umineko

Si il y a bien une chose que je voulais absolument faire en retournant au Japon, c’est continuer ma visite de lieux réels qui ont servi de base à plusieurs séries. Et parmi les séries récentes, il y en a une dont je voulais  à tout prix visiter le lieu original : Umineko no Naku Koro ni.

J’en ai donc profité pour faire ça ce dernier week-end de janvier. Mais comme pas mal de sites internet ont fait déjà des tas de comparaisons avec des photos, je ne m’étendrai pas trop de ce côté-là ; d’autant plus que la plupart des comparaisons se basent sur le visual novel, donc je me focaliserai plutôt sur l’anime.

Je vais également en profiter pour présenter brièvement les différents lieux qui ont servi à la création de Rokkenjima, le huis clos de Umineko no Naku Koro ni. Car Rokkenjima est en fait inspiré de plusieurs endroits et non pas d’un seul, mais heureusement tous ces lieux se trouvent dans Tokyo et sa banlieue proche.

***

icon KYUU-FURUKAWA TEIEN ( 旧古河庭園 )

rokkenjima11

image30

C’est dans les jardins de Kyuu-Furukawa que l’on peut trouver une résidence de style occidental, et qui aura servi de base à l’aspect extérieur de la maison d’hôtes dans la série.

A l’origine, cette résidence construite sur une petite colline appartenait à Mutsu Munemitsu, un diplomate de la fin du XIXème siècle, puis devint la propriété de la famille Furukawa. Elle est entourée d’un jardin occidental (le fameux jardin de roses) mais aussi d’un jardin japonais, comprenant un étang dont la forme représente l’idéogramme du mot « coeur », kokoro (心).

furukawa1

Le style de ce bâtiment est en fait inspiré de celui utilisé pour les bâtisses appartenant à l’aristocratie anglaise. Il est malheureusement impossible de visiter l’intérieur du bâtiment sans rendez-vous : il faut impérativement faire une demande écrite auprès du Musée d’Art de Otani pour obtenir une permission.

furukawa-siestas

furukawa2

Le jardin est ouvert toute l’année (sauf pour le Nouvel An), et l’admission coûte 150 yens, ce qui n’est pas grand chose. Et il y a même des brochures en français à l’entrée. Y accéder n’est pas très difficile : il se situe à dix minutes environ à pied de la station Komagome (sur la ligne Yamanote), et il est indiqué un peu partout sur des panneaux tout le long de la route qui y mène.

image38

Pour finir, on doit le design du Jardin des Roses au britannique Josiah Condor, considéré comme le père de l’architecture moderne au Japon. Le jardin ne fleurit que deux fois par an : en octobre et en mai. J’ai quand même pu voir une seule rose éclose, du coup j’ai immortalisé ce moment en la prenant en photo. J’espère que ce n’était pas une rose en plastique pour faire style… :x
A noter que la majorité des roses sont nommées d’après des personnalités du monde entier (j’ai même pu y voir une rose Catherine Deneuve et Victor Hugo).

rosegarden

***

icon KYUU-MAEDA KOUSHAKU TEI ( 旧前田侯爵低 )

maeda1

maeda2

Deuxième lieu important pour Umineko no Naku Koro ni (et puis c’est quand même là qu’est censé se trouver le fameux tableau de Beatrice !), ce bâtiment se trouve dans le parc de Komaba, à quelques minutes à pied de Todai, la prestigieuse université de Tokyo.

Le parc est gratuit, et visiter cette résidence l’est également : en contrepartie, la plupart des pièces sont vides et totalement dépourvues de mobilier. Dommage. Ca n’est reste pas moins un joli bâtiment, mais pour lequel on en a vite fait le tour, certains endroits étant interdits au public.

corr

image601

Et puis il y a même la fameuse poignée de porte ensanglantée, celle où Natsuhi avait accroché le porte-bonheur en forme de scorpion, si je ne me trompe pas…

Mais ce qui m’aura le plus surprise, et que j’ai failli rater lors de ma visite car la pièce se trouvait tout à droite de l’entrée du bâtiment près des toilettes pour hommes, c’est cette pièce avec deux chaises, reprise dans le générique de fin. Je ne m’y attendais absolument pas, et sur le coup je me suis dit « WTF ? ».

ending1

ending2

***

icon Les autres lieux

Voilà donc ce que j’ai pu visiter concernant Umineko no Naku Koro ni, et qui sont tout de même les deux bâtiments principaux. Il y en a un troisième, mais qui se trouve Yokohama, et qui a servi de modèle pour l’intérieur de la maison d’hôtes : Bluff 18 Bakan (oui, c’est son nom), situé dans le «jardin italien» de Yamate. D’ailleurs, pour des comparaisons avec le Visual Novel, c’est sur ce site ou encore sur celui-là. De mon côté je n’ai pas pu y aller par manque de temps, étant donné que c’est assez éloigné des deux autres lieux.

