Je suis finalement allée voir le film de Fate/stay night au cinéma, alors que je n’avais que moyennement aimé la série TV et que je n’ai même pas (encore) fait le visual novel. En revanche j’avais beaucoup aimé les personnages, notamment Rin. Et vu que le film se focalisait davantage sur elle et Archer, je me suis dit : « pourquoi pas ? ».

En tout cas je ne regrette pas d’être allée le voir : non pas que le film soit un chef-d’oeuvre, loin de là, mais parce que je l’ai trouvé nettement meilleur que la série (d’un autre côté, on va dire que ce n’était pas bien difficile…). Sûrement parce que je n’en attendais pas grand-chose, mais aussi et surtout parce que Shirou Emiya y est nettement moins boulet que dans la version TV. Miracle.

Ce film de Fate/stay night adapte l’un des trois scénarios du visual novel, que je ne ferai pas l’affront de présenter (et il y a beaucoup de sites qui font cela très bien). La version TV suivait le scénario de Saber (« Fate »), et le film adapte celui de Rin et Archer (« Unlimited Blade Works »). Quant au troisième scénario, « Heaven’s Feel » (que visiblement beaucoup de monde s’accorde à dire qu’il est le meilleur), il se focalise davantage sur Rin et Sakura.

Donc, comment se présente ce film ? D’une durée de 1h45 environ, je ne saurai pas vraiment dire s’il respecte parfaitement le visuel novel (mais par rapport aux résumés que j’ai pu ensuite lire, ça a l’air d’être le cas), donc je ne pourrai pas faire de comparaisons. En revanche l’histoire reste parfaitement compréhensible pour les néophytes, du moins pour ceux qui ont tout de même vu l’anime et ne savent pas trop de quoi parlent les autres scénarios du visual novel. Car ce qui me faisait un peu peur c’est d’être complètement perdue, d’autant plus que c’est le studio Deen qui s’est occupé de cette adaptation et qu’il s’agit plus ou moins du même staff que celui de la version TV…

Le tout début du film se déroule très très vite, mais ce n’est pas plus mal car il reprend le début de l’anime de 2006. Et c’est là que je suis bien contente d’avoir regardé avant les deux OAV récapitulatives sorties récemment, car sinon j’aurais été un peu perdue vu que l’on est balancé dans le feu de l’action sans trop comprendre ce qui se passe : les vingt premières minutes environ sont un concentré rapide des premiers épisodes de la série. Ce film est clairement dédié aux fans et à ceux qui connaissent un minimum l’univers de Fate/stay night car aucun personnage n’est réellement présenté et l’histoire de fond n’est que brièvement évoquée, et ce afin de rentrer plus vite dans le vif du sujet.

On assiste donc au départ à une sorte de remake du début de l’adaptation de 2006, jusqu’à ce que les premières différences au niveau de l’histoire se fassent ressentir, pour finalement basculer vers tout autre chose. Saber n’est que peu présente, les autres personnages comme Sakura et Taiga aussi, Rin devenant presque l’héroïne de l’histoire (et je ne vais pas m’en plaindre). Par ailleurs, étant donné que je ne connaissais pas du tout la véritable identité d’Archer, imaginez donc ma surprise… :’D

Le personnage de Shirou est celui qui m’aura le plus surprise, car il ne donne pas l’impression d’être un boulet comme dans la version TV. Peut-être parce qu’à cause de la durée du film mais aussi du scénario choisi, il n’y a pas vraiment trop d’interactions entre lui et Saber, et donc il n’insiste pas trop pour dire qu’il doit la protéger parce que c’est une femme. En revanche, il insiste toujours autant pour protéger tout le monde, mais il n’a pas ce côté aussi lourd, et au final, j’ai même réussi à l’apprécier.

