C’est ce mardi que s’est tenue la toute première édition du KEYS OF GAME, un concert live de musiques de jeux vidéo organisé par le label de Nobuo Uematsu, Dog Ear Records. La dernière fois que j’étais allée à un concert organisé sous ce label c’était pour la quatrième édition de la Shinzoku Kaigi, il y a presque un an jour pour jour, et qui avait été retransmise en direct sur Nico Nico Douga. Ce KEYS OF GAME, c’était un peu le même genre, la retransmission sur le net en moins : un petit concert convivial de musiques très variées en grande partie interprétées par leurs compositeurs originaux. En tout cas, ce fut un véritable régal pour les oreilles. :-)

Ce « petit » concert live essentiellement au piano se déroulait dans la salle du Shibuya Duo Music Exchange, ce n’était donc pas très grand et surtout limité à 300 personnes. Cela donnait donc un côté très convivial qui change de celui des gros concerts, les musiques et chansons étant entrecoupées de petites présentations et pointes d’humour par leurs artistes respectifs. C’était de plus assez long (trois bonnes heures), et l’entrée ne coûtant que 3000 yens il n’y avait donc vraiment pas de quoi se plaindre. Étonnamment (ou pas), une grosse partie de l’audience était visiblement venue pour le mini-concert de NieR et des personnes du public sont donc parties après la fin de ce dernier durant l’entracte. Par ailleurs les trois quarts du public était composé de femmes, ce qui m’aura assez surprise, certaines étant venues avec de gros bouquets de fleurs qu’elles venaient remettre à leur artiste préféré.

Voici donc plus en détail le programme de la soirée, avec mes petites impressions dessus…

Le tout début du concert avait pour invités deux des compositeurs du sound novel Umineko no Naku Koro ni, Arai Eriya (au violoncelle) et Luck Ganriki (au piano), qui ont également interprété une musique de Higurashi no Naku Koro ni. A eux deux ils forment un duo appelé « Arai Ganriki », et leur prestation malheureusement très courte incluait :

  • Worldend, de l’épisode 1 de Umineko.
  • Kin’iro no Choushou, tiré de l’épisode 2 de Umineko, Luck Ganriki en étant justement le compositeur original.
  • You, de Higurashi.

Avant d’interpréter cette dernière chanson, ils ont prévenu le public que même s’ils n’avaient pas fait le jeu ils avaient sûrement déjà entendu cette musique au moins une fois, car elle est effectivement la plus célèbre des trois. En tout cas ça m’a fait vraiment quelque chose d’entendre « You » en live, étant donné que j’aime beaucoup cette musique.

Je ne sais pas si c’était parce qu’ils jouaient les premiers, mais le pianiste avait vraiment les mains qui tremblaient et aura raté quelques accords dans la première musique de Umineko. A la fin de leur représentation le duo a annoncé qu’un concert live uniquement consacré à Umineko et Higurashi allait avoir lieu le 5 mai à Shibuya au même endroit (chouette, pile le jour de mon anniversaire~), sous le nom bizarre de HiguUmi Live, que la présentatrice de la soirée s’amusait à essayer de faire répéter au public.

 

Le concert a ensuite directement enchainé avec la grosse partie consacrée à NieR, qui aura duré près d’une bonne heure. Une sorte de concert dans le concert avec la présence de l’un des compositeurs originaux, Keigo Hoashi du groupe MoNACA (le piano des musiques de NieR, c’est lui), mais aussi et surtout de Emi Evans, l’artiste derrière la voix féminine de toutes les musiques chantées de la bande-son du jeu. Le compositeur aura par ailleurs fait une entrée remarquée avec à la main une réplique exacte de la fleur blanche de Kaine. Emi Evans, que je n’imaginais pas aussi menue et avait vraiment l’air toute fragile, portait également une réplique miniature de cette même fleur accrochée sur elle.

Le public fut extrêmement enthousiaste durant ce mini-concert, poussant des « ooooh » et des « aaaah » et même parfois des « kyaaaa » à chaque fois que Emi annonçait la musique qu’elle allait interpréter. D’autant plus que c’était la toute première fois qu’était organisé un live des musiques de NieR, avec des arrangements au piano que l’on peut qualifier d’inédits. Les musiques au programme de ce live furent donc :

