (et dire que j’avais regardé la première saison en entier !). En tout cas, pour le moment je suis très déçue par les séries de cette saison ; même les nouveautés de janvier comportaient quelques surprises intéressantes. Là, il n’y a vraiment rien qui m’ait tapée dans l’œil, donc pour une fois je ne pense pas suivre beaucoup de nouveautés… Et inutile de préciser que mes impressions sont purement et strictement subjectives.

 


TOWER OF DRUAGA ~ THE AEGIS OF URUK

druaga

Vu : épisodes 1 et 2 – Impression générale : Smiley_wtf

Tower of Druaga fait partie des quelques nouvelles séries d’avril diffusées gratuitement en streaming simultanément avec leur diffusion à la télé japonaise, et avec des sous-titres en anglais. Pour cela, il suffit d’aller faire un tour sur le site officiel. Je trouve que la possibilité d’avoir ainsi des sous-titres dès le premier passage d’un anime à la télé est une bonne idée. Sauf qu’il y avait un truc que je n’avais absolument pas prévu…

Crunchyroll

Impossible de regarder en dehors des pays concernés ! Et j’obtiens le même résultat avec Youtube. Tant pis pour les sous-titres.

Pour en revenir à la série en elle-même, j’étais d’abord étonnée que Gonzo fasse un anime basé sur ce jeu vidéo. Et le premier épisode m’a vraiment surprise, parce que je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, même si je pensais au départ que ça allait être une sorte de série d’heroic-fantasy sérieuse ; mais le générique de début tranche complètement avec l’ambiance assez sombre de la première minute qui le précédait (et ça fait un sacré choc !). Le premier épisode se moque complètement des clichés, des stéréotypes et du fan service des séries de ce genre, ce qui m’a fait assez rire (y compris sur la fin avec la scène qui était une sorte de mélange de Gurren Lagann, Evangelion et de GaoGaiGar !), jusqu’à ce qu’on apprenne que tout cela n’était qu’un rêve du héros, et d’un seul coup l’ambiance redevient plus normale…

C’est cette conclusion qui a fait descendre mon enthousiasme en flèche ; du coup, aura-t-on un anime sérieux avec des passages délirants ? Ou bien un gag anime non assumé ? D’ailleurs, si ça se trouve, le premier épisode était une énorme plaisanterie de la part de Gonzo… car sur le site de streaming japonais GyaO a été diffusée une version complètement différente du premier épisode, où cette fois-ci le téléspectateur n’est pas à l’intérieur du rêve du héros, mais assiste bel et bien à ce qui se passe réellement pendant que ce dernier dort. Du coup, lequel est le véritable premier épisode ?

Concernant le second épisode, il est donc très différent du premier, comme on pouvait l’imaginer. S’ils veulent faire une histoire sérieuse, j’espère qu’elle tiendra plus ou moins la route… Et même si ça se laisse facilement regarder, j’hésite vraiment à suivre la série en entier vu que c’est quand même assez plat. M’enfin, s’il n’y a que treize épisodes de prévu, peut-être que je ferai l’effort de tout suivre.


CHI’S SWEET HOME

CHI'S SWEET HOME

Vu : épisodes 1~4 – Impression générale : Smiley_cute

En voilà une série bien mignonne, ça devrait même être interdit de faire des anime aussi adorables ! Et moi qui adore les chats, je suis servie. La série est même surnommée au Japon 今期最高の萌えアニメ, c’est à dire « l’anime le plus moe de la saison ».

Cette petite série du Studio Madhouse (et que l’on doit également au réalisateur de… Death Note), diffusée tous les matins aux alentours de 6h40, est quand même bien courte (trois minutes un épisode, générique de début y compris) : c’est bien dommage, mais heureusement elle est diffusée tous les jours. Enfin, sauf le vendredi, où on a droit à la place à « Chi’s Sweet News », un petit programme spécial réservé aux téléspectateurs qui envoient des vidéos de leur chat, et le tout présenté par une (horrible) peluche de Chi.

