Et voici quelques impressions sur diverses séries, récentes ou pas. Je tiens à tenir mes résolutions, donc il y aura quelques séries de toutes les époques par-ci par-là et que je tenais à regarder (2009 sera rétro ou ne sera pas :p). J’espère juste pouvoir un jour regarder les 302 et quelques séries qui m’intéressent, daubes ou pas, postées dans ma liste Plan to Watch sur MyAnimeList (même si j’en ai oublié pas mal dans le tas).

Bref, toutes ces impressions qui vont suivre n’engagent que moi et sont purement subjectives.

 

Examurai Sengoku

Examurai Sengoku

Vu : épisodes 1 et 2 – Impressions générales :

J’avais classé cet anime sorti un peu de nulle part dans la catégorie des « séries non regardées » de cet hiver vu que je n’arrivais pas à obtenir la moindre information dessus. Mais finalement, j’ai enfin pu voir les deux premiers épisodes de ce qui ressemble plus à des clips promotionnels qu’autre chose, et dont une partie est en live.

L’histoire est centrée sur le véritable groupe japonais EXILE, narrant leurs péripéties dans un japonais médiéval dans lequel ils ont été transportés. Chaque épisode dure une douzaine de minutes, et pour le moment les deux premiers n’ont introduit que trois des sept membres du groupe. Je ne m’attendais quand même pas à quelque chose du niveau des courts du Studio 4°C, mais la réalisation reste assez moyenne pour une série aux épisodes si brefs et sponsorisée de partout. Niveau scénario, c’est là où ça se gâte, car voir tous ces personnages virils se taper dessus aurait pu être intéressant si il y avait au moins un minimum de consistance derrière…

Je n’ai pas vraiment aimé, mais je pense qu’il faut surtout être fan du groupe pour apprécier. Pourtant j’avais bien plus accroché à Carol, une OAV qui utilisait le même principe mais avec le groupe TM Network. En tout cas je ne dépasserai certainement pas ces deux premiers épisodes, même si il n’y en a que treize de prévu.

 

Dallos

Dallos

Vu : OAV 1 à 4 + bonus (fin) – Impressions générales :  

Voilà un anime que je tenais à regarder pour ma culture, étant donné qu’il est considéré comme étant la toute première OAV au monde. Sortis entre décembre 83 et juillet 84, ces quatre OAV sont en fait divisés en trois épisodes et ont été réalisés par Mamoru Oshii lui-même.

L’histoire de ces OAV nous plonge dans un futur proche, où une partie de l’humanité a colonisé la Lune suite à des problèmes de population et de ressources insuffisantes. Ces peuples exilés sur la Lune, traités comme des esclaves, commencent à former un mouvement de résistance contre le gouvernement local. Le tout est un peu teinté de mysticisme, avec ces mystérieuses ruines extra-terrestres, Dallos, et autour desquelles s’est formée une religion. J’ai assez aimé, et on sent quand même bien l’influence de séries telles que le premier Gundam. En revanche je n’ai pas tellement apprécié la fin, assez ouverte et un peu déprimante, et surtout donnant l’impression que ce qu’ont fait les personnages durant toute l’histoire n’aura finalement pas servi à grand chose…

A noter que la série est sortie aux USA il y a presque une vingtaine d’années en VHS sous le nom Battle for Moon Station Dallos, et avec un doublage plutôt comique. Il y a également eu une récente édition en DVD au Japon (2004) comportant un bonus intéressant, puisqu’il s’agit d’une interview de Mamoru Oshii et du staff qui a participé à ces OAV. On y apprend notamment que cet anime était au départ censé être diffusé à la télé et durer une année, mais qu’à cause d’un problème de coûts il n’est finalement sorti qu’en vidéo. Ces interviews ont d’ailleurs été traduites en anglais.

