Avec du retard, voici mes petites impressions purement subjectives sur quelques épisodes de séries vues plus ou moins récemment. Pas grand-chose à ajouter, si ce n’est que je n’ai toujours pas pu rattraper mon retard sur Ghost Hound et Gundam 00, mais si j’ai le courage je regarderai probablement tous les épisodes d’un coup ; tout comme pour Hakaba Kitarō, qui devrait d’ailleurs finir bientôt. Et je n’ai pas non plus tellement avancé dans Zeta Gundam !

 

Saiunkoku Monogatari – Saison 2

Saiunkoku Monogatari - Saison 2

Épisodes 9 à 39 (FIN) Impression générale :  Smiley_like3

Quand j’ai vu que le dernier épisode venait tout juste d’être diffusé la semaine dernière, j’ai décidé de rattraper mon gros retard. Globalement, j’ai beaucoup aimé cette seconde saison, mais j’ai tout de même préféré la première. C’est assez dommage que la réalisation soit aussi inégale d’un épisode à l’autre, même si on n’atteint quand même pas des dessins horriblement moches. Mais si on ajoute à cela le coup des deux épisodes récapitulatifs (le premier après une vingtaine d’épisodes, et le second trois épisodes avant la fin !), ça me fait penser qu’il y a quand même eu quelques problèmes au niveau du budget.

Concernant le scénario, cette seconde saison était donc divisée en trois arcs. J’ai assez aimé le premier, un peu moins le second, mais préféré le troisième, qui permet enfin de véritablement développer la personnalité des nombreux personnages secondaires. Et justement, ce qui rend cette série difficile à suivre, c’est sa multitude de personnages. Vers la moitié de la série, au moment du changement du générique de début, ils ont dû introduire au moins une bonne quinzaine de nouveaux personnages plus ou moins importants, ce qui rendait parfois l’intrigue difficile à suivre ; en fait j’ai toujours eu du mal à retenir les noms des personnages dans cette série, ce qui m’a assez souvent embrouillée, sans parler des personnages avec des titres honorifiques à rallonge.

L’un des petits reproches que je ferai à cette série, c’est son côté bishounen assez prononcé. Bah oui, 99 % des personnages masculins sont tous des jeunes hommes à la loooongue chevelure qui flotte au vent. Je n’ai rien contre, mais seulement c’est un peu lourd, à la longue. L’autre reproche, c’est par rapport à l’intrigue : il y a tellement de choses à développer encore, que je suis quand même restée sur ma faim lors du dernier épisode. Il reste des mystères à résoudre (l’histoire avec la « Princesse des Roses », notamment), mais vu que la série vient de couvrir tous les romans sortis, ça aurait été difficile de développer un peu plus le scénario, à moins de créer une fin originale, ce qui heureusement n’est pas le cas ici. Je suis donc bien triste que la série soit terminée, et j’espère qu’un jour il y aura une troisième saison (dans quelques années ?) !

 

Nurse Angel Ririka SOS

Nurse Angel Ririka SOS

Épisodes 1 à 35 (FIN) Impression générale :  Smiley_cute

C’est à cause de cette série que je n’ai pas avancé plus loin dans mon visionnage de Mobile Suit Zeta Gundam. Elle faisait partie des séries que je voulais voir un jour, mais finalement c’est arrivé plus tôt que prévu ; en fait, en regardant les Rankings des vidéos sur Nicovideo, j’ai vu que le premier épisode était classé n°1, et je l’ai donc regardé. le problème, c’est que le même jour, je n’ai pas pu m’arrêter et j’ai donc regardé les 17 premiers épisodes à la suite (c’est quand même très rare que je fasse ça, la dernière fois c’était avec… Scrapped Princess). Non pas que la série soit géniale (bon, elle est quand même assez prenante), mais c’est surtout à cause des commentaires amusants des japonais sur la vidéo, comme d’habitude. C’est la première fois que je regarde un anime entièrement sur Nicovideo, et c’est vraiment une expérience assez… intéressante !