Chi's Sweet News

Donc même si ce n’est pas très original, ce n’est vraiment pas le plus important vu que ça se laisse très facilement regarder et que c’est mignon comme tout. :3


WAGAYA NO OINARI

WAGAYA NO OINARI

Vu : épisodes 1~3 – Impression générale : Smiley_meh

C’était l’une des séries que j’attendais la plus parmi les nouveautés de cette saison, et j’ai trouvé le premier épisode bien sympa. Tenko est une divinité renarde espiègle, à la fois mâle et femelle, qui fut emprisonné(e) pendant des années par la famille Mitsuji pour être finalement libéré(e) à notre époque par la famille Takagami, et ce afin de sauver le petit Touru, qui semble hanté par un esprit malfaisant qui apparaît dans ses rêves. En fait, Touru est un jeune garçon qui a hérité du sang de la famille Mitsuji, ce qui fait que beaucoup de démons/esprits veulent s’en prendre à lui.

Cet anime me donne l’impression d’être un mélange de nombreux titres différents (Spice & Wolf et Rental Magica, notamment), mais j’ai trouvé que la série avait tout de même une ambiance propre à elle ; de plus je trouve le personnage de Tenko très attachant, même si il/elle me rappelle beaucoup Horo, et sa version renarde est jolie. J’ai donc assez bien aimé le début malgré le petit manque d’originalité, mais je suis assez déçue par la tournure de la série parce qu’on se rend compte avec les épisodes suivants qu’il s’agit en fait d’un anime tranche de vie à tendance comique, avec quelques petites tensions dramatiques pour éviter de s’endormir devant. Et le troisième épisode ne m’a pas du tout donné l’envie d’aller plus loin.

D’un autre côté, c’était quand même une série attendue par pas mal de monde avant sa diffusion, mais il faudra m’expliquer pourquoi, car j’ai l’impression d’avoir raté quelque chose. Je mets mets donc cette série de côté, et je la continuerai un jour suivant l’avis définitif des internautes, une fois sa diffusion terminée ; mais en tout cas si le reste de la série est comme ces trois premiers épisodes, pas la peine que j’y revienne.


CODE GEASS: LELOUCH OF THE REBELLION R2

CODE GEASS: LELOUCH OF THE REBELLION R2

Vu : épisode 1 – Impression générale : Smiley_nope

Par curiosité, j’ai quand même voulu jeter un coup d’œil à ce premier épisode, même si je n’avais pas tellement aimé la première saison. Et puis pour une fois qu’une série est diffusée à la télé en fin d’après-midi, autant en profiter (d’ailleurs, pourquoi la première saison était diffusée après 1 heure du matin, alors que celle-ci passe à 17 heures ?).

Pour en revenir à cet épisode, je n’aurais qu’une chose à dire : WTF. M’ouais, pas convaincue par le coup de Lelouch qui a perdu la mémoire… et puis il sort d’où, son petit frère Rollo ? D’ailleurs, ce dernier ne sert strictement à rien pour le moment : si il n’avait pas été là, ça aurait été la même chose. Je sens que le scénariste prépare un truc fumeux avec lui, et je parie que Rollo est en fait un gros psychopathe et que la série finira en nice boat. :D

Et surtout, pourquoi cet épisode-là se déroule exactement de la même manière que le premier épisode de la saison précédente ? Pourquoi Lelouch m’a fait penser à Light lorsqu’il retrouve la mémoire après s’être fait embrasser par C.C. ? Pourquoi on ne sait toujours pas ce qui est finalement arrivé à la fin de la saison précédente ? C’est pour laisser le temps au scénariste de trouver une excuse valable ? Pourquoi cette série est toujours sponsorisée par Pizza Hut ? Et puis pourquoi les génériques de début de Code Geass sont tous mauvais, c’est fait exprès ? :p Bref, je sens que c’est reparti pour plus d’une vingtaine d’épisodes remplis de moments très LOL et WTF. Et j’ai ri lorsque Lelouch s’est exclamé : « ore ga Zero da! » : comme l’ont dit des japonais sur 2chan, la Sunrise a décidé de se rendre un hommage à elle-même ?

La seule chose que je retiendrai de cet épisode, ce sont les jolis artworks de Clamp lors du générique de fin, mais c’est tout. D’ailleurs, je sens qu’un jour je vais craquer et me prendre une pizza de chez Pizza Hut avec une illustration de Lelouch sur la boîte, huhu. En tout cas, cette fois-ci je ne me ferai pas avoir et je ne regarderai pas plus loin que ce premier épisode, car je n’ai pas tellement envie de perdre mon temps une seconde fois (et puis supporter encore une fois ce boulet de Suzaku, non merci).


