Après avoir eu les honneurs du Festival International du Film de Berlin en février dernier, c’est enfin depuis ce week-end qu’a commencé la diffusion dans les salles japonaises de Uchuu Show e Youkoso / Welcome to the Space Show. Un film que j’attendais au tournant, car il y a tout de même derrière le réalisateur du très sympathique Kamichu!.

Pour l’occasion, plusieurs événements avaient été mis en place, et je me suis contentée de la séance spéciale qui s’est tenue au Cinema Libre d’Ikebukuro et où étaient invités Koji Masunari (le réalisateur) et les seiyuu principaux : Tomoyo Kurosawa, Honoka Ikezuki, Takuto Yoshinaga, Shoutarou Uzawa, Tamaki Matsumoto et Keiji Fujiwara. Les cinq premiers sont en fait des enfants qui ne sont pas spécialement connus dans le monde du doublage, mise à part Tamaki qui avait également prêté sa voix au personnage de Tian Zi dans Code Geass R2.

Des seiyuu présents, seul Keiji Fujiwara est le plus connu. C’est lui qui prête sa voix dans le film à Pochi, l’extra-terrestre canin ; il a par ailleurs doublé plusieurs personnages très variés dans le monde de l’animation japonaise : Ladd Russo de Baccano!, Hugues Maes dans Fullmetal Alchemist, Ali dans Gundam 00, Hiroshi Nohara dans Crayon Shin-chan, Axel du jeu vidéo Kingdom Hearts 2… tout ça c’est lui. C’est en tout cas avec beaucoup d’humour qu’il a expliqué ce qu’il pensait de son rôle et du film, lorsque chacun a dû se présenter.

uchuu02

Chacun des invités a en effet présenté son rôle et donné son petit avis sur le film. Le plus intéressant a été lorsque Koji Masunari a expliqué que son film pouvait être apprécié à la fois par les enfants et les adultes, mais qu’il voulait faire en sorte que ces derniers puissent se rappeler leur enfance en le regardant, et évoquer un sentiment de nostalgie. Il a ensuite ajouté avoir réalisé son film dans le but d’apporter un peu de bonne humeur et d’émerveiller, et que si les spectateurs sortent de la salle avec un sourire sur le visage, il aura réussi à transmettre le message de son film.

Alors, pari réussi ?

uchuu03
Un morceau de la pellicule du film, offert à ceux qui étaient venus assister à la séance spéciale avec les invités.

L’histoire de Uchuu Show e Youkoso commence dans un Japon rural, en été, dans une sorte de camp de vacances géré uniquement par un groupe d’enfants. Visiblement rongés par l’ennui, ils décident de partir à la recherche du lapin de la petite Amane, que sa grande sœur a malencontreusement laissé s’échapper en voulant le promener dans la forêt. Mais les enfants tombent sur de mystérieux cercles dans un champ : près de là ils trouvent un chien blessé, qui s’avère être en fait un extra-terrestre nommé Pochi.

Pour les remercier de l’avoir aidé en pansant ses blessures, Pochi les emmène tous sur la Lune ; ou plutôt, sur la face cachée de la Lune, où se trouve une véritable ville peuplée d’aliens. Après avoir obtenu leur passeport, qui est une sorte de bijou qui sert également de traducteur instantané, les enfants apprennent qu’ils ne peuvent pas rentrer chez eux pour le moment. La faute en revient à Pochi qui a fait un reportage sur la Terre et qui est victime de son succès, tout le monde voulant maintenant s’y rendre. Le seul moyen restant pour rentrer est de réserver une place dans un train spécial (une sorte de mélange entre le Nekobus de Totoro et le  Galaxy Express 999 !), ce qui coûte malheureusement très cher.

Les enfants se mettent donc à la recherche d’un petit boulot pour se payer leur voyage ; en même temps ils découvrent ce monde si étrange, peuplé d’aliens très différents les uns des autres et venant des quatre coins de la galaxie, mais aussi son programme télévisé le plus regardé dans tout l’univers : le Space Show. Malheureusement, les enfants apprennent à leur dépend que l’un des aliments qu’ils ont transporté avec eux depuis la Terre, le wasabi, est un peu l’équivalent de la drogue pour les extra-terrestres, ce qui va leur attirer bien des ennuis… S’ensuivra alors un tas de mésaventures pour nos jeunes héros, qui voyageront même de planètes en planètes.

uchuu08

Visuellement, le film est très beau, mais ce qui frappe surtout c’est sa créativité. Les différentes créatures rappellent les divinités de Kamichu!, mais l’ambiance est un peu teintée de quelque chose de très « Miyazakien » (notamment la relation entre les deux sœurs, véritable parallèle avec celle de Mei et Satsuki dans Tonari no Totoro), le tout doté d’un petit soupçon de folie, rappelant un peu certains passages schizophrènes de l’anime Kaiba.