Concernant la série en elle-même, nous avons ici une magical girl à l’ancienne et où l’héroïne, Ririka, reçoit pour ses 10 ans le pouvoir de se transformer en Nurse Angel, une sorte de justicière en costume d’infirmière (m’ouais). Elle doit lutter contre un groupe de méchants, Dark Joker, qui veut comme tous les méchants conquérir le monde, mais également trouver la Fleur de la Vie afin de pouvoir sauver la planète. Rien de bien nouveau, donc.

Mais ce que j’ai particulièrement apprécié dans cette série, c’est son humour (volontaire ou non), ses personnages, sa bonne humeur, et surtout l’aspect nostalgique qui en ressort. Ça m’a véritablement rappelé les séries qui passaient autrefois sur La Cinq. Il y a tout de même des passages assez tristes et assez sombres pour une série de ce genre (je me suis souvent demandée si cet anime était vraiment dédié aux petites filles), et surtout, il y a des rebondissements très intéressants, surtout celui de l’avant-dernier épisode, qui m’aura fait verser une petite larme.

Donc même si la série a pas mal de défauts, il y a vraiment des côtés intéressants. Je pense surtout au dernier épisode, plutôt marquant, et dont certaines séries récentes devraient vraiment en prendre de la graine ; en tout cas je n’avais pas été aussi émue depuis le dernier épisode de Gurren Lagann. Le réalisateur, Daichi Akitarō, a vraiment fait là du bon boulot et il s’est d’ailleurs occupé du story-board des meilleurs épisodes de la série (le 1er, le 15ème, le 26ème et le 35ème). J’ajouterai pour finir que la bande-son est également vraiment très bonne.

Bref, c’était une série sympa, mais qui n’est pas vraiment du genre à plaire à tout le monde car il y aura toujours des personnes pour dire « c’est pour les petites filles, donc c’est nul ». Pour ma part ce fut en tout cas une bien bonne surprise, et je ne regrette pas de l’avoir regardée jusqu’au bout !

 

Bus Gamer

Bus Gamer

Épisode 1 – Impression générale :  Smiley_meh

Trois personnes qui ne se connaissent pas vont se retrouver impliquées dans un étrange jeu dont le but consiste à voler le mini disc de l’équipe adverse, et avec à la clé plusieurs millions de yens à gagner. Bien sûr, la personne qui les emploie n’est pas très nette…

M’ouais. Ça ressemble un peu à un Kaiji du pauvre, et je ne suis pas très fan des dessins. Avec des personnages aussi plats et une intrigue qui l’est tout autant, il n’y a donc rien de bien spécial ici. La réalisation reste également très moyenne. Comme il n’y aura que trois épisodes, je pense tout de même tous les regarder, en espérant que les deux suivants soient un peu plus passionnants.

 

Gyakkou Burai Kaiji

Kaiji

Épisodes 8 à 23 – Impression générale : Smiley_like2

ざわ… ざわ… Cette série est quand même bien cruelle… Enfin surtout cruelle avec le héros, qui finalement passe son temps à se faire trahir. Mais faire ainsi aveuglément confiance à des gens qu’il ne connait pas tant que ça, et surtout leur laisser sa vie entre leur main, c’était quand même bien risqué, et surtout très naïf. Le gros moment qui a aussi bien mérité un WTF, c’est la façon dont Kaiji s’en sort, qui m’a un peu déçue et que j’ai trouvé assez exagérée… c’est en tout cas un coup de bol énorme de retourner ainsi la situation. Et je trouve ça vraiment admirable le fait qu’en plus de cela, il trouve le moyen de sauver une autre personne (qui ne va pas encore le trahir, j’espère).

Le « jeu » avec la poutre était quand même franchement bien sadique. Même si c’était très bon, j’ai globalement moins bien aimé cet arc-là que le précédent, car c’était quand même assez prévisible. Et surtout je n’ai pas trop aimé la conclusion, et le coup de l’escalier de verre. En tout cas j’aime bien le personnage de Tonegawa, il a une attitude assez sadique mais il a un regard plutôt cynique sur la société actuelle qui n’est pas non plus fausse.

