Voici mon bilan personnel des séries pour cette année 2008. Je préviens d’avance, ça va être un long pavé !

Contrairement à l’année précédente où je n’avais fait qu’un bilan sur les séries qui avaient commencé et s’étaient achevées dans l’année, cette fois-ci j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai décidé de faire un classement des séries qui se sont terminées en 2008 (à une exception près), et ce même si elles ont commencé en 2007.

Je précise aussi que j’ai mis uniquement les séries TV, car si j’avais commencé à inclure les OAV, les films et les séries disponibles uniquement sur le net, ça serait vite devenu bordélique. Du coup, ça sera pour une deuxième partie, qui sera pour je ne sais pas quand (la semaine prochaine, sans doute).

 

CLASSEMENT 20008 DES SÉRIES

Il s’agit ici d’un classement des anime que j’ai regardées du premier au dernier épisodes, car je me vois mal classer des séries abandonnées au bout de 2 ou 3 épisodes. En revanche, et contrairement à l’année dernière, je ne ferai pas de classement des déceptions et des nanars, même si c’était très tentant (du coup je n’appelle plus ça un « top », vu que ça regroupe aussi les séries que je n’ai pas tellement aimées ou qui m’ont déçue). Et c’est également classé par ordre de préférence~

Cette année j’ai eu du mal pour choisir, d’autant plus que la plupart des séries que j’aime beaucoup comme Casshern Sins et Michiko & Hatchin ne seront pas dans ce classement vu qu’elles en sont à peine à la moitié de leur diffusion.

1 # Kaiba

C’est la seule série de 2008 a avoir une place spéciale dans mon cœur, tout simplement parce que ça faisait bien longtemps qu’un simple anime ne m’avait pas autant touchée et émue. J’ai vraiment tout aimé, tant au niveau du style très artistique des dessins plutôt original par rapport aux autres productions récentes, qu’au niveau de l’ambiance ou encore des musiques. C’est vraiment le genre de série que je ne pourrais pas oublier de sitôt, car c’était une véritable bouffée d’air frais. Et j’ai également beaucoup aimé le côté « poético-philosophique ».

2 # Gyakkyou Burai Kaiji

Un anime que j’ai trouvé passionnant, en tout cas je ne pensais pas que les mésaventures d’un loser dans le monde du pari et des jeux d’argent allait autant me tenir en haleine. Même si ce que j’ai préféré ici, c’est le fait que le héros ne gagne pas toujours et passe son temps à se faire trahir, surtout au début de la série. Et il y a également la fin m’aura un peu laissée sur les fesses (pour rester polie), car je ne pensais pas qu’ils oseraient finir ainsi cette première saison. La seconde avait été annoncée par le mangaka et le doubleur de Kaiji eux-mêmes, et ça ne serait visiblement pas avant fin 2009/2010… en espérant que ce soit toujours d’actualité.

3 # Mouryou no Hako

Je mets tout de même cette série dans le trio de tête, ne serait-ce que parce qu’elle m’aura vraiment fascinée. J’ai adoré son esthétisme, son histoire semblable à un immense puzzle, et ses côtés un peu tordus. Mais ce n’est pas non plus comme si ça se voulait réaliste, à cause de sa légère touche de science-fiction. C’est tout de même assez malsain, ne serait-ce que pour les thèmes abordés tels que l’inceste ou encore l’amour obsessionnel, sans oublier cette histoire d’un homme qui voyage à travers le Japon afin d’exhiber une tête qui chante enfermée dans une boîte… Mais si cette série n’est pas destinée à tout le monde ce n’est pas tellement à cause de tout ça, mais plutôt parce qu’elle est extrêmement bavarde et assez abstraite dans l’ensemble. En tout cas, des anime comme ça, j’en redemande !

4 # Bounen no Xam’d

Ce sera la seule série de tout ce classement que j’intégrerai ici alors qu’elle n’est toujours pas terminée. Mais vu qu’il reste très peu d’épisodes (cinq), ça m’aurait gênée de la compter dans les séries de 2009. En tout cas, cet anime pourrait remporter la palme de la série la mieux réalisée pour l’année 2008, tellement c’est bien animé et que la qualité est restée constante. Ça rappelle beaucoup Eureka Seven, Nausicaä, et bien d’autres séries, mais on peut dire au moins que le mélange est réussi. Je ne cacherai pas que certains épisodes vers la moitié de la série ne m’ont pas tellement emballée, mais c’est tellement beau à regarder et les personnages m’intéressent tellement (Nakiami~) que je peux facilement tout pardonner à cette série.

