Voici mes impressions sur quelques séries vues dernièrement. Il y a un peu de tout, mais j’aimerais aussi pouvoir finir de regarder un de ces quatre les séries plus anciennes que j’avais commencées il y a quelques temps, pour pouvoir enfin me lancer dans la longue saga qu’est Ginga Eiyuu Densetsu (soyons fous). Et comme d’habitude, mes impressions sont strictement personnelles et subjectives !

 

Gakkou no Kaidan

Gakkou no Kaidan

Épisodes spéciaux 1 à 5 (FIN) Impression générale : 

Ces épisodes spéciaux sont en fait sortis en DVD, puis ils ont été diffusés à la télé. Ils se basent sur la série de mangas Gakkou no Kaidan, qui compte déjà une adaptation en anime diffusée en 2000. Apparemment, c’est censé être une série qui fait peur et basée sur les histoires de fantômes du folklore japonais, mais j’imagine que c’est pour les plus jeunes vu que ça fait plus rire qu’autre chose.

Toutes les histoires sont indépendantes et durent un peu moins de cinq minutes ; la première parle d’une classe maudite où un élève meurt à chaque fois (j’adore les réactions pas crédibles du tout des personnages, au passage…). La deuxième histoire, avec le fantôme des toilettes de l’hôpital, était assez moyenne. La suivante, c’est ma préférée, avec cette histoire d’une grand-mère décédée qui traverse les murs et se téléporte partout. La quatrième histoire est celle d’un garçon qui se fait hanter par un serpent qu’il a maltraité, mais la dernière histoire est la plus traumatisante. On y voit une porte magique qui ouvre sur un jardin fleuri avec un p’tit vieux de dos, qui se rapproche de plus en plus à chaque fois que l’héroïne ouvre la porte (qui est celle de sa chambre). La fin ne dit pas si la fille finie par être tuée par le petit vieux en question, qui est en fait un démon, même si c’est très probable.

Mais ma partie préférée c’était le bonus de fin, un générique spécial et complètement parodique appelé « La mystérieuse fille des toilettes, Hanako-san ». C’est l’une des superstitions les plus célèbres au Japon, mais j’aimerais bien qu’un jour soit créée une série basée sur ce générique, ça pourrait être vraiment amusant. Surtout que Hanako-san a un petit air de Rika-chan de Higurashi, en mode oyashiro-sama.

 

Macross Frontier

Macross Frontier

Épisodes 15 à 20 – Impression générale : 

Pourquoi c’est toujours les personnages que j’aime bien dans une série bien qui doivent à chaque fois mourir ? Pauvre Michael, même si depuis l’épisode 19 c’était prévu qu’il y passe, lorsqu’il dit à Alto qu’il ne voulait pas s’engager dans une relation durable parce qu’un pilote peut mourir n’importe quand. Finalement c’est arrivé plus vite que prévu.

Sinon, j’ai bien aimé l’épisode 20, non pas pour son côté tragique vu le nombre de morts, mais parce qu’il permet de faire avancer pas mal de choses. Déjà, je trouvais que Ranka devenait de plus en plus détestable depuis quelques épisodes ; et heureusement que Sheryl la gifle pour lui remettre les idées en place. Je pensais que Ranka allait un peu évoluer et devenir plus mature, mais elle est toujours aussi gamine et égoïste. Quant à Sheryl, passée du statut de star à celui d’idole déchue, et bien j’espère qu’elle ne va pas non plus y passer, à cause de son virus… en tout cas j’ai bien aimé sa version de « Diamond Crevasse » dans cet épisode. J’espère aussi naïvement qu’il n’y aura pas plus de morts : je veux juste voir Grace crever dans d’atroces souffrances d’ici la fin de la série, c’est tout.