 

Clannad ~ After Story

Clannad ~ After Story

Vu : épisodes 2 à 15 – Impressions générales : Smiley_drama

J’ai enfin rattrapé mon retard sur cette série, car j’attendais que l’After Story démarre pour de bon. En tout cas, je pourrais presque reprendre les récents propos de Baka-Raptor sur son blog : « As an anime blogger I’m obligated to watch anything done by Kyoto Animation no matter how much it sucks ». Je ne serai pas aussi extrême, mais sans cela je n’aurais jamais pu regarder Air en entier, ni les OAV de Munto (quant à la série TV, non merci), et je n’aurais pas dépassé le 4ème épisode de Lucky Star (mais là je l’aurais quand même un peu regretté).

Pour Clannad, le problème est qu’en comparaison avec Kanon 2006, la série me parait bien fade et plus « vide », même si j’adore certains personnages (Tomoyo et Sunohara en tête). D’ailleurs c’est bien pour cela que je n’en parle pas beaucoup sur ce blog, vu qu’il n’y aurait pas grand-chose à dire dessus. Concernant cette suite, je n’ai pas été vraiment passionnée par les dix premiers épisodes, et le fait que Tomoya et Nagisa soient également deux gros coincés n’aide pas non plus. Mais heureusement avec l’entrée dans la partie la plus intéressante de l’After Story, du mariage des deux héros et l’arrivée imminente d’Ushio, je suis de nouveau impatiente de voir la suite : je veux et j’espère avoir ma dose de drame et de larmes, en faisant quand même confiance à Kyoto Animation pour ça. Je sens que les prochains épisodes vont être bien difficiles à supporter…

 

Apfelland Monogatari

Apfelland Monogatari

Vu : film – Impressions générales :  

Je voulais regarder ce film parce que j’avais bien aimé le manga. A la base, ce dernier était adapté d’un roman de Yoshiki Tanaka, et ce film d’une heure et demie est une adaptation très littérale du manga (je ne peux pas dire les différences avec le roman, je ne l’ai pas lu).

L’histoire est restée la même, et se déroule au début du XXème siècle en Europe, dans un tout petit pays imaginaire appelé Apfelland (littéralement « le pays des pommes »), situé entre l’Allemagne et l’Autriche. On y suit les aventures de Vel, un garçon orphelin, qui décide un jour de porter secours à Freda, une jeune princesse qui a été kidnappée.

Ce film, c’est donc de l’aventure avec un grand A, et je rejoins un peu ce que j’avais déjà écrit à propos du manga : ça ressemble beaucoup à Allison & Lillia, mais en gommant les défauts de ce dernier. En tout cas les ressemblances sautent tellement aux yeux que je pense qu’il y a quand même eu plus que de l’inspiration… Ce film m’a également un peu rappelé le style de certains titres du Studio Ghibli, notamment Laputa, mais c’est en partie à cause des dessins et de l’histoire de base (« un garçon courageux sauve une mystérieuse jeune fille poursuivie par des méchants, et se retrouve embarqué dans tout un tas d’aventures »). Ça reste néanmoins très sympathique à voir, plutôt bien réalisé, et assez rafraîchissant.

 

Maria†Holic

Maria†Holic

Vu : épisodes 2 à 4 – Impressions générales :  

J’avais vraiment beaucoup aimé le premier épisode, mais la suite commence à me décevoir et ce pour plusieurs raisons : la répétition des gags (notamment les saignements de nez, même si dans les deux derniers ça s’est un peu calmé à ce niveau-là) ; le style narratif assez lourd et l’humour vraiment pas très drôle ; l’abus des effets à la Zetsubou Sensei : un peu ça va, mais tout le temps c’est l’indigestion ; et enfin le manque de Mariya à l’écran.