5 # Zoku ~ Sayonara Zetsubou Sensei

Seconde saison encore plus folle et expérimentale du professeur le plus désespéré et suicidaire de la japanim’. On aime ou on n’aime pas le style très spécial du studio Shaft, mais ça ne laisse pas indifférent. Je ne saurais pas dire si je préfère le première ou la seconde saison, mais j’ai peut-être une toute petite préférence pour cette dernière parce que justement, elle essaye de faire encore plus fort en innovant là où on ne s’y attend pas : inverser les rôles de doubleurs, inclure des scènes en pâtes à modeler, ou encore faire un générique de fin spécial uniquement pour le dernier épisode. Je veux une troisième saison !

6 # Natsume Yuujinchou

Le manga est publié en France chez Delcourt sous le titre « Le Pacte des Yôkai », et l’adaptation en anime a su adapter fidèlement ce dernier. Un anime relaxant qui baigne dans le fantastique et le folklore japonais, avec une ambiance relativement calme et des histoires qui m’auront parfois même fait verser une petite larme… J’ai vraiment beaucoup aimé cette série, qui est souvent comparée à Mushishi. Mention spéciale à Nyanko sensei, le gros matou qui est surtout là pour l’aspect comique. Vivement la seconde saison, qui devrait commencer ce lundi 5 janvier.

7 # Ghost Hound

Une autre série qui m’aura surtout marquée pour son ambiance assez particulière, très oppressante. C’est aussi le seul anime de cette année qui m’aura un peu donné des sueurs froides, ça m’apprendra à regarder des épisodes tard la nuit… Ca reste en tout cas très similaire à du Serial Experiments Lain dans le traitement (en nettement moins fumeux et incompréhensible, quand même), et c’est peut-être pour ça que j’ai adoré. Sans oublier les effets sonores, qui renforcent vraiment cette impression de malaise qui se dégage parfois de certains épisodes. Dommage que la fin soit assez décevante par rapport au reste de la série, et que les formes ectoplasmiques que prennent parfois les héros soient un peu trop « enfantines ».

8 # Kurenai

Une série avec pour histoire de fond un adolescent qui se retrouve garde du corps d’un petite fille issue d’une puissante famille, mais que j’ai là aussi beaucoup aimée. Tout simplement parce que tout n’a pas été misé sur le scénario, mais plutôt sur la construction des relations entre les divers personnages, qui sont pour une fois très crédibles. Ne serait-ce que pour la petite Murasaki, qui est dépeinte comme une véritable petite fille, et non pas comme une espèce de loli moe comme on en voit si souvent. J’oublierai volontiers la fin, assez expédiée, mais je me souviendrai plutôt de l’atmosphère et des personnages, ainsi que de la réalisation similaire à celle de Red Garden. Une bonne surprise pour ma part, mais je peux comprendre que l’on puisse ne pas du tout accrocher.

9 # Gag Manga Biyori – Saison 3

Parfois, je me sens complètement seule à avoir suivi et regardé cette série comique avec plaisir, vu qu’elle est quasiment passée inaperçue. Ayant énormément aimé les deux saisons précédentes (qui ont été miraculeusement fansubbées), j’ai également adoré cette troisième saison. C’est de l’humour typiquement japonais, parfois absurde, parfois très pipi-caca, mais de mon côté c’est la seule série qui m’aura vraiment fait rire cette année, avec les OAV de Detroit Metal City. Ce qui se comprend vu que quasiment le même staff est derrière les deux séries, d’où un style narratif et une réalisation TRÈS similaires. Mais ce qui est bien avec Gag Manga Biyori, c’est que la série est tellement populaire sur Nicovideo que pas mal de fans ont habilement parodié des épisodes entier avec de nombreuses séries.

10 # True Tears

C’est une série de romance qui a malheureusement été un peu vite oubliée. Et pourtant c’est superbement réalisé et bien écrit, ça ne baigne pas dans la niaiserie, et surtout il n’y a absolument pas de fan service à la noix qui peuple habituellement ce genre de série. Et ça, ça fait un bien fou. L’histoire de fond reste classique mais est traitée de façon réaliste (on se croirait parfois devant un feuilleton); et pendant la diffusion de la série il y a quand même eu une petite guerre entre ceux qui préféraient Hiromi et ceux qui préféraient Noe, car pour une fois le héros avait autant de chance de finir avec l’une ou l’autre. Mis à part ça, je trouve que le studio d’animation derrière cette série, P.A. Works, est vraiment prometteur : je pense qu’ils peuvent sans problème rivaliser avec les adaptations de visual novels de chez Kyoto Animation.

11 # Kurozuka

Comme je viens de finir la série, c’est encore très frais dans ma tête. Je n’ai du coup peut-être pas assez de recul, mais j’ai quand même bien aimé cette histoire d’immortels, qui débute dans le Japon ancien mais se déroule essentiellement dans un futur lointain, après la destruction d’une grosse partie de la population par une météorite. C’est vraiment bien animé, les scènes d’actions sont absolument superbes, mais l’histoire reste assez souvent incompréhensible, et parfois difficile à suivre à cause du déroulement des actions qui n’est pas toujours dans l’ordre chronologique. C’est une série que j’ai au final trouvée très étrange et très spéciale (et très gore, aussi).

