Ayant finalement pu faire un tour au Tokyo Game Show durant l’une des deux journées consacrées uniquement aux professionnels du monde du jeu vidéo ainsi qu’à la presse, j’ai donc décidé de rédiger comme l’an dernier un petit compte-rendu personnel sur tout cela.

Cette édition 2011 du Tokyo Game Show s’est tenue cette année du jeudi 15 au dimanche 18 septembre. Les deux derniers jours sont ceux ouverts au public, avec au passage quelques événements supplémentaires comme un tournoi de jeux de cartes et un coin « famille ».

Au contraire de l’année passée, j’ai essayé d’écrire ces impressions de manière un poil plus structurée, et classées par développeurs/éditeurs. Et je n’ai pas tellement eu l’impression qu’il y avait tant de stands que ça, mais c’est peut-être dû au fait que la taille des stands en question a été visiblement revue à la baisse pour la grosse majorité, mis à part peut-être celui de Capcom. En ajoutant à cela l’absence de véritable gros titre et le nombre moindre de journalistes étrangers, on tient-là une édition du TGS avec une ambiance assez différente des précédentes, et que j’ai personnellement trouvée un peu décevante.

 

SEGA

TGS 2011 - Project Diva

Sur le stand de Sega, plusieurs titres étaient largement mis en avant, à commencer par les jeux de rythme consacrés à Hatsune Miku : Project Diva Extend sur PSP et le tout nouveau Hatsune Miku : Project Mirai sur Nintendo 3DS.

Je me suis contentée d’essayer le Project Mirai, par curiosité, et en fait il m’a surtout donné l’impression d’être un sous-Project Diva simplifié sans saveur. Les boutons sur lesquels il faut appuyer en rythme au bon moment tournent autour d’un cercle, et à part ça pas grand-chose à noter si ce n’est que je ne suis pas fan du tout du style nendoroid utilisé : je préfère vraiment le style des Project Diva originaux.

L’autre titre assez mis en avant sur le stand de Sega était Rhythm Kaitō R – Kōtei Napoleon no Isan sur 3DS, que je ne connaissais vaguement que de nom. Il s’agit en fait d’un mélange de jeu de rythme et d’aventure, assez facile à prendre en main, et qui propose surtout d’appuyer en rythme sur les boutons pour faire effectuer des actions aux personnages, que ce soit lors d’une course poursuite sur les toits de Paris, ou bien lors d’une sorte de concert sur le toit de l’Arc de Triomphe. Idem pour les quelques séquences de combat où il faut appuyer en rythme sur les boutons pour frapper au bon moment, ou encore faire pivoter la console à droite ou à gauche pour esquiver des coups. Pas vraiment convaincue par le côté simpliste de la chose, mais le concept original qui veut mélanger plusieurs genres m’aura un peu rappelé Kaitō Rousseau, sur DS.

Parmi les autres titres il y avait notamment des démos jouables de Binary Domain, Kurohyō 2: Ryū ga Gotoku Ashura hen, Phantasy Star Online 2, Puyo Puyo 20th Anniversary, Shadows of the Damned (qui n’est pas encore sorti au Japon) et aussi quelques vidéos de 7th Dragon 2020 et Robotics;Notes.

Il y avait également sur le stand quelques bornes avec une démo jouable de Mass Effect 3 qui étaient vraiment planquées dans un coin et qui n’intéressaient tellement personne qu’il n’y avait pas de queue, et je suis donc restée dessus une bonne demi-heure. La démo étant également tout en anglais, ça a dû forcément faire fuir les quelques japonais qui étaient intéressés.

 

SONY

Ah, le stand de Sony. Un beau bordel sans nom quand même à cause des très nombreuses personnes voulant essayer la Vita par rapport au faible nombre de consoles disponibles, et où les joueurs se retrouvaient serrés les uns contre les autre à cause de la petite taille des bornes et de l’étroitesse des allées.

Parmi les jeux jouables il y avait les remakes HD sur PS3 de Ico et Shadow of Colossus que je n’ai pas essayés étant donné qu’ils sortent la semaine prochaine au Japon, ainsi que quelques curiosités qui me tentaient comme le fameux Tales of Innocence R annoncé récemment pour la Vita. N’ayant pas fait la version DS je ne pourrais pas faire de comparaison, mais les dix minutes que j’y ai jouées j’ai trouvé ça pas mal du tout et plutôt joli même si je n’ai pas vu grand-chose en dehors des combats.

