Et voici la suite de mes impressions totalement subjectives sur les nouveaux anime de cet été. Etant donné qu’il y en a beaucoup, je ne sais pas trop encore sur combien de billets cela va s’étaler. /o\


 

GATE : Jieitai Kanochi nite, Kaku Tatakaeri

GATE : Jieitai Kanochi nite, Kaku Tatakaeri

ÉPISODES VUS : 4/24

IMPRESSIONS : adaptation d’une série de light novels qui a également été adaptée en manga, GATE propose un scénario de base qui pourra rappeler Outbreak Company mais avec un ton radicalement différent : une armée composée de soldats et de monstres sort d’un étrange portail interdimensionnel qui est soudainement apparu à Ginza. C’est un véritable bain de sang, mais la différence technologique est telle que les envahisseurs se font massacrer par les forces terrestres d’autodéfense japonaise, et l’intervention d’un otaku d’une trentaine d’années qui se trouvait par là, Youji Itami, permet également de sauver de nombreuses vies. Il sera plus tard envoyé de l’autre côté de ce portail avec une équipe de reconnaissance afin de découvrir ce qui se trouve dans ce mystérieux monde médiéval-fantastique, mais également y faire des négociations.

J’ai eu l’impression que l’anime se veut un petit peu plus sérieux que la moyenne, il y a même un contraste assez marquant entre le monde actuel, dépeint de façon plus réaliste au niveau du chara-design, et l’autre monde au-delà du portail avec ses personnages moe aux cheveux de toutes les couleurs. Les intrigues politiques s’annoncent également plutôt intéressantes, tant du côté de ce monde fantasy que sur Terre, certains pays étant très intéressés par ce nouveau monde inconnu qui doit sans doute posséder de nombreuses richesses naturelles qui ne demandent qu’à être exploitées. En tout cas j’aime bien pour le moment même si l’anime fait quand même très military otaku, et ça change un peu d’avoir un héros adulte. Par ailleurs, pas mal de blogueurs anglophones ont l’air d’avoir été gênés par le côté nationaliste et la glorification de l’armée japonaise mais j’ignore si c’est vraiment le but de l’œuvre originale, et j’ai même davantage pensé au mythe du bon sauvage en regardant ces premiers épisodes. N’ayant lu ni les romans ni le manga, je me demande toutefois vers quoi va évoluer l’intrigue car la série avance plutôt lentement malgré les ellipses temporelles.

VERDICT :  Smiley_like1

 

Aoharu x Kikanjuu

Aoharu x Kikanjuu

ÉPISODES VUS : 02/12

IMPRESSIONS : un anime d’un tout autre registre que celui dont je viens de parler plus haut et où on suit l’histoire de Hotaru Tachibana, une lycéenne qui se fait passer pour un garçon et a une profonde aversion pour les crimes et l’injustice en général. Elle se retrouve un jour mêlée à un survival game après avoir perdu un duel d’airsoft avec un hôte, Masamune Matsuoka (duel par ailleurs provoqué suite à un malentendu). Il y a un petit côté qui ne peut que rappeler une certaine autre série avec cette histoire d’hôtes, de fille qui se travestit et de dette, pourtant ce Aoharu x Kikanjuu est bien différent… et également moins intéressant, à mon avis.

Je suis assez déçue par la réalisation, et j’ai l’impression que le studio Brains Bases n’a pas vraiment fait beaucoup d’efforts pour rendre le tout intéressant. Il y a également des petits trucs un peu étranges, car par exemple on ne sait même pas pourquoi Hotaru s’habille en garçon : ce sera peut-être expliqué plus tard, mais pour le moment ça a l’air d’être juste un élément qui est là pour arranger le scénario et en tirer des quiproquos (les équipes d’airsoft pour les survival games interdisant toute présence féminine, Hotaru doit donc en permanence cacher le fait qu’elle est une fille). Mais le gros problème que j’ai eu avec les premiers épisodes de cette série est plutôt lié aux personnages eux-mêmes car aucun ne m’aura intéressée (sauf peut-être Yukimura, le mangaka pervers), d’autant plus que l’héroïne m’est extrêmement antipathique : elle réagit au quart de tour et donne vraiment l’impression d’être constamment surexcitée, ce qui est TRÈS pénible. J’ajouterai également que le thème de l’airsoft ne m’intéresse absolument pas et que je n’ai vraiment eu aucune envie d’aller plus loin que les deux premiers épisodes tellement je me suis ennuyée devant, donc j’abandonne cette série sans aucun regret.