12 # Saiunkoku Monogatari – Saison 2

Ayant beaucoup aimé la première saison de cette série très « politico-romantique » se déroulant dans un monde basé sur la Chine ancienne, j’ai également apprécié cette suite, mais peut-être un peu moins. Tout simplement parce que c’est devenu parfois un peu moche et mal animé (ils ont dû diminuer le budget de moitié, je ne vois pas d’autre explications), mais aussi parce que la série n’a pas vraiment de fin, et que quelques questions restent sans réponse : et pour cause, ils ont rattrapé tous les romans. Il faudra donc attendre longtemps avant d’espérer avoir une suite… En tout cas la série reste très agréable à suivre, et Shuurei est vraiment une héroïne que j’aime beaucoup. Mon seul reproche pour cette série, c’est un peu le côté très « bishônen » de l’ensemble, et qui pourrait donner une fausse première impression.

A partir de là mes critiques vont être plus courtes pour toutes les séries qui suivent, car ils s’agit de toutes celles qui m’ont nettement moins marquée que les douze précédentes.

13 # Hakaba Kitarou : ce que je retiendrai surtout de cette série macabre, c’est son style graphique particulièrement original, son humour noir et son léger côté cynique. Je n’ai étrangement pas plus accroché que ça bien que j’ai adoré les premiers épisodes, mais c’est peut-être parce qu’il n’y avait pas vraiment de fil directeur. C’est quand même une série intéressante qui mériterait d’être plus connue que ça, et je veux bien une suite (surtout avec une fin aussi ouverte).

14 # Spice & Wolf : c’est la série qui m’aura (un peu) réconciliée avec l’économie. Au départ pas très convaincue, j’ai fini par vraiment bien aimer, d’autant plus que Horo est une déesse des moissons très attachante. J’espère que les nombreux points flous de l’histoire (tout ce qui concerne Horo, en fait) seront au moins abordés dans la seconde saison.

15 # Macross Frontier : une série qui m’aura assez déçue, alors qu’elle commençait bien. Et j’ai trouvé les derniers épisodes complètement nuls. Pourtant je ne classerai pas cette série plus bas, car c’était vraiment très divertissant, d’autant plus que ça flattait la rétine (et les oreilles, pour peu que l’on ne soit pas allergique à la J-pop). Et j’ai adoré les quelques combats dans l’espace sous fond de musique. Dommage pour la mocheté de certains épisodes, le scénario devenu ridicule, et certains personnages qui étaient de véritables têtes à claques (Ranka et Alto en tête).

16 # Kannagi : une série au thème un peu similaire à celui de Ah! My Goddess, et qui aura causé bien des remous chez les otakus japonais purs et durs, notamment sur la non virginité de l’héroïne (il y en a qui se posent un peu trop de questions sur la vie sexuelle des personnages de dessin animés…). C’est en tout cas une série bien sympathique, avec un peu de tranche de vie, un peu de comédie, et un léger soupçon de harem. Dommage que les derniers épisodes soient si sérieux, ça tranche pas mal avec le reste.

17 # Itazura na Kiss : du pur shoujo « old school » remis au goût du jour. J’ai beaucoup aimé, car c’est d’autant plus rare de voir en anime un shoujo dont l’histoire continue bien après le mariage des deux héros. Dommage d’ailleurs que l’héroïne ne vieillisse pas tant que ça et qu’elle ait toujours la même tête, que ce soit à 16 ans ou à 25 ans…

18 # Ryôko’s case File : j’aurais bien mis cette série plus haut si le scénario n’était parfois pas aussi farfelu et tiré par les cheveux. Mais j’ai en tout cas bien aimé, grâce à sa très flamboyante héroïne, Ryôko étant vraiment l’image-même de ce que l’on peut appeler la « femme fatale ». Une série qui se suit avec plaisir, et qui mériterait tout de même d’être plus connue que ça.

19 # Shugo Chara – Saison 1 : les magical girls, c’est mon point faible. Mais une série aussi jolie et mignonne que Shugo Chara, je ne pouvais que craquer. Et pour une fois dans ce genre d’anime, j’adore l’héroïne. Dommage qu’il y ait finalement plus d’épisodes bouche-trou qu’autre chose, mais ce n’est pas tellement gênant dans ce genre de série, d’autant plus que la trame principale ne traîne pas trop.

20 # Clannad : je mets Clannad assez bas, et ce malgré mon admiration pour Tomoyo. J’aimais bien la série au début, mais l’arc dédié à Fuuko était trop long ; du coup, je trouve que les arcs concernant les autres personnages ont été vite expédiés (à part celui de Kotomi). J’ai aussi nettement moins été émue/touchée qu’avec Kanon 2006, et j’ai été plutôt déçue par la fin. Mais je compte sur la seconde saison pour me faire verser des larmes.

