Toi aussi, essaye d’apprendre à danser avec Haruhi !

Il y a des jeux pour lesquels on ne sait pas trop à quoi s’attendre, et c’est un peu le cas de Suzumiya Haruhi no Gekidou. Sorti en janvier 2009 sur Wii, ce titre avait fait un bide monumental au Japon et il est maintenant facilement trouvable un peu partout pour presque rien. J’ai donc craqué ce week-end dernier, poussée par la curiosité, ayant juste vaguement entendu parler de ce jeu comme étant un jeu de danse qui se joue à la Wiimote.

Alors que vaut-il vraiment, et est-il si mauvais que le laissent entendre le peu de critiques trouvables sur internet ?

 

  • Le scénario

Ce jeu possède tout de même une histoire, qui tient sur quelques lignes : Haruhi veut participer à un concours de danse, et c’est donc toute la brigade SOS qui doit subir ses caprices. Après quelques répétitions, Haruhi commence à mettre en ligne les vidéos de ses chorégraphies sur internet, qui obtiennent vite du succès. Voyant qu’elle commence à recevoir des commentaires des internautes du monde entier, son désir de danser devient de plus en plus fort. A un point tel que lors d’une représentation dans leur lycée, tous les étudiants se mettent alors eux aussi à danser frénétiquement…

Je ne rentrerai pas dans les détails, mais le scénario ne sert de toutes manières qu’à introduire les différentes chansons dont est composé le jeu.

 

  • Le contenu

Le jeu fourmille de petits bonus (à débloquer pour la majorité), car ce n’est pas qu’un jeu musical. Il y a donc tout d’abord le Story Mode, qui permet de suivre le scénario jusqu’au chapitre 10 (les deux derniers chapitres se débloquent à part), ainsi que le Free Mode, qui permet de rejouer n’importe quel niveau.

Le mode Collection contient quant à lui quelques bonus plus ou moins intéressants : le Dance Replay, pour rejouer les séquences jouées en mode histoire, à condition bien entendu de les avoir sauvegardées ; le Costume Collection, qui permet uniquement de contempler les héroïnes dans différents costumes et dans des poses diverses ; le Haruhi no Otsuge, un bonus inutile et utilisable uniquement une seule fois par session de jeu, où Haruhi prédit l’avenir au joueur ; le BGM Player, qui permet de réécouter à volonté les chansons débloquées dans le Story Mode ; le Nagato Viewer, qui ne sert à pas grand chose non plus, à part espionner Yuki dans la salle de la brigade SOS ; et enfin le Mikuru Rimocon, qui permet de sortir des phrases de Mikuru pendant les phases de jeu du Story Mode en appuyant sur les boutons 1 et 2 de la Wiimote.

Pour le reste il y a donc les habituelles options, mais aussi un tutoriel entièrement expliqué par Koizumi. Lire toutes les explications du tutoriel est par ailleurs obligatoire pour débloquer le bonus Haruhi no Otsuge dans le mode Collection.

 

  • Les contrôles

C’est malheureusement à partir d’ici que cela se gâte, car c’est sur ce point-là que les critiques tendent à descendre le jeu. Et en effet, utiliser la Wiimote est un véritable calvaire… du moins au départ. Car une fois que l’on a compris le truc, ça passe un peu mieux ; mais au tout début il est terriblement difficile d’y jouer, et pour cause : le tutoriel est extrêmement mal expliqué.

J’avoue que ne comprenais pas au début comment jouer. Il est juste dit que chaque chanson dans le jeu contient des silhouettes de Haruhi, avec une autre silhouette qui défile dessus et indique où il faut diriger la Wiimote. Donc quand la silhouette de Haruhi pointe vers la gauche, on pense tout de suite à faire basculer la Wiimote dans cette direction-là. Sauf que j’avais beau essayer, cela ne marchait pas ; en essayant le Story Mode, je me ramassais complètement sans pouvoir finir le tout premier niveau, jusqu’à ce que je fasse quelques recherches sur internet.

Et là, sur le site officiel, il est heureusement expliqué qu’il faut donc pointer en permanence la Wiimote vers le ciel, et non vers l’écran… De plus, pour aller dans une direction il ne faut pas basculer la Wiimote, mais légèrement la mouvoir horizontalement ou verticalement. Ceci aurait pu être expliqué bien mieux dans le jeu, car une fois le truc compris, tout le reste devient BEAUCOUP plus simple.

