Voici la suite et fin de mes billets consacrés aux nouvelles séries de l’hiver, avec toujours quelques premières impressions complètement subjectives. En tout cas, sur les 25 nouveautés environ de cette saison, je vais normalement n’en suivre que sept.

La prochaine fois ce sera le retour des impressions d’anime plus normales, avec du vieux, du moins vieux et du récent. En espérant avoir vraiment le temps cette année de regarder des séries dites « classiques » et qui manquent à ma culture otaku.

 

KEMONO NO SOUJA ERIN

Kemono no Souja Erin

L’HISTOIRE : Erin, une jeune fille qui peut commander les animaux et même des créatures comme les dragons grâce à sa lyre, sera entraînée malgré elle dans une guerre entre deux royaumes.

IMPRESSIONS : le roman original est de Nahoko Uehashi, plutôt connue pour être également l’auteur de Seirei no Moribito. Mais avec cet anime, il ne faut surtout pas s’attendre à quelque chose de similaire, sinon c’est la déception assurée : Kemono no Souja Erin est destiné à un public plus jeune, et ça se sent. Au niveau de la production, le budget n’est clairement pas le même non plus, mais vu qu’il y aura une cinquantaine d’épisodes j’espère que la réalisation restera constante.

Ce premier épisode était intéressant sans être non plus spécialement intriguant, mais avec une série qui s’annonce aussi longue on sent que l’univers des romans (qui ne comptent que deux volumes) va sûrement être mis en place petit à petit.

Le style de cette série est original et rafraîchissant par rapport aux autres nouveautés de cet hiver, mais il est dommage que ce soit le réalisateur de Toshokan Sensou et du laborieux Wellber Monogatari qui s’occupe de cette série, parce que ça peut vite tourner en eau de boudin. Heureusement, le roman original promet visiblement des choses intéressantes : de la politique, des royaumes en guerre, et surtout l’évolution de la petite Erin jusqu’à l’âge adulte. Il y a du potentiel, je croise juste les doigts pour que le staff derrière cette série ne la massacre pas trop.

Il y a donc de très fortes chances pour que je regarde tout, c’est vraiment le genre d’anime pour lequel j’ai un gros faible.

VERDICT :

 

SORA WO MIAGERU SHOUJO NO HITOMI NI UTSURU SEKAI

Sora wo Miageru Shoujo no Hitomi ni Utsuru Sekai

L’HISTOIRE : un royaume magique invisible aux yeux des hommes est entré en guerre, sa principale source d’énergie étant en déclin. Son roi, Munto, part à la recherche d’une fille sur Terre possédant le pouvoir de sauver son monde.

IMPRESSIONS : j’avais regardé en novembre dernier les OAV de Munto, cette série en étant un remake. Mais je ne m’attendais pas du tout à ce que ce premier épisode soit en fait le premier OAV, du moins ses vingt premières minutes. C’est un parfait copier/coller à 95% (il y a quand même quelques dialogues en plus et de légères modifications), ils ont juste mis un générique de début et de fin et changé les doubleurs des personnages afin de donner une impression de nouveauté. Dommage. L’autre problème, c’est que je pensais qu’ils allaient éviter de reproduire le schéma narratif de ces OAV, le premier étant composé de 50 minutes de vide où il ne se passait pas grand chose. Le deuxième OAV était heureusement un peu plus intéressant, mais j’imagine qu’au moins les six premiers épisodes de la série TV ne seront qu’une reprise de ces OAV.

Pour le reste, je peux déjà dire que je ne suivrai pas cet anime : je n’avais pas tellement aimé les OAV malgré leur réalisation irréprochable, car l’univers de la série ne m’avait absolument pas intéressée, pas plus que son scénario franchement pas original pour une série de ce genre, et encore moins ses personnages. C’est juste une question de goût, mais je n’ai jamais été fan des univers fantastiques très « mille et une nuits », donc ça ne m’attire vraiment pas. Je ne regarderai donc pas la suite, mais je changerai peut-être d’avis si on me dit que ça devient génial (hum).