21 # Chäos; Head : c’est délicat de classer cette série… J’ai beaucoup aimé le début, le héros est génialement glauque tellement c’est un nerd/geek/otaku, mais la réalisation ne suit absolument pas. Sans parler de la deuxième moitié de la série, assez mauvaise et censurée de partout, avec un Happy End des plus niais. Pourtant, j’ai paradoxalement assez aimé la série, au point de vouloir quand même faire un jour le visual novel.

22 # Nijuu Mensou Musume : encore une série dont j’ai adoré les premiers épisodes, mais dont la seconde moitié m’aura laissée de marbre. Certaines situations étaient même un peu trop difficiles à gober… ce sera en tout cas une semi-déception, pour ma part. Mais suivre l’évolution de Chiko à travers la série était quand même intéressant.

23 # Shigofumi : autant j’ai adoré les deux premiers épisodes, l’ambiance de la série et surtout sa très jolie bande son (certains thèmes musicaux sont même restés longtemps dans ma tête une fois la série terminée), autant j’ai été plus que déçue par la suite. Surtout par la conclusion de l’histoire, et le scénario qui accumulait les invraisemblances et des coïncidences un peu trop faciles. Dommage.

24 # Mahou Tsukai ni Taisetsu na Koto – Natsu no Sora : une série mignonne dotée d’une fin bien dramatique, le tout avec un chara-design qui ne plaira pas à tout le monde. Le tranche de vie n’étant pas mon genre favori, je n’ai pas plus accroché que ça, mais l’histoire était quand même bien jolie.

25 # Chi’s Sweet Home : une série délicate à classer, car ça se suit facilement mais ce n’est pas non plus le genre d’anime pour lequel j’attendais chaque épisode avec impatience. C’était en tout cas très mignon, et suivre la vie d’un chaton ne m’a pas du tout ennuyée. Je ne serai pas contre une seconde saison…

26 # Real Drive : un anime original et intelligent, mais bien souvent ennuyeux à regarder, et avec un rythme un peu trop mou. Et ça a beau être une série de science-fiction un peu tranche de vie et très bien réalisée, ça ne m’aura pas tellement passionnée… Je crois que je me souviendrai surtout du chara-design (c’est rare de voir des personnages féminins aussi « dodus » dans un anime!).

27 # Minami-ke – Okawari! : assez déçue par le changement de studio. J’avais bien aimé la première saison, mais pour celle-là j’ai eu beaucoup plus de mal. Je croise les doigts pour que la troisième saison ne soit pas un massacre… (mais maintenant, à chaque fois que je vois Chiaki, je vois l’héroïne hargneuse de Toradora !… arg).

28 # Mobile Suit Gundam 00 – Saison 1 : pour cette première saison, j’avais bien aimé les premiers épisodes, axés politiques, et qui promettaient quelque chose d’intéressant. Et puis finalement les Throne Meisters sont arrivés, et là, ce fut le drame, car le scénario est complètement parti en cacahuète. Dommage. Quant aux personnages principaux, mis à part Lock-on, ils m’ont vite porté sur les nerfs (surtout Setsuna).

29 # Antique Bakery : après un premier épisode assez trompeur, on a là une série assez comique, avec quelques moments de drames et tout ce qu’il faut pour ne pas s’ennuyer. J’ai moyennement aimé vers la fin, et je préfère de loin le drama…

30 # Bamboo Blade : une série sur le kendô sympathique à suivre, mais dont je reprocherai quand même le côté assez anecdotique. J’ai tout de même bien aimé Tama-chan, une otaku qui n’a rien à envier à Konata, et Miya-Miya, une yandere en puissance.

31 # Toshokan Sensô ~ Library War : une série qui avait un thème original qui en pouvait que me plaire (des bibliothèques qui protègent des livres), mais au final je me suis bien ennuyée devant. Pourtant, rien à redire sur la réalisation, mais j’ai vraiment eu du mal à m’attacher à tout ce petit monde…

32 # Porfy no Nagai Tabi : assez déçue par cet anime, au final. J’adore les World Masterpiece Theater, mais Porfy n’est clairement pas la meilleure série du genre. Il y avait pourtant des épisodes très émouvants (le tremblement de terre, la fin…), mais le reste m’aura plus qu’ennuyée. Les musiques et les paysages restent néanmoins superbes.

33 # Majin Tantei Nougami Neuro : une série très bizarre sur un démon qui dévore les mystères. Mais si j’ai suivi en entier c’est à cause de Neuro, parce qu’il était doublé par Koyasu Takehito (je suis faible). Et aussi parce que l’histoire de X/Sai m’intriguait. A part ça, la série aura pris de grandes libertés par rapport au manga, et même si c’était amusant je n’ai pas plus accroché que ça.