VERDICT :  Smiley_bored

 

Working !!!

Working !!!

ÉPISODES VUS : 04/13

IMPRESSIONS : troisième saison de Working !!, qui débarque quand même quatre ans après la précédente. Je n’y croyais plus. C’est un peu comme retrouver des amis proches après de longues années, c’est dire mon attachement pour cet anime. :D Working !! est une série « tranche de vie » qui verse dans la comédie tout en nous faisant suivre le quotidien de ses personnages, et plus précisément celui des employés du family restaurant Wagnaria : c’est le genre d’anime qui normalement ne m’intéresse que très rarement car j’ai plutôt tendance à m’endormir devant, mais j’avais accroché dès la première saison notamment grâce à ses personnages attachants, son humour et son ambiance.

Avec cette nouvelle saison il n’y a pas de gros changements et l’esprit reste identique, y compris au niveau du générique de début qui reste totalement dans le même ton que celui des précédentes saisons. Il y a pourtant eu une petite évolution depuis la toute première série, car même des personnages que je trouvais insupportables comme Mahiru Inami (à cause de son androphobie) sont devenus plus intéressants. Mais visiblement cette troisième saison sera aussi la dernière étant donné que le manga est maintenant terminé, et elle a également l’air de vouloir faire avancer les choses en terme de romance vis-à-vis des deux couples principaux de l’anime. En tout cas, ce Working !!! va très certainement me manquer de nouveau une fois qu’il sera terminé, les séries qui arrivent autant à me mettre de bonne humeur après chaque épisode étant plutôt rares.

VERDICT :  Smiley_like3

 

Shimoneta to Iu Gainen ga Sonzai Shinai Taikutsu na Sekai

Shimoneta to Iu Gainen ga Sonzai Shinai Taikutsu na Sekai

ÉPISODES VUS : 04/12

IMPRESSIONS : encore une adaptation d’un light novel, avec cette fois-ci un scénario complètement rocambolesque où le Japon aurait interdit tout ce qui est jugé malsain et obscène pour ses citoyens : adieu les blagues salaces, les magazines porno, les figurines d’anime un peu trop déshabillées et les mots en rapport avec le sexe. Le gouvernement est même allé plus loin, les faits et gestes de la population étant contrôlés par des colliers électroniques que tout le monde doit porter. Mais c’est sans compter l’intervention de la terroriste Ayame Kajou et de son groupe SOX qui veulent sauver ce monde aseptisé et le rendre comme il était avant.

Loin d’être une série sérieuse qui se veut être une réelle critique de la censure, Shimoneta est avant tout ici un anime très très très con. Vraiment. Cette avalanche de mauvais goût pourra en faire fuir plus d’un et ça ne plaira certainement pas à tout le monde, mais étant donné que j’aime bien l’humour pipi-caca qui ne vole pas très haut et les personnages tous plus tordus les uns que les autres, j’ai donc quand même accroché à ces premiers épisodes. Et finalement notre pauvre héros est le seul personnage qui a l’air à peu près normal dans cette histoire, bien qu’il se retrouve enrôlé malgré lui dans le groupe SOX parce qu’il est le fils d’un terroriste célèbre. Cela risque tout de même de vite tourner en rond même pour une série avec seulement 12 épisodes, mais je me demande quand même ce que réserve le personnage de Anna, qui me fait vraiment de plus en plus peur. Pour finir, il est intéressant de noter que malgré son thème, l’anime est diffusé en version censurée sur certaines chaînes de télévision japonaises. Ironie, quand tu nous tiens…

VERDICT :  Smiley_lulz

 