  • Shadowlord, que j’ai eu du mal à reconnaître au début car joué en solo au piano.
  • Grandma, qui était forcément obligé de passer dans ce concert. :D Étrangement, Emi prononçait les paroles avec une différence très légère par rapport à l’original et le résultat sonnait vraiment français.
  • Kaine / Salvation, dont j’étais sûre également qu’il allait être interprété ce soir-là.
  • The Wretched Automatons, c’est-à-dire le thème de la montagne des robots. J’ai été agréablement surprise par sa présence.
  • Emil / Sacrifice. Une curiosité inédite puisque le thème d’Emil est à la base chanté par un petit garçon de dix ans du Tokyo FM Boys Choir. Mais ce soir-là, Emi a avoué que si il y avait bien une chanson qu’elle aurait voulu chanter dans la bande-son du jeu, c’est celle-là ! En tout cas j’ai trouvé que ça rendait quand même mieux avec sa voix. Elle a ajouté également qu’il y avait quelques musiques non chantées dans le jeu qu’elle aurait beaucoup aimé interpréter.
  • Song of the Ancients, la chanson de Devola et Popola, qui est par ailleurs celle qui aura soulevé beaucoup de cris enthousiastes dans le public.
  • Ashes of Dreams, le thème de fin, chanté ici dans sa version anglaise. Emi précisa qu’au moment d’écrire les paroles, elle avait eu comme consigne de faire une chanson avec les mots les plus sombres et les plus tristes possibles, mais qu’elle a vraiment eu du mal.

En tout cas ce petit live de NieR fut génial. Adorant déjà la bande-son du jeu, entendre les musiques en live c’est vraiment autre chose et multiplie leur puissance émotionnelle par cent, d’autant plus que la voix de Emi est encore plus jolie en « vrai ». C’était vraiment très émouvant et j’en avais presque la larme à l’œil, mais je n’étais pas la seule. Le live s’est terminé par Keigo et Emi qui ont annoncé une bonne nouvelle avant de quitter la scène : un « Piano Collections » de NieR devrait normalement sortir. \o/

 

Après le moment épique que fut le mini live de NieR, le concert a enchaîné avec des morceaux de l’album Pia-com, reprises en solo au piano de titres rétros sortis sur NES par Keita Egusa. S’étant malencontreusement blessé à la main gauche, c’est donc en urgence qu’un autre artiste est venu l’aider, jouant ainsi à deux en même temps au piano. La situation était plutôt cocasse mais le résultat fut vraiment à la hauteur. Les musiques étaient tirées des Pia-com volume I et II :

  • Mappy (thème principal)

Bon, les seuls thèmes que je connaissais dans le lot étaient ceux de Mother et Spelunker, le reste je l’avais vaguement déjà entendu… En tout cas j’ai eu un gros coup de barre pendant ces interprétations malgré leur qualité, mais heureusement l’entracte est survenu juste après.

A la reprise de l’entracte, un dernier titre tiré du second volume de Pia-com fut interprété au piano, mais cette fois-ci par Masato Kouda, le compositeur des Monster Hunter (qui a également participé à la bande-son de Devil May Cry 1 et 2, de plusieurs Wild Arms…) : le célébrissime thème Vampire Killer, de Castlevania. Le pauvre Masato Kouda se faisait charrier par la présentatrice, se faisant traiter de « Cloud » à cause de sa coupe de cheveux en pétard, mais elle en a remis une couche en lui disant que ses vêtements le faisait ressembler au héros du jeu El Shaddai (dont il est également le compositeur).

 

Et le concert se terminait par un mini live de Kumi Tanioka, compositrice de Final Fantasy Crystal Chronicles et de quelques thèmes de Final Fantasy XI dont elle en aura interprétés ce soir-là, avec également du Final Fantasy IV et du Castlevania :

  • Theme of Love, la célèbre musique de Final Fantasy IV qui aura soulevé beaucoup d’enthousiasme dans le public, qui ne s’y attendait pas.

N’étant vraiment pas familière avec les œuvres ci-dessus mis à part le thème de FF4, ce fut donc une découverte totale mais j’ai trouvé le résultat vraiment joli et très agréable. A la fin de sa représentation Kumi Tanioka appela sur scène sa guest star, Manami Kiyota (Final Fantasy Song Book Mahoroba, Xenoblade…), qui possède vraiment beaucoup d’humour mais avait un drôle de look ce soir et ressemblait à Chantal Goya. :x Elle a interprété une chanson inédite de son futur album sur le thème des étoiles, dont elle vendait ensuite quelques exemplaires du CD à la fin de la soirée.

Voilà donc au final un concert qui fut vraiment très varié et que j’aurais beaucoup aimé (un peu moins la partie consacrée au rétro du milieu, quand même). Le thème de la soirée ayant été les musiques de jeu vidéo au piano, le résultat fut globalement vraiment à la hauteur et je préfère ce style de petit concert même si c’est très limité en nombre de places et souvent annoncé à la dernière minute… ce qui oblige donc constamment à surveiller internet pour être sûr de ne pas finir par s’en mordre les doigts ensuite. Le programme aura été légèrement modifié par rapport à certains titres qui avaient été annoncés (snif, pas de thèmes de Xenoblade par Manami Kiyota), mais la grosse partie consacrée à NieR aura dépassé toutes mes attentes. Cette édition étant la toute première, un deuxième KEYS OF GAME devrait cependant voir le jour.

