Mabodofu - Angel Beats

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas écrit de billet consacré à la nourriture que l’on peut voir dans l’animation japonaise, alors je vais y remédier en parlant d’un plat que j’aime bien et qui a été quelque peu « popularisé » par l’anime Angel Beats : le mabodofu (麻婆豆腐 / まーぼーどうふ).

Le mabodofu est, comme un certain nombre de plats japonais, d’origine chinoise, et plus précisément de la région du Sichuan : le mápó dòufu. Il s’agit en fait d’un mélange de morceaux de tofu dans une sauce épicée, accompagné de  morceaux de viande (bœuf ou porc).

Angel Beats - Mabodofu

Le Sichuan est réputé pour sa cuisine au goût très épicé, et le mabodofu n’y échappe pas. Dans Angel Beats, il est même question d’une version extrêmement épicée, mais que le personnage de Tenshi apprécie énormément.

Le mabodofu disponible au Japon est cependant cuisiné d’une façon un peu différente, notamment sans poivre de Sichuan, ce qui lui donne un goût nettement moins piquant et relevé. Il existe de plus beaucoup de variantes de ce plat, y compris sans viande, et qui peut se manger accompagné de riz.

Ce qui m’avait surprise la première fois que j’avais mangé du mabodofu, ce n’est pas tellement son goût, mais sa texture bien grasse : ça baigne vraiment dans l’huile de sésame. Le véritable mabodofu est quant à lui vraiment très piquant, au point de ne plus pouvoir sentir le goût des autres aliments pour les personnes peu habituées à manger épicé. Un peu comme une anesthésie de la bouche. :’)

Mapo Dofu

Le mabodofu cuisiné en Occident est cependant encore moins épicé que la version japonaise, qui est déjà bien « soft » par rapport à l’original… à moins de trouver un restaurant chinois spécialisé dans la cuisine du Sichuan.

Le mabodofu  n’est pas très compliqué à cuisiner, et est même à l’origine un plat relativement économique. Il est de plus assez simple de trouver des préparations déjà toutes faites dans les magasins spécialisés dans les produits d’Asie.

En revanche, je conseillerais d’éviter le mabodofu vendu dans les combini au Japon. C’est plus gras que l’original, le goût n’est pas terrible et la texture n’est pas très ragoûtante non plus (non, ce n’est pas du vomi) :

Mabodofu - combini

Et pour finir : où manger du véritable mabodofu bien piquant ? Si on peut en trouver plus ou moins facilement au Japon et certains restaurants de Yokohama, en Europe cela relève un peu du casse-tête. Il existe cependant à Paris plusieurs restaurants chinois spécialisés dans la cuisine du Sichuan qui proposent ce plat ; après, je ne sais pas trop ce qu’ils valent…

En tout cas, le mabodofu reste un bon petit plat que je conseillerais aux amateurs de cuisine épicée !

Mapo Dofu - Tenshi

Source des fanarts : 麻婆豆腐が食べたい病 et 麻婆豆腐 (Pixiv)

28 commentaires

  1. Avatar

    Ahah, ma mère en fait de temps en temps, le sien ressemble beaucoup à ta 6ème image de ce billet (hors première illustration). Cependant notre version n’a pas l’air de baigner autant dans l’huile de sésame comme tu le décris, enfin c’est sûrement parce que ma mère évite de cuisiner trop gras parfois, mais ça n’en reste pas moins très bon :3

    Sinon clair que ça n’est pas pour tout le monde, déjà que j’en trouve certains parfois épicés, je n’ose imaginer pour les palais non habitués :P

  2. Avatar

    Je suis plutôt fan de tout ce qui est cuisine épicée, c’est pourquoi je suis vraiment intrigué par ce plat, par contre le côté baigne dans l’huile me fait un peut peur, si il en ressort un plat trop gras ça risque de ne pas trop me plaire.

    Faudrait que je vois les restos sur Paris qui en proposent.

  3. Avatar

    Uuuh… Effectivement le côté « baigne dans l’huile » est peu ragoutant et cela ne me donne pas trop envie de m’approcher de ce petit plat… Après une cuisine épicée est toujours agréable et donc ce serait avec plaisir que j’en goûterais un vrai ! Parce que bon c’est pas que la photo de celui acheté en combini me fait peur mais…. Bref !

  4. Avatar

    A peine de retour au Japon et déjà un super article excelen, tu ne chômes pas.
    J’allais dire que ce qui serait cool et quand même rigolo si tu t’essayais aux recettes que tu présentes en nous montrant le résultat en image, plus facile à dire qu’à faire évidemment.

  5. Exelen

    Zratul > ah la chance, alors j’espère que tu as au moins appris la recette auprès de ta mère. :) Sinon pour l’huile de sésame, ca dépend, visiblement dans certaines recettes sur le net il y en a qui n’en utilise pas beaucoup.

  6. Avatar

    Personnellement j’ai aussi découvert ce plat en regardant angel beats,j’avoue que j’aimerai bien essayer mais en voyant la tête qu’Otanashi nous fait,après la première bouché,je suis un peu découragée….

  7. Avatar

    Le côté épicé donne pas mal envie, bon par contre comme j’habite en province je risque de devoir le faire moi même… Tu en a déjà fait? Un conseil peut-être? =D

  8. Avatar

    Sinon protip car c’est pas explicite dans les photos et images :

    avec du riz c’est excellent, ça sert un peu de sauce bien musclée (et comme y a souvent de la viande dedans aussi, ça donne un truc complet) mais le riz permet d’atténuer un peu la violence du piquant.