KAMEN NO MAID GUY

KAMEN NO MAID GUY

Vu : épisode 1 – Impression générale : Smiley_disappointed

Je suis vraiment déçue. Je m’attendais à une série bien plus GAR que ça, et finalement je me retrouve avec un anime plutôt axé fan service (mais pas autant que To Love-Ru et Kanokon, quand même). Pour une série avec une maid qui est en fait un type baraqué, je m’attendais à quelque chose de vraiment délirant et original, mais finalement j’ai trouvé ça un peu plat et les gags beaucoup trop forcés. Dommage, car il y avait pourtant la possibilité de faire quelque chose de sympa avec un tel concept.

La réalisation fait un peu pitié, aussi, et finalement la seule chose que j’ai bien aimée, c’est la musique du générique de début, assez entrainante. Je ne regarderai donc pas les épisodes suivants, vu que ce premier épisode ne m’a pas plus intéressée que ça.


TO LOVE-RU

TO LOVE-RU

Vu : épisode 1 – Impression générale : Smiley_nope

On tient là la comédie la plus ecchi de la saison : rien que le générique de début met tout de suite dans le bain. Je me demande bien pourquoi j’ai regardé ce premier épisode, vu que je n’aime pas spécialement ce type de série. Même si le thème est différent, le côté très dynamique et coloré m’a beaucoup rappelé Rosario + Vampire, que je n’avais pas du tout aimé, donc je n’ai vraiment pas plus apprécié cette série.

Pour le scénario, on suit les aventures d’une extra-terrestre, Lala, héritière du trône de la planète Deviluke ; elle a décidé de fuir sa planète car son père voulait la marier de force, et finalement elle se retrouvera sur la Terre, où elle décidera de se marier avec le héros de l’histoire, Rito, car elle pense que ce dernier est amoureux d’elle à cause d’un très stupide quiproquo. Pour le reste, ça ne vole vraiment pas bien haut, donc le second épisode sera sans moi. Et puis on dirait un mauvais remake de Urusei Yatsura. -_-


BLASSREITER

BLASSREITER

Vu : épisode 1 – Impression générale : Smiley_hate

Il s’agit du second anime du studio Gonzo de cette saison, mais je crois que contrairement à Tower of Druaga, je vais abandonner la série avec cet épisode-là. Tant pis pour le chara-design que j’ai bien aimé et qui changeait de la mangasserie habituelle, mais pour le reste j’ai trouvé l’abus de CG vraiment horrible, et les prémices de l’histoire pas très passionnants (des cadavres qui se transforment en zombies capables de fusionner avec n’importe quoi ? Une équipe spéciale chargée de les éliminer ? C’est original…). C’était même carrément chiant, je trouve.

Bon, ce n’est pas bien de juger aussi négativement une série sur son premier épisode uniquement, mais je sens d’avance que je ne vais pas aimer : j’ai quand même beaucoup rigolé lors de ce premier épisode alors que c’est censé être un anime sérieux. Bref, je pense m’arrêter là pour cette série : j’attendrais quand même des avis sur le second épisode pour voir si je lui donnerai une seconde chance ou non, même si c’est mal parti.


KURE-NAI

KURE-NAI

Vu : épisodes 1 et 2 – Impression générale : Smiley_like3

Tiens, une série pour ce printemps que j’ai bien aimée et qui ne m’a pas déçue (il faut dire que je n’en attendais pas grand chose, aussi ;p). Pour commencer, j’ai adoré le style complètement original et rétro du générique de début ; j’ai également beaucoup aimé le chara-design en général, et qui m’a l’air d’être le même que celui de Red Garden (je sens qu’il y en a qui ne vont pas aimer).

Cette série, basée sur des romans, raconte les mésaventures de Shinkurou Kurenai, un lycéen qui a pour petit boulot de régler divers problèmes, notamment les disputes entre des gens. Il se voit confier un nouveau travail assez important : devenir le garde du corps de Murasaki, une petite fille issue d’une famille très puissante, qui devra alors habiter avec lui (non, ce n’est absolument pas une comédie ou un anime pour fans de Pedobear, et ça fait rudement plaisir).