VERDICT :

 

GENJI MONOGATARI SENNENKI

Genji Monogatari Sennenki

L’HISTOIRE : adaptation en anime du célèbre Dit du Genji de Murasaki Shikibu, se déroulant à l’époque de Heian et relatant la vie et les aventures sentimentales du prince Genji, amoureux de la concubine de son père, et qui finira par façonner lui-même la femme idéale en élevant une jeune fille.

IMPRESSIONS : c’était l’une des séries de cette saison que j’attendais le plus : l’adaptation d’un des plus gros classiques de la littérature par Osamu Dezaki, ça ne pouvait que m’intéresser. En parlant de Dezaki, j’avais pourtant été très déçue par sa dernière série en date, Ultraviolet : Code 044. Mais avec ce Genji Monogatari, j’ai été nettement plus convaincue. Surtout grâce au style artistique utilisé, sans oublier le côté définitivement rétro et ne donnant pas vraiment l’impression de regarder une série de 2009. En revanche, mon gros reproche concerne le générique de début : mais pourquoi avoir utilisé de la J-Pop ? Rien à redire sinon pour la musique en elle-même dans cet épisode, ni au niveau du générique de fin, mais je trouve que cet opening par Puffy n’a vraiment pas sa place ici.

En tout cas, le côté parfois exagérément dramatique m’a quand même fait sourire, car ça m’aura rappelé de vieux souvenirs de Oniisama e. Et c’est sûr qu’avec Sugino au chara-design, ça ne m’aide pas à ne pas penser à cette série. Reste à voir comment sera adaptée la totalité de l’intrigue en seulement 11 épisodes, même si j’imagine qu’ils ne vont utiliser que la première partie du roman, sinon ça risque d’être du condensé de chez condensé…

Je suivrai la série en entier car elle m’intéresse beaucoup, et je suis surtout curieuse de voir de quelle manière elle va aborder certains passages du roman.

VERDICT :

 

CHROME SHELLED REGIOS

Chrome Shelled Regios

L’HISTOIRE : dans un futur lointain, la Terre a été dévastée et envahie par des monstres contaminés par la pollution, forçant la population à vivre reclus dans des villes nommées Regios.

IMPRESSIONS : une série avec tout ce qu’il faut comme action, et qui met tout de suite dans le bain en commençant par des scènes de combat. Ce premier épisode m’a quand même paru très classique et n’apporte absolument rien de neuf au genre, et je m’imagine mal la suivre uniquement pour son côté « pur divertissement » (j’ai déjà Sora wo Kakeru Shoujo pour ça. Et non, je n’ai pas honte). En revanche je ne suis pas très fan de la musique, surtout cette espèce de techno bourrin utilisée lors des combats. Avec ce premier épisode, on se croirait d’ailleurs dans un jeu vidéo, ne serait-ce qu’avec les personnages qui peuvent matérialiser leurs armes.

Ça peut en tout cas devenir intéressant malgré les personnages qui sont tout ce qu’il y a de plus cliché, même si ce premier épisode introductif ne permet pas vraiment de dire vers quoi on se dirige. Mais je ne suis pas convaincue, et l’ensemble ne m’a pas plus intéressée que ça. Je ne regarderai pas la suite, en tout cas.

VERDICT :

 

SAKURANBOY DT

Sakuran Boy DT

L’HISTOIRE : Satou, un lycéen qui peut se transformer en super-héros, va protéger la fille du maire de la ville d’une société secrète nommée Zaou.