Pour le reste, je m’attendais à un dragon en 3D, mais il n’y en a pas eu. En revanche, on a eu droit à la place à des DAUPHINS en 3D. Avec à la fin de la scène en question une Rin toute rougissante et les larmes aux yeux qui engueule Shirou parce qu’il a osé regarder dans ses souvenirs. WTF. J’ajouterai aussi que le film est extrêmement gore et que le sang gicle gaiement de partout, et que j’ai pas mal fangirlé sur Gilgamesh parce qu’il est beaucoup plus intéressant tel qu’il apparaît dans ce scénario. Ahem.

Techniquement, le film est vraiment joli. La plupart des combats sont bien animés, je pense notamment à celui du début contre Berserker, mais aussi le combat final avec Gilgamesh. Et ce brave Lancer a eu droit aux scènes les plus intéressantes (mais pas les mieux animées, en revanche). Au niveau des musiques, certaines m’ont donné l’impression d’être tirées de la série TV, mais globalement j’ai trouvé la bande-son plutôt réussie.

Pour le reste, difficile de parler de l’histoire en elle-même sans spoiler à mort, donc une petite balise s’impose (ça se base surtout sur ce que j’ai compris en regardant le film, alors j’espère qu’il n’y a pas trop d’erreurs) :

Cliquer ici pour lire le texte caché !

Le film commence donc exactement comme dans l’anime, jusqu’au passage dans l’école où Shirou se rend compte qu’il existe un autre Servant, Rider, contrôlée par Shinji. Rider meurt très rapidement tuée par Caster, qui est en fait la véritable menace, et absorbe l’énergie vitale des gens. Caster finit par enlever Saber et rompt son lien avec Shirou grâce à sa dague Rule Breaker, cependant Archer et Rin partent à sa suite. Mais Archer « trahit » Rin, et Caster utilise sa Rule Breaker sur lui ; Rin en profite pour fuir mais c’est à ce moment-là que se pointe Shirou, qui tente de se battre avec un malheureux sabre en bois mais qui se fait exploser en quelques secondes.

Rin et Shirou se rendent au château d’Illya, car Shirou se dit qu’elle pourra peut-être les aider à vaincre Caster. Mais en arrivant, ils découvrent que le Servant de la petite Illya, Berserker, est en train de se battre contre Gilgamesh, le nouveau Servant de Shinji (et je n’ai trop compris comment il est devenu son Master, hu). Berserker se fait littéralement massacrer sous le regard d’Illya, et Gilgamesh tue cette dernière en lui arrachant le cœur (scène vraiment très gore, avec un gros plan sur la main de Gilgamesh qui tient le cœur d’Illya qui bat encore D:).

fsnubw6

C’est alors que Lancer rejoint Rin et Shirou, tandis que Archer finit par tuer Caster et son Master, le professeur Souichirou Kuzuki, car il avait fait semblant de s’être allié à eux. Sauf que Rin et Shirou ne savent pas que dans le plan d’Archer, le fait que Caster ait utilisé la Rule Breaker sur lui l’aura défait de l’influence de Rin. Il peut ainsi plus facilement arriver à son but : tuer Shirou. C’est d’ailleurs ce qu’il essaye de faire lorsque Shirou délivre Saber…

S’ensuit un petit combat entre Archer et Shirou, où ce dernier a un aperçu du fameux pouvoir Unlimited Blade Works. Entre temps, Rin arrive à faire un contrat avec Saber, mais le combat ne tourne pas pour autant à son avantage. Archer s’en va en assommant Rin et se sert d’elle comme otage, tandis que Shirou repart avec Saber. Au passage, je note que la scène où Caster essaye d’avoir un contrôle total sur Saber était légèrement abusée au niveau du fan service. Pas besoin de faire autant gémir et rougir cette pauvre Saber, bon sang. Et puis cette pose… /o\

fsnubw7

Par la suite, Shirou se retrouve face à face avec Archer au château d’Illya (car c’est là que Rin est tenue en otage), et où il finit par comprendre que Archer n’est autre que lui mais dans le futur. Car visiblement Archer/Shirou s’est rendu compte que sauver tout le monde ne marchait pas toujours et qu’il fallait parfois faire des sacrifices, et il veut créer une sorte de paradoxe temporel en tuant Shirou. C’est alors que commence un combat entre Archer et Shirou ; combat qui s’annonçait épique mais qui finalement ne durera pas bien longtemps, et verra la défaite d’Archer.