Bikini Warriors

Bikini Warriors

ÉPISODES VUS : 03/12

IMPRESSIONS : continuons dans le mauvais goût avec un anime dont chaque épisode ne dure heureusement que quelques minutes à peine et pour lequel j’ai quand même tenté d’aller jusqu’au troisième épisode (soyons fous). Au départ je pensais que ça allait être une série sérieuse à la Queen’s Blade, mais c’est en fait une parodie des RPG en général. : si le premier épisode se focalise effectivement sur les armures bikinis, leur efficacité et le fait que les héroïnes se sentent paradoxalement plus gênées quand elles portent un maillot de bain (qui les couvrent pourtant nettement plus), les épisodes suivants tournent en dérision les clichés du genre, comme par exemple le fait que les personnages de RPG peuvent entrer dans la maisons des PNJs et piquer leurs objets sans qu’on leur dise quoi que ce soit.

Chaque épisode a l’air de viser un cliché en particulier et le tout est enrobé de fan service ecchi, mais l’humour ne suit vraiment pas. Trois épisodes, c’était trois épisodes de trop, et inutile de préciser que je m’arrête là tellement j’ai trouvé que c’était navrant. Mais je pense qu’il ne fallait pas attendre grand-chose d’un anime issu d’un projet multi-support et réalisé dans le but de promouvoir des figurines.

VERDICT :  Smiley_nope

 

Venus Project – Climax –

Venus Project - Climax -

ÉPISODES VUS : 01/06

IMPRESSIONS : je termine cette seconde fournée d’impressions avec un anime d’idols basé lui aussi sur un vaste projet qui comprend un anime, un manga, des émissions de radio, des concerts et un jeu free to play sur PlayStation Vita. J’avais d’ailleurs joué à ce dernier pendant quelques jours avant de vite l’abandonner tellement c’était mauvais et peu innovant, donc je n’attendais pas grand-chose de cet anime. Et j’ai bien fait.

Ce dernier n’a d’ailleurs plus rien à voir avec le jeu et présente des héroïnes différentes, même si le thème des idols et de la « Formula Venus » sont toujours là. La Formula Venus est ici un nouveau genre de divertissement visant à élire les meilleures idols en se basant sur leur puissance, leurs techniques et leur expérience… Un peu comme dans un RPG, en gros. Les idols peuvent également invoquer des robots géants (rien à voir avec IdolM@ster : Xenoglossia) pour faire des combats virtuels pendant qu’elles chantent.

L’anime n’est pas terrible, tant au niveau de ses personnages absolument sans intérêt que de son scénario terriblement cliché, sans parler de la réalisation et de l’animation au ras des pâquerettes. Même Bikini Warriors dont j’ai parlé plus haut était plus divertissant… c’est dire le niveau de ce Venus Project, qui va vite finir aux oubliettes. En tout cas je n’irai pas plus loin que ce premier épisode, même s’il n’y en aura que six (au rythme de deux nouveaux épisodes par mois).

VERDICT : Smiley_hate

 

11
Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Les plus récents Les plus anciens
Me notifier des
angelkappa

Je vois qu’on a pas le même avis pour Aoharu x Kikanjuu. Sans être un anime exceptionnel, je m’amuse bien devant. Bon je n’ai vu que les deux premiers épisodes pour le moment, et j’aime bien l’héroine, elle a un caractère assez fort et semble se débrouiller toute seule. Je ne sais pas s’il y a vraiment une raison pour qu’elle se déguise en garçon, car elle ne se cache pas vraiment d’être une fille, enfin c’est ce que j’ai compris XD On sera peut-être plus tard, mais ça ne me dérange pas trop.
J’adore aussi le mangaka, il m’a bien fait rire et puis j’ai un faible pour son design.

Bizarrement j’attendais rien de Gate et j’ai été agréablement surprise d’aimer. Bon la gothloli me tape sur le système, mais c’est très sympa à suivre pour le moment. Voyons si la série tient sur la longueur.

