C’est ce dimanche apres-midi que s’est tenue une séance de dédicaces avec Range Murata, dans la boutique Monozoku du centre commercial Parco, à Shibuya.

Car c’est uniquement du 27 mai au 6 juin que la boutique Monozoku vendait des goodies dediés aux oeuvres de Murata, pour fêter entre autre la sortie du livre d’illustrations PRISMTONE dans quelques jours, et le blu-ray de Blue Submarine No.6 en août prochain.

***

J’avoue que c’est un peu par hasard que j’avais entendu parler de cette séance de dédicaces : j’étais allée il y a quelques jours sur le site web du centre commercial Parco, car cette fameuse boutique Monozoku propose régulièrement des goodies inédits pendant une période limitée… et c’est là que j’ai vu que ce dimanche, Range Murata serait présent. Inutile de préciser que je n’ai donc pas hésité à y aller, même si je ne suis pas non plus spécialement une grosse fan : j’aime beaucoup ses illustrations, et des titres où il a travaillé dessus je n’ai regardé que Blue SubmarineNo.6 et Shangri-La (non, je n’ai pas encore regardé Last Exile – ne me jetez pas des cailloux).

En ce moment, en plus des goodies de Murata, ils vendaient également des goodies tirés de Higashi no Eden, Creamy Mami, et de quelques autres anime comme The Tatami Galaxy. Leur prochain événement sera dédié au site d’illustrations Pixiv, avec là encore des goodies inédits, et ce en parallèle au Pixiv Festa qui se déroulera la semaine prochaine à Harajuku.

***

Quelques photos de la boutique (source) :

Pour en revenir a la séance de dédicaces, elle était donc limitée à 100 personnes. En fait, pour avoir droit à un ticket, il fallait acheter  pour plus de 3000 yens de goodies (environ 26 euros).

Comme d’habitude avec ce genre d’événement, je pensais que j’allais arriver trop tard, et bien en fait non : même en n’obtenant le ticket que le 2 juin (alors qu’il était possible d’en avoir dès le 27 mai), je n’étais que numéro 75. A vrai dire, il n’y a pas vraiment eu de pub à propos de cet événement, et même quelques sites (comme Pixiv News) ne l’ont annoncé que vers le 4 juin. A croire que Murata n’a pas l’air d’attirer les foules, ce qui est dommage (*troll*son style est peut-être pas assez moe*troll*), mais d’un autre côté c’est tant mieux pour ceux qui veulent réellement en profiter.

Le précieux sésame donnant accès aux dédicaces

Impressions personnelles sur cet événement et son déroulement :

C’était d’autant plus une première pour ma part, car je n’avais jamais participé à un « sign event » au Japon, et j’ignorais donc complètement comment cela se déroulait. Les dédicaces commençaient donc à 15h, mais il fallait se présenter au moins à 14h30 : à partir de là, les 20 premières personnes pouvaient commencer à s’aligner, et les 80 suivantes devaient attendre en faisant la queue dans les escaliers.

L’avantage est que la queue avançait finalement vite, ce qui fait qu’au bout d’une demi-heure d’attente j’ai enfin pu avoir droit à mon tour à une dédicace. Mais juste avant, des personnes du staff nous prêtent un stylo où ils nous demandent d’écrire notre nom et prénom au dos du ticket : c’est pour faciliter la tâche de Murata au moment de la dédicace. Arrivée face à ce dernier, son assistant à sa gauche demande si j’ai une question à poser. Comme j’ignorais que l’on avait la possibilité de parler à Murata, je n’avais bien entendu aucune idée de ce que je pouvais dire ; au final j’ai juste demandé si il avait l’intention de retourner à des conventions à l’étranger, et sa réponse fut « pas dans l’immédiat ». Mais il sera vraisemblablement présent lors du prochain Comiket à Tokyo.

En tout cas il a eu bien du mal à écrire mon prénom, et il m’a demandé si j’etais française, à cause de ce dernier ; puis il a ajouté qu’il gardait un bon souvenir de son dernier passage dans une convention en France (qui était l’édition 2008 de l’Epitanime, si je ne me trompe pas ?).

La dédicace ! =3

Au final, la dédicace était en fait une illustration déjà imprimée sur un shikishi, avec seulement la signature de Murata, la date, et le nom de la personne à qui cela est dédié. Si on veut un dessin original, à mon avis il vaut mieux aller aux séances de dédicace en occident ; je crois même que le fait de faire dédicacer un artbook, un manga ou n’importe quel autre bouquin ne se fait pas trop au Japon, et c’est un peu dommage. En revanche je trouve que c’est une bonne idée que chaque personne puisse avoir le temps de poser des questions ! Mais dommage que prendre des photos était interdit…

***

Pour finir, voici un petit aperçu des différents goodies que j’ai achetés – des cartes postales, un store de Last Exile, et le volume 10 de Robot (à côté de la dédicace, plus haut). Je me suis un peu lâchée car il est normalement difficile de trouver des goodies de Murata, y compris au Japon :

29
Poster un Commentaire

avatar
29 Fils de commentaires / Comment threads
0 Réponses aux fils / Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réponses
Fil avec le plus de réactions
21 Nombre de personnes à avoir réagi
L’Antre de la Fangirl » Exposition « osamu moet moso » : du Tezuka version moeEacildarukoBoboBababaloo Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récents plus anciens
Me notifier des
trackback

[…] This post was mentioned on Twitter by Vinhnyu, エクセレン. エクセレン said: Nouveau billet spécial Murata, of course : http://www.fangirl.eu/2010/06/06/du-range-murata-en-veux-tu-en-voila/ […]

vinhnyu
Invité

« L’avantage est que la queue avait finalement vite. » > « allait » au lieu d’ « avait » non?

