Impressions sur les anime de l’automne 2008 (5/7)

Suite du tour d’horizon des nouvelles séries de cet automne. Comme d’habitude, c’est toujours aussi subjectif !

 

MOURYOU NO HAKO

Un inspecteur enquête sur une série de meurtres où des jeunes filles ont été démembrées puis mises à l’intérieur de boîtes…

Adapté d’un manga lui-même adapté d’un roman, et avec en bonus un chara-design signé Clamp pour cette version animée, je dois dire que j’ai trouvé ce Mouryou no Hako visuellement très beau. Comme j’aime beaucoup les thrillers, je suis ravie, même si ce premier épisode à tendances yuri était assez bizarre. Intrigant dans l’ensemble, et plutôt artistique, c’est surtout l’atmosphère mystérieuse que j’ai aimée.

Après, il y avait de sacrés moments WTF, que ce soit le tout début de l’épisode avec la tête dans la boîte qui est vivante, la relation entre Yoriko Kusumoto et Kanako Yuzuki et qui m’a fait me demander si je n’étais pas plutôt en train de regarder MariMite, la poupée offerte à Yoriko et qui prend vie (?), la scène avec la Seconde Guerre Mondiale, et aussi le cadavre (?) de Kanako qui sourit tout à la fin. Bref, j’ai trouvé ça tellement décousu que je n’ai pas compris grand chose, et je ne vois pour le moment pas trop le rapport avec le scénario original; reste à voir comment tout cela va donc se recouper. J’espère qu’ils abuseront aussi un peu moins sur les pétales de cerisier, parce que là ça faisait quand même trop.

VERDICT :  – C’est assez joli et plutôt étrange pour le moment, mais dans l’ensemble j’ai bien aimé. Je regarderai à coup sûr l’épisode suivant.

 

KUROZUKA

Dans le Japon du XIIème siècle, alors qu’il échappait à des ennemis envoyés par son frère, Kurou rencontre dans une montagne une étrange et mystérieuse jeune femme, Kuromitsu, qui semble cacher un secret assez sombre.

Un premier épisode assez beau et bien réalisé, si ce n’est qu’il y a quelques petites choses qui m’ont gênée : le générique de début, vraiment pas terrible du tout, et qui est peut-être même le pire de cette saison; l’abus de sang qui gicle et son aspect très ketchup, ce qui casse un peu l’ambiance plutôt sérieuse; et enfin, l’espèce de scène à la Matrix au début de l’épisode, avec le ralenti et tout, et que j’ai trouvé plus drôle qu’autre chose. Sinon, cet anime est adapté du manga du même nom, et j’ai entendu dire que ce dernier était très tourné gore/violence/sexe. Reste à voir comment ils vont gérer ça pour un anime diffusé à la télévision.

J’ai assez bien aimé ce premier épisode, j’ai seulement peur de m’ennuyer un peu devant la série, mais ça m’intéresse assez car les séries adultes se font plutôt rares. En tout cas ce premier épisode m’a fait dire que si l’autre série du même genre (avec également un héros immortel) qu’est Blade of the Immortal / L’Habitant de l’infini avait été confiée au Studio Madhouse, qui s’occupe de ce Kurozuka, ça aurait pu donner quelque chose de vraiment bien. A noter que le réalisateur est le même que celui de Death Note, et que le héros est doublé par Miyano Mamoru, qui avait fait la voix de Light.

VERDICT :  – J’ai bien aimé donc je pense continuer, reste à voir ce que propose le second épisode et vers quoi va se développer l’intrigue.

 

ONE OUTS

Tokuchi est un lanceur de génie du « One Out », une forme de base-ball basée sur le pari et les jeux d’argent. Il signe un contrat avec l’équipe des Lycaons, contrat stipulant qu’il touchera 5 millions de yens pour chaque lancer réussi, mais perdra 50 millions de yens à chaque fois qu’il fera perdre des points à son équipe…

Au début je ne savais pas trop à quoi m’attendre, surtout avec une série sur le base-ball qui est dirigée par la même équipe qui s’est occupée des anime de Kaiji et Akagi. Et on reconnait bien là leur style : la toile de fond parle de base-ball, mais le côté psychologique et pari d’argent est mis bien plus en avant. En fait, on dirait vraiment du Kaiji, vu qu’il y a aussi un narrateur au style similaire, énormément de dialogues, et que c’est relativement lent. Sauf que le héros, qui a la classe et est plutôt du genre pas très bavard, me rappelle bien plus Akagi (même si je n’ai pour le moment vu que le premier épisode de cette dernière série). Étant donné que j’ai trouvé ce premier épisode tout aussi intéressant, il y a de fortes chances que je la regarde en entier. En espérant que cela soit tout aussi prenant que du Kaiji et devienne aussi intense.

