Dans la catégorie des trucs honteux que j’assume parfaitement, il y a le fameux Dorothée Magazine : j’y ai été abonnée pendant… onze ans. De mai 1990 à août 2000, plus exactement, soit l’équivalent d’un peu plus de 450 numéros, et que je possède toujours (mais pas forcément en un seul morceau).

On peut appeler ça soit de la fidélité, soit du gaspillage d’argent, mais pourtant je ne regrette pas d’avoir acheté ce magazine pendant tout ce temps !

Le Dorothée Magazine, malgré son statut de « torchon », représente quand même toute une époque pour certaines personnes dont je fais partie. Avec AnimeLand et d’autres fanzines, il s’agissait de l’une des seules sources d’informations concernant l’animation japonaise au tout début des années 90.

Je pense que bon nombre de gens l’achetaient pour les coulisses du Club Do’ et avoir des informations sur les nombreuses sitcoms d’AB Production, mais de mon côté j’achetais le magazine uniquement pour ses articles sur l’animation japonaise et les dessins animés de l’époque : je n’ai jamais réellement porté dans mon cœur « Hélène et les Garçons » et tout le reste, mis à part peut-être « Pas de Pitié pour les Croissants ».

Dorothée Magazine - ma collection

La rubrique que je trouvais la plus intéressante était toutefois celle du courrier des lecteurs (appelée « le coin des spécialistes »), assez différente de ce que l’on pouvait voir dans les autres magazines. La rubrique était d’ailleurs plutôt une sorte de tribune libre dans laquelle il était possible de partager des informations sur une série ou un anime, donner des explications ou encore répondre à d’autres lecteurs. Un peu comme sur un forum, en gros.

Par exemple, à l’époque de la diffusion de Saint Seiya, on avait souvent droit chaque semaine à des explications sur la mythologie grecque et nordique et leurs liens avec la série, sans parler de quelques théories de fans assez fumeuses (notamment celle comme quoi Camus serait le véritable père de Hyoga… hum).

Il y avait une ambiance assez bon enfant et très conviviale car il s’agissait souvent des mêmes personnes qui écrivaient, malgré la présence d’un certain nombre d’âneries ou encore de choses complètement inventées : c’était tellement gros que je me suis souvent demandée qui triait le courrier.

Du courrier des lecteurs, je retiens également la rubrique « Pascal Vous Répond« , tenue par Pascal Lafine. Il s’agissait d’une véritable mine d’informations pour l’époque, malgré la présence de quelques perles amusantes ; la plus célèbre étant lorsqu’il avait été annoncé dans un numéro qu’une nouvelle série de DBZ venait de sortir au Japon et qu’elle s’appelait Dragon Ball ZZ. Apparemment, il aurait confondu avec Mobile Suit Gundam ZZ (Double Zeta).

On y apprenait tout de même pas mal de choses intéressantes sur certaines séries, et c’est avec du recul et quelques années plus tard que l’on se rend compte qu’aussi sympathique que fut sa rubrique, il y avait tout de même pas mal d’erreurs.

Et toujours dans la rubrique courrier, il est assez amusant de voir que la plupart des personnes qui envoyaient leurs dessins se sont retrouvées plus tard dans le fanzinat, tandis que d’autres travaillent aujourd’hui dans le monde de l’illustration.

 

Évolution du Dorothée Magazine au fil des ans

Dorothée Magazine - évolutionLancé en septembre 1989 et au départ nommé Club Dorothée Magazine, le Dorothée Magazine était hebdomadaire et sortait chaque mardi au prix de 8 Francs, pour plus tard passer définitivement à 10 Francs. À en croire Wikipédia, le magazine se vendait à 150 000 exemplaires par semaine jusqu’en 1993, puis 120 000 les années suivantes. Et ça fait quand même beaucoup.

Il continua d’exister même après la mort du Club Dorothée, en août 1997 ; et ce jusqu’au n°436, c’est-à-dire celui sorti le 27 janvier 1998, qui est d’ailleurs le dernier numéro à porter le nom de « Dorothée Magazine ».

En effet, il est par la suite devenu D. Mangas : le magazine change au passage d’éditeur, devient mensuel et propose un contenu un peu différent pour un prix nettement plus élevé : 20 Francs. Étrangement, ils ont tout de même gardé la numérotation du Dorothée Magazine, et le magazine continuera d’exister jusqu’en juin 2005.