Il y avait également la démo de Ninokuni sur PS3 qui était disponible ; je l’ai donc essayée et cela m’a semblé un peu plus beau que lorsque j’y avais joué l’an dernier sur le stand de Level-5, d’autant plus que la démo n’était pas la même, mais les combats sont toujours aussi affreusement mous à cause de leur manque de rythme. J’ai vraiment peur que la version PS3 ne soit aussi soporifique que la version DS, ce qui serait un énorme gâchis, mais sait-on jamais. Dommage que la plupart des joueurs s’arrêtent à l’enrobage du jeu et au côté Ghibli, parce que le reste ce n’est vraiment pas ça…

 

MICROSOFT

TGS 2011 - Microsoft

Le stand de Microsoft était le premier que l’on pouvait apercevoir dans ce TGS car situé près de l’entrée. D’une taille vraiment minuscule par rapport à celui de l’année passée, il y avait toujours quelques stands Kinect qui proposaient plusieurs titres à essayer, dont un Star Wars qui avait l’air affreusement moche et mal animé et surtout peu précis, le pauvre journaliste qui servait de cobaye ayant vraiment eu du mal.

On notera aussi un coin interdit aux moins de 18 ans présentant des démos jouables qui auront attiré plus d’occidentaux que de japonais : Rage, Gears of Wars 3, Lollipop Chainsaw et le dernier Elder Scroll, Skyrim, qui est le seul que j’ai essayé dans le lot après tout de même 20 minutes de queue. La démo donnait l’impression d’avoir un jeu largement plus vivant que Oblivion, ce dernier faisant quand même un peu simulation de promenade par moments. Maintenant ça va être encore plus difficile de patienter jusqu’à sa sortie en novembre.

Il y avait également un coin Final Fantasy XIII-2 plutôt désert, j’ai donc décidé tout de même d’essayer la démo et je n’ai pas trouvé cela très convaincant : on peut certes enfin interagir avec les PNJ, mais je suis moins fan des combats contre des boss avec des Quick Time Event. Il y a quand même vraiment eu un effort de la part de Square Enix mais après il faut vraiment voir si les personnages et le scénario tiennent la route…

Le stand avait également mis à disposition deux bornes avec la version Xbox 360 de Ougon Musou Kyoku X, le portage du jeu de combat basé sur Umineko no Naku Koro, qui là aussi n’attirait pas grand monde. Pas vraiment d’annonce marquante non plus si ce n’est des nouvelles du fameux Project Draco, successeur spirituel de Panzer Dragoon, qui devrait arriver sur le Xbox Live. A part cela, le stand de Microsoft faisait quand même un peu peine à voir, cette année.

 

KONAMI

TGS 2011 - Konami

Sur le stand de Konami on pouvait noter la présence des remakes des différents Metal Gear sur 3DS, PS3 et Vita, ainsi que quelques figurines en exposition. Du coup je suis je me suis tournée vers Metal Gear Solid 3D Snake Eater sur 3DS alors que je n’ai quasiment joué à aucun épisode de la série.

Pour cette version 3DS, je ne sais pas si c’est moi mais j’ai trouvé la jouabilité absolument bordélique et pas pratique du tout, ce qui est bien dommage. C’est peut-être aussi une question d’habitude, d’autant plus que j’ai trouvé le jeu assez difficile. Et ce même après-midi Hideo Kojima aura donné une conférence où il a dévoilé les dates de sortie ainsi que les bonus que contiendront les packs collector HD de Metal Gear Solid et Zone of the Enders.