VERDICT :  – J’ai vraiment aimé ce premier épisode, et si la suite tient la route je regarderai très probablement en entier la série.

 

BIHADA ICHIZOKU

Les manigances, jalousies et autres coups bas au sein de la famille Bihada, dont la plus jeune fille a remporté un célèbre concours de beauté très prisé.

Alors là, si il y a cette saison une série à l’humour bizarre et à ne surtout pas prendre au premier degré, c’est bien celle-là. A l’origine, c’est une marque de produits de cosmétiques au style graphique très inspiré des shoujo des années 70, et plus particulièrement des mangas comme Versailles no Bara, Candy ou encore Glass no Kamen. L’anime ne dure qu’une dizaine de minutes et est une parodie du genre. Enfin, je l’ai pris comme une parodie, parce que je ne peux pas concevoir que quelqu’un sain d’esprit ait réalisé cette série le plus sérieusement du monde. C’est impossible. En tout cas, tous les gros clichés sont là, et en ajoutant à cela l’intrigue très « Feux de l’Amour », on a donc une série qui fait vraiment office d’OVNI. Il faut en tout cas aimer le genre rétro et tous les codes des anciens shoujo qui vont avec (des roses de partout, des yeux remplis d’étoile, des méchantes bien méchantes qui rient tout le temps, et autres exagérations…).

VERDICT :  – C’est très mauvais mais d’un autre côté c’est absolument génial. Par contre je ne regarderai pas la suite.

 

EF ~ A TALE OF MELODIES

J’avoue que j’avais regardé la première saison uniquement pour son visuel original. Cette seconde série s’annonce donc dans la continuation de la première, ce premier épisode ayant exactement le même style. Même le générique de début ressemble au précédent. Ce que j’aime bien dans Ef, c’est tout de même l’importance accordée au ciel, et l’impression d’avoir un monde complètement abstrait et vide.

Cette série m’aura toujours fait penser à un exercice de style bourré de symbolisme et d’hyperboles, et en tout cas on ne peut pas dire que l’on ne retrouve pas la patte du studio Shaft! Avec ce premier épisode, on a tout de même là une série de romance bien au-dessus des autres anime du même genre de cette saison (mis à part Clannad). Quand je pense par exemple à Akane-iro machin et à cette série-là, je me dis qui qu’il y a quand même un gouffre. Pour finir, à noter que la série est diffusée gratuitement en streaming chaque mercredi via le site officiel.

VERDICT :  – J’avais regardé la première série pour son style graphique, bien que j’avais trouvé dans l’ensemble que c’était un peu soporifique, et je pense faire la même chose pour cette saison.

 

12 commentaires

  1. Bonne nouvelle pour Mouryou no hako :) C’est bizarre mais j’ai l’impression que la série passe relativement inaperçue, pourtant c’est du MadHouse + CLAMP quoi O_O En tout cas Mokona s’est pas loupée sur le chara design, ça me rend nostalgique de son vieux style là *_*

    Pour Ef, c’est clair que c’est quand même un anime de romance assez adulte et ça change pas mal (en bien) des éternels animes harems. Après, ça reste zarbe :D

  2. Mouryou no Hako a l’air pas mal, je connaissais pas du tout avant ce billet. Mais rien que le fait de penser CLAMP + Yuri, c’est étrange. Je jetterai sûrement un coup d’oeil. :)

  3. Ben dis donc, le clavier chôme pas en ce moment. Merci pour tous ces articles, ça va m’aider à mettre des filtres sur les séries à regarder ou non.

  4. Yeah One Outs a l’air bon alors, j’attendais cette série. En tout cas, t’as du courage (et du temps) pour tout regarder, il y a des trucs que je zappe comme les animes de mecha ou les suites de séries que je n’ai pas aimé (du genre ef).

  5. C’est bizarre, j’ai refusé de regarder le truc sur l’Empire Britanien, parce que chaque plan me criait « CLAMP ! » à la figure (et que je ne supporte plus Clamp depuis Chobits), mais quand tu annonce que « Mouryou no hako » est chara-designé par Clamp, j’ai du mal à y croire. Du moins en voyant les quatre captures d’écran de l’article. Peux-tu me confirmer qu’on ne vois plus trop leur patte dans le reste de l’épisode ? Le scénario à l’air sympa, je vais peut-être m’y intéresser…

  6. QCTX> A part Chobits, CLAMP a aussi fait X, les styles sont assez variés. Ici dans Mouryou no hako, on retrouve un peu ce style (X TV).