C’est de plus vraiment joli et bien réalisé, et le second épisode vire plutôt vers le tranche de vie. Je me demande quand même quel est le secret du bras du héros, ce qui lui est vraiment arrivé quand il était petit, et comment tout cela va s’intégrer au scénario. Concernant la petite Murasaki, elle est vraiment adorable comme tout, et j’ai l’impression que le second épisode était surtout consacré à lui faire prendre conscience du mot « merci ». En tout cas ça fait plaisir de voir une petite fille qui se conduit pour une fois de manière réaliste dans un dessin animé ! Bref, c’est vraiment l’une des séries que je préfère pour cette saison, et j’espère qu’elle restera du même niveau tout le long.


KANOKON

Kanokon

Vu : épisode 1 – Impression générale : Smiley_nope

Alors là on a droit à une série bourrée de fan service ecchi (et une de plus, une !), à commencer par ses nombreux gros plans sur la culotte des personnages féminins et la poitrine démesurée de l’héroïne qui rebondit toutes les cinq secondes. Super.

A part ça, la mode semble être en ce moment aux filles qui sont des incarnations de loup/renard, car ici c’est le cas de l’héroïne Chizuru, qui se transforme en renard doré (on dirait plutôt une espèce de Pikachu… rendez-moi Horo !) lorsqu’elle embrasse le héros, et peut même « fusionner » avec lui. Le héros en question est Kouta, un lycéen qui a plutôt l’air d’avoir dix ans, et qui se retrouve également avec des oreilles et une queue de renard lorsque Chizuru fusionne avec lui.

M’ouais, donc ce n’est pas trop mal réalisé mais ce n’est vraiment pas mon genre de série, donc je n’irai pas plus loin que ce premier épisode ; même si bizarrement je n’ai pas autant détesté que Rosario + Vampire et To Love-Ru (le style particulier du chara-design y est sûrement pour quelque chose, vu que ça m’a rappelé Hitohira).


ALLISON & LILLIA

ALLISON & LILLIA

Vu : épisodes 1 et 2 – Impression générale : Smiley_like1

En voilà un anime que j’ai trouvé assez intéressant, et surtout, très bavard. Déjà, je ne m’attendais pas tellement à ce style de dessin, ça fait tellement rétro que je trouve que ça ajoute une petite note de nostalgie. D’ailleurs, l’ambiance générale m’a surtout fait penser à du Ghibli.

Pour l’histoire, cela se déroule dans un monde imaginaire qui rappelle les années 30, où deux pays sont en guerre depuis des années. Allison, une pilote d’avion de l’armée, et son ami d’enfance Will finiront par voler un avion après avoir été témoins d’un kidnapping, et devront se rendre dans le pays voisin. Après ça, je m’attends à de l’aventure avec un grand A, donc j’espère que je ne serai pas déçue, mais ça me semble pour le moment plutôt bien parti. Concernant les personnages, Allison me rappelle énormément une certaine Haruhi, à cause de son attitude et de son caractère ; quant à Will, la seule chose qui m’a choquée c’est sa voix. Elle ne lui va pas du tout…. Le premier épisode avait un début plutôt long et lent, mais heureusement tout finit par s’accélérer par la suite et l’aventure commence pour de bon pour les deux héros dès le second épisode. Et je ne sais pas pourquoi, mais cette série me met de bonne humeur : ça doit être l’atmosphère qui s’en dégage ou bien le style assez rétro.

En tout cas, pour le moment j’accroche beaucoup, j’ai l’impression de voir un mélange de série « tranche de vie » et de série d’aventures. Ça me fait penser qu’un jour il faudrait que je regarde Kino no Tabi, qui est du même auteur que celui des romans de Allison & Lillia. Globalement, la réalisation un peu vieillotte fera peut-être peur à certains, mais personnellement c’est une série que je suivrais donc à coup sûr !


AMATSUKI

Amatsuki

Vu : épisodes 1 et 2 – Impression générale : Smiley_meh

M’ouais. On suit ici l’histoire de Rikugou Tokidoki, un étudiant qui a échoué à son examen d’histoire, et qui pour se rattraper doit visiter une simulation virtuelle d’Edo. Or il se fait attaquer par un monstre, pensant qu’il s’agit d’un hologramme, et perd son œil. Il est sauvé par la mystérieuse Kuchiha (doublée par Paku Romi, la classe~), et se rend alors compte qu’il ne peut plus quitter la simulation virtuelle et qu’il est prisonnier de ce monde.