Et sur ce dernier point, je suis très déçue : Mariya est vraiment peu présent et encore moins dans le quatrième épisode. Tout semble centré autour de Kanako, et personnellement comme je n’aime pas tellement le personnage, ça n’aide pas. J’ai vraiment l’impression que Mariya est passé au second plan… quant à Matsurika, n’en parlons pas. Je pense que le problème vient surtout du manga d’origine, qui d’après ce que laisse entrevoir l’anime n’a pas l’air d’être un chef-d’oeuvre du genre. Je me suis quand même un peu moins ennuyée en regardant le 4ème épisode qu’avec le 3ème, mais la série n’a finalement rien de bien génial, mis à part son générique de début. Je regarderai tout de même tous les épisodes, parce que je suis curieuse de voir comment tout cela finira, et que j’aime beaucoup Mariya et sa maid.

A noter que cette semaine, le générique de début (et également celui de fin) a eu de légers changements…

Maria†Holic
 

Mushrambo : Kokoro wo Chikara ni

Mushrambo : Kokoro wo Chikara ni

Vu : film – Impressions générales :  

Il s’agit du récent film adapté de la série du même nom diffusée sous le nom de Shinzo sur Fox Kids en France en 2001. A l’époque je suivais cette chose sans m’en vanter parce que c’était un peu la honte (j’étais quand même déjà à la fac… >_>) même si je trouvais que c’était plutôt moyen, malgré une histoire de fond au départ prometteuse.

Pour résumer brièvement, cette série suit les aventures de Yakumo, une jeune fille qui se réveille après avoir été cryogénisée pendant 300 ans. Elle découvre que notre monde est maintenant peuplé de formes de vie génétiquement modifiées, les Enterrans, et qu’elle est la dernière humaine sur Terre. Elle espère apporter la paix dans le monde après avoir appris que d’autres humains existeraient, et part à la recherche de la cité secrète où ils se seraient abrités.

Ce film reprend la première partie de la série, soit les 21 premiers épisodes environ. Et là où c’est très décevant, c’est qu’il ne s’agit finalement que d’un résumé de la série. Et dire que le réalisateur qui a supervisé ce film n’est autre que Kenji Nakamura, le réalisateur de Mononoke… mais il ne fallait pas s’attendre à un miracle, à moins d’une réécriture complète de la série. En tout cas, faire un film n’était peut-être pas une bonne idée tellement tout s’enchaîne très vite, mais aussi parce qu’aucun effort au niveau de la cohérence n’a été fait de ce côté-là. J’adore particulièrement les passages où les personnages font référence à un événement passé, mais que l’on ne voit pas dans le film, et que seuls ceux qui ont suivi la série comprendront.

Bref, c’est un film honteux, mais comme j’aime me faire du mal je regarderai probablement le second film, pour apprécier l’étendue du massacre.

 

Ryokunohara Meikyuu – Sparkling Phantom

Ryokunohara Meikyuu - Sparkling Phantom

Vu : OAV – Impressions générales :  

A la base je voulais regarder cet anime parce que le chara-design est de Narumi Kakinouchi, dont j’adore le style. Cette OAV d’une quarantaine de minutes est l’adaptation d’un manga de Kana Hoshino, et plus particulièrement d’une compilation nommée « Ryokunohara Gakuen ». Ayant été publié dans Hana to Yume, le manga est d’ailleurs bel et bien un shoujomalgré l’amitié assezforte entre les deux héros, ce qui fait que certains sites classent à tort cette série dans la catégorie Boy’s Love.

L’histoire est celle de Hiroki et Kanata, deux amis d’enfance inséparables. Lorsque Hiroki est percuté par une voiture en voulant sauver une petite fille, son âme sort de son corps. Il rencontre une jeune fille nommée Fhalei, qui est en réalité un esprit maléfique qui désire garder son âme rien que pour elle. Séparé de son corps mortel, Hiroki s’aperçoit que ce dernier continue de vivre comme si de rien n’était, visiblement possédé par un nouvel esprit.