  7. Merci beaucoup pour cette rubrique, t’es vachement réactive en plus je me sers souvent de toi pour m’orienter car on a assez souvent les mêmes goûts ^^

    Mais tu fais comment maintenant que tu es en France ? Raws jap en bittorent ?

  8. Katua & Lu-sama >> Mouryou no Hako passe un peu inaperçu, c’est vrai. C’est assez dommage. Il faudrait dire à l’une des 50 000 équipes de fansub qui sont sur Tales of the Abyss de s’en occuper. XD

    Zratul >> oui, mon clavier n’a pas chômé. ;p Mais je ne sais pas si je renouvellerai l’expérience, c’est quand même sacrément crevant. Du moins pour les grosses saisons comme celles de l’automne et du printemps. J’admire les blogueurs anglophone qui arrivent à pondre un pavé tous les jours sur chaque nouveauté. :D

    kyouray >> c’est plus une question de courage que de temps, on va dire. Je ne consacre en moyenne qu’entre 1 et 2 heures par jour pour regarder des séries, en ce moment. Après j’évite quand même les trucs comme Rosario+Vampire 2, Junjo Romantica 2, et aussi les séries dont je n’ai pas vu les saisons précédentes comme Jigoku Shuojo et Nodame Cantabile.

    QCTX >> si ça peut te rassurer, j’ai trouvé que le style de Clamp n’était pas trop visible. Et encore ça dépend des personnages. Mais peut-être que les nombreuses scènes avec des pétales de cerisiers qui volent vont te rappeler X.

    Eowyn >> oui, raws jap. C’est aussi ce que je faisais pour certaines séries quand j’étais au Japon, vu les horaires parfois un peu trop tardifs/matinaux, ‘faut pas croire que je regardais tout à la TV, non plus. ;) Mais parfois je regarde les nouvelles séries sur Nicovideo, avant qu’elles ne soient effacées, juste pour me marrer avec les commentaires des internautes.

  9. Étonné par le premier épisode de KUROZUKA, je l’attendais vraiment pas et je me demandais si j’avais pas déjà vu le genre d’histoire, et pour cause j’ai lu le manga en intégralité, le design a changé et c’est beaucoup moins gore que le manga, en comparaison, dans le manga, on aurait eu spoil : Une scène de sexe avec l’immortelle, très sensuel leur relation, et surtout une tête de héros à la fin de l’épisode, dans le manga, ça a fait son petit effet ^^

    Et Kuromitsu qui la conservera pendant un paquet de temps lol

    En tout cas, c’est pas mal pour un début, ça respecte pas totalement le manga mais il faut bien innover

  10. DrTenma, pour Kurozuka il n’y a que 12 épisodes de prévus, donc pour adapter les 10 volumes du manga il vont devoir accélérer le récit comme ils l’ont fait pour l’épisode 1 et ignorer de nombreux éléments et personnages du manga.
    Ça m’inquiète un peu de savoir qu’il n’y aura que 12 épisodes mais pour le moment c’est très prometteur. :)

    Maintenant que j’ai regardé Kaiji et bientôt fini Akagi je suis très impatient de voir One outs subbé, j’espère que les teams auront le temps de s’y interesser entre 2 épisodes de Tales, Toradora ou Gundam.

  11. Kurozuka est impossible à adapter en animé « grand public »… Ou alors il faudrait en faire un hentai ultra gore, sans exagérer, l’attirance charnelle entre les persos a une place assez prépondérante et certaines scènes du manga sont assez crues à titre perso plus d’une fois j’ai du sauter des pages tellement on entrait dans un autre domaine…  » La fille après acte qui joui sur le sol avec du sperme pleins les organes génitaux, en criant j’en veux encore… » sans censure, on peut vite trouver ça lourd.

    Mouryo c’est du clamp, le sorte de Yakushiji de cette saison je regarderais assurément :).

    Ef tales on verra je suis pas fan du concept mais à tester.

  12. DrTenma & ThePooh >> ah oui en effet, je ne pensais pas que le manga de Kurozuka était si trash, ce n’est pas étonnant qu’ils aient censurés les scènes de sexe dans l’anime.

    Moya >> OneOuts, j’espère que ça sera aussi fansubbé. Tytania l’a été, alors je ne vois pas pourquoi cette série ne le sera pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.