Pour le reste, le stand présentait également une démo jouable du nouveau New Love Plus sur 3DS qui n’attirait pas grand monde. N’ayant pu avoir ma dose de Love Plus au dernier TGS, j’ai donc tenté ici d’y jouer bien que seul le mode photo était disponible. Le jeu utilise par ailleurs la fonction « gyro sensor », qui permet au joueur de regarder sa petite amie virtuelle sous tous les angles lorsque l’on bouge la console. Et ça donne quand même l’impression d’être un pervers. :’D

L’autre nouveauté du stand de Konami est Beyond the Labyrinth, un RPG qui m’intéressait beaucoup car il s’agit du nouveau Tri-Ace sur 3DS. Hélas, la démo m’a assez refroidie, ne serait-ce qu’à cause du système de déplacement vraiment peu pratique et qui demande un temps d’adaptation, car ils ont décidé de mélanger le style de déplacement des donjon-RPG avec celui des RPG classiques. Avec en prime un système de combat basé sur le principe de papier-cailloux-ciseaux qui risque d’être lourd et répétitif à la longue si il n’évolue pas en cours de jeu. Pour le reste il n’y a plus qu’à espérer que le scénario tienne la route, car le jeu possède tout de même une ambiance assez sympa.

 

SQUARE ENIX

TGS 2011 - Square Enix

Le stand Square Enix, qui se repère toujours de loin avec son gluant et son chocobo géants, était vraiment lui aussi bien plus petit que l’année dernière.

Finie également l’époque où il fallait réserver un ticket à l’avance et se pointer à certaines heures pour voir en exclusivité les bande-annonces des futurs titres de Square Enix via leur « Mega Closed Theater », qui du coup n’est plus fermé ! Parmi les nouveautés on pouvait trouver Kingdom Hearts 3D : Dream Drop Distance sur 3DS ainsi que Lord of Apocalypse sur PSP et Vita, mais aussi une démo jouable de Final Fantasy Type-0.

J’ai pu essayer la démo jouable du fameux Theatrhythm Final Fantasy, le jeu de rythme basé sur les thèmes musicaux des Final Fantasy. Je m’attendais à un truc moyen mais en fait c’est pas mal du tout, et c’est clairement du pur fan service pour les plus nostalgiques. Par ailleurs la démo permettait de s’essayer aux trois possibilités de jeux de rythme offertes par le jeu : le version « field theme » où un personnage court à l’écran et qu’il faut le suivre avec le stylet (j’ai choisi spontanément le thème de Tina/Terra, mon personnage favori de la saga) ; la version « movie » où se replonge dans l’une des chansons des jeux et où on doit simplement suivre la mélodie (là j’ai choisi au hasard « suteki da ne » de FFX) ; et enfin la version « battle theme », où sous fond de thème de combat on se bat contre plusieurs ennemis consécutifs.

C’est d’ailleurs ce dernier mode que j’ai trouvé le plus intéressant car il propose un minimum de challenge : le jeu n’est en effet pas vraiment difficile du tout, surtout comparé à un jeu de rythme comme Project Diva. En tout cas ça s’annonce bien sympa mais ce n’est clairement pas un jeu qui me ferait acheter une 3DS…

L’autre titre qui m’attirait assez et que j’ai essayé était Bravely Default, le dernier jeu original annoncé pour 3DS signant le retour du character designer Akihiko Yoshida. Malheureusement ce n’était pas une vraie démo jouable mais plutôt une démonstration des possibilités de la fonction « Réalité Augmentée » grâce aux AR Cards, où en dirigeant la console vers un symbole au sol on pouvait voir l’héroïne dans la console et la suivre, le moment le plus impressionnant étant lorsque le sol s’ouvre sous ses pieds. J’ai quand même coupé l’effet 3D pour cette démo car la Réalité Augmentée + l’effet 3D = envie de vomir assurée, mais le titre s’annonce techniquement pas trop mal. Reste à voir ce que donneront vraiment le scénario et le système de combat…

A la fin de la démonstration des hôtesses distribuaient des AR cards du jeu, une étant également fournie dans le pamphlet officiel du TGS de Square Enix. Mais je ne pourrai pas les essayer car je n’ai pas (encore) de 3DS !

 

NAMCO BANDAI

TGS 2011 - Namco Bandai

Le stand de Namco Bandai est celui où j’ai le moins traîné. Il n’y avait pas énormément de titres en version jouable non plus, si ce n’est du Gundam Extreme VS, The idolm@ster 2 sur PS3, Tales of Xillia (alors qu’il est déjà sorti), Soul Calibur V… Et bien entendu tous les jeux de combat à licence basés sur Naruto ou encore One Piece. J’étais d’ailleurs déçue que le One Piece Kaizoku Musou ne soit même pas jouable.