Son artbook PRISMTONE sort dans deux semaines, je crois? Il va falloir prendre son mal en patience!

Au final, combien ça t’a coûté en tout? :>

Asmoghien
Invité
Asmoghien

Le style de Murata a ce je ne sais quoi qui le rend vraiment unique et agréable à regarder. Last exile ne m’avait pas trop marqué à l’époque par contre. Beau butin.

Rukawa
Invité

ah, je pensais que tu t’appelais Marie tout court.

Sirius
Invité

Un peu comme Asmoghien, j’aime beaucoup son style mais alors aucune des œuvres pour lesquelles il a bossé ne m’a enthousiasmé. Faudrait que je voie ce qu’il a fait dans Robot. N’empêche, beaux goodies.

NiKi
Invité

 » (qui était l’édition 2008 de l’Epitanime, si je ne me trompe pas ?).  »

J’aime bien la nana qui dit ça alors qu’elle disait sur twitter « vais pouvoir rattraper le fait de l’avoir manqué à la tanime 2k8 ».

Sinon jpensais que c’était Mariem a cause de ton MAL moi.

Jevanni
Invité

Soyons clair, en tant qu’énorme fan de Murata, je te déteste mais je t’aime à la fois.

Rukawa
Invité

@Mariem : je me rappelle de ton rébus sur ublog, yavait pas le kanji de Ai !
Murata est aussi allé au salon du livre, l’année derniere je crois.

nyo
Invité

Ah la vache ca c’est de la boutique sympa *jaloux* :<
(Bon si ca finit encore en spam je change de pseudo ou je sais pas xD)

hiroki t
Invité
hiroki t

ouah ! une dedicace (enfin, presque…) c’est geniale ! moi qui cherche desesperement a avoir une dedicace d’un dessinateur japonais ! je trouve que c’est deja bien d’avoir une signature !

hiroki t
Invité
hiroki t

exelen > c’est le même apartement que vous avez habiter lors de votre derniére visite au japon ? certes dans beaucoup d’apartement il y as du tatami (du vrais! >0<), mais les motifs sur les bordures me disent quelque chose …

Tetho
Invité

(c’est plus taupe secret ton prénom ?)

>A croire que Murata n’a pas l’air d’attirer les foules, ce qui est dommage
Dédicace à Album Bercy y a 18 mois : 8 personnes en 2H. J’avais mal pour lui :(

>je crois même que le fait de faire dédicacer un artbook, un
>manga ou n’importe quel autre bouquin ne se fait pas trop au
>Japon
J’ai jamais participé à une séance de dédi au Japon, mais vu ce qui passe sur Mandarake et Yahoo, probablement pas. Comme chez nous avec les artistes BD ça doit dépendre des conditions (dessins, sign seulement, sign sur ex-libris…).

Et t’as pas craqué pour du Creamy Mami au passage ? Tu me déçois Batgirl !

Zellas
Invité
Zellas

Aha tu t’es devoilee !!
Bon en tout cas joli butin…
Par contre t’es sure que tu es allee au Japon pour travailler ?

hiroki t
Invité
hiroki t

ca me disait bien quelque chose ! »ding ding ding ! victory ! »

Inuki
Invité

Son style de dessin est facilement reconnaissable et réussi en tout cas. J’ai juste vu Last Exile parmi ces oeuvres cependant.
L’origine de ton pseudo Mariem enfin révélée ^^. Bon c’était évident pour Marie celà-dit :).

The Drig Overmind
Invité

w00t! Le store Last Exile est juste trop beau!

« non, je n’ai pas encore regardé Last Exile – ne me jetez pas des cailloux »
/me jette des cailloux! è_é

« A croire que Murata n’a pas l’air d’attirer les foules, ce qui est dommage (*troll*son style est peut-être pas assez moe*troll*) »
Si, justement, son univers graphique est plutôt beau, mignon, moe (et avec des gars qui ont la classe); mais il ne dessine pas assez de petites culottes (blanches à rayures bleues) pour … (comment tourner ma phrase pour que ça ne soit pas vulgaire …) faire que la PASSION des otakus solitaires « se dresse » face aux dessins de ses héroïnes manifestement mineures …

Kalahan
Invité

De biens jolis goods d’acheter o_O
C’est vrai qu’en France, côté dédicace on est plus avantagé que les japonais ^^