Sinon, concernant le reste… c’est seulement depuis l’épisode 17 que le scénario bouge ENFIN. Ce fut long, car maintenant que j’y repense, je n’ai pas eu l’impression qu’il se soit vraiment passé grand chose dans cette série. Ca reste même globalement toujours aussi affreusement cliché (la scène de Sheryl sous la pluie, Brera qui est apparemment le frère perdu de Ranka, la bestiole de cette dernière qui est comme par hasard une larve de Vajra, et j’en passe… bonjour l’originalité). Mais bon, du moment que ce Macross reste un joli divertissement sans aucune prise de tête, ça me va, car je n’en demande vraiment pas plus. Et puis sympa aussi la référence à Macross Zero (c’était Mao, dans l’épisode 18?), à Macross Seven ne serait-ce que pour les musiques des Fire Bomber (Try Again!) et à la série originale, notamment avec le parallèle entre Ozma et Roy Focker (plus sûre de l’orthographe), car j’ai cru qu’il allait y passer de la même manière. Décidément, les ananas, ça porte malheur.

Pour finir, j’aime bien les nouveaux génériques. Surtout celui de début, ne serait-ce que pour les paroles qui sont moins stupides que dans le premier : je préfère un refrain à base de « je veux survivre! » que de « qui vas-tu embrasser ? » bien niais.

 

Detroit Metal City

Detroit Metal City

OAV 1 à 12 (FIN)Impression générale : 

Toutes les épisodes sont déjà sortis depuis quelque temps, mais j’ai savouré cette série à petites doses. Basées sur un seinen, ces OAV de treize minutes chacune racontent l’histoire de Negishi Souichi, un jeune homme très timide qui vient de la campagne, et qui deviendra par la force des choses un célèbre chanteur d’un groupe de metal : les Detroit Metal City. On a donc là des situations très comiques basées entre la réelle personnalité du héros, qui n’aspire qu’à vivre une vie tranquille avec la fille qu’il aime en secret et qui ignore son métier de chanteur, et sa personnalité complètement trash qu’il adopte lorsqu’il se retrouve sur scène.

J’ai trouvé ça plutôt drôle, et j’ai toujours eu un faible pour ce genre d’humour, qui est du même genre que celui utilisé dans la série Gag Manga Biyori, l’un des anime comiques les plus injustement ignorés; le style est par ailleurs similaire, tant au niveau des dessins, de la narration que de l’humour, mais ce n’est pas étonnant vu que c’est le même réalisateur qui s’occupe des deux séries. J’ai en tout cas beaucoup aimé, mais c’est vraiment un humour spécial qui ne plaira pas à tout le monde.

 

Natsume Yuujinchou

Natsume Yuujinchou

Épisodes 5 à 7 – Impression générale : 

C’est vraiment toujours aussi adorable comme série, même si j’ai trouvé l’épisode 5 avec la grosse bestiole un peu lourd. Mais les histoires suivantes avec Tsubame l’hirondelle et l’histoire du petit renard, c’était vraiment très mignon. Bref, c’est vraiment reposant, et j’espère qu’il y aura plus de 13 épisodes.

En tout cas, ce n’est pas non plus une série où il y a grand chose à dire dessus, donc la prochaine que j’en reparlerai ici ce sera probablement lorsqu’elle sera achevée. Maintenant il ne me manque plus qu’à lire le manga, que Delcourt a eu la bonne idée d’éditer.

 

Real Drive

Real Drive

Épisodes 11 à 20 – Impression générale : 

Je ne sais toujours pas quoi penser de cette série, mélange de science-fiction et de slice of life. En fait, il y a des épisodes que j’ai beaucoup aimés, d’autres beaucoup moins. 

Parfois, je trouve les épisodes très étranges, comme celui consacré au passé de Haru, sans doublage lors des flash-backs. Ou encore l’épisode 14, qui fait office de résumé de la série, et avec des passages où Minamo fait de la plongée sous-marine, passages contenant par ailleurs des vidéos de véritables poissons, ce qui donne un résultat très étrange. Pour l’instant, à l’épisode 20, Haru semble pouvoir retrouver l’usage de ses jambes, et arrive avec beaucoup de mal à enfin marcher. Manquerait plus qu’il retrouve sa jeunesse et ça deviendrait complètement WTF. D’ailleurs, à ce train-là, je me demande comment finira la série vu qu’il n’y pas vraiment de fil directeur.