Au passage, Rin est délivrée par Lancer, vu que pendant ce temps elle était ligotée à une chaise et que Shinji voulait lui faire des trucs pas très nets. Mais Lancer, sous ordre de son Master Kotomine, se retrouve obligé de se suicider (scène traumatisante), néanmoins il réussit au passage à tuer son Master par surprise (Lancer a quand même des scènes plutôt GAR dans ce film, le staff devait sûrement bien aimer ce personnage. Ou alors c’est pareil dans le visual novel ?). Par la suite, Gilgamesh métamorphose Shinji en espèce de blob rose géant grâce au cœur de la pauvre Illya et le transforme en une incarnation du Saint Graal (?). Tandis que Shirou décide de faire face seul à Gilgamesh, Rin essaye avec Saber de sauver Shinji et de détruire le Saint Graal. Shirou utilise contre Gilgamesh sa version de Unlimited Blade Works, mais à la fin c’est Archer qui réapparaît et sauve tout le monde.

Saber disparaît en souriant après avoir utilisé Excalibur pour vaincre le Saint Graal, puis Archer fait lui aussi un sourire (un peu niais) à Rin avant de disparaître lui aussi, et tout est bien qui finit bien pour tout le monde (ou pas).

Au final j’ai donc tout de même apprécié ce film, plus que la série TV de 2006, et ce grâce à son scénario beaucoup plus intéressant. Malgré sa durée je n’ai pas ressenti de grosses coupures au niveau du scénario : si certains événements ou explications ont été retirés, ça ne m’aura pas donné d’impression de charcutage ou de condensé comme dans certaines autres séries que je ne nommerai pas (*tousse*Umineko*tousse*), mis à part le tout début qui se déroule à la vitesse grand V.

Je reste un peu déçue au niveau de certains combats qui auraient pu être mieux, mais globalement j’ai été agréablement surprise, car je n’en attendais pas grand-chose. Il ne me reste plus qu’à me lancer une bonne fois pour toutes dans le visual novel, maintenant !

fsnubw8

 

23
Poster un Commentaire

avatar
23 Fils de discussion
0 Réponses aux fils
0 Personnes abonnées
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponses
15 Personnes ayant commenté
TemalomDeadshadowsRealhobbyExelenOrO Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Les plus récents Les plus anciens
Me notifier des
FFenril
Internaute

Je m’attendais aussi à un dragon en 3D, mais il n’y en a pas eu. En revanche, on a eu droit à la place à des DAUPHINS en 3D >> J’attendais ce film avec impatience. Maintenant encore plus. BWAHAHAHAHAHAHAHHAHAHAHA DES DAUPHINS \o/ Avec un peu de chance si Heaven’s Feel est adapté on aura des hamsters \o/

(Sinon tu me tues en disant que LE combat dure pas très longtemps, je crève d’envie de vor ça animé depuis des lustres)

kyouray
Internaute

RIN §
What else ?

Gemini
Internaute

Si Rin prend le premier rôle, cela perd tout de suite beaucoup d’intérêt pour moi…
Saber, reviens !!

neothoron
Internaute
neothoron

D’après ta description le film correspond à peu près à ce que j’en attendais – un film pas mal, « digne » de la route correspondante du VN, avec un accent sur l’action plutôt que sur les explications.

Merci Exelen.

NB: certains des trucs qui t’ont surprise/choquée (Shirou pas boulet, l’accent sur Lancer, les habits neufs de Saber) se retrouvent dans le VN tels quels.

@Ffenril: Tu te plains que LE combat ne dure pas très longtemps – mais dans le VN, le combat en question est extérieurement répétitif ; ce sont les pensées des deux combattants qui font l’intérêt de ce combat – quelque chose qui aurait été très difficile à traduire en film.