34# Allison & Lillia : j’ai aimé les trois premiers épisodes, puis je me suis vite ennuyée. Mais heureusement avec l’arc de Lillia la série a repris du poil de la bête, même si au final Lillia était un peu un boulet et que Treize s’est avéré être un personnage bien plus intéressant qu’elle. Tout ça pour dire qu’au final j’aurais été vraiment déçue. Dommage, il y avait pourtant un bon potentiel.

35 # Birdy the Mighty ~ Decode : autre déception à l’horizon; et pourtant, j’avais beaucoup aimé les OAV. Le premier épisode avait une bonne réalisation et laissait entrevoir une bonne série d’action, mais au final je n’ai pas tellement aimé le reste (et le héros n’aide pas, non plus). Je me suis même plus ennuyée avec cette série qu’avec Allison & Lillia, le comble. La seconde saison sera très certainement sans moi.

36 # Telepathy Shoujo Ran : c’est mignon mais c’est plutôt moyen et pas très original. Un divertissement destiné à un public très jeune et qui se laisse regarder, mais qui ne m’aura pas vraiment marquée : il y a beaucoup mieux, dans le même genre.

37 # Kemeko Deluxe ! : je m’attendais à mieux de la part du réalisateur de Dokuro-chan, car au bout du compte j’ai été assez déçue; c’était finalement un peu lourd au niveau de la comédie, et seules les références aux autres séries m’auront amusée. Et vu qu’il y aura très certainement une seconde saison, je ne pense pas la regarder…

38 # Nogizaka Haruka no Himitsu : une série que je regrette un peu d’avoir suivie : au début ça se laissait très facilement regarder, mais ça a vite tourné à la romance mièvre et niaiseuse (surtout le dernier épisode… au secours). Il y a beaucoup mieux, mais il faut se dire qu’il y a bien pire, aussi.

39 # Neo Angelique Abyss – Saisons 1 et 2 : que c’était mauvais. Au moins, c’était drôle à regarder et pas trop moche. Mais par pitié, que Koei arrête d’adapter ses jeux en anime, et qu’ils se concentrent sur leurs dating sims. Surtout que la série des Angelique ne se prête absolument pas à ce genre d’adaptation…

40 # Wellber no Monogatari ~ Sisters of Wellber – Saison 2 : l’un des plus mauvais anime de l’année sera pour moi Wellber 2. Déjà que la première série n’était franchement pas terrible, alors celle-là bat tous les records. C’est même tellement navrant que ça en devient une magnifique comédie : les personnages ont perdu des neurones entre les deux saisons, le scénario est mal fichu, certaines situations sont à mourir de rire, et il y a des tas de trucs aberrants. Entre les personnages importants qui crèvent mais dont la mort ne sert finalement à rien à part pour rajouter un peu de drame, les épisodes inutiles dont un ENTIÈREMENT dédié au passé du tank qui parle (alors qu’il se fait exploser comme une merde quelques épisodes plus loin, sans aucun impact sur le scénario), et les rebondissements prévisibles, je crois bien qu’il n’y a rien à sauver dans cette série. Et le pire, c’est que la fin est telle qu’il est même tout à fait probable qu’une troisième saison voit le jour (et je serais même capable de la regarder).

 

LE NAVET DE L’ANNÉE

Et je décerne le prix du meilleur nanar de l’année 2008 à…

MOEGAKU*5

Pour ceux qui sont passés à côté de cette chose, il s’agit d’une série pour « apprendre » les langues étrangères, chaque jour étant consacré à une langue (anglais, chinois, espagnol, coréen et français). Avec une partie « live » où Aya Hirano répète les mots du jour et fait de la corde à sauter, et une partie dessin animé complètement stupide et mal doublée. °3°

 

TOP 5 DES PERSONNAGES PRÉFÉRÉS

PERSONNAGES FÉMININS :

  1. Michiko (Michko & Hatchin)
  2. Tomoyo (Clannad)
  3. Horo (Spice & Wolf)
  4. Ryôko (Ryôko’s Case File)
  5. Nagi (Kannagi)

PERSONNAGES MASCULINS :

  1. Sebastian (Kuroshitsuji)
  2. Krauser II (Detroit Metal City)
  3. Kyôgokudô (Mouryou no Hako)
  4. Ikuto (Shugo Chara)
  5. Sunohara (Clannad)

 

LE GRAND PRIX DES BOULETS DE L’ANNÉE

Kouichi (Kurogane no Linebarrels)

Fûko (Clannad)

La suite du bilan 2008 dans le  prochain billet !~

 

53
Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Les plus récents Les plus anciens
Me notifier des
Amana
Amana

Trop de chose à commenter…
Je vais juste parle de Fûko qui pour moi EST le boulet de l’année…
Fûko ou comment faire perdre toute crédibilité à une histoire dramatique d’une fillette en la faisant cosplayer une super magical girl à deux sous qui flingue le déroulement de l’épisode…
J’ai réellement eu envie de la frapper à mort à chaque fois cette *bip*.

