[COMPTE-RENDU] Impressions sur le Comiket 72

Comiket 72

Aujourd’hui, c’était le premier jour de la 72ème édition du Comic Market, alias le Comiket. Cette année il se déroule les 17, 18 et 19 août, mais je n’y suis allée que ce vendredi, vu que ce week-end j’ai dû travailler.

le Comiket se déroule uniquement deux fois par an : en décembre et en août. Je m’y suis donc rendue comme je le fais habituellement depuis trois ans maintenant, en grosse partie pour voir le cosplay.

Ce n’est pas vraiment une convention, c’est plutôt un gigantesque marché, comme son nom l’indique, et c’est pour cela que l’entrée est gratuite ; le Comiket n’a donc absolument rien à voir avec les conventions à l’occidentale. Il y a cependant quelque chose que je n’aime pas dans le Comiket, et ce sont ses horaires : ça commence à 10h du matin pour fermer à 16h, sachant que le coin cosplay se termine à 15h et que le coin des stands professionnels ferme plus tard, à 17h. Et vue l’immensité du Tokyo Big Sight, six heures ne permettent pas de tout voir.

Aujourd’hui je suis partie un peu plus tôt que d’habitude, et pour la première fois j’ai donc dû faire la queue (une demi-heure, quand même, et sous un soleil de plomb). Je n’imagine même pas le monde qu’il doit y avoir le samedi et le dimanche ! C’est tout de même amusant que beaucoup d’hommes ici ressemblent vraiment à la caricature que l’on peut se faire des otakus. Pendant que je faisais la queue, j’écoutais des japonaises derrière moi qui disaient que les gens ici semblaient tout droit tirés de Densha Otoko. :’)

Comiket 72 - cosplay

Une fois à l’intérieur du Tokyo Big Sight, difficile de choisir où aller vu qu’il y a plusieurs halls. Chaque hall est immense et est bourré de monde, surtout avant midi ; les halls « Ouest » sont consacrés aux professionnels, on peut donc voir quelques boutiques qui vendent un peu de goodies (des peluches, des posters, des CD ou encore des traversins).

Il y a même parfois quelques doubleuses et idoles qui interprètent une petite chanson, avec tout autour des otakus en train de mimer les gestes et de chanter aussi. C’est impressionnant de voir ça.

Quant aux halls « Est », ils sont dédiés aux doujin. Cela regroupe en majorité les doujinshi (mangas/recueils d’illustrations faits par des amateurs), mais aussi les doujin game (jeux faits par des amateurs) et les doujin ongaku (CD de musiques par des amateurs, tirées d’anime ou de jeux vidéo) ; c’est en tout cas incroyable la créativité dont font preuve certaines personnes. Il y avait tout de même une foule énorme du côté de chez Type-Moon et 7th Expansion. Et si le vendredi on peut trouver beaucoup de doujinshi yaoi, pour ceux qui s’intéressent au hentai il vaut mieux y aller le dimanche : ça en est rempli. :D

En tout cas je n’ai rien acheté, je préfère prendre plus tard ce que je veux en boutique. Il faisait tout de même un peu chaud dans les halls et j’ai vu qu’il y avait quelques personnes qui se sont senties mal à cause de la chaleur, certaines s’étaient même évanouies, avec autour d’elles la police et les responsables du Tokyo Big Sight qui essayaient de leur faire de l’air avec des pancartes géantes. Les distributeurs de boissons étaient également vides, et il y avait une queue incroyable au combini (l’humidité, c’est quand même terrible, au Japon).

Comiket 72 - cosplays

Après ça, je me suis rendue au coin cosplay, situé sur une grande terrasse, et donc en plein soleil. Les cosplayeurs sont en tout cas vraiment sympas, et j’ai trouvé ça mignon que certains (enfin surtout certaines, vu que la majorité sont des filles) aient essayé de me parler en anglais. Il y règne une ambiance très bon enfant, et je trouve que c’est l’un des moments où les japonais deviennent vraiment moins timides (surtout envers les gaijin) !