Cette OAV date de 1990 et ça ne se voit pas tellement je trouve car la réalisation est très bonne et le dessin ne fait pas si vieillot que ça. C’est assez surréaliste par moment, et même le décor de la dernière partie de l’OAV m’aura rappelé les délires visuels de Tenshi no Tamago. Pour le reste, Kakinouchi s’est non seulement occupée du chara-design, mais elle s’est également occupée de la réalisation, de l’animation et du storyboard.

Ryokunohara Meikyuu

J’ai plutôt bien aimé cette OAV parce que c’était TRÈS bizarre, mais ce n’est pas le genre d’anime que je regarderai deux fois. Il y a même eu en plein milieu une scène totalement WTFesque dans l’espace, et je n’ai absolument pas compris ce que ça faisait là ni ce qu’il fallait en déduire, mais j’imagine qu’il faut lire les mangas pour comprendre ce qui se passe. Je retiendrai également la jolie bande-son, qui donne vraiment envie de se procurer l’OST. Au final, c’est assez sympathique à regarder mais pas non plus indispensable, à moins d’être fan de Kakinouchi.

 

Kowarekake no Orgel

Kowarekake no Orgel

Doujin anime – Impressions générales :  

Une fois n’est pas coutume, je vais parler d’un anime amateur. Et plus particulièrement d’un anime dont s’est occupé POP, le chara-design de Moetan, une série que je n’ai jamais pu supporter. Et pourtant, malgré la loli qui sert d’héroïne, j’ai vraiment bien aimé ce Kowarekake no Orgel.

Si je ne me trompe pas, ce court épisode de sept minutes était en fait une vidéo promotionnelle, sortie au Comiket de cet hiver : visiblement, le véritable épisode sera pour le Comiket de l’été prochain. En tout cas, ce qui m’a plutôt bluffée c’est la réalisation, et qui vaut largement n’importe quelle série diffusée actuellement à la télévision japonaise. Voire même est meilleure que certaines d’entre elles. Il n’y a malheureusement pas de doublage, mais le résultat est vraiment superbe pour un simple doujin.

L’histoire est tout ce qu’il y a de plus basique : le héros est un musicien déprimé à force de rater ses auditions, et qui trouve un jour une petite fille abandonnée. Cette dernière est en fait le Flower SSTA-HW104, un ancien modèle de fille-robot destiné aux tâches ménagères, et que le héros renommera Flower. Pour l’originalité du scénario, on repassera, mais le but n’était pas non plus de faire quelque chose de recherché. En tout cas, vivement le premier vrai épisode cet été (si il y en a bien un), parce que joli et mignon comme c’est il y a vraiment le potentiel de faire quelque chose de très sympa, malgré le côté Pedobear fortement prononcé.

 

Touhou : A Summer’s Day Dream

Touhou : A Summer's Day Dream

Doujin anime – Impressions générales :  

Je ne connais Touhou que par ses nombreux articles sur la blogosphère, son fandom ahurissant et ses nombreux fanarts que l’on peut trouver un peu partout. Mais à cause de mon allergie des shoot’em up, traumatisme qui remonte à Xenon 2, je ne me mettrai probablement jamais aux doujin games. Surtout depuis que j’ai appris qu’il s’agissait d’un manic shooter, ce qui est encore pire (je n’ai aucun réflexe). D’autant plus que l’univers ne m’intéresse pas plus que ça, mis à part deux personnages dont j’aime bien le design et qui sont les seules dont j’arrive à retenir le nom : Marisa et Cirno.

Donc en fait je n’avais pas tellement de raisons de regarder cet épisode, vu que contrairement à certains fans je n’y connais pas grand chose. Mais comme je venais de voir Kowarekake no Orgel juste avant, autant me faire deux doujin anime d’un coup, histoire de comparer. L’anime de Touhou durant vingt minutes, je trouve que pour un simple travail amateur le résultat est vraiment plus que correct. Dommage que le visage des personnages varie un peu trop d’une scène à l’autre, mais en tout cas je n’ai pas été très gênée par le rythme lent et plutôt tranche de vie qui a été choisi pour cet épisode.