Mais les contrôles restent néanmoins peu précis, et faire des combos et autres bonus reste quand même très difficile. Seulement, le jeu est paradoxalement assez simple en lui-même, ce qui fait que rater beaucoup de mouvements n’est finalement pas si pénalisant que ça…

 

  • Le Story Mode

Le Story Mode contient donc dix chapitres et se finit en un peu moins de deux heures, ce qui est quand même relativement peu. Il contient cependant deux chapitres secrets qui concluent pour de bon l’histoire, mais pour cela il faut quasiment obtenir un rang S pour les dix premiers chapitres, ce qui est difficile étant donne la jouabilité, comme expliqué plus haut : il est très facile d’obtenir des rangs B, C, et A, mais le rang S demande une marge d’erreur minime, et la précision douteuse de la Wiimote couplée à la vitesse à laquelle défilent les directions à suivre rend le tout très compliqué. Donc autant dire de suite que je n’ai jamais débloqué ces chapitres secrets et que je n’essayerai pas, car je tiens à ma santé mentale. D:

Le Story Mode en lui-même se déroule comme la série : chaque chapitre est un épisode, avec sa preview pour l’épisode suivant. Même les épisodes sont dans le désordre, et à la fin du chapitre 1 on a droit au générique de début de l’anime. Quant à la fin du chapitre 10, le générique de fin n’est plus Hare Hare Yukai mais Be Be Beat!!. Il y a également deux jeux bonus entre les chapitres : un jeu de papier-caillou-ciseau, et un autre de base-ball avec des balles à frapper. Mais je jouais tellement mal que je perdais même contre Mikuru.

 

  • Les chansons

Passons au plus intéressant : les chansons ! Les chorégraphies qui vont avec sont plus ou moins intéressantes là-aussi, mais chaque chanson dure environ trois minutes. Dans leur ordre d’apparition dans le jeu, nous avons donc :

 

  • En bref

Finalement, je trouve que le jeu n’est pas la catastrophe annoncée (j’en suis même un peu déçue, moi qui m’attendais à un kusoge pur et dur). Le gros problème qui je pense a rebuté pas mal de monde, c’est la maniabilité. Mais une fois que l’on a compris qu’il faut en permanence maintenir la Wiimote en direction du plafond, le reste passe comme une lettre à la poste, et on se retrouve avec un jeu très facile à terminer : la marge d’erreur reste assez généreuse.

Le problème est donc si l’on veut débloquer les deux derniers chapitres : cela demande beaucoup d’investissement et d’entraînement puisqu’il faut faire des scores parfaits, et cela devient nettement plus difficile à cause du manque de précision de la Wiimote.

Pour le reste, le jeu peut se jouer jusqu’à trois personnes simultanément et contient beaucoup de bonus à débloquer (notamment des personnages et des costumes inédits). Les graphismes restent quant à eux corrects, mais on est cependant loin du cell-shading d’un Idolm@ster ou encore d’un Tales of Vesperia.

On a donc au final un jeu assez moyen, avec une jouabilité un peu bancale, et une très faible durée de vie. A réserver donc aux collectionneurs, aux Haruhiistes ou encore à ceux qui veulent faire les chorégraphies du jeu ; maintenant j’espère tout de même que le jeu d’aventure sur Wii qui semble utiliser un moteur graphique similaire, Suzumiya Haruhi no Heiretsu, est un peu mieux que ça.

 

26
Poster un Commentaire

avatar
26 Fils de commentaires / Comment threads
0 Réponses aux fils / Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réponses
Fil avec le plus de réactions
14 Nombre de personnes à avoir réagi
ByakurokuL’Antre de la Fangirl » Le Bilan 2010 des Jeux VidéodarukoKlonoa-SenseiFenriyl Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Rukawa
Invité

tiens ?
aucun arouiste n’est intervenu ?
ces danseurs fous renieraient-ils ce jeu ?

QCTX
Invité
QCTX

Non, les danseurs en question ont une JE à préparer.
Mais sinon, Exelen, je te propose de poster aussi une copie de cet article sur le Yukipédia. On l’arrangera un peu côté mise en forme la semaine prochaine (parce que là on va être un peu occupé) si tu le souhaites.