Pour l’épisode 20, c’était quand même très osé de la part de Kaiji de faire ça (et aussi très con… il n’y avait vraiment pas d’autres moyens ?), mais c’était aussi assez jouissif de voir la tête de Tonegawa lorsqu’il pense avoir gagné. Je trouve quand même que Kaiji pousse la chance et le risque un peu trop loin… Je me demande quand même si la série aura un happy end ? Je l’espère, mais rien n’est moins sûr.

Sinon, j’ai remarqué qu’il y avait de nouvelles musiques depuis le deuxième arc, et certaines me rappelaient furieusement une autre série. en fait, je viens de me rendre compte que la personne qui a fait les musiques de la série, Hideki Taniuchi, a également été responsable de la bande-son de l’anime de Death Note. Voilà donc pourquoi certains thèmes me disaient quelque chose.

 

Clannad

Clannad

Épisodes 20 et 21 – Impression générale : Smiley_like1

L’épisode 20 était assez intéressant et a permis d’en apprendre davantage sur Nagisa et sa famille, et j’ai bien aimé la scène du pique-nique dans le parc ainsi que celle avec Fuuko (même si je devrais haïr ce personnage pour avoir bouffé inutilement autant d’épisodes).

Concernant le 21ème épisode, finalement le déroulement était assez lent sans qu’il ne se passe vraiment grand chose, mis à part Nagisa qui apprend la vérité sur ses parents ; et comme je viens de regarder le film, je me demande donc de quelle manière ils vont terminer la série. Pourquoi je sens d’avance que je vais être déçue ? Et puis Tomoyo avec des lunettes… si ça c’est pas du fan service. :D

 

Clannad

Clannad - Film

Film – Impression générale : Smiley_meh

Je me suis quand même jetée sur le film, et tant pis pour les spoilers. C’était assez intéressant de voir les différences par rapport à la version de KyoAni, et surtout de voir que ces derniers ont vraiment fait du bon boulot pour une simple série télé, vu que j’ai trouvé cette dernière bien mieux réalisée que le film.

Au niveau des personnages, j’ai été surtout choquée de voir que Tomoya avait une personnalité radicalement différente et qu’il est ici quelqu’un de plutôt froid, même envers Nagisa. Quant aux autres personnages, c’était même pas la peine de les mettre dans le film du coup… Kotomi n’apparaît qu’une dizaine de secondes et ne parle pas, Ryou et Fuuko n’existent plus dans cette version (pour Fuuko c’est vraiment pas une grosse perte), Kyou et Tomoyo sont amies dès le départ… Mais ce qui m’a quand même le plus surprise c’est la différence avec l’histoire qui se déroule dans « l’autre monde », d’ailleurs comme l’a si bien dit un internaute sur un forum que je ne nommerai pas : « the original dream world with the solitary girl and the child made out of scraps was replaced by some weird ass story with a gay clown and a bike… not even joking about this one, wtf. » XD

A part ça, j’ai trouvé le film plutôt bien découpé. D’une durée totale de 1h30 environ, les 40 premières minutes correspondent environ à ce qu’on peut voir dans la version TV, et les 40 dernières minutes sont consacrées à l’After Story. Finalement, j’ai trouvé que cette dernière partie était la plus intéressante (et la plus triste ), et ça me désole d’autant plus de voir que ça ne sera même pas adapté dans la version TV (je veux une seconde saison !). Pour en revenir au film, donc, j’ai trouvé qu’il faisait bien pâle figure face à la série anime ; je ne l’ai pas non plus détesté, mais je l’ai vraiment trouvé trop différent.

