Matsubara Hidenori Illustrations Works

Chose plutôt rare ici, je vais parler d’un artbook dont j’attendais impatiemment la sortie fin juillet dernier et qui mérite vraiment le détour : les Illustrations Works de Hidenori Matsubara. Il s’agit en fait du second artbook qui lui est consacré, le premier étant sorti fin 2006.

Animateur et chara-designer, Matsubara travaille dans l’industrie de l’animation japonaise depuis le milieu des années 80 et débute sa carrière en tant qu’intervalliste sur Les Ailes d’Honnéamise et Project A-Ko. Il entrera à la Gainax en 1988 puis travaillera en tant qu’animateur sur différents projets, pour finalement devenir directeur de l’animation sur Fushigi no Umi no Nadia, poste qu’il occupera également sur Otaku no Video. Travaillant aussi en tant que chara-designer, il est surtout connu en occident pour s’être occupé du chara-design des adaptations en anime de deux titres originellement illustrés par Kōsuke Fujishima : Ah! My Goddess et Sakura Taisen. Autrefois affilié à Gainax, Matsubara quitte la société en 1996, peu après la fin de la diffusion d’Evangelion. Devenu free-lance un certain temps, depuis 2006 il est désormais attaché à Khara, le studio d’animation fondé par Hideaki Anno, où il travaille en tant que directeur de l’animation sur les films du Rebuild of Evangelion.

Parmi ses autres travaux post-2000 en tant que chara-designer, on peut également relever entre autre l’anime Gankutsuou – Le Comte de Monte-Cristo et le film de Ibari no Ou / Le Roi des Ronces, deux titres qui figurent dans cet artbook. Comme on peut le constater, son CV est plutôt bien fourni, et cet ouvrage rend vraiment hommage à la plupart de ses travaux.

 

1ère partie : Sakura Taisen

La première partie du livre est donc dédiée à Sakura Taisen, la célèbre série de Tactical RPG / jeu de drague de SEGA, soit 34 pages au total. On y retrouve des illustrations pour le jeu sorti sur Nintendo DS (le Dramatic Dungeon) en plus de celles spécialement prévues pour le portage des jeux sur Playstation 2. D’autres illustrations proviennent des DVD-BOX, et une bonne partie sont celles sorties pour les dix ans de la série. Les dernières pages sont principalement des illustrations en noir et blanc qui ont été utilisées lors de la promotion du spectacle live de 2009, et beaucoup de ces illustrations utilisent un ton pastel des plus agréables.

 

2ème partie : Ah! My Goddess

Pas moins de 28 pages sont consacrées au titre de Kōsuke Fujishima. On retrouve principalement des illustrations issues des jaquettes de DVD des récentes séries TV mais aussi de l’épisode spécial « Tatakau Tsubasa ». Les autres illustrations sont celles utilisées pour le jeu sorti sur Playstation 2, et la galerie se termine avec des dessins en monochrome qui ont servi à illustrer les romans. En tout cas, j’avoue faire partie de ceux qui pensent que sans Matsubara, le style graphique de Fujishima ne serait pas celui que l’on connait aujourd’hui…

 

3ème partie : Rebuild of Evangelion

La troisième grosse partie de l’artbook est consacrée aux films de Rebuild of Evangelion, et plus principalement le second (25 pages au total). On y retrouve donc des illustrations qui ont servi d’affiches promotionnelles, de couvertures de magazine (Animedia, Newtype), et également d’illustrations qui ont été utilisées pour des publicités (Lotteria, UCC Coffee). Les toutes dernières pages sont quant à elles quelques extraits de layouts / genga du second film.

 

4ème partie : Fushigi no Umi no Nadia

Petite partie consacrée à Nadia, et qui s’étale sur dix pages. Uniquement constituée d’illustrations réalisées pour les jaquettes des DVD sortis en 2008, il est assez intéressant de voir les différences avec le chara-design de l’époque (les personnages paraissent un peu plus « rond » au niveau du visage).