Pour en revenir au contenu du Dorothée Magazine, il y avait des choses que je trouvais amusantes, surtout au niveau de la censure. Alors que les dessins animés à la télé étaient charcutés à tout-va, ceux publiés sous forme de BD « faite maison » ne l’étaient pas !

Dans les tout premiers numéros, il y avait également un supplément appelé « mini-journal » qu’il fallait découper pour obtenir un petit livret contenant une courte BD basée sur une série.

Dorothée Magazine - BD

À part les dessins animés sous forme de BD, les coulisses du Club Dorothée, la rubrique courrier et les suppléments tels que le « mini journal » ou l’inévitable poster central, il y avait aussi des rubriques assez variées sur divers sujets : animaux, expériences scientifiques, jeux vidéo… Ainsi qu’une rubrique astrologie (par Mme Soleil ?) !

Certaines ont disparu au fil du temps pour laisser la place à plus d’articles concernant les anime, sans parler des quelques histoires détachables de « Premiers Baisers » auxquelles on a eu droit pendant un bon moment.

Pour finir, il y a eu de nombreux hors-séries du Dorothée Magazine, dont un qui avait mis en avant un fascicule comprenant un extrait de manga, jusque-là inédit en France, et traduit en français. City Hunter et Dragon Ball ont été ainsi mis à l’honneur, mais à ce que j’avais pu lire je ne sais plus où à l’époque, les responsables du magazine n’auraient pas payé les droits aux éditeurs japonais et se seraient fait taper sur les doigts. Ce qui expliquerait pourquoi ils n’ont plus jamais renouvelé l’expérience.

En tout cas, c’était vraiment un magazine que j’aimais bien malgré ses défauts, ne serait-ce que pour relire de temps en temps le courrier des lecteurs, et dont je compte garder précieusement mes numéros (encore des trucs inutiles qui vont prendre la poussière…) !

Liens en vrac :

37
Poster un Commentaire

avatar
36 Fils de commentaires / Comment threads
1 Réponses aux fils / Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réponses
Fil avec le plus de réactions
10 Nombre de personnes à avoir réagi
ExelenDoctor Nicovenuslolahana Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récents plus anciens
Me notifier des
yunina
Invité
yunina

excellent article ^^ que de souvenir! MDR la france et sa politique anti JAPONAISE :p

Lu-sama
Invité
Lu-sama

Malgré mon jeune âge ça me rappelle de nombreux souvenirs, puisque je regardais souvent AB1 étant petite. Oui, je sais ça craint, mais en attendant c’était l’une des seules chaînes de l’époque qui diffusait une multitudes d’animes (et des sitcoms pourris, qui a dit « Premiers Baisers » ? xD).

Je n’ai pas connu ce magazine mais sa suite (D.Mangas), que j’ai suivie pendant un certain temps, mais en grandissant je me suis vite rendue compte qu’ils nous remettaient les même articles tout les 2 numéros (concernant toujours les même séries), et que c’était bourré de fautes d’orthographe à dégueuler partout… En plus, comme tu l’a cité, il y avait beaucoup de fausses rumeurs basées sur on ne sait quoi de vrai, finalement j’ai vite arrêté…

Et « Pas de Pitié pour les Croissants » ça craignait quand même… Ils jouaient trop mal la comédie… -_-« 

pikasis
Invité
pikasis

lol les erreurs, abusé dragon ball zz (lol faut y’aller quand même :)).J’ai un numéro chopé dans une brocante faudrait que je le retrouve, D.Mangas j’ai pas mal acheté de numéros, les posters était souvent sympa.

Linanounette
Invité
Linanounette

ah le bon vieux temps du dorothée magazine.
Mes parents ne voulaient pas que je l’achète du coup je le feuillertais chez le libraire… Merci pour cette petite retrospective ^^

asmodeal
Invité
asmodeal

Jusqu’en 2000 soit hum 19 ans lol.

Hagumi
Invité
Hagumi

Moi aussi j’étais abonnée à ce magazine. J’ai même gagné une K7 vidéos de Georgie. ^___^
Maintenant, mes magazines doivent être dans un carton au fin fond de mon grenier.

vidok
Invité
vidok

Zut, c’est la sortie du boulot, j’ai pas le temps de tout lire… :fou: Je me rattraperai demain. ^^

J’étais abonné aussi et je les ai tous vendus à un mec pour une somme bien sympathique il y a quelques années. Si j’avais su… j’aurais augmenté le prix.