IMPRESSIONS : …ne me demandez pas pourquoi j’ai regardé ça. Il s’agit d’une série dont chaque épisode ne dure qu’une petite poignée de minutes, et entièrement réalisée en flash. Ça aurait pu donner une petite perle d’humour décalé comme le malheureusement méconnu Tentai Senshi Sunred, mas en fait on a ici quelque chose de très bizarre, et je n’arrive même pas à savoir à quel degré il faut le prendre (mais sûrement pas au premier, ça c’est sûr). C’est très stupide, le doublage est (volontairement) horrible, il n’y a aucun sens, bref ça sent la parodie comme ça avait été le cas l’an dernier avec Bihada Ichizoku.

VERDICT :

 

TETSUWAN BIRDY DECODE : 02

Tetsuwan Birdy Decode : 02

L’HISTOIRE : suite de la saison précédente, qui suivait les aventures de l’agent interstellaire Birdy Cephon Altera, et qui partage son corps avec un garçon nommé Tsutomu.

IMPRESSIONS : j’avais moyennement aimé la première série, malgré un début plutôt sympa et qui laissait présager quelque chose de bon, mais là je dois dire que je vais avoir du mal à suivre cette deuxième saison. Il y a franchement bien mieux et je regrette toujours qu’ils n’aient pas décidé de garder le même ton que les OAV, qui contenaient quand même une bonne dose d’humour et d’action assez équilibrée par rapport à la série télé, où le héros est au passage devenu un sacré boulet. Je n’ai pas envie de m’ennuyer une deuxième fois, d’autant plus que cette seconde saison semble être exactement dans la même veine que la première : cette suite sera sans moi…

VERDICT :

 

RIDEBACK

Ride Back

L’HISTOIRE : Rin, une jeune ballerine, décide de renoncer à sa carrière de danseuse classique après avoir chuté sur scène. A l’université, elle tombe pas hasard sur le club des Ride Back, des bolides qui ressemblent à un mélange de robot et de moto.

IMPRESSIONS : un premier épisode assez impressionnant par sa réalisation et son ambiance. J’ai vraiment été conquise, et je ne m’attendais pas du tout à une série de ce genre : si la suite tient la route et que la réalisation reste du même niveau, on tient là sans problème l’une des meilleures séries de cet hiver. Et j’étais pourtant un peu perplexe au départ au niveau du scénario, avec ce mélange de ballet, de danse et de mecha.

Je me demande juste vers quoi va se diriger la série et comment l’intrigue va se développer, car avec un tel scénario de base, impossible de réellement le deviner. Et pour une fois la 3D n’est pas trop moche et est parfaitement intégrée, sans faire mal aux yeux comme avec l’autre série bourrée de 3D de cette saison, Viper’s Creed. Le reste est absolument superbe, surtout les musiques, et il n’y a que le chara-design qui m’a un peu surprise au départ. En tout cas j’aime bien l’héroïne, et puis il y a même eu une petite référence assez sympa à Hatsune Miku, au tout début de l’épisode. Je suivrai toute la série, en espérant qu’elle ne me décevra pas !

VERDICT :

 

PAS VUS

Pas Vus

Shikabane-hime Kuro, parce que je n’ai pas vraiment aimé la première saison.

Hajime no Ippo – New Challenger, parce que je n’ai pas regardé la première série, même si c’est prévu.

Maria-sama ga Miteru 4th Season, parce que je n’ai vu aucune des saisons précédentes, même si là aussi c’est prévu.

Koto Nakare Hero Gingerman, parce que l’histoire d’un gingembre qui veut devenir héros de série sentai, ça ne m’intéresse pas des masses.

The Tower of Druaga ~ the Sword of Uruk, parce que j’ai abandonné la première saison en cours de route, par manque d’intérêt.

Pas Vus

Major 5th, parce que je n’ai vu aucune des séries précédentes et que je ne sais pas du tout ce que ça vaut.

Slayers EVOLUTION-R, parce que pour le moment je n’ai regardé que la toute première saison.

Kupu~ Mamegoma!, parce que c’est destiné à un public TRÈS jeune.

Examurai Sengoku, parce que je ne trouve quasiment aucune info dessus.