 

5ème Partie : divers

Et la toute dernière partie est consacrée à divers titres en vrac, pour un total de 30 pages. On y retrouve des illustrations du Roi des Ronces ainsi que des settei des personnages (ensemble de dessins qui servent de base aux animateurs), deux illustrations de Twinbee RPG, la magnifique jaquette du DVD-BOX de Gankutsuou, une illustration de Glass Fleet, ainsi que des settei des jeux Suchie-Pai Adventure Doki Doki Nightmare et Shinsengumi Gunroden. Mais le plus gros est tout de même consacré à des illustrations en noir et blanc du roman パラディオス秘録 (Palladios Hiroku ?), sur pas moins de onze pages. Le tout se termine avec une interview de 4 pages.

En tout cas on a là un bel artbook qui fait honneur à Matsubara et que je recommande vivement, d’autant plus qu’il ne coûte pas spécialement cher.

 


 – INFORMATIONS –

  • Titre original : 松原秀典イラストワークス
  • Artiste : Hidenori Matsubara (松原秀典)
  • Date de parution : 27/07/2010
  • Prix : 2 800 yens
  • Nombre de pages : 144
  • Dimensions : 29,4 x 23 x 2 cm
  • Éditeur : Ichijinsha
  • ISBN : 978-4-7580-1174-7

 

8
Poster un Commentaire

avatar
8 Fils de commentaires / Comment threads
0 Réponses aux fils / Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réponses
Fil avec le plus de réactions
7 Nombre de personnes à avoir réagi
Interview : Hidenori Matsubara et les voies du chara-design - JournaldujaponVidokraton-laveurTethoAceNoctali Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récents plus anciens
Me notifier des
FFenril
Invité

C’est gentil de faire cette review pile poil au moment où je me demandais si je voulais acheter cet artbook :)

Merci pour les infos et les scans =)

vinhnyu
Invité

Mouarf, il y a Hideaki Anno et sa femme Moyoco Anno sur l’obi du livre. :D

hiroki t
Invité

ouah ! c’est super joli !

AceNoctali
Invité

Oh, c’est donc lui qui était en charge des arts sur Twinbee RPG ? Keh, perso je préfère de loin les arts originaux dessinés par Jujiro Hamakawa (aka Shuzilow.HA) : Matsubara dessine les perso trop rondelés à mon goût.

Tetho
Invité

J’ai pu feuilleter l’artbook à la Crypte du Mal, c’est assurément une valeur sûre qui vaut son prix. C’est certes surtout concentré sur 4 franchises (2 « Fujishima » et 2 Gainax) mais la qualité est là, les illus sont en pleine page pour la quasi totalité…
Le passage avec les pose-clefs et les layouts est particulièrement appréciable, il permet d’attribuer sans doutes ces plans à Matsubara.

La comparaison avec le dernier mook de Fujishima, en démo juste à coté, fait assez mal au maître tant son kagemusha a bien plus à proposer.

raton-laveur
Invité

« En tout cas, j’avoue faire partie de ceux qui pensent que sans Matsubara, le style graphique de Fujishima ne serait pas celui que l’on connait aujourd’hui… »
We’re with you on that, girl. S’il y en a un qu’il ne faut pas lancer sur ça, c’est Fabien V. (qui passe parfois par ici, wesh gros) et qui peut lancer de longues diatribes sur les « femmes-poissons » que Fujishima dessinait au début de sa carrière et qui se sont mystérieusement métamorphosées quand les OAV d’Ah! My Goddess ont commencé.

Tetho > Et en ce sens, l’original ne vaut-il quand même pas mieux que la copie ?

Vidok
Invité

Acheté également… comme tout le groupe en fait. On a tous craqué. XD Mais du coup, j’en découvre le contenu via ton blog. J’ai préféré l’envoyer directement en France.

trackback

[…] Pour plus d’informations sur Hidenori Matsubara, vous pouvez suivre son actualité sur son compte Twitter. Vous pouvez retrouver son animographie sur le site d’Anime News Network, une interview en anglais chez Otaku USA ou enfin (re)découvrir ses travaux dans l’artbook Illustrations Works, décortiqué chez l’Antre de la fangirl. […]