Cette série m’intéressait un peu, car depuis que Saiunkoku Monogatari s’est terminé, un anime se déroulant dans un monde médiéval asiatique me manquait beaucoup. Finalement, j’ai plus eu l’impression de regarder une version dark de Kyou Kara Maou, sans compter qu’il y a au final très peu d’action et beaucoup de parlotte. Certains passages m’ont même littéralement endormie.

Enfin, comme je n’arrive pas trop à cerner cette série : ça me paraît plutôt sérieux, mais les quelques pointes d’humour me font sérieusement douter. Cela fait tout de même plaisir de voir un héros qui sait se servir de sa cervelle et qui profite de ses connaissances en physique/chimie acquises dans le monde moderne pour les utiliser dans ce monde médiéval-fantastique. Ce n’est pas pour autant que je suivrai la série, vu qu’au final ça ne m’intéresse que très moyennement : l’intrigue avance à la vitesse d’une escargot, et le héros est bavard. TRÈS bavard. Et un peu lourd, aussi. Apparemment, le manga semble avoir un rythme nettement plus rapide, sans s’attarder sur des points inutiles, donc peut-être que j’y jetterai un œil ; mais pour le moment, je ne continuerai pas l’anime.


ITAZURA NA KISS

Itazura na Kiss

Vu : épisodes 1 et 2 – Impression générale : Smiley_cute

Wah, un shoujo pur et dur. Ça devient tellement rare, en ce moment. Donc ça fait plaisir de voir que de temps en temps, les filles ne sont pas oubliées ! Il s’agit ici d’une adaptation d’un manga en 23 volumes, parus entre 1990 et 1999 (sauf que le manga n’est pas fini, car l’auteur est décédée entre temps). Au passage, l’auteur est aussi celle de Aishite Knight (Embrasse-moi Lucile). :D

C’est une série considérée comme un classique au Japon, et ça reste assez old-school ; l’histoire en elle-même peut paraître très classique, mais il faut se dire qu’à l’époque où le manga est sorti, c’était un concept original : l’héroïne Kotoko est amoureuse de Naoki, le garçon le plus intelligent de son lycée (et qui est doublé par le même type qui a fait la voix de Makoto dans School Days… OMG), mais elle se fait jeter lorsqu’elle veut lui donner une lettre de déclaration d’amour. Tout bascule le jour où la maison de Kotoko est détruite dans un tremblement de terre (hum), et qu’elle doit loger avec son père chez la famille d’un ami de ce dernier, qui comme par hasard n’est autre que la famille de Naoki. C’est donc vraiment du pur shoujo à 500%, ceux qui sont allergiques au genre feraient mieux d’éviter cet anime comme la peste, mais de mon côté je vais tout regarder.

J’ai également commencé à lire le manga en parallèle, mais vu que je trouve ce dernier quand même bien meilleur et drôle, j’ai préféré pour le moment ne pas dépasser les trois premiers chapitres afin de ne pas non plus me mettre à moins aimer l’anime. Mais j’ai également bien envie de regarder les deux dramas qui en ont été adaptés, par curiosité. D’ailleurs avec le deuxième épisode on arrive vers la moitié du troisième chapitre du manga, et je suis un peu surprise par les changements et autres ajouts, surtout en ce qui concerne le téléphone portable. J’ai trouvé ça très étrange d’en voir un dans une série censée se dérouler au début des années 90. Et sinon, j’ai toujours du mal à ne pas penser à Makoto à chaque fois qu’Irie ouvre la bouche. >_> Je trouve aussi que le Irie de la version anime est un peu moins froid que celui de la version manga…


DA CAPO II : SECOND SEASON

DA CAPO II SS

Vu : épisode 1 – Impression générale : Smiley_hate

Heu… il y a combien de séries de Da Capo ? Il n’y en avait déjà pas une l’an dernier, d’ailleurs ? Et il me semble que cette nouvelle série est justement la suite de celle diffusée en 2007. *perdue* Si c’est le cas, je me demande même pourquoi j’ai regardé ce premier épisode. x_x