 

~ Récapitulatif des séries de cet hiver ~

Séries que je vais suivre : Rideback, Genji Monogatari Sennenki, Maria+Holic, Zoku Natsume Yuujinchou, Sora wo Kakeru Shoujo, Kemono no Souja Erin, Minami-ke Okaeri.

J’hésite à continuer : Kurokami, Viper’s Creed.

J’abandonne : Akikan!, Asu no Yoichi!, Birdy The Mighty Decode 02, White Album, Sora wo Miageru Shoujo no Hitomi ni Utsuru Sekai, Chrome Shelled Regios, Sakuranboy DT.

 

24
Poster un Commentaire

avatar
24 Fils de discussion
0 Réponses aux fils
0 Personnes abonnées
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponses
7 Personnes ayant commenté
Gen'Kitsune-sanKyn_chansmallvinceSuzu-kun Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Les plus récents Les plus anciens
Me notifier des
Lax
Internaute
Lax

Major c’est le bien excellen !

Rideback vaut quelque chose alors ? j’avais de sérieux doute ! Je vais regarder le premier épisode pour voir… =|

kyouray
Internaute
kyouray

Le premier épisode de Ride Back m’a donné aussi une très bonne impression. Je m’attendais pas du tout à ce genre de thème en voyant les premières images et les bande-annonces, un mélange intéressant entre danse et mecha. La réalisation est bien fichue et comme tu l’indiques, la 3D est bien incrustrée et il y a une très belle ambiance qui se dégage de ce premier épisode. Sûrement la série de cet hiver qui m’a le plus marqué étant donné que je n’ai pas encore vu Genji Monogatari.

Pas beaucoup d’informations sur Examurai Sengoku (ANN n’indique même pas le réalisateur); selon le wiki jap, la série est réalisée par Yoshio Takeuchi qui a participé à la direction de l’animation du film Akira mais aussi réalisé des séries comme Oishinbo, Night Head Genesis, la première série Cat’s Eye. L’anime est basé sur un groupe de musique japonais EXILE mettant en scène les membres du groupe dans un univers médiéval.

Angelkappa
Internaute
Angelkappa

Merci pour ses impressions. ^^
Je viens de voir l’opening du Genji monogatari et je suis de ton avis, j’aurais préféré une musique plus traditionnelle -_- Mais c’est pas ça qui va m’empêcher de regarder cette série.
Pour CHROME SHELLED REGIOS j’ai regardé et je l’ai trouvé sympa mais sans plus. Comme il y a koyasu Takehito alors je vais la voir *je suis faible devant sa voix*ç**
KEMONO NO SOUJA ERIN je regarderais si une team la traduit ainsi que Rideback.

Zechs Marquise
Internaute
Zechs Marquise

RideBack je l’attendais au tournant après la vidéo promo. Finalement ce premier épisode était vraiment réussi et j’aime bien le personnage de Rin (Nana Mizuki inside en prime ^^).

Regarderais Genji et Birdy plus tard.

Donald87
Internaute
Donald87

Je ne peux pas me prononcer, je ne m’y connais pas assez …. c’est l’intérêt de beaucoup de blogs, j’apprend :)

Fenril-Anoma
Internaute
Fenril-Anoma

Je trouve que Chrome Shelled Regios a un certain potentiel même s’il est vrai que l’inspiration RPG se fait particulièrement sentir rien que dans la présentation du groupe de combattants au début où l’on peut s’amuser à retrouver à peu près toutes les classes existantes de ce genre de jeux. Malgré les quelques clichés inhérents, la série semble avoir un certain potentiel si le monde se révèle cohérent et l’évolution du scénario intéressante. Enfin bon, j’ai plutôt accroché et la tête de Nina me fait craquer :o.

Même avis pour Ride Back, je dois dire que les quelques infos préalables ne m’avaient pas trop motivé ainsi que les artworks que j’avais dénichés mais j’ai été agréablement surpris : techniquement, c’est superbe comme souvent chez Madhouse, le chara-design est surprenant (les visages sont quand même très allongés) mais pas déplaisant et je suis impatient de voir quelle direction va prendre l’histoire.