Le seul titre que j’ai donc essayé est le fameux Saint Seiya Senki, l’espèce de Saint Seiya Musou tout moche qui va sortir sur PS3 et que j’achèterai le jour de sa sortie parce que c’est Saint Seiya. Le jeu avait vraiment bien plus de succès auprès des gaijin, en témoignait la file d’attente où les joueurs japonais étaient plutôt absents.

Pour ce qui est du jeu en lui-même la démo ne permettait d’y jouer que dix minutes, avec trois scénarios différents à la clé. J’ai pris la mission où l’on incarne le chevalier d’or du lion, et où on passe son temps à buter des soldats du sanctuaire à coups d’effets spéciaux. C’est en tout cas bien plus dynamique qu’un Hokuto Musou, mais c’est vraiment pas extraordinaire et on dirait plus un jeu PS2 qu’autre chose, avec un côté mou et répétitif et des petits problèmes de caméra. Ce qui ne m’empêchera absolument pas de l’acheter.

CAPCOM

TGS 2011 - Dragon's Dogma

Le stand de Capcom était probablement celui qui avait la décoration la plus impressionnante (ce qui était déjà le cas l’an dernier), avec notamment les gros stands consacrés à Monster Hunter 3 G, Dragon’s Dogma et Asura’s Wrath. Le Premium Theater permettait quant à lui de voir un peu les nouveaux trailers de certains titres comme DMC et le cross-over Layton x Gyakuten Saiban, avec des séquences enfin inédites.

Si je me suis contentée de regarder des vidéos de Asura’s Wrath parce qu’il y avait quand même pas mal de monde, j’ai tenté la démo de Dragon’s Dogma et j’ai vraiment beaucoup aimé, avec une vision de l’heroic-fantasy plus proche des jeux occidentaux. Le fait que l’on puisse invoquer les avatars d’autres joueurs dans sa partie est également intéressant, dommage toutefois que l’on ne puisse visiblement pas faire venir directement d’autres joueurs à l’instar de Demon’s Souls. En plus le jeu est beau et se prend en main très facilement, que demander de plus si ce n’est qu’il sorte plus tôt ? Début 2012, c’est loin…

L’autre titre essayé par curiosité était Street Fighter X Tekken, cross-over comme son nom l’indique de Street Fighter et Tekken. Pas vraiment habituée des jeux de combats j’ai trouvé celui-ci plutôt facile à prendre en main, et au moins j’aurai gagné de justesse contre une autre joueuse qui était mon adversaire et qui avait l’air aussi mauvaise que moi. J’ai trouvé ce titre plutôt pas mal, mais de là à l’acheter quand il sortira… Par ailleurs, le stand de Capcom était plutôt généreux en goodies gratuits !

 

EN VRAC

Il y avait également une grosse promotion autour du dernier RPG de Falcom, The Legend of Heroes – Ao no Kiseki, dont une distribution à certaines heures d’un sac doté de leds clignotantes avec une peluche de ce qui semble être la mascotte du jeu. Et le titre a l’air d’avoir du succès car il fallait faire au moins la queue pendant une heure pour s’y essayer.

Même si il manque un petit paragraphe sur d’autres sociétés comme Koei Tecmo, GREE ou encore Arc System Works, c’est surtout parce que je n’ai pas trop traîné sur ces stands et que je n’ai absolument rien essayé (et juste un peu regardé les autres gens jouer).

Et on n’en parle que très rarement mais le Tokyo Game Show comporte aussi des coins pour les professionnels et les écoles de jeu vidéo, avec également de très grands stands consacrés aux jeux sur téléphone portable et tablette, qui ont l’air de vraiment prendre du terrain. Il y avait également le coin des marchandises, relégué tout au fond dans un coin et avec quelques produits inédits vendus en avant-première à ce TGS.

