Et voici un nouveau billet consacré au premier film issu de la série Heartcatch Precure!. Diffusé dans les salles obscures japonaises depuis le 30 octobre dernier, ce film m’intéressait beaucoup parce qu’il a la particularité de se dérouler en France, et plus particulièrement à Paris.

Il y a eu énormément de publicité autour de la sortie de ce film : outre les extraits diffusés sur les écrans dans la plupart des trains et métros de la capitale japonaise, divers événements avaient été organisés pour l’occasion comme un mini-festival ou encore des spectacles, sans parler des goodies spéciaux vendus uniquement dans certains cinémas.

Les tickets pour les premières séances du film, où étaient invités entre autre les interprètes des génériques et les doubleuses de l’anime, avec en prime un petit défilé de mode avec des enfants, sont même partis assez vite. Et histoire de toucher les deux publics différents qui sont la cible de la franchise Precure, certains cinémas proposaient même des séances nocturnes interdites aux moins de 18 ans à 22 heures et à minuit…

heartcatch3

Parmi les autres événements entourant la sortie du film, on peut également noter l’exposition Heartcatch Precure! qui se tient actuellement à la Toei Animation Gallery, ou encore les voyages thématiques via la compagnie aérienne JAL. A noter que le film débarquera également en France en 2011, même si ce n’est pas encore précisé dans quel cadre ; mais il y a des chances que ce soit probablement lors d’un festival, la franchise Precure étant quasiment inconnue du grand public en France, aucune série n’y étant arrivée au contraire d’autres pays européens comme l’Italie, l’Espagne ou encore l’Allemagne… Et il semblerait qu’il y ait également des chances pour que Nana Mizuki fasse partie du voyage, étant donné qu’elle semble très intéressée.

heartcatch4

Pour en revenir au film en lui-même, j’avoue que je n’en attendais rien, et j’ai donc été très surprise. Le thème du « défilé de mode » qui semblait occuper une bonne partie du film est finalement très en retrait (le défilé en lui-même n’ayant lieu que brièvement durant le générique de fin), et l’histoire se permet même le luxe de développer un tout petit peu les origines des Precure, qui ont visiblement existé dans le monde entier depuis plusieurs siècles.

L’histoire tourne tout d’abord autour de l’arrivée de Tsubomi, Itsuki, Yuri, Erika et sa famille à Paris, qui sont venus participer à un défilé de mode organisé par la mère de cette dernière ; Yuri voulant profiter de l’occasion pour obtenir des indices sur son père, qui aurait donné pour la dernière fois signe de vie dans la capitale. Tsubomi est déçue que Paris, surnommée au Japon  la « capitale des fleurs », ne soit pas du tout remplie de fleurs. En partant à la recherche d’un endroit fleuri qui pourrait expliquer le surnom de la ville, elle tombe par hasard sur un mystérieux garçon prénommé Loup-Garou. Loup-Garou, comme son nom l’indique, peut se transformer en loup-garou (en fait, il a juste les ongles qui poussent et les cheveux qui se mettent à briller :’D), mais son pouvoir semble lié à un étrange personnage, le baron Salamander.

(A partir de là ça va spoiler~) Ce dernier est un Apôtre du Désert qui, paradoxalement, n’est pas vraiment intéressé par les fleurs des cœurs des gens, mais veut seulement se venger ; banni du groupe des Apôtres du Désert car il se posait trop de questions sur le sens de son existence, il s’est retrouvé également scellé au cœur du Mont Saint-Michel par une Precure française (!) appelée Cure Ange 400 ans plus tôt, date à laquelle les premiers Apôtres du Désert ont fait leur apparition sur Terre… Cure Ange appartenant par ailleurs à la toute première génération de Precure, l’Arbre des Cœurs ayant commencé à « créer » des Precure dès l’arrivée des Apôtres.

Seul Loup-Garou fut capable d’entendre la voix de Salamander, et réussit à le libérer en brisant le sceau crée par Cure Ange. Loup-Garou considère dorénavant Salamander comme son père à cause de fausses promesses que lui fit se dernier, profitant de la faiblesse du petit garçon, un orphelin abandonné par ses parents… bien qu’il se rebelle contre lui au tout début du film.

heartcatch5

Salamander est quant à lui étonné de voir qu’il y a toujours des Precure à cette époque, mais il cherche pour le moment à remettre la main sur Loup-Garou, qui aura trouvé entre-temps refuge chez les Precure… ces dernières voulant faire participer le pauvre garçon à leur défilé de mode ! Mais Tsubomi, ayant du mal à mémoriser le nom de « Loup-Garou », décidera de l’appeler Olivier.

