La Dream Party est un événement qui se tient deux fois par an au printemps et en automne, à la fois à Tokyo et à Osaka. Assez récente par rapport aux autres événements japonais du même genre, elle existe depuis 2003, et c’est au départ avec un peu de crainte que j’y ai mis les pieds pour la première fois aujourd’hui : le thème de la Dream Party, c’est quand même le MOE, ce dont le site officiel ne se cache pas. Et les principaux stands sont bien entendus des stands de sociétés produisant des visual novels, eroge et autres bishoujo games, l’événement étant par ailleurs interdit aux moins de 18 ans

Inutile donc de préciser que les personnes de sexe féminin présentes à cet événement se comptaient sur les doigts d’une main, sans parler de la quasi absence d’occidentaux. C’était une des raisons pour lesquelles j’avais vraiment hésité à y aller, parce que se retrouver être la seule gaijin au milieu de tout cela ne met pas forcement à l’aise, mais au final ce fut assez amusant comme expérience malgré le prix de l’entrée (2000 yens tout de même, auxquels il faut ajouter 500 yens si on veut obtenir une autorisation pour prendre des photos). Et heureusement que Neokenji, de passage au Japon, aura également décidé de venir y faire un tour, au moins je me serais sentie moins perdue. :)

La Dream Party s’est donc tenue ce dimanche au Tokyo Big Sight, de 11h00 à 17h00. Cela peut sembler très court, mais l’événement n’est pas immense : occupant uniquement les halls ouest 3 et 4, les stands présents étaient certes une cinquantaine mais n’étaient pas très grands et une partie d’un hall avait été séparée en deux pour les concerts et autres événements, dont une vente de charité en fin de journée.

Des stands présents, je ne connaissais pas grand chose, mis à part Cospa qui vendait quelques t-shirts et autres sacs, le stand de Navel (surtout connu pour Shuffle!), le stand de Alchemist qui faisait la promotion de Umineko no Naku Koro ni sur PS3, le stand de Overflow (School Days) qui malheureusement ne vendait pas de goodies « nice boat », et le stand de 5pb (Chaos;Head, Steins;Gate…).

Pour le reste, je dirai aussi qu’en général, les conventions et autres événements otaku japonais donnent l’impression d’être dans un autre monde. Mais la Dream Party, c’était un peu la quatrième dimension… Entre un quinquagénaire qui se promenait avec un ballon à l’hélium de Heartcatch Precure ou encore un photographe qui demandait à une cosplayeuse si elle pouvait lever l’une de ses jambes pour prendre ses sous-vêtements en photo, j’ai vu beaucoup de choses assez étranges aujourd’hui.

Mais la Dream Party, c’était également des itasha. Les itasha, ces voitures tunées version otaku, avaient eu droit à leur salon en mars dernier ; ici il y en avait quelques-unes disposées dans les halls et à l’extérieur sur la terrasse du Tokyo Big Sight.

L’autre grosse partie de la Dream Party, c’etait tout de même son cosplay ; situé à la fois sur la terrasse du Tokyo Big Sight (au même endroit que le cosplay du Comiket) et dans une partie de l’un des halls, il y avait quand même beaucoup de cosplay tournant autour des mêmes séries : Macross Frontier, Precure, Gundam… il y avait bien entendu du Vocaloid, mais aussi beaucoup de cosplays tirés de différents visual novels, histoire de rester en rapport avec l’événement, ainsi que quelques surprises (notamment un cosplay de Video Girl Ai, de Freya de Valkyrie Profile ou encore de Raiden de MGS4… et même un de Seikon no Qwaser xD). Mais le grand gagnant reste quand même Heartcatch Precure, avec ses très nombreux cosplays de Cure Moonlight. Et juste un seul cosplay de Dark Precure, que je n’ai malheureusement pas pu prendre en photo. :(

J’ai toutefois été assez surprise de voir que la Dream Party proposait un concours de cosplay, chose assez rare au Japon pour être signalée. J’ignore comment cela s’est passé au niveau des votes, mais en tout cas les participants n’étaient pas très nombreux (une trentaine). J’ai cependant été encore plus surprise par les prix : le troisième repartait avec un bon d’achat pour s’acheter un costume de cosplay, le second remportait un visual novel, et le premier a empoché… 100 000 yens. Soit pas moins de 1 000 euros.

La gagnante avait tout simplement fait un cosplay de l’héroïne de Kodomo no Jikan, et elle a reçu son prix en liquide, le présentateur ayant placé les dix billets de 10 000 yens directement dans le haut de son maillot de bain. WTF.

Cela n’a fait que renforcer mon impression que la Dream Party, c’est vraiment un autre monde. En tout cas, pour immortaliser notre passage, Neokenji et moi avons même laissé un petit mot sur l’un des stands, qui proposait d’écrire ou de dessiner ce que l’on voulait, même si sur le coup on a pas eu trop d’idée. En tout cas cela m’aura un peu rappelée la « fresque murale » de l’Epitanime…

Pour finir, la Dream Party est donc un petit événement sympathique mais dont l’entrée coûte malheureusement chère par rapport à ce que c’est, surtout si à la base on est pas spécialement fan de tout ce qui est moe. En tout cas, les itasha et le cosplay ont quand même ajouté un gros intérêt à tout cela.

Et je termine avec l’habituelle photo des brochures que j’ai ramenées, même si il n’y en a pas beaucoup :

Et l’unique goodie que j’aurais acheté : un mug de Umineko no Naku Koro ni.