 

Shigofumi

Shigofumi

Épisodes 10 et 11 – Impression générale :  Smiley_wtf

J’ai moyennement aimé le 10ème épisode, même si je n’ai pas compris pourquoi ils ont décidé de faire autant de références à Animal Crossing, c’était assez perturbant. xD A part ça, on a quand même eu droit à une mise en scène soignée pour un déroulement ultra-prévisible (quand le camion à la fin fonce tout droit sur les personnages, j’avoue que j’ai ri). Finalement, j’étais un peu déçue par la finalité de cet épisode, et surtout par sa morale, amenée de façon un peu naïve. Ah oui, et la petite fille qui s’appelle aussi Fumika m’a fait croire au début à un flashback de l’enfance de l’autre Fumika. Mais en fait non.

Ensuite, le 11ème épisode, avec le réveil de Fumi. Finalement, un épisode moins prenant que ce à quoi je m’attendais, surtout au départ. Et rendre Fumi amnésique, mais quelle merveilleuse facilité scénaristique (ou manque d’imagination, au choix) de la part du scénariste. Et une personne qui était dans le coma pendant aussi longtemps n’a même pas besoin de faire de rééducation ni quoi que ce soit ? Et elle peut du jour au lendemain retrouver une vie normale…?

En tout cas, la rencontre tant attendue entre les deux Fumika arrive, même si le poids de la culpabilité pèse dans le cœur de Mika et qu’elle donne son pistolet à Fumi pour qu’elle lui tire dessus. Ce qui fait que par la suite, Fumi change radicalement de personnalité et veut régler ses comptes avec Kirameki. Mais je croyais qu’elle culpabilisait au début car elle pensait que c’était elle qui lui avait tiré dessus ? WHAT THE HELL !?! Finalement, aurait-elle « fusionné » avec Mika ? Bref, je suis assez curieuse de voir le prochain et dernier épisode…

 

Zoku Sayonara Zetsubou Sensei

Zoku Sayonara Zetsubou Sensei

Épisodes 8 à 11 – Impression générale : 

Des épisodes assez sympatoches, même si le dixième ne m’a pas plus marquée que ça ; en revanche le onzième était une fois de plus original, les deux premières parties de l’épisode étant en fait une enquête policière, le tout dans un style rappelant les films des années 60. Même le générique de début était pour l’occasion une fois de plus différent. Ici, Itoshiki se retrouve détective, et enquête sur une série de meurtres. Ce qui était amusant c’était le fait que Itoshiki déduit que le coupable est soi-disant fan d’anime, car toutes les victimes ont été tuées en s’inspirant de scènes de diverses séries, telles Gundam et Sailor Moon, et on a même eu droit à Kaere crucifiée comme dans un certain anime que je ne nommerai pas…

 

11
Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Les plus récents Les plus anciens
Me notifier des
Zratul
Zratul

Pour Kaiji j’espère vraiment que « le vieux croûton » comme tu l’appelles va prendre cher dans cette fin de saison (je ne connais même pas le nbre d’épisodes exacts), autant Tonegawa était plus ou moins respectable sur certains aspects, autant lui on n’a envie que d’une chose, le zigouiller (En plus il a tendance à baver è_é ).

Kyn_chan
Kyn_chan

ouah merci pour tes impressions… ^^
surtout concernant saiunkoku monogatari. je suis sur la 1ère saison pour le moment et j’adore (même si parfois je trouve que ça n’avance pas).
qui va t-elle épousé ?! >__< Donc vivement la 2è !!

Exelen

Zratul >> si je ne me trompe pas, il y a 26 épisode pour Kaiji. le vieux croûton qui bave a intérêt à le payer cher d’ici-là! >_>

Kyn_chan >> ben ça ne va pas te réjouir si je te dis qu’elle n’épouse personne. ;-) Mais bon, comme les romans sont toujours en cours de publication, il va falloir attendre longtemps avant de connaître la fin, à mon avis.