Inuki
Internaute

C’est normal en fait que Shirou ne soit pas un boulet pour la raison que tu cites (à savoir Saber en retrait). Et dis toi que dans Heaven’s Fell il a vraiment pas mal de moments de pure classe ^^.
Je te conseille de lire le résumé du dernier scénario si tu ne projette pas de faire le jeu dans l’immédiat.

En tout cas c’est très fidèle au VN et j’ai trop hâte de voir ce film.

X4713R
Internaute

Des dauphins? Je m’insurge, ça devait être des poissons de lumière! (FFenril > Pas de hamsters dans HF, juste Sakura qui suce.)

Le film s’arrête pile ou ton résumé s’achève? Pas d' »épilogue »?
(Ce serait cool d’avoir les 2 fins du jeu en scènes alternatives pour le DVD/BD.)

Cetais
Internaute
Cetais

J’ai hate qu’une équipe le Fansub pour que je puisse le regarder… Je sais ce que je vais regarder bientôt… J’espere que Heaven Feel sera adapté bientot… Le scénario parait épique!

Faust
Internaute
Faust

Ils ont autant forcé les effets de lumière que dans la série…

Tetho
Internaute

115min sans que ça donne l’impression d’être rushé ou de manquer quelque chose ? OK, maintenant ce film m’intéresse sérieusement.

neothoron > le film aurait été l’occasion d’avoir une mise en scène de qualité supérieur pour ce combat. Un grosse dose de fanserv bien jouissive quoi.

Ha question pour Excelen, quand Shirô récite son invocation de UBW, c’est en anglais ou en jap ?

Exelen
Internaute

FFenril > le fameux combat en question ne dure pas si longtemps que ça, mais il est quand même pas mal du tout. :) En tout cas ils ont surtout mis le paquet sur le tout dernier combat entre Shirou et Gilgamesh.

Inuki > ben du coup j’en ai profite pour lire le 3eme scénario, ça a l’air bien intéressant, en effet.

X4713R > en fait, après les crédits de fin, il y a une sorte de petit épilogue.

Tetho > Shirou récite l’invocation en anglais. :)

NiKi
Internaute

Putain et demain tu vas voir Haruhi. Pis y’a Eden. Et tous ces autres films qu’on va devoir attendre pour 2011 :<

neothoron
Internaute
neothoron

L’invocation de Shirou en anglais, est-ce mot pour mot la même que celle d’Archer ?

OrO
Internaute
OrO

Merci pour ce résumé sans trop de spoiler, ça m’a fait envie d’aller le voir et j(y suis allé. Vraiment satisfait du film, mais je reste néanmoins assez néophyte n’ayant vu que la série TV.

J’ai hâte qu’il sorte en BRay !

neothoron> Shirou ne dit que la première phrase pour l’invocation

Tetho
Internaute

arf, donc le UBW de Shirô en intégral et en anglais reste encore un rêve de fan -__-

Exelen > et le Nantoka movie 1st, tu comptes le voir ?

NiKi
Internaute

Cela va sans dire, on veut des feedbacks le plus rapidement possible. :3

OrO
Internaute
OrO

Exelen> J’ai lu rapidement les review sur yahoo japan, ceux qui ont lu les visual novel, sont certes pas très enthousiastes mais ne sont pas trop déçus non plus. Enfin bon c’est l’impression que j’ai eue.

Puis tout comme toi, j’étais un peu allergique à Shirou mais le film m’a reconcilié avec le personnage.

Tetho
Internaute

Ho t’as pas vu Nanoha ? Normal que tu piges pas la référence « Nantoka » alors ^^; Le film semble être un retelling à la Evangelion 1.0 (le talent et l’ambition au rabais, ça va de soi), donc ça devrait être suivable par celui qui n’a jamais rien vu de la franchise.

Pour Pretty Cure, si tu n’as jamais rien vu de la franchise, faire une rapide mise à niveau avec le 1er film All Stars Dx pourait être judicieux (et te fixer sur si oui ou non tu veux aller voir le 2nd ^^).