Les trois première séries que tu continues de suivre, ce sont pour moi les trois meilleures surprises de la deuxième moitié de 2008!
Sebastian… La perfection au masculin…
*étoiles dans les yeux*

-Otaku-
-Otaku-

Superbe article *admirative* ^^

Heu je vais me faire frapper si je dis que j’adore Fûko ?? Je la trouve trop mignonne, surtout quand elle part dans son délire avec les petites étoiles-bulles *kawaii*

Sinon, tes articles sont toujours une référence pour une pov’ otak’ qui ne sait pas quoi regarder comme animé (même si j’ai commencé Clannad, Kurenai, Zoku … et Saiunkoku Monogatari sans dépasser les 5 premiers épisodes) et il y a en quelques uns qui sont parmi tes préférés et que j’hésitais à regarder (j’hésite plus donc) !

Faut absolument que je mate Kuroshitsuji parce que je veux enfin voir ce fameux Sebastian ;)

Sinon j’ai une petite question pour « Natsume Yuujinchou » : j’aimerai bien regarder la série mais j’ai un peu peur que ça spoile le manga que j’adore !
Qu’est-ce que t’en pense ??

smallvince
smallvince

Vraiment dommage pour Ga Rei Zero, je viens de terminer cette 1ere saison (je pense qu’on peut parler de saison vu la fin et le fait que ce soit une préquel du manga Ga Rei) et certes les 4 premiers épisodes étaient du concentré de n’importe quoi, et bien je trouve que finalement la série s’est bien terminée.

J’étais pas vraiment convaincu au début, à vrai dire pas du tout avec le gore gratuit + les scènes en images de synthèse des 2 premiers épisodes et les « vas y que j’te tripote » qui ont suivi. Mais plus on avance dans « l’histoire » (entre guillemets car bon ils se sont pas foulés pour pondre ce scénario de préquel), plus l’anime est devenu meilleur.

Fini par exemple les scènes à la limite d’un ecchi, fini également les images de synthèse cradingues des premiers épisodes et fini le gore à foison (mais attention ca reste encore très violent). Finalement on s’est retrouvé avec un anime plus classique avec un chara design certes qui casse pas des briques mais assez plaisant à zieuter. C’est pas une révolution mais outre passé les fameux 4 premiers épisodes, l’anime vaut le coup d’être regardé jusqu’au bout. Pour dire, j’espère qu’un anime adapté du manga sortira prochainement.

Voila, enfin tout ça pour dire bonne année ^^ Et merci pour tous ces petits bilans, ca m’aide beaucoup à choisir (ou éviter) certains trucs héhé :D !

bababaloo
bababaloo

Bonne Année, et un tout grand merci pour ce billet fort interressant et qui fait un superbe résumé des choses à voir (à découvrir). ありがとございます

FFenril
FFenril

………… Booon, je viens d’auto-décider que mon résumé de l’année à moi serait bien light. Je peux pas faire aussi complet ;_; (Comme ça il sera ptet fait avant mi-2009, ça aidera aussi)

kyouray
kyouray

FFenril : fumiste !

Dire que c’est juste la première partie, huhu. Bon, difficile de commenter un tel bloc mais quelques mots quand même :
-Moegaku, ça mérite d’être en première place et non en nanar !
-Gag Manga Biyori, les subs s’arrêtent à la seconde série, il ne doit pas y avoir grand en monde en effet qui suivent la série.
-Kure-nai et Red Garden sont similaires car c’est Kumi Ishii qui s’occupe du chara-design et de la direction de l’animation pour les deux.

En tout cas, bravo pour cet article et surtout le fait d’avoir classé les séries, je n’aurais pas le courage de le faire~

rukialive360
rukialive360

Oo’ T’as encore fais fort sur cet article là… très beau.

– Je te rejoins en tout point pour Kuroshitsuji et Sebastian, c’est à savourer sans modération.
– En ce qui concerne Toradora, j’ai abandonné aussi mais au 7ème épisode, autant c’était rigolo sur les deux ou trois premiers, autant c’est devenu lassant.
– Je continue Vampire Knight Guilty… *__*

Lu-sama
Lu-sama

Pffff, quelle erreur d’avoir abandonné Code Geass, je comprends pas les gens qui n’aiment pas ce chef d’oeuvre… x]

Dommage d’avoir abandonné Soul Eater et Shikabane Hime, le premier parce que c’est un shonen (drôle) comme je n’en ai pas vu depuis fort longtemps, et le second parce qu’on rentre un peu plus dans l’histoire à chaque épisode, et que l’héroïne poutre~~ °3°

Je rajoute également Kaiba et Mouryou no Hako à ma super liste « Plan to watch », si t’as adoré, il y a de forte chance que j’accroche aussi. :D

Merci pour ce (premier super) bilan qui a du te prendre pas mal d’heures de ta vie. :3

Zratul
Zratul

Wah merci pour ce méga récapitulatif. C’est sympa parce que j’ai raté plein de séries de cette année et ça va me permettre de m’attaquer direct à celles qui pourraient potentiellement me plaire sans avoir à chercher la description pour chacune.