AxelTerizaki
AxelTerizaki

« Et puis Tomoyo avec des lunettes… si ça c’est pas du fan service. XD »

Haha! Non mais il en faut plus pour m’émouvoir moi! :P

(et puis je les trouve bizarre ses lunettes, ça lui va pas trop. Je verrais mieux Kotomi avec des lunettes :)

Windspirit
Windspirit

Ouaip, Kaiji qui décide de zigouiller le grand méchant pour restaurer la justice et faire honneur à ses copains tombés au combat, c’était limite shonen qui se prend pour un truc sérieux. J’arrive pas à croire qu’on est bloqués sur la même soirée depuis une dizaine d’épisodes, au passage.

Need more BBQ’s, l’épisode 22 était dérangeant tout en entier, et je suis certain que la série n’hésitera pas pour recommencer. La série est devenue très très hardcore, ces derniers épisodes, d’ailleurs ; il est loin, l’arc Espoir où la mort était surtout symbolique.

Kyn_chan
Kyn_chan

ah flute mais merci quand même pour ta réponse =p

Nataka
Nataka

C’est marrant quand je vois tes impressions pour Clannad ou Shigofumi, puis un truc sorti des 90s xD C’est assez spécial.

« crucifiée comme dans un certain anime que je ne nommerai pas… huhu. »
J’ai un petit doute, j’espère que ce n’est pas ce à quoi je pense car je n’ai encore fini l’anime…

unknown
unknown

Je pense que si vous aviez regardé Akagi, vous auriez peut-être pu d’avantage comprendre pourquoi kaiji agit ainsi. En fait, je crois qu’il y a un aspect de son caractère que beaucoup ici n’ont pas perçût. Je pense que cela sera plus claire par la suite…
Pour la lenteur, il faudra s’y habituer : c’est toujours ainsi avec Fukumoto (14 épisodes le début de la partie de mah jong dans Akagi dont nous attendons toujours la fin d’ailleurs). Je préfère même avertir en disant que se sera pire dans les deux prochains arcs (s’ils seront animés)d’après les échos que j’ai eu….
Pour le dérangeant, dites vous que déjà beaucoup a été censuré jusque là. Kaiji est un seinen pur et dure et il risque d’avoir beau coups de scènes de ce genre. Akagi était tout aussi glauque et c’était ce qui faisait en partie son intérêt.
J’ai beaucoup aimé l’épisode 21 et 22, un peu moins le 23 (malgré la phrase désormais culte « the box is awesome »). J’espère qu’il y aura une seconde saison.

Katua
Katua

Moi j’ai beaucoup aimé le film de Clannad. C’est sûr que c’était très différent du support d’origine, tout comme l’avait été le film de AIR dans son temps, mais c’était plutôt réussi, surtout niveau émotion *__* J’avoue avoir sacrifié quelques kleenex dans la seconde moitié XD
Sinon je te rassure (ou pas), le film ne couvre pas tout le jeu, il s’arrête bien avant la fin en fait. Donc tu as encore pas mal de choses à découvrir si tu te fais la VN.

Sinon oui, il FAUT une saison 2 à l’animmeeeee è__é

« Et rendre Fumi amnésique, mais quelle merveilleuse facilité scénaristique (ou manque d’imagination, au choix) de la part du scénariste. >_> »

Je ne suis pas la série, mais j’avoue que ça m’a beaucoup fait rire car comme tu le sais, le scénariste est le même que pour CG et il se trouve qu’il a utilisé également la même feinte daubique pour commencer la saison 2 XXDD

Windspirit
Windspirit

J’allais le dire.
Ce mec est épique.
Hâte à la saison II de Code Geass : many lulz spotted.
Comme disait Crusader-kun : « Well looking forward to another hilarious season packed with prepubescent righteousness. »

kyouray
kyouray

Le fanservice dans l’épisode 21 de Clannad, c’est aussi ça :
http://pix.nofrag.com/8/0/7/b143e.jpg :D
Pour le film, je sais être patient et j’attendrai d’avoir fini l’After Story pour le regarder.
Shigofumi, j’ai commencé à prendre du retard car c’est moins prenant.