Top 10 – Artistes et autres illustrateurs japonais préférés

Pour changer un peu, mais aussi parce que cette idée me trottait dans la tête depuis quelque temps, voici un petit top personnel d'artistes japonais que j'aime beaucoup ! Quand j’écris artiste, il s'agit en fait d'illustrateurs/illustratrices qui ont notamment travaillé dans l'univers de l'animation ou encore du jeu vidéo. Voire les deux à la fois.

Bien entendu, établir un top n'est jamais simple car il faut se limiter dans ses choix. J’étais même partie pour faire un top 15 au départ, mais j'ai finalement pu réduire mes choix à dix artistes... et ça a été très difficile. Je me rends compte également avec ce top que mes choix ne sont pas trèèèès originaux vu qu'il y a tout de même pas mal de gros artistes connus. Et aussi que j'ai des goûts de vieux.

 

10 # Hisashi Eguchi

Hisashi Eguchi

Twitter - Facebook - Site officiel

Artiste au style simple et élégant, Hisashi Eguchi met souvent en avant des personnages féminins qui semblent venir tout droit d'un magazine de mode ; j'aime beaucoup son trait clair et relativement épuré, fortement influencé par le pop art. Il a signé de nombreuses couvertures de magazines, affiches publicitaires et autres jaquettes de CD et on lui doit le manga Stop!! Hibari-kun!, une comédie romantique qui avait été adaptée en anime en 1983. Dommage que ses mangas ne soient jamais arrivés en France (sauf si on prend en compte ses histoires courtes disponibles dans les deux numéros du magazine annuel japonais Comic Cue sortis traduits chez Kana)... On le retrouve également à la conception des personnages du film d'animation Roujin Z ainsi que derrière quelques curiosités comme Ren'Ai Kouzan Real Age, un jeu de drague sorti sur PlayStation pour lequel il a signé le design des différentes héroïnes.

 

9 # Akemi Takada

Akemi Takada

Twitter - Facebook - BlogSite officiel

C'est principalement à travers Creamy Mami, Kimagure Orange Road (Madoka ! <3) et le moins connu Alpen Rose que j'avais alors découvert à l'époque cette artiste aux illustrations très douces, et que j’apprécie toujours autant. Son style n'a pas énormément évolué depuis les années 80, et globalement j'aime beaucoup ce qu'elle a fait sur Fancy Lala et Patlabor. Elle a également signé les illustrations de nombreux romans ainsi que le chara design de personnages de jeux vidéo, notamment Misa no Mahou Monogatari, une simulation de gestion de magical girl faisant les yeux doux aux fans de Creamy Mami. Il est tout de même un peu dommage que son dernier travail en date dans l'animation japonaise soit sur une courte série complètement anecdotique, CoCO & NiCO (2016) : à quand son grand retour sur un anime digne de ce nom ?

 

8 # Katsumi Enami

Katsumi Enami

Twitter - Pixiv' - Blog

J'ai accroché de suite au travail de cet artiste, que j'avais découvert à travers la diffusion de l'anime Baccano!, en 2007 : on lui doit les illustrations des romans originaux. On le retrouve aussi bien du côté des anime que des jeux vidéo, avec des adaptations qui ne font malheureusement pas toujours honneur à son trait, que ce soit avec l'anime Isekai Shokudou (Restaurant to Another World) ou encore le RPG Star Ocean : The Last Hope. Petit coup de gueule, au passage : on le retrouve également sur quelques jeux vidéo de Falcom (Ys Seven et Zero/Ao no Kiseki), mais ces derniers ont depuis engagé à la place un artiste imitant tant bien que mal son style. Et ça me rend très très très triste quand je vois des galeries sur le web avec des images de Sen no Kiseki/Trails of Cold Steel qui sont taguées 'Katsumi Enami' alors que ce n'est pas du tout de lui (il a même fini par s'en plaindre avec humour sur son compte twitter !). En tout cas, j'aime vraiment beaucoup son trait et je reste principalement fan de son travail sur Baccano!.

 

7 # Ken'ichi Sonoda

Ken'ichi Sonoda

Twitter

Son style représente pour ma part la quintessence de l'esthétisme des années 80, aux côtés d'autres artistes comme Haruhiko Mikimoto. C'est un peu une bouffée de nostalgie à chaque fois que je vois une de ses illustrations, d'autant plus que son style n'a pas énormément changé, ce qui donne à ses dessins un côté toujours très rétro (il n'y a qu'à voir ses illustrations de 2015 pour Otaku no Video). Au niveau de ses œuvres, certains retiendront Gunsmith Cats, mais de mon côté c'est surtout Bubblegum Crisis qui m'a marquée et m'avait de suite fait accrocher à son style. Toujours actif, il publie de temps à autre des mangas et sort régulièrement des doujinshi au Comiket via son cercle 元祖園田屋 (Ganso Sonodaya), ce qui permet de voir ce que donne son style sur des titrestrès récents.