En tout cas, Da Capo restera toujours pour moi « Da Crapo », vu que ce premier épisode ne semble pas être différent de ceux des autres saisons : c’est beau, c’est bien réalisé, même qu’est-ce que les personnages sont niais, avec une voix horriblement suraiguë et énervante pour les personnages féminins. Dès la première scène de l’épisode on voit le héros qui rêve qu’il touche la poitrine de deux des héroïnes : je sens que ça promet même d’être encore pire que la saison précédente. Le reste de l’épisode, c’est du anime harem pur et dur, avec son lot de personnages tellement stéréotypés que ce n’est même pas drôle. Hors de question que je regarde un épisode de plus de ce truc…

 

23
Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Les plus récents Les plus anciens
Me notifier des
Ptival
Ptival

Même avis que toi sur les nouveaux Gonzo : The Tower of Druaga je m’attendais à un anime plutôt mauvais, et au final il m’a fait sourire plusieurs fois, sans être génial, mais à la fin comme toi je me demande si c’était une accroche marrante pour l’anime ou si ça reflètera vraiment la suite (j’ai peur que si le reste n’essaie pas d’être comique ce soit bien chiant…)

Et pour Blassreiter, bah au bout de 3 minutes j’étais dégoûté et pendant 20 minutes je me suis profondément emmerdé. L’univers des motos ne me plaisant pas sur le principe, ajouté à cela des persos plats et vilains (quid de ces chevelures louches ?), et des incrustrations 3D carrément mal faites, redoublées d’une animations vraiment pas top…Je suis certain de ne pas aimer cette série.

Quant à Code Geass, je lui donnerai une seconde chance mais je sens la chose mal partie…

asmodeal
asmodeal

Encore des impressions géniales Exelen, même si je m’y perds un peu dans l’échelle des smiley, une petite grille serait cool.
Pas l’impression qu’il y est de grande série pour l’instant, avant real drive peut-être.

Katua
Katua

Woh le chara design de Kure-nai est vraiment beau ! *__*
La classification shônen et le synopsis m’avaient un peu rebutée, mais là je crois que je vais me laisser tenter ^^

Concernant Code Geass, je me demande si la série peut encore creuser et curieusement je sens que là, on va vraiment toucher le fond :D (Code Geass Destiny ? Ils en sont bien capable :p )
Mais je lui laisse une chance. Parce que le scénariste va peut-être se réveiller, parce que c’est involontairement drôle et parce que apparemment Jeremiah est toujours là et qu’il est ma principale motivation pour regarder cette chose… En plus on a hérité d’un shota-boy, si c’est pas charmant tout ça :p

Sinon il y a pas mal de séries prometteuses à sortir la semaine prochaine quand même, dont Kaiba ~~~~

Zechs Marquise
Zechs Marquise

Vu aucun des épisodes 1 donc je repasserais.

Windspirit
Windspirit

Blassreiter est chiant. J’ai pas arrivé à prendre ça au sérieux, la 3D sur les motos et les zombies les faisait paraître comme des jouets, j’ai donc plus passé mon temps à rire qu’autre chose. La série était kitsch et vieillotte (un peu maladroite scénaristiquement parlant avec de longs passages chiants et des personnages plutôt plats), mais elle se prenait au sérieux, d’où le fail monumental ; en comparaison, Druaga qui se marrait de tous les clichés, facilités scénaristiques et imbécilités des RPGs, c’était glop glop.

Code Geass R2, je continuerai à regarder parce que les lulz seront épiques. À chaque fois que j’apprends quelque chose de nouveau sur cette série, je me mets à rire. Il paraît même qu’ils ont anglicisé le nom. Ça donne : « Code Geass R2 – Lelouch of the Revellion ». XDDDDD
Je pense qu’ils ont dû juste entendre le mot « reberionn » et ils l’ont anglicisé comme ils ont pu. (Il me semble que le « b » et le « v » se prononcent à peu près pareil en jpn.)
Autre chose : le premier épisode, en plus d’être similaire à celui de la première saison, a également le même titre. Ou presque. Dans la première saison, c’était « The Day The Evil Was Born », et dans R2, c’est « The Day of The Devil’s Awakening ».

En tout cas, j’ai hâte de voir tous les retournements de situations hasardeux et insupportés (vive le scénariste qui balance ses idées au hasard), des moments de WTF dignes de la scène Euphie ou du retour de Mao-Terminator et surtout, des personnages encore plus stupides. < 3

Sinon, je jettrai un coup d’oeil sur Itazura na Kiss.
Je ne suis pas spécialement fans des shojos où il ne se passe jamais rien, où il y a constamment de la comédie bancale, répétitive et gamine saupoudrée de quelques moments de drames posés là pour le fun (*ahem*Fruits Basket*ahem*), et malheureusement, c’est la première impression que la série m’a donné. Finalement, je crois que je vais me laisser tenter.