En attendant, je n’en ai pas fini avec les concerts de musiques de jeu vidéo car ce mois-ci se tiendra également le Fantasy Rock Festival, un concert sur le thème du rock progressif avec pour la première fois en duo Nobuo Uematsu et Motoi Sakuraba. \o/

Liens utiles :
Reportage par Famitsu
Site officiel du KEYS OF GAME
Dog Ear Records

Sources des fanarts :
– NieR Replicant par 入綾リュウイチ
– Furude Rika par ろばた
– Devola & Popola par NPN

 

11
Poster un Commentaire

avatar
11 Fils de discussion
0 Réponses aux fils
0 Personnes abonnées
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponses
6 Personnes ayant commenté
L’Antre de la Fangirl » [CONCERT] Compte-rendu du PRESS START 2011 ~ Symphony of Games[Concert] Compte-rendu du concert de Masashi Hamauzu à Paris « Beyond the TimeSoransKalahanneokenji Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Les plus récents Les plus anciens
Me notifier des
neokenji
Internaute
neokenji

Les fangirls de NieR se sont invités à ce que je vois xD Par contre, presque rien sur Xenoblade ? Quel dommage, ils auraient dû faire revenir ACE +, ça aurait été bien.

J’oubliais qu’il y avait en mars un concert dédié à FF Tactics (www.hoshirabe.info) et une autre Shinzoku Kaigi le 24 avril prochain. Si j’avais su…

vinhnyu
Internaute

J’adore les compositions Kumi Tanioka, surtout celles de FFXI.
J’aurais bien aimé la revoir sur FFXIV. :(

neokenji
Internaute
neokenji

Exelen > Le succès auprès de la population féminine au Japon ? Je me demande si c’est pas à cause du design du héros dans la version japonaise xD Quoique, j’y crois pas du tout à cette explication :p

Oyashiro
Internaute

Le succès auprès de la gente féminine viendrai plutôt du traitement de l’histoire et des personnage, bien différente et plus soigné que dans la plupart des RPG/A-RPG qui sont plus « shonen » (donc plus orienté homme). Et pour le coup je ne pense pas que le design du protagoniste est quelque chose a voir la dedans, surtout que la relation père/fille de la version occidentale me semble plus pertinente qu’une relation frère/soeur (et d’ailleurs il y avait une interview d’un membre du staff de Cavia qui a dit que la version « occidentale » était en faite la version finale du jeu, mais qu’ils ont gardé l’autre version pour le public Japonais.

Pour revenir au concert, j’aurais énormément aimé y assister, ou au moins pouvoir le voir sur Youtube où autre )=. Ne serais-ce que pour les parties sur umineko et NieR (surtout celui ci en faite). Je me consolerai en me jetant sur piano collection de NieR =3.

neokenji
Internaute
neokenji

Oyashiro > Si tu veux voir à quoi ressemblait ce live de NieR, t’as plus qu’à spammer la boite mail de Dog Ear Records, histoire qu’ils mette ça à disposition sur iTunes ou autre. Ça peut toujours marcher.

Exelen > Sinon j’avais retrouvé ce lien listant pas mal de concerts de VGM à venir au Japon. Beaucoup de trucs tournant autour de Dragon Quest comme d’habitude mais j’ignorais qu’il y avait eu un duo Hiroki Kikuta/Kenji Ito au piano et encore moins un concert de prévu sur… No More Heroes xD http://bit.ly/hakMpR

Kalahan
Internaute

« un « Piano Collections » de NieR devrait normalement sortir. »

Hannnn je veux *o*

Sorans
Internaute
Sorans

J’aurais aimé être présent *w*

(Et oui, je suis un nouveau lecteur, je suis arrivé sur ton blog par le biais d’un lien partagé par Emi Evans sur son Twitter et je compte bien devenir un lecteur assidu de ce blog si bien tenu~)

trackback

[…] corps » et en terme d’ambiance je serais presque tenté de comparer ce concert au KEYS OF GAME qui se tiennent à Tokyô. En plus de la présence d’Hamauzu lui-même et Mina, on notera […]

trackback

[…] un petit peu en deçà du concert d’une heure qui s’était tenu en mars dernier lors du Keys of Games, avec des chansons de NieR interprétées uniquement au piano : je trouve que le piano mettait […]