Mais j’ai malgré tout été assez déçue par ce film. L’une des raisons est qu’il est beaucoup trop long : presque 2h20, et cela se ressent énormément, surtout lors de la seconde moitié. En fait, le film aurait pu largement être amputé d’une bonne trentaine de minutes, ne serait-ce qu’au niveau de la relation soi-disant complexe entre les deux sœurs, qui ne sert finalement à pas grand chose dans ce film vu que cela n’a pas trop le temps d’être développé.

Les trente premières minutes restent indubitablement les meilleures du film, et j’ai globalement adoré la toute première heure, intéressante à suivre et vraiment magique, surtout au niveau de la découverte de cet univers étrange. Mais la seconde moitié traîne vraiment en longueur et a un peu les fesses entre deux chaises, hésitant entre l’aspect « contemplation et découverte du monde », et l’aspect « action ». Mais surtout, pourquoi avoir introduit un semblant de scénario sérieux dans cet univers, qui ne sera d’ailleurs que survolé, et ne servant plus à donner aux spectateurs un équivalent de « combat final » qu’autre chose ? C’est assez dommage.

uchuu06

Le film n’est pas très original, que ce soit au niveau des personnages principaux humains assez fades que de l’histoire, bourrée de clichés mais néanmoins efficace. Seul l’aspect visuel est réellement le point intéressant, que ce soit les extra-terrestres ou encore les paysages, mais aussi certaines scènes d’animation : je retiendrai surtout la présentation télévisée du Space Show qui donne l’impression d’être sous LSD, et le combat final. Dommage que cet aspect visuel soit moins marqué dans la deuxième partie du film, mis à part donc pour la séquence finale, et c’est peut-être ça qui m’aura donné l’impression d’avoir trouvé le film terriblement ennuyeux. Le scénario donne également la sensation de vouloir toucher à tout et de  vouloir développer les relations entre les nombreux personnages, alors qu’il n’en a pas vraiment le temps.

Uchuu Show e Youkoso reste donc un spectacle visuel des plus intéressants mais qui ne plaira pas à tout le monde, et avec un début beaucoup plus intéressant et prometteur que le reste. Je ne suis malheureusement pas la seule à m’être ennuyée devant, car en sortant de la salle de cinéma j’ai pu entendre quelques bribes d’avis des spectateurs japonais, et la plupart se plaignaient de la longueur du film et de l’ennui qu’il générait malgré ses côtés intéressants. Mais il y en a qui ont aimé, dont une personne qui a dit que ça lui rappelait Doraemon… Ce qui, dans un sens, n’est pas faux.

Espérons tout de même que dans l’ensemble le film attirera assez de spectateurs, car il est franchement bien loin d’être mauvais, bien au contraire.

uchuu01

 

8
Poster un Commentaire

avatar
8 Fils de commentaires / Comment threads
0 Réponses aux fils / Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réponses
Fil avec le plus de réactions
6 Nombre de personnes à avoir réagi
Le BakOtak' et son grenier » [Noël 2011] Orphelinage, infanticide et cannibalismeExelenJacutTethohiroki t Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récents plus anciens
Me notifier des
trackback

[…] This post was mentioned on Twitter by kyouray, エクセレン. エクセレン said: Nouveau billet : impressions sur Uchuu Show e Youkoso. J'ai essayé de pas être trop négative. ;p http://tinyurl.com/2fpwrx7 […]

NiKi
Invité

Vas-y déja que Summer Wars m’a un peu déçu, pas au tour de The Uchuu Show. :(

Lu-sama
Invité

Jamais entendu parler de ce film, je débarque. @_@
Visuellement ça attire l’œil en tout cas, les couleurs sont chatoyantes. :)

hiroki t
Invité

moi j’ais lu kamichu mais je ne le trouve pas a regarder sur le net ! c’est vrais que quand un film est trop long c’est enuiyeux. mais il doit y avoir des partis interessentes ! bon visionnage d’autres films !

Tetho
Invité

arg, tu me fais peur là :/ Je savais pas que le film était si long, c’est la mode récemment ? (Shôshitsu, Nanowa 1.0 puis celui là)
Bon ben wait & see, j’en attends pas un Summer Wars 2, mais quand même vu le pédigré de Besame Mucho y avait du potentiel.

(le Kamichu!2 je crois que c’étais une vanne du même niveau que celle sur R.O.D -THE MOVIE-)

Jacut
Invité

C’est sûr que les 23 premières minutes dispos sur youtube sont très impressionnantes, après évidemment s’il est aussi longuet et ennuyeux que le film d’Haruhi, forcément ça fait un peu peur.

trackback

[…] du début où tout s’enchaîne un peu trop vite. Mais, au moins, contrairement à un « Uchû show e yôkoso », on ne perd pas de temps dans des longueurs inutiles. Et on sait bien que pour le public visé, si […]