En tant que néophyte, j’ai donc trouvé ça intéressant, et je regarderai volontiers le second épisode. Même si au final j’ai été nettement plus impressionnée par Kowarekake no Orgel.

 

21
Poster un Commentaire

avatar
21 Fils de commentaires / Comment threads
0 Réponses aux fils / Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réponses
Fil avec le plus de réactions
8 Nombre de personnes à avoir réagi
hanaIaldavladisaacGloinnYukimusha Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récents plus anciens
Me notifier des
X4713R
Invité
X4713R

2009, c’est l’année Cirno ! Pourquoi elle est associée au chiffre 9, j’en sais rien par contre…

J’ai vu l’anime aussi (par contre on peut pas mettre à jour sa liste mal, probablement parce que c’est un anime amateur), et c’est sur qu’on peut pas comparer ça avec des anime classique… j’ai carrément bloqué sur Remilia et ses yeux qui se touchent sur un plan…
Mais ça fait plaisir quand même.

Sinon, les jeux Touhou, c’est aussi 2 jeux de combat 1on1, Immaterial and Missing Power (TH O7.5) et Scarlet Weather Rhapsody (TH 10.5), dont le premier a été traduit en anglais.
Je peut pas t’en dire plus sur le sujet si ce n’est que je me suis fait torché par l’ordi en facile la première et seule fois que j’ai joué à IAMP, que ça ne se joue pas comme un fighting game classique (il y a des éléments de shoot), et que les illustrations sont bien plus belles que celles des manics.

Par contre j’ai joué un peu plus à Perfect Cherry Blossom (TH 07) et Imperishable Night (TH 08)… en « easy modo » (voir le clip Overdrive de Iosys pour comprendre).
Les musiques roxent du poulet.

Pour revenir aux 2 jeux de baston Touhou, ils ont été réalisés par ceux qui ont fait Eternal Fighter Zero, un autre jeu de baston doujin, avec les persos de Air et Kanon (et d’autres que je ne connais pas). J’adore Nayuki endormie (Keropi~). A essayer !

rukialive360
Invité
rukialive360

Il va vraiment falloir que je me mette à regarder Clannad et Kanon. Je ne m’étais penchée que sur l’actualité des jeux, et jamais sur la série animée.

Casual Otaku
Invité
Casual Otaku

« Dallos est considéré comme le tout premier OAV au monde. »

Tiens, j’ai toujours entendu qu’il s’agissait de Tenshi Muyô le premier OAV ! Mais c’est sûr, c’est bien après 1984…

Jacut
Invité
Jacut

Moi aussi j’ai vu le premier OAV de Dallos et j’ai été agréablement surpris, surtout vu ce que les américains disaient dessus (m’enfin vu le doublage et le remontage de la version US, je peux pas leur en vouloir). J’attends impatiemment qu’un groupe de fansub se penche dessus (hello Live-eviL, c’est pour vous ça non?) ou que mon niveau de japonais s’améliore suffisamment pour regarder la suite.

D’ailleurs concernant Dallos (aussi réalisateur de Gatchaman), le scénariste principal Hisayuki Toriumi est mort la semaine dernière :/

Angelkappa
Invité
Angelkappa

Je te souhaite bon courage pour regarder les 302 séries de ta MAL, j’en ai vu que 16 qui figurent dedans xD

Faudrait peut-être que je songe à regarder Clannad un jour, car je n’ai entendu que du bien de cette série.