Il est tout de même très difficile de prendre des photos, notamment parce que pour les cosplayeurs très populaires il faut faire la queue (et parfois ça peut être long, vu que certaines personnes prennent au moins une vingtaine de photos). Il faut toujours demander à chaque cosplayeur la permission de le prendre en photo, ce qui se fait généralement en gueulant « onegaishimassssssu ! » (enfin bon, on peut aussi se contenter d’un « sumimasen » ou encore d’un « ii desu ka ? », ou juste de faire un simple signe de la main). Ce qui est bien c’est que l’on peut aussi demander au cosplayeur en question de prendre la pose que l’on souhaite, ce que certains ne se privent pas du tout de faire.

Alors, quelle est la tendance de cette année ? Cette fois-ci, il y avait ÉNORMÉMENT de cosplays de Lucky Star, Suzumiya Haruhi et Gurren Lagann. Pas mal de cosplays de Higurashi no Naku Koro Ni et de Tales of The Abyss, aussi. J’ai été surprise en revanche qu’il y ait eu très peu de cosplay de Final Fantasy et de Gundam, alors qu’habituellement il y en a plein. Je ne suis quand même restée qu’une heure et demie au coin cosplay, parce qu’avec la chaleur et l’humidité c’était intenable, et ce malgré le vent.

Au final, c’était un Comiket encore plus bourré de monde que d’habitude même si ce n’était que le premier jour ; bref, je retournerai à la prochaine édition (fin décembre) avec plaisir, c’est sûr et certain !

Pour finir, toutes mes photos du cosplay se trouvent ici.

22 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Super article et ça donne envie d’être à ta place! Voilà la chance, en tout cas ton p’tit ‘reportage’ fait vraiment envie ^^

  2. Merci de nous faire partager cet évènement, ça à l’air sympa même si il y a du monde et qu’il fasse une chaleur solaire … ^^’

  3. Pas mal le cosplay Ibara (photo 14 et 15). :)
    Du moins je suppose que c’est tiré de ce jeu video!

    Sinon jolies photos, bravo!

  4. sebhades >> oui, il faisait super chaud. Et j’me suis attrapée des coups de soleil de partout ;_;

    raziel73 >> il me semble aussi que c’est tiré de Ibara ^^’

  5. Toujour aussi original les cosplay. Pas de Kipi présente à la convention ? Dommage :(

    Sinon c’est certain , la mode est à Suzumiya Haruhi alors que Lucky Star bénéficie de l’effet de nouveauté.
    Puis , peut être peu de cosplay de Gundam mais un marquant au moin ;p
    ( Konata me semblait un poil plus délicate avec son cornet :p )

    Merci pour ces magnifiques photos ^^

  6. Quand il se rajoute des fausses tronches je trouve ça flippant.
    J’échangerai bien les pauvs conventions payantes qu’on a contre le comiket, quand je pense à tous ces doujins(surtout les trucs bien obscurs style guro, shota et autres transformations). D’ailleurs tu t’intéresses pas du tout aux jeux, du style touhou ou tasofre?
    Heureusement qu’on peut faire chauffer les torrents.

    Les cosplay sont pas si exceptionels que ça, je pensais que c’était mieux foutu, à part la magicienne, il y en avait d’autres de ragnarok online?

  7. Asmodeal >> j’ai pas vu beaucoup de cosplay de Ragnarok online. :(
    Pour les doujins games, j’y connais pas grand chose, en fait, donc je préfère ne pas acheter n’importe quoi ^^’

  8. Il est énorme le cosplay d’Osamu Tezuka (matez le détail de l’auréole!), j’ai failli m’étouffer de rire. Je te fais un procès pour tentative de meurtre au rire.

  9. OMFG la Konata plus vraie que nature :D

    Le reste des photos de cosplay, baaaah c’est plutôt pas mal mais rien d’extraordinaire (je note quand même les Haruhi et Mikuru en bunny girl, assez rare pour être signalé.)

    Y’avait pas plus de Higurashii genre Mion/Shion ou Rena? Parce que bon Satoko… :)

  10. Axel Terizaki >> y avait ni Shion ni Mion (sacrilege!) et les Rena qui etaient la etaient pas geniales et pas tres ressemblantes (en plus y en a une ou c’etait un mec qui etait deguise O_o).

  11. Merci pour ce petit reportage, c’est sympas. ça donne envie d’aller voir au moins une fois. ;-D
    Très belle photo. :-)