Pour Working, je dois voir la saison 2 et j’ai un peu la flemme. Même si j’avais bien apprécié la saison 1, le personnage de Popura m’a vite soûlé -___- Donc je pense ne jamais voir la fin de cette série et tout comme baka to test, je m’en moque un peu XD

Gemini

Ben écoute, il n’y a pas que les blogueurs anglophones qui se posent des questions sur Gate. Moi aussi, même si j’estime que l’auteur a droit au bénéfice du doute – il a peut-être juste voulu mélanger armée et fantasy – cette histoire des forces d’auto-défense envahissant un territoire en sauvant les populations locales, et sous-titrée « Jieitai Kanochi nite, Kaku Tatakaeri », me met étrangement mal à l’aise malgré ses qualités.

Évangélisme Castiel Millenium
Évangélisme Castiel Millenium

Salut Exelen sa fait plaisir de te revoir sur la toile tes review m’avais vachement manquée , moi même je n’est pas encore fini de regarder toute les séries de ce printemps et comme il semble ne pas y avoir grand chose de bien cet été je compte en profité pour finir se regarder tout se bouson avant la saison d’octobre.

Mon dieu ses anglophone sont de sacré drama queen ton avis sur Gate a titillée ma curiosité je pense y jeter un coup très prochainement.
Mais je pense que les américains devrait sérieusement balayer leurs portes au lieu de critiquer les autre , apparemment aller en Iraq massacrer de millions de personnes afin d’exploiter leurs pétrole sa relève pas de l’invasion ni du devoir de mémoire d’ailleurs. Moi derrière cette scène j’y voie plus comme un middle finger envoyé à la Chine leurs rappellent que les iles senkaku sont à eux. Le Japon a pratiquement des noises avec tout les pays d’asie mais si ont se referait seulement du point de vue des blogger anglo-saxon , alors n’importe qu’elle Anime un temps soit peu militarisé est un symbole nationaliste japonais. De toute façon l’invasion c’est le commerce d’un peu tout le monde et pas seulement du Japon.

Et puis entre nous bien que je ne sois pas hyper patriote ou nationaliste je puis comprendre que certain nationaliste trouve cette article particulièrement spécieux , dans la mesure ou l’ONU a volontairement fait violé ce traiter en leur faisant envoyé des troupe de coalitions en Iraq (Même si se n’était que pour de l’aide humanitaire).

De plus le fait qu’il est une armé d’autodéfense constitue un paradoxe en soit vu qu’il n’ont pas le droit de se défendre en cas d’invasion.

Laewyr
Laewyr

Ah, et d’autres ! Et donc mes 2 cents !

D’abord Gate : pas mal de choses ont déjà été dites, mais je ne vais pas poursuivre sur ce thème ;) .
Donc comme pour d’autres Animes de la saison, j’ai fait la bêtise de lire le Manga puis de reprendre depuis le début le LN pour essayer de me forger un meilleur avis sur la polémique entourant cette œuvre. Bon, eh bien pas de révélation, je n’ai strictement aucun avis sur la question vu que pour changer, je me suis fait totalement happer par les récits en perdant de vue le but premier de mes « recherches ».
Une chose tout de même : l’Anime est bien plus « gentil » que le Manga, celui-ci est plus cru et je me demande comment certaines choses pourront être montrées à l’écran, surtout que ce sont des éléments clés du récit. Wait & See.

Aoharu x Kikanjuu : j’aime bien, malgré les errements déjà évoqués de l’héroïne.
A noter que l’interdiction des filles ne s’applique pas à la compétition comme je l’avais compris au début, mais son équipe malgré ce que peut laisser supposer les premiers épisodes. Est-ce un problème de traduction ou un problème de scénario ?
Globalement, j’apprécie même si ça aurait pu être mieux (très facile à dire ;) ).

Working : j’attends de finir la saison 2 avant de commencer la 3.

Je n’ai pas d’avis sur le reste, je garde juste Shimoneta sous le coude pour plus tard (surtout après avoir lu ta critique, Exelen).

trackback

[…] regarde Gate. Sans trouver la série exceptionnelle, elle me distrait et possède le mérite de proposer un […]