Merci !

Exelen

Amana >> si je n’aime pas Fûko, c’est exactement pour les mêmes raisons que toi. ;-)

-Otaku- >> pour Natsume Yuujinchou, vu que je n’ai lu que les deux premiers volumes du manga, je ne peux pas te dire si l’anime spoile les volumes suivants, mais c’est quand même probable vu la fidélité de l’adaptation (je pense que ça va surtout être le cas de la saison 2).

smallvince >> ce que tu dis me rassure, parce que ce que j’avais vu des 4 premiers épisodes de Garei Zero ne m’a pas du tout donné envie de continuer. Je regarderai peut-être la suite un jour.

bababaloo >> bonne année à toi aussi! Dommage que le japonais ne passe pas dans les commentaires.

FFenril >> allez, fais-nous un bilan, et plus vite que ça! ;p

kyouray >> je te rassure, la seconde partie sera (normalement) plus courte. ;-)

rukialive360 >> Vampire Knight, je ne peux vraiment pas. xD

Lu-sama >> le problème avec Soul Eater c’est aussi le nombre d’épisodes. Mais niveau shônen, je préfère mille fois mieux FMA. Quant à Shikabane Hime, j’ai le même problème qu’avec Noir : j’ai beau avoir tenté plusieurs fois de m’y intéresser, je n’ai vraiment pas réussi.

Pour Mouryou no Hako, c’est quand même très spécial (et les fansubs n’en sont qu’à la moitié). Mais il y a beaucoup de WTF, et le chara design original est de Clamp °3° (non, ce n’est pas la 3ème saison cachée de Code Geass).

« Merci pour ce (premier super) bilan qui a du te prendre pas mal d’heures de ta vie. :3 »

Pas tant que ça, mais je ne m’en rends pas bien compte parce que j’ai commencé à le rédiger en février dernier, et je l’ai complété au fur et à mesure que les anime se terminaient/étaient diffusés, tout au long de l’année. C’était pour m’éviter de tout écrire d’un coup. :nerd:

zratul >> de rien!

Diyo
Diyo

Comment est-il possible de regarder autant d’animes et d’écrire autant d’articles aussi détaillés en une seule année? :o Quel est ton secret?

Je n’ai pas vu le quart des séries que tu as vues mais suis relativement d’accord avec les deux premières places de ton top même si j’inverserais l’ordre. Kaiji m’a littéralement scotché!
Et ce qui me fait rire c’est que Kaiba est considéré comme une série confidentielle mais finalement tout le monde semble l’avoir regardée :3
En revanche, Mouryou no Hako ne mérite vraiment pas sa place. C’est un anime qui se fait passer pour intelligent en proposant un scénario complètement décousu et sans queue ni tête. C’est joli mais c’est bien le seul intérêt de cette série.

tompopo
tompopo

WOW ça c’est du bilan. Moi aussi j’aurais bcp de commentaires à faire, mais je dirai juste ceci : enfin quelqu’un d’autre qui boycotte la 2ème saison de code geass ! Oh yeah !

Exelen

Diyo >> et encore j’ai regardé moins d’anime que l’an dernier. Sans compter qu’il y a aussi le nombre d’heures passées sur mes consoles et mes nombreuses heures de lecture. ^^;
Y a pas de secret, c’est juste que je ne regarde jamais la télé et que je n’ai pas beaucoup d’heures de sommeil, donc ça me permet de trouver le temps de regarder en moyenne 4 ou 5 épisodes par jour (enfin, ça dépend des jours). Sans compter que les séries que j’abandonne sont très nombreuses.
Pour les articles, on va juste dire que j’écris vite, ça ne me prends jamais énormément de temps ^_^’ (avoir la passion, ça aide :D).
Pour Mouryou no Hako, je ne trouve pas ce soit sans queue ni tête, bien au contraire… on comprend tout au fur et à mesure que la série avance (j’ai beaucoup aimé ce côté « pièces du puzzle qui s’assemblent »), et toutes les questions sont quasiment résolues dans les derniers épisodes, même si la fin est un peu trop fumeuse. Et en plus aucun détail n’est laissé au hasard, il faudrait d’ailleurs que je regarde de nouveau la série. :D

tompopo >> c’est pas vraiment du boycottage, pour Code Geass 2. ^^’ Mais je n’ai tellement pas aimé la première saison que je n’allais pas me forcer à suivre la seconde. ;-)

Kabu
Kabu

Joli résumé. Je ne connais personne qui puisse t’arriver à la cheville niveau débit de matage d’anime, c’est juste impressionnant.