Lors de la dernière partie du film, Tsubomi et Erika affronteront Olivier, rendu complètement méchant par Salamander, et le vaincront par la force des sentiments tandis que Yuri et Itsuki affronteront Salamander lui-même en utilisant la force brute. Alors qu’Olivier détruit complètement le Mont Saint-Michel avant de reprendre ses esprits, Salamander se transforme quant à lui en un immense dragon qui crache des boules de feu. Les Precure revêtent leur forme de Super Silhouette afin de l’affronter grâce au Heartcatch Mirage, utilisent l’attaque combinée Heartcatch Orchestra pour le vaincre, et tout est bien qui finit bien.

Le film en lui-même dure 1h20, ce qui n’était ni trop long, ni trop court. Je n’ai pas spécialement eu non plus l’impression de regarder une version rallongée d’un épisode de l’anime, bien que toutes les attaques et transformations venaient de ce dernier, sans aucune modification ni rajout (j’espérais au moins une version plus longue de la transformation de Cure Moonlight, mais non).

En tout cas, au niveau de la réalisation il n’y a rien à redire, les combats sont superbement bien animés et mis en scènes, et je retiendrai surtout un certain passage où Olivier/Loup-Garou se bat contre des loups, passage très court dont l’animation tranchait vraiment avec le reste du film. Au niveau des musiques, Paris oblige, on a donc eu droit à de l’accordéon, le reste reprenant les musiques de fond de l’anime. Mais pour une fois la description de la ville de Paris était proche de la réalité ; cela se voit que visiblement l’équipe du film s’est rendue dans la capitale, car c’était assez fidèle, y compris au niveau de la « propreté » des stations de métro parisiennes… Bien que cela faisait quand même bizarre de voir un ennemi prendre l’apparence de l’obélisque de la place de la Concorde et courir le long des Champs-Élysées. Mais ce que ce qui m’a quand même gênée ce sont les nombreuses facilités et autres bizarreries du scénario : les personnages se téléportent comme par magie entre Paris et le Mont Saint-Michel, Coupé-sama arrive également d’on ne sait où pour sauver les héroïnes en danger, la grand-mère de Tsubomi qui est au Japon suit tout ce qui se passe depuis son ordinateur… Sans parler du final qui arrive vraiment comme un cheveu sur la soupe.

heartcatch6

Et comme c’était ma première expérience de Precure au cinéma, ce que je craignais c’était le moment où il fallait utiliser la Miracle Light : à un moment les trois mascottes s’adressent aux spectateurs et demandent à tous les enfants de la Terre d’aider les Precure à l’aide des miracle lights. Sauf que je suis déçue, dans la salle de cinéma où j’étais absolument personne ne l’a fait, à croire que les enfants n’osaient pas trop… d’autant plus que le moment en question ne durait qu’une poignée de secondes. A noter que les miracle lights étaient offertes gratuitement à tous les enfants de moins de 12 ans, avec également quelques autres cadeaux ; sinon elles peuvent s’acheter uniquement dans la plupart des boutiques des cinémas qui diffusent le film.

Le film en lui-même reste vraiment un très bon divertissement (sans un poil de 3D, ouf), bien plus intéressant que la plupart des épisodes de Heartcatch Precure, et avec des informations assez intéressantes sur les Apôtres du Désert et les Precure originelles. Même si de mon côté je n’étais quand même pas très à l’aise durant ce film, vu que la majorité des spectateurs était composée de mères de famille qui accompagnaient leurs petites filles… j’aurais dû aller à une séance nocturne. :p En tout cas, je me demande quel accueil aura le film en France l’année prochaine.

Pour finir, j’ai aussi acheté l’une de ces fameuses Miracle Light~

heartcatch7

Ce qui donne ceci comme motif lorsqu’on l’utilise…

heartcatch8

 

21
Poster un Commentaire

avatar
21 Fils de commentaires / Comment threads
0 Réponses aux fils / Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réponses
Fil avec le plus de réactions
13 Nombre de personnes à avoir réagi
Heartcatch Precure! Mission Défilé à Paris | MAZBeyond the TimeMission Défilé à Paris ! Et en Vélib… | Le Chapelier FouinicoExelen Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Gemini
Invité

Rah, la Miracle Light :’)
Si le film passe sur Paris, je prends le train et j’y vais !

neokenji
Invité
neokenji

Une diffusion du film est prévue sur Paris ? Sympa comme initiative ça. Après, si on peut avoir une projection pour la prochaine Epitanime ou encore J-E 2011, je ne dis pas non mais je rêve debout.

Sinon, après lecture d’une partie de ta critique, je vois maintenant pourquoi ils proposent aussi la visite du Mont Saint-Michel dans le voyage thématique Precure.

Après, pour la représentation de Paris, il manque un truc : les perturbations répétées dans le métro parisien :D

FFenril
Invité

Exelen ni chikara wo!
(Ah non mince vu que le film se passe en France ça doit dire « Donnez du courage aux Precure! »… non? :D)

En tout cas l’absence de 3D est une bonne nouvelle après son incrustation dans le film de Fresh aussi, pourvu qu’ils aient compris la leçon pour le DX3 (c’est beau de rêver)

vinhnyu
Invité

Je sens que c’est prévu pour Japan Expo 2011 vu que cette année, on avait droit à Yukari Tamura et le film de Nanoha.