 

6 # Kinu Nishimura

Kinu Nishimura

Twitter

Cette artiste est surtout connue pour son travail sur de nombreux jeux de combat de Capcom, notamment Street Fighter II. Je ne l'ai de mon côté découverte qu'assez récemment (vers 2012), à travers d'autres jeux vidéo qui n'ont rien à voir : 999Virtue's Last Reward et Code of Princess, même si je connaissais déjà son style pour l'avoir déjà vu sur des illustrations de l'anime Overman King Gainer. Son trait rappelle vaguement celui d'Akiman, ce qui n'est pas une coïncidence étant donné qu'ils ont travaillé ensemble et qu'il a été sa principale source d'inspiration, mais je préfère tout de même de très loin ses illustrations.

 

5 # Akihiko Yoshida

Akihiko Yoshida

Illustrateur œuvrant principalement dans le domaine du jeu vidéo, je l'avais découvert à l'époque à travers son travail sur Ogre Battle et Tactics Ogre. Son trait assez particulier (et la palette de couleurs qui va avec) est reconnaissable entre mille et n'a finalement pas énormément évolué depuis les années 90, surtout par rapport à d'autres artistes. J'ai beaucoup aimé son travail sur Bravely Default et Bravely Second, mais aussi sur Vagrant Story et Final Fantasy XII ; sans oublier NieR: Automata, pour lequel je trouve ses illustrations très classes. Quelques petites curiosités, au passage : on lui doit l'end card de l'épisode 10 de Nisekoi ainsi qu'un dessin de l'héroïne de Little Witch Academia pour fêter le début de la diffusion de la série TV.

 

4 # Tatsuyuki Tanaka

Tatsuyaki Tanaka

Twitter - Site officiel

Également connu sous le pseudonyme de "Cannabis", il s'agit d'un artiste que j'avais découvert grâce à Linda³, un RPG complètement barré et original qui s'accorde d'ailleurs parfaitement avec son style. Avant tout animateur, Tatsuyuki Tanaka a entre autres travaillé sur Akira (il a animé cette séquence) et participé à de nombreux clips et autres courts métrages, notamment au sein du Studio 4°C, ainsi que signé quelques image boards de Fushigi no Umi no Nadia. J'aime beaucoup ses illustrations détaillées aux couleurs délavées dans un univers souvent steampunk/post-apocalyptique, et son style me donne l'impression d'être une sorte de mélange entre celui de Katsuhiro Otomo et celui de Mœbius.

 

3 # Nobuteru Yūki

Nobuteru Yuuki

Twitter - Blog

Artiste très polyvalent, c'est surtout grâce à son travail sur les OAV de Record of Lodoss War que j'ai connu ses illustrations, puis à travers Escaflowne, Seiken Densetsu 3 et Chrono Cross. Son travail sur Orange, Paradise Kiss ou encore Kids on the Slope m'a un peu moins marquée, et je préfère ce qu'il a fait sur Space Battleship Yamato 2199. Son style a légèrement évolué avec le temps, notamment au niveau des visages de ses personnages qui se sont un peu "durcis", et j'avoue avoir une petite préférence pour ses travaux du début des années 90 (notamment les films de The Five Star Stories et The Weathering Continent). De toutes ses illustrations, mes préférées restent celles qu'il a réalisées pour Lodoss War et Chrono Cross.

 

2 # Satoshi Urushihara

Satoshi Urushihara

Pixiv' - Blog (nsfw)

C'est peut-être surprenant de le voir classé aussi haut, mais j'adore Satoshi Urushihara, ses personnages qui luisent de partout et ses illustrations parfois surchargées : c'est justement ce côté très fourni et très coloré que j'aime beaucoup. Ayant découvert ses illustrations à travers la série de jeux vidéo Langrisser puis les OAV de Plastic Little, il est surtout connu pour avoir travaillé sur des œuvres nettement moins grand public ; c'est tout de même un artiste que j'aimerais (re)voir dans une série d'animation qui ne soit pas interdite aux moins de 18 ans, voire un nouveau jeu vidéo, mais son style un peu rétro n'aide probablement pas. Je reste en tout cas toujours aussi fan de son travail sur Langrisser et Growlanser : j'adore les costumes des personnages et les coupes de cheveux souvent un peu exagérées.