Fufufu.

On remarquera que j’en ai aussi profité pour prendre une petite dizaine de brochures de Umineko sur PS3, avec un poster à l’intérieur. La même brochure qui était distribuée lors du Tokyo Game Show. :3

Pour terminer, toutes mes photos ont été mises en ligne ici (attention, y a du NSFW) !

 

20
Poster un Commentaire

avatar
20 Fils de discussion
0 Réponses aux fils
0 Personnes abonnées
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponses
15 Personnes ayant commenté
L’Antre de la Fangirl » Impressions sur le Ita-G Festa 2010, le tuning version otakuKalahankynKyuExelen Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Les plus récents Les plus anciens
Me notifier des
Emilio
Internaute
Emilio

Je décrocherais volontiers les tableaux d’Umineko sur le stand d’Alchemist pour les ramener chez moi. Nice loot sinon!

Je me demande si les propriétaires de itasha utilisent leur voiture dans la vie quotidienne ou bien s’en servent juste pour les exposer =D

Tetho
Internaute

L’image de la cosplayeuse Kojkan avec les billets dans le maillot est des plus dérangeante…

X4713R
Internaute
X4713R

Raah ce mug jle veux ! DAT SMILE !

Tinky
Internaute

Je rage devant le mug. Comme X4713R, JE VEUX LE MÊME.

neokenji
Internaute
neokenji

N’oublions pas que certains stands étaient plutôt déserts (ou faisaient peur ?) comme celui de School Days ou même celui de minori qui n’attiraient pas autant de monde que je l’aurais cru. Et puis, de la bouffe estampillée School Days, mouarf quoi. Après, au niveau des phénomènes de foire, on peut se demander ce que certaines personnes faisaient là (Snow, Alois :D). Mais surtout, ce quinquagénaire affublé de son ballon Heartcatch Precure n’avait vraiment peur de rien pour se balader ainsi xD.

Myrtille
Internaute

Ah les tableaux d’Umineko, si j’osais je lancerai un « Oh desire! » xD
Et j’aime le mug *w*
Mais alors le coup des billets dans le maillot de bain, je confirme : WTF O_O

Ion_Negatif
Internaute

Ralala quand je vois ce genre de photos, je rêve de voir des Itasha en France aussi. Mais on peut rêver.
Un peu derp le coup de raquer pour prendre les photos par contre oO Bon compte rendu en tout cas :)

Ichikyo
Internaute

Je suis absolument pas surpris (vu que l’épisode a été dirigé par les mains d’Umakoshi et ou il frappe, il fait des merveilles), un évenement mémorable vu que c’était ce matin pour toi mais pous nous, c’était hier soir.

Par hasard, est que tu as pu voir le stand d’August? Je suis curieux de savoir quelles sont les autres Eroge qu’ils prévoient sur PC. (ou qu’ils prevoient de porter sur PSP/X360 en version soft).

nyo
Internaute

La description de ce concours de cosplay etait assez… memorable. du coup je comprends un peu pourquoi tu demandais s’il y’avait personne pour t’accompagner, ca devait pas etre evident de se lancer a « l’aventure » la bas.~

Kao-chan
Internaute

Et tu fais quoi avec 10 fois la même brochure ? XD

Ileca
Internaute

C’est moi ou il y a un mec qui est en train de se prosterner devant Kokonoe ?

Au moins, il n’y a plus de doute possible, le moe est bel et bien l’apanage des dépravés. (Pour ceux qui doutaient encore.)

trackback

[…] This post was mentioned on Twitter by QCTX, エクセレン. エクセレン said: Et hop, nouveau billet : compte-rendu de la Dream Party… http://tinyurl.com/278kquk […]

neokenji
Internaute
neokenji

Exelen > Attends, on n’a rien dit au sujet de certains goodies à tétons gonflables et autres trucs douteux du même genre. A propos de la gagnante du cosplay, cette gamine ne pouvait pas avoir 18 ans c’est pas possible. Ou alors c’est la fille de l’organisateur de la Dream Party :D

Ileca
Internaute

La photo de ton article qui se révèle être une tête affublée d’un bras levé, bras que j’ai pris pour un corps… (Peut-être que j’ai fait un transfert inconscient de ma personne sur scène, va savoir. :x)

neokenji> Je ne vois pas ce qui te fait dire qu’elle n’a pas ses 18 ans. C’est tout à fait possible. Oublie ta culture ecchi, elles n’ont pas toute une grosse poitrine à cet âge là. Surtout qu’il paraît qu’elles imitent bien les gamines aux genoux cagneux. (Une vertu.)

Kyu
Internaute

Pas mal niveau Cosplay et Itasha =D
Scan terminé : Pas de B★RS repré =p En tout cas ça avait l’air quand même pas mal….
interdit aux -18 ans… je pensais pas que ça existait xD

kyn
Internaute

roooo encore de biens belles choses à ce que je vois :)

Kalahan
Internaute

Un évènement sympathique avec de superbes photos mais faut faire attention sur quel stand on s’arrète o_O
J’aime bcp le mug que tu as acheté (le seul goods non moé de la conv’ ?).

trackback

[…] non avec le thème du tuning (dont un stand Umineko qui vendait les mêmes goodies que ceux de la Dream Party de la semaine dernière… tsss). Il y avait également une scène avec des invites, mais je […]