Pour Hajime no Ippo, oui il faut regarder la série (ou encore mieux lire le manga) sachant que la nouvelle série bénéficie en plus d’un niveau technique réhaussé. Dans l’un ou l’autre cas, il faut néanmoins savoir que tu pars sur du très long terme (75 épisodes pour la première saison plus les OAVs et films qui vont bien, pratiquement 90 volumes pour le manga, en cours ^^’).

Quant à Major, c’est très très bon pour peu que tu aimes les animes de sport très nekketsu dans l’esprit. Et là aussi, c’est du très long terme, chaque saison représentant une période de la vie et de la progression du héros. Globalement elles sont toutes d’un très bon niveau malgré la petite baisse de régime de la saison 4 mais qui se reprend bien sur la fin.

falken
Internaute
falken

Donc si j’ai bien compris il n’est pas nécessaire de regarder les deux OAV de Munto pour se lancer dans la série?

jackmo
Internaute
jackmo

slayer evolution, meme si j’ai aimé la première série, m’a déplu des le premier. J’ai abandonné direct.

Major, j’ai abandonné en cours d’une des saisons, c’est sympa au début, mais ca m’a lassé.

Exelen
Internaute

Lax >> Rideback, c’est vraiment pas mal du tout. :)

Angelkappa >> même Koyasu Takehito ne me fera pas regarder Chrome Shelled Regios. Et dire que rien que pour sa voix j’avais même regardé des trucs comme Soul Link. -_-;

Zechs Marquise >> tiens, je n’avais même pas remarqué que Nana Mizuki doublait Rin. o_o
Pour Birdy, si tu regardes toute la seconde saison, je te demanderai alors ce que ça vaut vraiment. ^^

kyouray >> merci beaucoup pour les infos sur Examurai Sengoku! Pourtant ça a l’air de passer sur NTV et deux épisodes ont déjà été diffusés, mais même sur les sites japonais on ne trouve pas grand chose. :/

Fenril-Anoma >> le light novel de Chrome Shelled Regios avait en plus reçu un prix pour son scénario, il me semble. Mais c’est plutôt le genre de série que préfère abandonner pour le moment, quitte à y revenir si j’entends vraiment de très bons échos dessus.
Pour Major, si il y a du nekketsu, ça pourrait me plaire, en effet. Mais je préfère pour le moment regarder en premier Hajime no Ippo. :)

falken >> c’est exact, ce n’est pas la peine de les regarder. Ce premier épisode est quasiment le début du premier OAV.

jackmo >> ce nouveau Slayers est surtout très critiqué, visiblement, autant par les fans japonais qu’occidentaux. Ca me fait un peu peur. :x

Jacut
Internaute
Jacut

C’est bizarre, j’ai globalement préféré la version TV de Birdy à la version OAV, et pourtant je suis fan de Kawajiri. Ca reste un anime plaisant, pas trop prise de tête et plutôt bien mené dans l’ensemble (et puis Kazuki Akane, merde quoi !). Sinon, ce début de saison est quand même particulièrement décevant, si on excepte Zoku Natsume Yuujin-chou, je trouve :/

IcingSugar
Internaute
IcingSugar

OMG ! Je vais regarder le Genji, rien que parce que je n’ai jamais pu aller plus loin que les 20 premières pages du bouquin, tellement je l’avais trouvé chiant !
Mais comme je sais que l’ouvrage est une base de la culture littéraire japonaise, il me faut au moins le voir. :)

Je regarderais probablement le début de la seconde saison de Birdy, juste par curiosité, et surtout parce que j’ai regardé la première. On verra bien.