Bref, cette série me déçoit assez pour le moment, alors qu’au début j’aimais bien. Et je me demande si les quelques épisodes restant arriveront à me faire changer d’avis.

 

Bounen no Xam’D

Bounen no Xam'D

Épisodes 4 à 6 – Impression générale : 

A chaque fois que je regarde un épisode de cette série, je me demande quel est son budget. Je trouve ça toujours aussi impressionnant au niveau de la réalisation. A part ça, j’ai quand même peur que cette série finisse par avoir le même problème que Seirei no Moribito : l’impression d’être tellement « parfaite » qu’elle en devient paradoxalement lassante à suivre.

Mais pour le moment, rien que la base de cette série et l’univers dans lequel elle se déroule m’attire vraiment beaucoup. Même si c’est un peu complexe car certains points sont pour le moment laissés dans le flou : qu’est-ce que réellement le Xam’d reste la question la plus importante, mais je trouve d’un autre côté plutôt intéressant que la série ne se focalise pas essentiellement là-dessus. Du moins pour le moment. Pas mal de petites histoires parallèles se développent, et tout ce qui concerne Nakiami m’intéresse beaucoup. Ou plutôt devrais-je l’appeler Naurekaa, comme la surnomment les fans sur Nicovideo, à cause de l’impression qu’elle donne de voir un mélange entre Nausicaa et Eureka. Et Haru qui rejoint l’armée, ça promet d’être intéressant. La fin de l’épisode six m’intrigue bien, quand même…

 

Nogizaka Haruha  no Himitsu

Nogizaka Haruha no Himitsu

Épisodes 5 à 7 – Impression générale :

Toujours amusant à suivre, malgré un épisode 5 que j’ai détesté, à cause du fan service. Et je n’aime pas Shiina. Quant à l’épisode 6 sur le Comiket, je l’ai trouvé assez intéressant car ça m’a rappelé bien des souvenirs. Et l’épisode 7 permet enfin d’apprendre que le père de Haruka a découvert son secret. Là encore, je me demande comment elle a fait pour réussir à le cacher aussi longtemps, vu son étourderie. Du coup, Haruka loge chez Yuuto, et on a droit à quelques scènes très mignonnes/niaises (ça dépend pour qui), mais dont le véritable intérêt est finalement l’apparition de la mère de Haruka, et qui n’a pas vraiment le caractère qui colle avec son apparence.

Bizarrement, avec cet épisode, je me serais crue dans du Hayate no Gotoku, et ce n’est pas forcément une bonne chose. Mais bon, rien à faire, malgré ça je continuerai cette série jusqu’au bout. Et j’aime bien la maid qui ressemble à un clone de Nagato Yuuki et dont je ne retiens jamais le nom.

Et puis cette série possède pas mal de références, c’est d’ailleurs majoritairement pour ça que je la regarderai jusqu’au bout (oui, je suis faible) :

Nogizaka Haruha no Himitsu
 

12
Poster un Commentaire

avatar
12 Fils de commentaires / Comment threads
0 Réponses aux fils / Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réponses
Fil avec le plus de réactions
4 Nombre de personnes à avoir réagi
Monsieur_KAxelTerizakimisaePtivalasmodeal Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Zechs Marquise
Invité
Zechs Marquise

Tu veux dire Legend of the Galactic Heroes (le nom japonais ne me disait rien). Je m’y mettrais bien aussi mais pas dans l’immédiat. En tout cas tout ceux que je connais fanboyisent dessus ^^.

Ta remarque sur la perfection est assez pertinente. Seirei j’ai accroché mais je trouve pas que ce soit plus culte que ça par exemple. Reste que Xam’d est la meilleure série de la saison pour le moment selon moi.

Natsume ça reste du grand art dans le genre tranche de vie surnaturel :). Sinon Real Drive je crois que c’est complétement mort du côté des subs.