  9. Avatar
    Incognita & Incognito Répondre

    Aaaaah!! Génial, un post-bouffe! :3
    Ben voilà ça donne faim, vais manger!

  10. Avatar

    Je plussoie le confrere zrat, le riz (ou le pain ca marche tres bien aussi) ca permet de mieux supporter les epices.
    La premiere fois que j’en avais mange quand j’avais 6 ans j’avais limite pleure parce que c’etait trop epice pour mes papilles a l’epoque, cela dit depuis quand maman ou mes tantes en font je demande si elles peuvent faire plus epices les prochaines fois :p

    Sinon oui ca a l’air de baigner dans de l’huile mais cela dit faut juste voir quelles sont les proportions d’huiles presentes dans la sauce, ca varie enormement selon les recettes donc faut pas avoir trop peur :3

  11. Exelen

    nyo > oui, le riz atténue quand meme pas mal le gout épicé. D’ailleurs j’avais vu à la TV japonaise que boire un verre de lait après avoir mangé quelque chose de très épicé permet également d’atténuer cette sensation de piquant.

  12. Avatar

    Hum, personnellement je ne suis pas une adepte de l’épicé mais c’est plus le genre de mon copain. Il a surement du en manger lors de son séjour, faudra que je lui demande ^^ En tout cas, merci pour la découverte ^^

  13. Avatar

    Bah voilà il est même pas 10H et çà m’a ouvert l’apétit ^o^
    J’essayerai de chercher si on en trouve facilement sur Paris ^^

  14. Avatar

    Je ne connaissais pas ce plat et je suis une adepte de tout ce qui est épicé, avec modération quand même.
    Je pense que je vais m’y mettre, pour peu que je trouve les ingrédients, mais du tofu et du bœuf ou du porc, je ne devrais pas avoir de souci.
    Par contre, je ferais bien ça avec un tout petit peu de riz et de légumes verts, genre haricots verts, haricots coco… histoire d’avoir un peu de légumes dans le plat ! :)
    Ça m’a donné envie tout ça. :)

  15. Avatar

    oui le lait aténu le piquant et c’est valable aussi pour les piments! ^^
    par contre ca me donne vraiment envie d’en manger (je ne suis pas trop viande mas le porc encor ca passe).
    trés beau billet comme a votre habitude!

  16. Avatar

    Bon moi j’habite en Chine donc je peux en manger quand je veux.
    Mais bon dans la cuisine chinoise le meilleur ca reste quand meme la cuisine cantonaise

  17. Avatar

    Chūka Ichiban!…. Je regardais ca a la tele quand j’etais gamin en tout cas ca donne drolement envie de manger

  18. Avatar

    Haha, la grosse coïncidence !
    Je viens tout juste d’en manger au dîner (il y a 1 heure)! \o/
    Comme Zratul, ma mère le cuisine comme dans la 6ème image. D’habitude, elle met de la viande (coupée en petits morceaux), mais aujourd’hui j’ai eu droit à des crevettes :3

    Sinon, concernant le côté « baigne dans l’huile », je plussoie Nyo. La sauce donne cette impression là, mais au final il ne faut pas avoir peur. Personnellement, j’ai tendance à verser de la sauce sur le riz pour lui donner du goût. :)

    Et pour le côté épicé, ça va paraître bête mais tout est question de quantité de piment. Pour la petite histoire, je préfère laisser les bouts de piment dans la sauce, c’est moins risqué ^^

  19. Avatar

    Normalement, ce n’est pas le piment qui fait le piquant, mais plutôt les graines que l’on y trouve à l’intérieur.
    De mon côté je ne me suis jamais vraiment risquée à ce genre de chose, mais on m’a rapporté un pot de « sauce qui pique » de Réunion, faite justement à base de piments… avec pas mal de graines blanches dedans. Ça arrache. °x° »

  20. Avatar

    Sur le « parc d’entreprises » où je travaille, il y a une entreprise Chinoise. Et comme les gens de cette société ne venaient pas manger au restaurant d’entreprise, ils ont fait venir une cuisinière du Sichuan, justement, rien que pour eux! Je vais tenter de lui demander de nous préparer un mabodofu :)).
    Mais même si je supporte plutôt mieux que la moyenne les épices, c’est vrai que ça a quand même tendance à « casser » le gout des aliments. A réserver alors pour des morceaux de viandes de piètre qualité je pense.

  21. Avatar

    J’ai du mapodofu à la demande chez moi, mais en général mon père le fait pas très épicé, dommage pour les sensations fortes =\
    Sinon c’est le genre de plat qui te fait manger deux fois plus de riz (et oui les épices ça ouvre l’appétit parait-il) !

  22. Avatar
    POIVRE DE KAMPOT Répondre

    Moi aussi j’utilise le poivre de Sichuan mais uniquement pour mes recettes sucrées, il s’incorpore à merveille. Par contre comme poivre de cuisine j’ai définitivement adopté le poivre de Kampot noir, il est très parfumé et n’a rien à voir avec les poivres du commerce.
    Si vous ne connaissez pas tapez POIVRE DE KAMPOT sur google.fr

  23. Avatar

    Ben voilà maintenant je veux goûter… bon alors si je me débrouille bien le prochain avion est à … je file ^^

  24. Pingback : Shinagawa under the Station | Le Chapelier Fou

  25. Pingback : Shinagawa under the Station | Le Chapelier Fou

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.