 

1 # Haruhiko Mikimoto

Haruhiko Mikimoto

Site officiel

Sans hésiter, je place Haruhiko Mikimoto au sommet de ce top : j'ai toujours été très fan de ce qu'il fait. J'adore ses aquarelles et j'apprécie énormément son travail sur Macross, les OAV de Mobile Suit Gundam 0080 ainsi que Gunbuster. Je suis en revanche légèrement moins fan de son style actuel, notamment au niveau des visages qui sont devenus un peu plus ronds. De ses nombreux personnages, j'aime beaucoup Lynn Minmay : autant je n'aime pas le personnage en lui-même, autant j'adore son design. Personnellement, j'aimerais bien le voir un peu plus souvent travailler dans l'animation japonaise actuelle, même si au niveau des œuvres récentes on a pu le retrouver à la conception des personnages de Kabaneri of the Iron Fortress.

 

Pour finir, des remarques en vrac sur quelques autres artistes que j'aurais pu inclure (liste non exhaustive !) :

  • Yoshitoshi ABe : il a failli figurer dans ce top. En tout cas j'aime beaucoup ses illustrations, notamment son travail sur Serial Experiments Lain et les Ailes Grises.
  • Yoshiyuki Sadamoto : j'aime beaucoup ce qu'il fait et j'ai une petite préférence pour son travail sur Fushigi no Umi no Nadia, Evangelion et .hack. J'ai également hésité à l'inclure dans ce top.
  • Tomomi Kobayashi : surtout connue pour son travail sur la série de jeux video SaGa (Romancing SaGa, SaGa Frontier...), j'aime beaucoup son style très coloré et souvent très (trop ?) chargé.
  • Suehiro Maruo : artiste et mangaka, il est considéré comme l'un des maîtres du genre ero guro (érotico-grotesque). C'est spécial mais j'aime bien. :D
  • Mel Kishida : ses illustrations sont mignonnes comme tout, et j'apprécie surtout son travail sur les jeux vidéo de Gust (la trilogie Atelier Rorona/Totori/Meruru et le récent Blue Reflection).
  • Hidari : je retiens là aussi ses travaux sur une autre trilogie de la série des "Atelier" de Gust (Ayesha/Escha & Logy/Shallie), mais aussi sur l'anime Fractale, qui m'avait fait découvrir cet artiste.
  • Range Murata et ses personnages féminins au visage un peu rondouillet. J'aime beaucoup ses travaux, notamment Last Exile.
  • Mutsumi Inomata : elle a failli atterrir dans ce top, mais je suis moins fan d'elle qu'avant. Sa période années 80/début des années 90 reste ma préférée, et je trouve son travail sur les derniers Tales of (aux côtés de Kōsuke Fujishima) assez inégal.
  • Narumi Kakinouchi et son trait éthéré. Elle a notamment signé le manga Vampire Princess Miyu.
  • Katsuya Terada : un artiste talentueux au trait un peu dur que j'ai également failli inclure dans ce top.
  • Yoshitaka Amano : j'aime son style mais je trouve ses travaux assez inégaux, surtout en ce qui concerne ses illustrations pour Final Fantasy. Je préfère nettement ce qu'il a fait sur Tenshi no Tamago.
  • Mari Shimazaki : la créatrice du design de Bayonetta. J'aime son trait assez élégant.
  • Mamoru Nagano et ses personnages fins et élancés. Et puis ses mechas sont chouettes.
  • Toi8 et son style très doux. J'aime beaucoup ses illustrations pour le jeu vidéo I am Setsuna et les romans de Maoyū Maō Yūsha.
Tomomi Kobayashi
Illustration par Tomomi Kobayashi

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Top 10 – Artistes et autres illustrateurs japonais préférés"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens
SilverTes
Invité

Très belle sélection de très bon goût, merci pour le partage et la découverte ! :)

Akubahn
Invité

Cet article est une très bonne idée et un grand merci pour les liens vers les comptes des illustrateurs en question.

Je valide complètement la présence de Satoshi Urushihara et d’Akihiko Yoshida dans ce classement ;)

Je suis en revanche déçu de voir Sadamoto hors classement, cet homme a tellement marqué les années 90 et début 2000 avec ses illustrations. Il est une légende vivante à mes yeux. Son travail sur .hack// est le plus réussi de sa carrière pour l’instant.

Toujours à titre personnel, j’aurais cité le génie inépuisable d’Ogure Ito (ou Oh! Great) et l’originalité artistique de Rui Komatsuzaki : deux talents qui sortent clairement du lot.

Lyssa
Invité

Akihiko Yoshida, excellent choix, il est pour moi le meilleur chara designer de Final Fantasy ! De mon côté, j’ai une certaine affection pour Ayami Kojima (Castlevania) et Masahiro Ito (Silent Hill)

wpDiscuz