Pour les autres ça à l’air sympa, je regarderais peut-être si j’ai le temps (moi aussi je dois finir mon plan to watch >< même si il ne vaut rien comparait au tien xD)

Exelen
Invité

X4713R >> il y a des jeux de combat de Touhou? Ca devrait mieux aller que les shoot’em up. Il faudrait que j’essaye, mais j’espère que mon vieux PC arrivera à le faire tourner…
Pour Cirno et le chiffre 9, d’après Wikipédia : « Due to the infamous manual screenshot, Cirno has been nicknamed « Nine-ball »  »

rukialive360 >> Clannad et Kanon, ce n’est pas sûr que tu aimes, ça dépend si tu n’es pas allergique aux séries romantiques un peu niaises. ^^;

Casual Otaku >> Tenchi Muyo, c’est effectivement bien après. Mais il me semble avoir lu quelque part qu’il y a quand même eu des anime uniquement en vidéo avant Dallos.

Jacut >> j’ai vu en effet que tu avais regardé le 1er OAV de Dallos, j’ai même rajouté un message dans le forum de MAL sur les impressions du 1er OAV. xD
Pour Toriumi, j’avais vu ça sur ANN. Il me semble d’ailleurs qu’il y avait son interview dans le bonus de Dallos. :/

Angelkappa >> de toutes façons ça me prendra des années pour tout regarder. Il va falloir que je me calme au niveau des séries récentes…

Gemini
Invité
Gemini

Dallos et Apfelland Monogatari… Il y a des jours, j’aimerais comprendre le Japonais ^^’

Zechs Marquise
Invité
Zechs Marquise

Tu as tendance à regarder plusieurs séries longues (+ de 20 épisodes) en même temps dans les vieux trucs ou une seule à la fois ? Parce que si c’est le choix 1, tu finiras jamais je crois ^^.

Pas trop de longues séries à regarder pour moi cette année heureusement. Juste finir LoGH puis regarder Les 12 royaumes et Shugo Chara (j’espére que ça vaudra le coup pour celui-ci).

J’espère qu’ils vont pas trop trainer pour les subs de Kowarekake.

Exelen
Invité

Gemini >> tu n’as plus qu’à regarder la version doublée en anglais de Dallos. ^^’ Il me semble sinon que seul le premier OAV a été fansubbé, sinon.

Pour Apfelland, aucun fansub à ma connaissance, et je crois même qu’aucun DVD de ce film n’est sorti. C’est bien le genre d’anime que j’aimerais voir un jour arriver en France, mais je peux toujours rêver. :/

Zechs Marquise >> j’essaye de ne regarder qu’une série longue à la fois, mais c’est difficile. Je pense plutôt faire en parallèle plusieurs séries de 13 épisodes.
Pour le moment, les deux seules séries non récentes que je viens de commencer et que je compte essayer de suivre régulièrement, c’est Kingyo (54 épisodes, mais ça se suit très bien) et la saison 1 de Maria-sama ga miteru. Je pense que je vais surtout essayer d’entamer ma liste d’OAV et de films, ça sera plus simple. Pour certains il faudrait déjà que je m’achète les DVD. ^^’

Sinon, regarde en priorité les 12 Royaumes! :D Si tu aimes les séries qui mettent en avant le développement des personnages, tu ne seras pas déçu.
Pour Shugo Chara, je ne sais pas si tu tiendras sur la longueur, à moins d’aimer les gentilles séries de magical girls bourrées de bons sentiments.
Pour Kowarekake, il y a déjà des subs (il m’a semblé en voir sur Youtube). De toutes façons il n’y a pas de dialogues, juste quelques textes écrits à l’écran. ^^;

somnambule
Invité
somnambule

yavait les sub des DVD HK de dallos qui trainait à un moment sur tokyotosho, avec chance ya des seeds.

j’avais completement oublié que je les avais maté tiens.
je vais de ce pas les insérer sur ma page MAL.
d’aileurs dans ta liste tu devrais rajouter Wata no Kuni Hoshi, l’histoire est sympa sans plus, mais graphiquement pour l’époque c’est *_*
http://watakuni.honobono.cc/

Dallos est bel est bien le tout premier OVA.
Tenchi Muyo date des 90’s … Shin Captain Tsubasa est plus vieux, ginga eiyuu densetsu est plus vieux, bublegum crisis est plus vieux, Top o Nerae est encore plus vieux … Bref t’en a un beau packet qui date d’avant Tenchi Muyo …

Apfelland tu l’as vu sur nico² ?