-Otaku-
Invité
-Otaku-

Moi aussi j’ai été abonné ^^ A l’époque, les posters du club Do tapissaient mes murs … la belle époque lol
Par contre je les ai tous charcuté pour garder le plus intéressant (les articles sur mes DA préférés) XD
Jolie collection vintage :nerd:

kabukiman62
Invité
kabukiman62

Rhoooo la honte XD

Eowyn
Invité
Eowyn

Erf, je suis archi nostalgique du club Do’ mais mes parents étaient de gros intellos/anti-télé et le club Do, je regardais qu’à l’arrachée chez les gens.
Je compte m’acheter un abonnement au bouquet TNT d’AB rien que pour voir les gros sitcoms pourris dès que j’aurai un peu de thunes (la fille aux goûts pourris xD )

Kyn_chan
Invité
Kyn_chan

je vois que je ne suis pas la seule à avoir été abonnée ;)
ton post me rappelle pleins de souvenirs … je ne loupais aucun numéro que je délectais à chaque lecture en grosse fan de DA de l’époque (sailormoon par exemple).
ahlalalaaa c’était le bon vieux temps de l’insouscience ^^’

Ichikyo
Invité
Ichikyo

Club Dorothée
Que de souvenirs… Surtout leurs comics fait maison avec les screenshots de chaque épisode pour resumer vite fait chaque épisode

thunderstorm
Invité
thunderstorm

sans l’avoir connu a fond, le club Dorothée reste une partie importante de ma petite enfance, qui m’a fait découvrir dragon ball et Saint Seiya…
Retro mais culte!

Griffith91
Invité
Griffith91

Si tu savais à quel point je t’envie de les avoir… lol

sebbu
Invité
sebbu

roh excellant la lettre sur sailor moon tripple zeta, ya plein d’allusions à des noms ou personnages d’autres animes, elle a du être écrite un premier avril ou dans le numéro de la semaine correspondante/du mois correspondant ^^;
par contre j’ai juste qq numéros acheté en librairie, jamais été abonné :(

NiKi
Invité
NiKi

J’ai environ 12 numéros de ce machin tout de même. o_O

Sauf que le « D.Mangas » sortait les mêmes articles en boucle, PIRE j’ai vu qu’ils copient collent certains de leurs textes du net. Les fautes je ne les comptes plus entre le « Saint Seiya G suite d’Hades » ou autre « Raditz veut éliminer tous les habitants de la terre pour la revendre » ya des sacrés perles…

A propos des trucs honteux, ca me titillait: http://niki.fte.free.fr/blog/index.php?2008/08/04/18-une-poke-ball-ca-tient-dans-la-poche

Japan
Invité
Japan

Arf je m’intéressai encore trop peu aux magazines à l’époque.J’ai « juste » suivi le club dorothé à la tv et j’ai appris seulement qq années plus tard que les dessins animés que je regardé étaient en fait japonais :)Merci Club Do :)

Amana
Invité
Amana

Ah! ah! XD
Que de souvenirs…
Dire que moi aussi je dois en avoir deux cartons dans le grenier de ces mag’…
C’est vrai que c’était un vrai torchon…mais on faisait avec…
Je note tout de même que les posters étaient parfois assez sympatiques! J’en ai gardé quelques uns…
Tout n’était pas bon à jeter…

mais bon…

hum…

lol quoi.

lolomusic
Invité
lolomusic

Salut Exelen
Ah la jeunesse il y’a des choses que l’on aimé étant ado et que maintenant on trouve ringard!
Mais c’est bien ca te replonge dans ton enfance et te rappelles de bons souvenirs!
Conserve bien ces livres!
A plus!

Black Dahlia
Invité
Black Dahlia

Moi aussi j’achetais ce magazine, un peu sous le manteau car c’était un peu la honte d’acheter ça à l’époque (surtout au moment de la pré ado, genre j’avais 10/11 ans, dessin animé=dorothé=gamin). J’en possède plus du tout depuis très longtemps mais bon, c’est vrai que maintenant que j’y repense à ce que contenait ces magazines, tu as dû bien te marrer à les relire aujourd’hui.
Merci pour ce flash back. ^^