Chi’s Sweet Home = best anime 2008. Ni plus ni moins. < 3

Amatsuki a l’air pourri. Je ne suis pas fan du design, l’histoire m’a l’air nulle (en plus, je hais la période Edo dans les animes, il ne se passe jamais quoi que ce soit, comparativement aux guerres de 1600 et des 1860’s),
et quand je vois des commentaires du genre « la série a ses qualités, mais au bout d’un moment, elle utilise à son avantage plusieurs clichés typiquement shonen », j’ai zappé.

Allison & Lillia, je refresh Tokyo Tosho depuis des jours pour avoir la version subbée. Les 300 lignes de dialogue (chiffre rond choisi au hasard) doivent sûrement avoir découragé ceux qui comptaient fansubber ce truc. Je trouve ça quand même dommage que des animes comme ceux-là soient négligés au profit d’animes comme Kanokon, qui ont été subbés quelques heures à peine après la sortie du raw.

Kao-chan

J’ai kyaéé rien qu’en voyant les images de Chi’s Sweet home, c’est grave XD Hm, la seule série que je vais suivre à coup sûr :p Et j’arrive pas à me rappeler où j’ai entendu parler de Kamen no Maid Guy mais je crois que je vais tenter ça aussi XD Pour le reste j’attends que tu vois plus d’épisodes ^^ (de toute façon j’ai toujours pas regardé de séries de 2008 XD)

kyouray
kyouray

Je ne peux rien dire pour les nouveautés, j’attends les subs. J’ai hâte de voir Wagaya no oinari sama é Allison & Lillia. Dommage pour Kamen no maid guy, je voulais du GAR aussi.

Windspirit
Windspirit

Les mordus de GAR déçus par Kamen no Maid Guy peuvent se consoler avec Golgo 13, 50 épisodes de pure win avec un héros badass qui tantôt baise, tantôt bute.
*Fait la promotion de la série comme il peut*.

Gilga
Gilga

Je ne sais pas pourquoi, je pensais que Code Geass saison 2 ça serait en octobre… Sûrement que j’ai pensé que ça serait en même que Gundam 00.
To Loveru, je suis fan du manga, surtout du trait du dessin, l’anime a l’air assez réussi graphiquement. Je verrai ce que ça donnera en dehors de ça, après tout j’ai réussi à supporter tous les Rosario+Vampire.

Shimy
Shimy

Youhou, grâce à ces sublimes résumés, ( Na j’fais pas de la lèche euh ! ) je vais pouvoir choisir quoi regarder.

Les gonzo bien sur, parce que c’est bon pour le sommeil, quoi que Tower of truc m’a fait rire donc j’ai pas trop aimé…
Code geass R2, où je resterai juste pour regarder l’ending qui me fait penser à X avec les ailes. Ca me redonne de l’espoir pour là fin. \ o /
To-love-Ru, dès que j’aurai fini Rosario + Boing~Boing.
Kanokon vu que y a du boobs :p
Et surtout Da capo 2S2 parce que le premier épisode de la première saison m’avait endormi en moins de 2min.. Ah les déclarations au pied d’un cerisier en fleur !

Sinon c’est quand la suite à El cazador ? * rêve *

nicolassan
nicolassan

Oui, sacré boulot !!

ou trouves-tu le temps de regarder autant de séries ???

Merci pour tes critiques même si les icônes de notation sont incompréhensibles..

Aka-san
Aka-san

Toujours du très bon sur ce blog =)

je regarderai surement que Wagaya no Oinari-sama et Code Geass R2 en attendant Nijuu Mensou no Musume (qui en espérant élèvera le niveau)

J’étais un peu déçu de Druaga et Blassreiter (les animes de Nitro+ déçoivent T__T), pourtant j’ai trouvé l’animation efficace mais la 3D :s

To-Love Ru se sera sans moi, j’aime pas vraiment les animes Harem – Ecchi.