Exelen
Invité

somnambule >> Wata no Kuni Hoshi a l’air super beau! o_o *le rajoute à sa liste*
Pour Apfelland, j’avais trouvé seulement les 45 premières minutes sur Tokyotosho. Les 45 minutes suivantes, je les air regardées en effet sur Nicovideo. :3

Casual Otaku
Invité
Casual Otaku

Pour Tenshi Muyo, je dois vraiment confondre vu tout ce que cite Somnambule…

Yukimusha
Invité
Yukimusha

oO
Ils ont sorti un film pour cette bouse de Mushrambo ?! Muf !

Pour les génériques de Maria, c’est normal. C’est apparemment une habitude chez SHAFT de mettre de très légers changements. Compare les endings d’ef : il n’y a parfois qu’un filtre de couleur à la con qui change, on ne sait pas pourquoi.

Quant à Touhou, c’est un manic shooter, certes, mais un manic shooter simple. Certes, un débutant ne le finit pas dès le premier coup, même en easy, mais c’est un peu comme beaucoup de jeux, faut s’entraîner un peu. ;)
L’univers de base est pas ce qu’il y a de plus intéressant. Ce qu’en font les fans, par contre… C’est du bonheur. ^^
Et puis, la quantité de personnages tous avec une personnalité propre, ça donne matière à faire du bon doujin (ou beaucoup de yuri, comme dirait nyo, vu la proportion féminine).

Gloinn
Invité
Gloinn

Mais vous les trouvez où toutes ces séries ? Parce que les vieilles…… déjà que je galère pour chopper les vieux Hero Tales ou Ghost Hound…

Exelen
Invité

Yukimusha >> et moi je veux surtout savoir pourquoi ils ont foutu le réalisateur de Mononoke sur le film de Mushrambo. ;_;

Gloinn >> sur saiei.edwardk.info tu peux trouver pas mal d’anciennes séries intéressantes. Dans le pire des cas il y a toujours Nicovideo, qui regorge de vieilles OAV. Avant on pouvait également en trouver pas mal sur Crunchyroll, mais ils ont fait le ménage début janvier et tout a été effacé.
Sinon il est encore possible de trouver pour pas très cher sur des boutiques en ligne des rééditions récentes de certains films/OAV (c’est le cas de Dallos, notamment).

rukialive360
Invité
rukialive360

Arf, tu avais raison, j’ai raccroché… pour me réfugier du côté de Ghost Hound ! *__* (OK, ça n’a rien à voir, mais qu’est-ce que c’est bon)

vladisaac
Invité
vladisaac

Heeeeey ! Un lien vers mon propre blog Oo
Et encore, j’ai pas beaucoup saqué le truc de Maikaze, car l’annonce du prochain OAV est vachement rassurante …

somnambule
Invité
somnambule

Gloinn, mais … c’est le webmaster de Mangajima …
t’aurais pu garder une archive de ton site au moins sur free.fr pour la postérité :(
(c’était un bon site d’anime/manga pour la centaine de djeun’s devant)

Gloinn
Invité
Gloinn

Thanks Exelen !

somnambule : Je dois avoir des archives sur un DVD/CD quelque part dans mes cartons de déménagement. J’aime bien tourner les pages définitivement en général mais je ferais peut être un revival un de ces quatre. C’est surtout l’époque du mag qui fait que c’est tellement galère qu’on a envie de passer à autre chose et d’oublier ces moments pas toujours cools.

Ialda
Invité
Ialda

J’avais completement loupé la disparition de Mangajima.
Toutes mes condoléances.
En espérant vous revoir sur un coin du net un jour ;)