Et voilà pour cette petite visite des lieux réels qui ont servi d’inspiration pour Umineko, et ma foi ça m’aura permis de visiter quelques coins de Tokyo que je ne connaissais pas. Mais en terme de pèlerinage de lieux d’anime, rien ne remplacera le magnifique village de Shirakawa-go / Hinamizawa (dommage qu’il soit si loin). Reste à voir ce que je visiterai pour la prochaine fois, peut-être que je retournerai faire un petit tour au sanctuaire de Lucky Star, voir ce qu’il est advenu du coin…

Et puis sinon j’ai uploadé toutes mes photos de « Rokkenjima » dans cet album.

***

icon Bonus~

image74

Je ne suis pas non plus spécialement une grosse fangirl de Umineko no Naku Koro ni (et je n’ai fini que le premier Sound Novel :x), mais tant qu’à faire un pèlerinage a Rokkenjima, autant y aller jusqu’au bout. Avec un petit goodies approprié acheté le même jour (toujours en provenance de la boutique Animate).

Et à noter que le 4 février sortira un nouveau goodie Umineko, les lingots d’or avec des pièces en chocolat à l’intérieur. Le tout sponsorisé par Beatrice. Why, Japan, why ?

image77

17
Poster un Commentaire

avatar
17 Fils de discussion
0 Réponses aux fils
0 Personnes abonnées
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponses
17 Personnes ayant commenté
L'HikikomoriAmoZettaiRyouikiWalinaOyashiro Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Les plus récents Les plus anciens
Me notifier des
Katua
Internaute

C’est marrant pour la pièce avec les chaises qu’on voit dans l’ending, je l’avais aussi vue dans un clip bien insipide et j’avais poussé un gros WTF également… Ca doit être assez connu pour que ça soit repris de la sorte !

Pour l’unique rose éclose, je crois que ça mérite clairement un : « MARIA NO BARAAAA UUUUU-uuuuu !! »

NiKi
Internaute

J’ai toujours révé de bouffer béatrice, ça tombe bien

Kawaii-chan
Internaute

Merci pour cette fort sympathique visite :)
Sinon oui, un gros WTF aussi pour la pièce où se trouve les deux chaises de l’ending xD

A quand un article sur la ville qui a inspiré le village d’Okami Kakushi ? :p ( elle existe même ? :o ) < Et comme ça, je n’ai jamais assez ? XD

Gemini
Internaute

Décidément, c’est la semaine des coïncidences, puisque je viens de terminer l’anime ^^’
A ce propos, je déconseille de le voir à ceux qui ne comptent pas essayer le sound novel (ou qui ne l’ont pas encore essayé). Sinon, vous risquez de finir comme moi : déçu par la quasi-absence de fin :(

Nog
Internaute
Nog

Tiens, je viens de m’en rendre compte:
Le manoir du parc Kyuu-Furukawa et sa roseraie ne sont’ils pas apparus dans un épisode filler récent de l’anime Detective Conan ?

Ju2c0c0
Internaute
Ju2c0c0

Et tu n’as pas senti de présence quelconque? :D

Leonia
Internaute

Je ne connais pas l’anime car je ne l’ai pas encore vu à ce jour. Mais les photos parlent d’elles-même et c’est assez impressionnant de voire à quel point ces demeures ont véritablement été reprises dans l’anime. Mention spéciale à la pièce avec les deux chaises !

Emilio
Internaute

Tu deviendras une grosse fangirl d’Umineko quand tu auras touché à la suite !
Dommage que tu n’aies pas marqué la rose avec un emballage plastique, ça t’aurais peut-être permis de faire de nouvelles rencontres quand tu essayeras de retrouver la rose marquée xD

vinhnyu
Internaute

Tu n’as pas eu peur de ne pas pouvoir revenir vivante de l’île? ( >V<)o

Rubicante
Internaute
Rubicante

Merci pour ces magnifiques photos ! C’est vraiment intéressant de voir avec quel souci du détail chaque lieu a été reproduit dans l’anime.
Pour la pièce des deux chaises on dirait presque qu’elles ont été disposées de cette façon en hommage à la série, même si j’imagine que c’était comme ça bien avant ; je suppose qu’il ne doit pas y avoir encore de « pub » pour Umineko dans ces lieux.

Tout ça m’a redonné envie de regarder l’anime tiens :D

Rukawa
Internaute

han Mariem mate des fansubs !
*choqué*

Oyashiro
Internaute

Après Hinamizawa, Rokkenjima, je dois dire que j’ai vraiment envie de visiter ses lieux, non seulement pas fanboyisme, mais aussi parce que l’architecture des lieux m’intéresse (enfin principalement pour Rokkenjima).

Merci pour la petite visite guidée en tout cas =).

Walina
Internaute

Très sympa cette visite, je ne m’y attendais ce fut une belle surprise, merci.

ZettaiRyouiki
Internaute

Je rage, comme j’ai jamais ragé de ma vie. Mais il est obvious que j’irai une fois dans ma vie.

Amo
Internaute

OH DESIRE.

(les photos ont la putain de classe § Ca donne envie d’y aller jeter un oeil.)

L'Hikikomori
Internaute

Impressionnant cette comparaison entre réalité et animation ! L’animation est comme d’habitude bien embellie ^^
J’ai aussi vu un « reportage » dans lequel ils expliquaient le phénomène inverse. Les personnes reconstituaient l’univers d’un manga à travers les décors, que ce soit chez eux ou pour des lieux publics.