Da Capo est si populaire que ça au Japon? (c’est choquant)

Exelen

asmodeal & nicolassan >> en fait, il n’y a pas du tout d’echelle dans les smileys que je mets (et qui ne correspondent donc pas vraiment a des notations), donc il ne faut pas chercher la logique dans tout ca….
J’essaye de mettre un smiley qui correspond plus ou moins a l’humeur que j’ai eu apres le visionnage d’un episode, meme si c’est vrai que ce n’est pas souvent tres clair.

Kyn_chan
Kyn_chan

Ahhhh dans l’animeland de ce mois-ci, y a justement un tout piti article pour « Chi’s sweet home ».
A ce que j’avais pu lire, je voulais jeter un oeil à la série mais là, tu m’as convaincu, je veux le voir assurément !! ^^

Je me tentais sur To-Love-Ru mais je me dis que finalement, je vais m’en passer =/

Merci pour tes impressions n__u

_Tchyo_

Exelen > J’aime autant les smilies, je trouve ca plus parlant sur des impressions qui se limitent généralement a quelques épisodes. Une note ca veut tout et rien dire alors que les humeurs de la fangirl on fini par plus ou moins les comprendre :D

Grand moment de rigolade sur CG R2. Pour Rollo l’idée a l’air d’être qu’il s’agit d’un agent de Brittannia surveillant Lelouch. Un peu comme l’autre militaire devenue prof. Ils devraient arrêter de jouer avec les amnésiques sinon, ca fait deja la 2e fois.

Kyn_chan
Kyn_chan

Viens de me matter les 5 premiers épisode de Chi … J’adore XD
Sait tu combien d’épisodes il va y avoir ??

Garik-Loran
Garik-Loran

Pareil, pas très convaincu par Code Geass R2 pour le moment (m’enfin apres le gundam WTF plus rien me surprend).
J’ai aussi regarder le 1 de Druaga, c’etait fun mais sans plus :/

Amonita
Amonita

Très convaincu par Code Geass R2 pour ma part. Néanmoins, comme je vois qu’ici beaucoup s’attendaient à y voir que ce qu’ils voulaient y voir (cad de la merde – ce que Code Geass n’est pas) et que moi j’y ai vu ce que je voulais voir (c’est à dire du viagra vidéo), je pense que j’ai raison, pour la simple et bonne raison que je suis blond et que j’ai les yeux bleus. J’aurais donc eu raison en 1933, donc je vois pas pourquoi j’aurais pas eu raison aujourd’hui \o/. (je met mon indicateur « ceci était une blague » ou je vous fait confiance :p ?)

(merde, on vient d’apprendre dans l’Opening que l’Empereur a un Geass, du coup, vu que tout le monde semble a peine avoir le cerveau amnésie – ouais parce que y’a pas que Lelouch et Violetta qui se souviennent pas de l’existence de Nanaly et semble trouver Rollo normal. Du coup, ça sent la bonne machination du genre « tiens Lelouch, a ton tour de te faire fumer à mort. »)

Donc wait and see.

Zechs Marquise
Zechs Marquise

Alors pour Code Geass, je comprends que t’es pas aimé maintenant . Un remake du premier épisode de la saison 1 pour débuter, c’est pas génial ^^’. Par contre l’opening 1 reste sympa, les autres étant bien nuls là je suis d’accord. Celui de cette saison est aussi pas mal je trouve.

Je pensais pas que ce serait autant en dessous de la ceinture Kanokon quand même. Il y a bien un ou deux passages un peu drôles mais ça ne vole pas bien haut. Par contre niveau culottes on est très loin du maitre en la matière Rosario+Vampire quand même.

Enfin Kurenai promet d’être sympa à suivre :). L’opening est clairement réussi.

Shimy >> Rassure moi tu blagues pour El Cazador ?

hana
hana

pour code geass ça commence vraiment mal! tiens lellouch perds la memoire comme par hazart et retourne a sa petite vie plus ou moins pepere car il se souvient du plus important! Moi qui croiyait trouvé un personnage traqué de tout bord par un suzaku nevrosé + des problemes avec son oeil je suis assez deçu! ca m’etonne pas que suzaku est aussi perdu la memoire…chouette nanaly se transforme en frere! franchement le scenar est trop facile et reprends tout les clichés de la facilité et du deja vu le coup de la memoire + le mechant qui se fait passé pour un gentil on le voit dans 36 anime!

sinon,

BLASSREITER c’est peu être un remake de dragonaut version zombie la pire série de 2007 un suplice a regarder!