Rin
Invité

En même temps c’est tellement vieux ce jeux

maxobiwan
Invité

Il manque la 3eme chanson (qui m’a marqué pour ses bunny jump et ses « nyaa »)

IcingSugar
Invité

Et la grande question est : « as-tu appris à danser avec Haruhi ? ». Est-ce que le jeu est physiquement épuisant ou tu peux comme beaucoup d’autres jeux Wii finalement, faire croire que tu bouges à ta Wiimote, alors que tu restes le cul visé dans le canapé ?
J’attends avec impatience les nouveautés qui tournent autour de la PS3 en matière de danse, qui ont l’air d’être extraordinaire. :)

Kao-chan
Invité

Beuh, pourquoi il a pas marché ce jeu ? :o Juste pour la maniabilité, vraiment ? C’est pas ça qui est censé rebuter un fan, surtout si au final c’est pas si compliqué, et le jeu m’a vraiment l’air d’avoir tout pour plaire (à un fan). Et là j’en conclus qu’ils avaient juste surestimés la population de haruhistes japaonais >D

hiroki t
Invité

ca ne m’étone pas de vous exelen ! ca a l’aire compliqué mais vraiment bien ! dites-moi, il n’y a pas un costume de chat pour mikuru ? (nyark ! je suis ausssi pervert que haruhi ! héhéhé !)

Johann
Admin

IcingSugar > Vu la description, ça m’a pas l’air bien fatiguant.

Ichikyo
Invité

Ah ce jeu, tu te rappeles Rin quand on l’a recu chacun de notre côté? Quel cauchemar quand on y pense.
Tout cela me rappele que tu as aussi pris Heiretsu mais moi même je ne l’ai pas encore fini, trop de jeu à faire…
Ca me fait penser que j’ai recu Atelier Totori ce matin même mais je suis un dilemme monstre… je suis à la moitié de Trinity Universe et j’ai pas envie de le lacher mais j’ai une GROSSE envie d’Atelier…
Abandonner Haruhi Heiretsu n’était pas trop un problème (pour ce qu’il se passe), mais ces 2 jeux…
T_T

Ichikyo
Invité

Pour Neptune. Après avoir vu que Cross Edge a été localisé en France et que Trinity Universe a suivi (quoique, peut etre que tu y est pour quelque chose qui sait^^), je me dis que Neptune pourrait aussi suivre… Donc au lieu de me reprendre une version Jap de ces cross over, je prefere les attendre en européen, puis ca me facilite pour l’accès au DLC ‘gratuit’. (car quand tu craques un enieme achat de carte PSN Jap prepayé sur nin-nin games genre pour acheter Dreamy Theater Hatsune Miku que j’ai toujours pas essayé… et pour d’autres conneries, ca fait mal par moment…)

Pour Heiretsu, attend toi juste à de la patience, c’est long à démarrer.

Bon c’est décidé, je lance juste l’opening de Totori et après je retourne finir Trinity (ou bien je craquerai et je ferai Totori d’une traite sans le vouloir X_X).
Entre pouvoir avoir Viorate et Pamela ou la Grande Rorona et Totori, quel dilemme X_X (et j’aime bien Viorate XD, ils ont poussé sa folie des carottes à fond sur Trinity)

hiroki t
Invité

et ma question ? non je ne me plait pas mais je vais la reposer. est-ce qu’il y a un costume de chat pour mikuru ?
sinon, j’ais rouvert mon blog (http://blogs.gulli.fr/zumi3645/) pardon c’est hors sujet mais je le dit… au pire vous suprimerez mon commentaire exelen. bonne contnuation devant votre wii exelen !

hiroki t
Invité

merci de m’avoir répondu exelen ! ^^ par contre quel heure est-il au japon chez vous ? (juste par curiosité XD)

hiroki t
Invité

si tard ! ouah ! eh beh le décalage horaire il est élevé !

Fenriyl
Invité

Un jeu de danse où on bouge que le poignet, c’est quand même moche… :(

Ichikyo
Invité

Le pire, c’est comment ils ont laissé Aya Hirano en faire la promo. Ils ont du expres cheater le jeu pour faire croire qu’elle reussisait tous ses mouvements :)

Klonoa-Sensei
Invité
Klonoa-Sensei

Exelen, je passe de temps en temps sur ton site mais je n’avais pas posté de commentaires jusqu’à aujourd’hui car je voulais lire un maximum d’articles avant et je tenais donc à te féliciter, j’ai vraiment pris du plaisir à lire les nombreuses critiques sur les mangas, animes, jeux vidéos et tout le reste, tu détailles très bien et en plus, tu sembles vraiment adorer Haruhi, que du très bon, donc. ^^

Et merci pour cette critique sur ce jeu de danse haruhiste, je possède une Wii Jap et j’ai longtemps hésité à le prendre mais je pense que je vais passer mon chemin, le fait que le gameplay ne soit pas au point, ça me rebute un peu.

Bonne continuation, j’attends avec grande impatience les prochaines mises à jour ;)