Surtout que plusieurs fans (de Fate Testarossa) ont demandé de faire venir Nana Mizuki. Le rêve deviendra-t-il réalité?

trackback

[…] This post was mentioned on Twitter by Tetho, エクセレン. エクセレン said: Nouveau billet (déjà :p) : impressions sur le nouveau film de Heartcatch Precure : http://tinyurl.com/2akmoqd #precure […]

Tetho
Invité

Vu que les déceptions se sont enchainées ces dernières années avec les films Precure (5 GoGo, Fresh et All Stars Dx 2), tu me rassure. Le fait qu’on a gagné encore 10 minutes de plus et qu’il n’y a pas de 3D est une bonne nouvelle aussi (allez on reprend confiance pour le All Stars DX 3).

Ichikyo
Invité

« En tout cas, je me demande quel accueil aura le film en France l’année prochaine. »
Han? Toei aurait décidé de nous laisser licensier Precure a partir d’Heartcatch sans passer par Futari Wa? XD.

hiroki t
Invité

super la petite lampe ! (c’est un poil trop original *baf!*)
ca a l’aire d’être un bon film…
tres bon article comme toujours !

tekidoki
Invité
tekidoki

bonjour!! bientôt une nouvelle saison des precure au mois de février !! « Suite Precure »! qui auront un rapport avec la musique!

Hibari-sama
Invité
Hibari-sama

Pour ma part j’accueillerai le film avec plaisir^^ en espérant qu’un jour on ai le droit à l’anime en France (ce qui m’étonnerait vu le peu de fan Français de la série snif)
Sinon je pense et j’espère que ce film sera diffusé à la Japan expo, car cette année encore j’y serai^^

batto
Invité

Il a l’air bien sympathoche ce film ^^

Caly
Invité

Merci pour l’article, ce fut bien sympa à lire. Pour le reste, je suis assez étonné pour la diffusion en France. Autant Nanoha, le film était un reboot, autant pour HeartCatch. Je pense aussi que cela se fera à une convention car sinon, c’est le bide assuré (déjà en convention c’est pas gagné). Et avec de la chance, aux JE (en espérant pouvoir m’y rendre cette année encore)

ps : mais on était tous a cette conférence sur nanoha, c’est pas possible ^^

inico
Invité
inico

Ce n’est pas à priori le genre d’anime qui m’attire (l’histoire, le côté « petites filles magiques aux super-pouvoirs…), mais le fait que tu adores attise ma curiosité et me donne envie de voir plus en détail à quoi ça peut bien ressembler.
D’où ma (mes) question(s): la série peut-elle se regarder indépendemment de Futari wa precure, les deux films parus cette année donnent-ils une bonne idée de ce qu’est la série ?
Merci :)).

inico
Invité
inico

Magical Doremi ? Sailor Moon ? De nom, ça me dit vaguement quelque chose :-p
Enfantin… ça risque d’être dur, mais peut-être qu’a deux épisodes par semaine, tranquillou-cocoon pour se détendre au coeur de l’hiver ça peut quand même le faire. Je vais tenter quelques épisodes. Merci de m’avoir répondu, Exeleen.
xoxo

inico
Invité
inico

J’ai commencé à regardé la série et pour l’instant je suis séduit. J’adore le chara-design et l’animation. Cela me change vraiment de ce que je regarde habituellement et un épisode de temps en temps (j’y vais tranquillement) est vraiment rafraichissant. Pour résumé je dirais: simple mais pas simpliste.

Par contre, as-tu vu le design des futures Precures (je ne sais pas s’il s’agit d’un film, d’une série,…) ?
Beaucoup plus classiques, et un côté plus adulte aussi. Je n’accroche pas trop. A suivre…

trackback

[…] comme décor Paris, Toei Animation a décidé de mettre en avant son dernier titre en date : Heartcatch Precure. Au programme : projection du long-métrage en présence d’un public test, de distributeurs, […]

inico
Invité
inico

Heart Catch Pretty Cure, Mission défilé à Paris – bientôt sur les écrans Français ?
Le film à fait l’objet d’une première européenne à l’Elysée Biarritz le 26 janvier !
Oui, je veux :))).

Pour en savoir plus, voir le site de TOEI animantion:
http://www.toei-animation.com/#3

trackback

[…] Exelen, t’es vraiment sûre de vouloir ces goodies ? :D […]

trackback

[…] d’autres blogs : ¤ L’Antre de la Fangirl ¤ Beyond the Time This entry was posted in Animes and tagged TODO Izumi, Toei Animation. […]