Enfin, je suis assez intriguée par la série de l’ancienne ballerine qui prend son pied sur des mechas. On ne pourra pas reprocher au scénario de ne pas être original :)

Exelen
Internaute

Jacut >> je trouve que c’est quand même une petite saison d’hiver assez variée. Il y en a un peu pour tous les goûts, reste à voir sur le long terme quelles séries vont réellement sortir du lot. :D

IcingSugar >> imagine-toi que le Genji Monogatari, je devais le lire obligatoirement quand j’étais à la fac. ^_^; Comme tu le dis, ça fait partie de la base de la culture littéraire japonaise, mais c’est quand même un peu indigeste. Avec l’anime ça va certainement mieux passer, mais tout le côté poétique va un peu passer à la trappe.

Kirox
Internaute
Kirox

Pour Sora wo miageru etc. (^^’) y’a tout de même l’apport du 16/9 par rapport aux oav originaux qui étaient en 4/3, c’est toujours ça de pris :) Mais sinon un peu déçu en effet qu’ils aient tout repris quasiment plan par plan pour l’instant.

Supremekuja
Internaute
Supremekuja

Je n’ai pas encore commencé Minami-ke Okaeri pour ma part, mais ça ne devrait pas tarder, j’avais suivi les autres séries et ça m’avait sacrément plût ^^
Content de voir que tu vas suivre aussi en tout cas, et pour Munto je ne suis pas franchement fan non plus, j’avais vu les OAV mais sans plus.

Geglash
Internaute
Geglash

Kirox >> En fait même pas, ils ont découpé le haut et le bas de l’écran 4/3 des OAV (ou les étendre pour certaines scènes) pour donner un effet 16/9, donc en réalité, tu y gagnes rien et ça fait un rendu vraiment super cheap.

Sinon, pour Slayers Revolution et Evolution-R, j’ai surtout l’impression que ça gueule car ils n’aiment pas le nouveau perso introduit dans Revolution, et là, oui ça peut coincer. J’ai pas trouvé cette saison pire ou meilleure que les Slayers précédents personnellement (bon en même temps, de base, je suis pas super fan de Slayers, ça joue peut-être aussi).

Luz
Internaute
Luz

Pour ce qui est de la possible évolution de l’histoire, je dirais un que ça vas dériver vers une guerre civile, n’oublions pas que ce monde s’est formé après une « révolution » et l’arrivée au pouvoir d’un régime légèrement totalitaire.

~~~~ léger spoile ~~~~
de plus, le chef du club est un ancien de la guérilla en ride back et si vous avez lu le premier des neuf tomes de rideback, le pouvoir se prépare à mater une manif estudiantine avec pas mal de moyen et pas de problème en cas de perte civile.
~~~~ fin de spoile ~~~~

donc wala, ride back sera l’une de mes séries de la saison et j’aurais beaucoup de plaisir en revenant sur terre en avril d’avoir l’intégralité de la série pour me faire un ty animarathon ^^ d’un coup

Lu-sama
Internaute
Lu-sama

Mais y a personne qui regarde Marimite ?! Mais quels incultes, quels incultes ! XD

Suzu-kun
Internaute
Suzu-kun

Argh, que des trucs que je connais pas. Faut dire que j’ai pas vraiment une bonne culture, je suis dedans depuis pas très longtemps à vrai dire. ^^

smallvince
Internaute
smallvince

Chrome Shelled Regios a l’air d’être sympa dans le genre science fiction, pour une fois qu’on ne se retrouve pas devant des batailles de mécha, je suis plutôt satisfait ^^

Mais il est vrai que mis à part les combats assez bien animés, ça reste très classique. Des monstres et des gentils avec des super pouvoirs qui roskent tout. Ouais bof, en espérant que le scénario ne se résume pas qu’a un enchainement de combat pour fanboy.

Quant à Kurokami, je pense continuer, l’histoire m’intéresse assez et j’voudrais voir quelle voie va prendre l’anime ^^

Kyn_chan
Internaute
Kyn_chan

bon bah Rideback a l’air pas mal ^^
à voir de suite … merci encore de nous présenter de nouvelles séries !!