Exelen
Invité

Zechs Marquise >> ou « les Héros de la Galaxie », d’après le nom officiel en français; mais en japonais ça en jette plus, je trouve. ;p J’ai vu aussi que tous ceux qui l’ont regardé sont devenus fans, ça me fait un peu peur. XD
Pour Xam’d, comme ça fera apparemment 26 épisodes, j’espère juste que le scénar’ tiendra sur la longueur.

Lu-sama
Invité
Lu-sama

J’ai eu exactement la même impression que toi à propos de Xam’d. J’avais décroché Seirei trop parfait à mon goût (il faut d’ailleurs que je finisse l’anime), et ça recommence avec Xam’d. Pourtant je n’ai trouvé aucun défaut à la série jusqu’à présent, et c’est bien ça le problème. Je crois que c’est pour ça que j’aime les séries comme Code Geass, parce qu’il y a toujours un truc à dire (en bien ou en mal) ! xD

C’est vrai que Macross ne brille pas par son scénario, mais à la limite on s’en fiche. Ça reste spectaculaire, et on a de bons développement des persos, ainsi que d’excellentes musiques. Je ne demande rien de mieux.
Mais je veux qu’Alto finisse avec Sheryl !!! >_< Faut que Ranka crève avec son frère et les Vajras, comme ça tout le monde il est beau il est bien, Cathy réconforte Ozma, on a un beau mariage Alto/Sheryl (à leur âges ? XDDD) et un magnifique concert de notre chanteuse préférée pour clôturer le tout ! < 3

Chocoguyguy
Invité
Chocoguyguy

Excelen, l’encyclopédie de l’Anime. Ta collection doit être impressionnante.

Ichikyo
Invité
Ichikyo

Nogizaka \o/

asmodeal
Invité
asmodeal

Ouai dmc m’a fait exactement penser à Angel densetsu, avec le même problème d’ailleurs à savoir que le gars récurent marche forcément moins bien au bout d’un moment.

Ranka est énervante mais le comiket 74 l’a bien punit, elle prend bien cher dans le nombre faramineux de doujin consacrés à macross frontier.

asmodeal
Invité
asmodeal

gag pas gars tain

Exelen
Invité

asmodeal >> c’est pour ça d’ailleurs que je trouvais que Angel Densetsu devenait un peu lourd au bout d’un moment, vu que les mêmes gags revenaient souvent. J’ai trouvé l’anime de DMC nettement moins lourd de ce côté-là, heureusement.

Effectivement, d’après 2ch et Nicovideo, les fans japonais préfèrent majoritairement Sheryl à Ranka. Je ne l’aurais pas cru, tiens.

Ptival
Invité
Ptival

Bon bah je partage exactement les mêmes avis que toi sur les séries Real Drive et Bounen no Xam’d.

Pour la première, ça m’inquiète de voir qu’arrivé à l’épisode 20 il n’y ait toujours rien de concret (sachant que j’en suis au 11…). J’espérais une seconde partie de série dirigée par quelque chose mais là ça a l’air de se disperser et au final je trouve pas mal d’épisodes chiants :
Pour la seconde, moi aussi j’adore vraiment tout le côté visuel, sonore (j’adore les OP et ED) [à part la tête des Xam’d :x], mais j’ai vraiment du mal avec tout l’aspect corporation de l’anime (parce que je les regarde à moitié endormi sûrement :\) notamment les différentes factions mises en jeu. Par contre du côté des protagonistes c’est du bon, à part les mioches qui m’insupportent j’aime bien suivre leur histoire.

misae
Invité
misae

mais c’est dokuro-chan !

AxelTerizaki
Invité
AxelTerizaki

NHNH est vraiment plaisant à suivre et étant très fleur bleue dans l’âme je trouve le tout globalement mignon et pas trop niais justement (on a vu sacrément pire). Après la meido silencieuse m’a bien fait marrer « C’était une feinte. » « Vous êtes saoule, hein? »

Monsieur_K
Invité
Monsieur_K

Purée DMC, y’avait des affiches du film partout dans Tokyo quand j’y étais. Et je suis parti quand il est sorti T_T
La bande annonce m’avait rendu curieux, j’aurai bien aimé le voir >_<