Pour les séries abandonnées qu’il faudrait suivre quand même j’en noterait que deux :

– Code Geass R2 parce que c’est de loin la série la plus comique que j’ai vu cette année. J’étais loin d’imaginer que je la conseillerait un jour mais bon… c’est a voir quoi. (et surtout à ne pas prendre au premier degré)

– Toradora.
Alors oui y’a de la FUCKING ANGRY LOLI TSUNDERE VOICED BY RIE KUGIMIYA, on est d’accord, je ne suis pas fan de taiga non plus, et s’il n’y avait qu’elle je n’aurais sûrement pas continué la série. Mais le problème c’est qu’il y a aussi Minorin, et c’est un perso qui compense largement tout le reste en ce qui me concerne. :)
Faut pas t’attendre non plus a du très haut niveau mais pour moi cet animé fut bizarrement un bonne surprise, donc je lui ai laissé sa chance malgré kugimiya rie.

Et bonne année sinon ;)

kabukiman62
kabukiman62

Our info, ce n’est pas moi qui ai posté au dessus :p
(amalgame de pseudo^^)

Ouais, Michiko number one ^o^

pikasis
pikasis

Faudra que je finisse de mater World Destructuion étant donné qu’il y’a que 13 épisodes mais c’est clair que c’est lourd comme animé comparé au Jeux qui est super sympa.

Kao-chan

wow @_@ Je m’attendais à un top 10, pas un top 40 xD (raa y’a trop de séries qui sortent par an, j’ai même pas encore vu la moitié de ce que j’aurais voulu voir en 2007 ;_;)

Comment tu oses demander si il y a des séries qui valent le coup d’être continué alors que tu as laissé tombé Code Geass è_é Mais je sais que tu regarderas un jour mwhaha >D

Doll
Doll

Personellement je suis pas du tout fan du genre « fan service » donc 90% de ce que t’as mis me branche pas XD
Je suis impressionnée par le nombre d’animes qu’il y a et surtout les vraiment bons que tu as laché (ceci dit je suppose que c’est une question de gout) mais bon Code geass ça a pas l’air mais une fois que t’es dedans, c’est absolument génial et la 2ème saison finit divinement bien (ça faisait longtemps qu’on avait pas eut de vraie bonne fin XD), special A le manga papier est excellent, c’est super fun et tout, l’anime je le trouve moche donc ça encourage pas. Vampire knight c’est juste ultime, j’avais peur que l’anime soit pas au niveau du manga mais en fait ça décolle bien et l’histoire est très bonne, vraiment un excellent shôjo.
Donc bref, insiste sur code geass et vampire knight è_é

je vais essayer MOURYOU NO HAKO, l’histoire m’interesse pas plus que ça mais j’aime bien le design, c’est vrai que l’esthetique est spécial.

Exelen

Kabu >> un jour je regarderai peut-être cette saison 2 de Code Geass. Mais dans ce cas ça sera quand le hype sera passé et que tout le monde aura un peu oublié cette série. xD
Toradora, je ne sais pas… je hais tellement Taiga et son caractère de chien (qu’elle soit doublée par Kugimiya ou pas, ça ne change pas grand chose), je peux quand même aimer l’anime?

Kao-chan >> en fait c’est surtout un top de toutes les séries que j’ai regardées en entier, daubes ou pas… j’aurais plutôt dû appeler ça « classement » au lieu de « top », d’ailleurs. *va modifier ça*
(et oui, il y a trop de nouvelles séries chaque année, tu peux facilement compter une centaine de nouveautés à chaque fois >_>)

Doll >> justement, je n’aime pas non plus le fan service (surtout le fan service gratuit), c’est pour ça que les séries abandonnées sont quasiment toutes celles qui en ont. ^^;
Pour Vampire Knight, à la base je n’aimais pas non plus le manga, c’est pour ça que je n’ai pas accroché à l’anime; c’est vraiment le genre de shoujo qui me fait fuir très loin. ^^’
Special A, j’ai entendu dire que le manga était très bon, donc ça me rassure. :)

Supremekuja
Supremekuja

Et bien ma foi, ça ne lésine pas sur le texte aujourd’hui, beau boulot ^^

Je remarque donc que tu as lâché Soul Eater, c’est franchement dommage car la série est bien au dessus d’autres Shônens (pour ne pas dire de tous les autres), et l’ambiance reste clairement barrée et malsaine notamment quand Stein commence à partir en cacahuète ou que le Kishin se réveille (je ne m’attendais pas du tout à voir un réveil de ce genre). De plus les épisodes avec Excalibur sont absolument priceless, surtout avec celui qui arrive presque à le manipuler (Hero je crois).

Sinon excellent choix pour ton classement des personnages masculins, Sebastian devait absolument y être :D
En revanche pour la série en elle même, sur le point de l’humour j’ai trouvé ça franchement lourd mis à part 2-3 répliques jusqu’ici, ma dulcinée regarde aussi la série avec moi d’ailleurs et n’en pense pas moins :s