Et comme je l’ai déjà mentionné tout au début de ce billet, j’ai trouvé globalement cette édition du TGS un peu décevante avec des stands réduits et un manque de réel gros titre et grosse annonce inédite, même si le TGS n’est pas encore fini. Mais en tout cas cela reste toujours sympa de profiter des Business Day pour faire tous les jeux que l’on veut sans avoir à subir de longues files d’attentes. :D

Bien entendu je ne suis pas revenue les mains vides, les stands distribuant toujours aussi généreusement des pamphlets et des goodies. J’ai tout de même évité cette année de me retrouver avec plusieurs exemplaires des même CD promotionnels et autres brochures, et dans la photo ci-dessous les seuls goodies que j’ai achetés sont le gluant doré, le mug de Godot (la classe pour boire son café) et le poster géant de Bravely Default.

Tokyo Game Show 2011

28
Poster un Commentaire

avatar
28 Fils de discussion
0 Réponses aux fils
0 Personnes abonnées
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponses
20 Personnes ayant commenté
ExelenNamaeLinanounetteEdgeFlikvictor Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Les plus récents Les plus anciens
Me notifier des
Poison Lady
Internaute

Un article aussi complet qu’a agréable à lire! On s’y croirait presque
Tu as quand même pu voir et tester pas mal de trucs apparemment ^^
Amusant de voir que tu n’as pas pu résister à Loveplus+ (bon, ok, face à une borne, j’aurais fait la curieuse aussi :D ).
Les photos donnent envie, mais dis-moi, ont-elles été prises le jour réservé aux journalistes, il n’y a pas l’air d’avoir foule (par rapport à cette photo de Vince_Tokyo qui fait peur: http://yfrog.com/ntjpotsj )?

La moisson de goodies est plutôt sympa, elle est cro mignonne la bestiole grise!

Michiyo
Internaute

Je ne sais pas si tu as vu le trailer de FFXIII-2 où l’on voit Hope et Snow plus vieux mais franchement, quand je l’ai vu j’ai bien rigolé. J’ai vraiment trouvé leur nouveau look moche mais faudrait peut être que je regarde encore une fois la vidéo pour me faire une vrai impression. J’aime bien le design de Nomura mais dès que ça passe en image de synthèse, j’ai vraiment du mal. Mais ayant trouvé FFXIII sympathique et surtout étant fan de la série, j’y jouerai quand même. XD

Sinon, Theatrhythm (un titre impossible a écrire et a prononcer xD) a l’air sympathique même si c’est un jeu fan service. Si j’achète une 3DS (ce que je ferais quand Kingdom Hearts 3DS sera sortie), je me le prendrais.

En tout cas, merci pour ce compte rendu, ça fait plaisir à lire quand on n’a pas pu y aller. ^___^

Amnesia
Internaute
Amnesia

Ha bon ben jusqu’au bout j’ai voulu croire que la xbox pouvait survivre au japon… C’en est vraiment fini je pense.

Zratul
Internaute
Zratul

LE MUG GODOT !!!!!!!!! filushfslhfsqiomfypiqanhdqsmdjoqpdkmq cette phrase m’a tué XD

Sinon c’est la première fois que tu joues à la Vita non ? Quelles sont tes impressions sur le produit ? Trop grosse ? Le confort des 2 sticks, la qualité de l’écran etc…

Amnesia > Sinon ouais après plusieurs années de résistance, la 360 a l’air définitivement condamnée, elle va rester une console de niche comme la DC et ne plus offrir que des Shmups XD

Corti
Internaute

Mais si y’a un truc intéressant pendant ce TGS, j »annonce d’un Suikoden ^^

Fisico
Internaute

« Tales of Innocence R annoncé récemment pour la Vita, et n’ayant pas joué à la version DS je ne pourrais pas faire de comparaison mais les dix minutes que j’y ai jouées j’ai trouvé ça pas mal du tout et plutôt joli même si je n’ai pas vu grand chose en dehors des combats. »

Ça a pas une gueule de jeu PSP graphiquement quand même ?
Les modèles des personnages ressemblent plus à des copier/coller de Radiant Mythology qu’autre chose, quand aux décors on dirait juste qu’ils ont passé un petit coup d’anti aliasing comparé à l’opus DS…
Cet épisode n’était pas mémorable en tout cas, seul son battle system valait le coup mais depuis on a eu Graces et Xillia qui sont quand même bien mieux foutus.

vladisaac
Internaute

Oh le sac Ao no Kiseki <.< !

neokenji
Internaute

Exelen > Toujours pas fini de MGS ? Rajoute ça à ta todo list (surtout MGS3 d’ailleurs) :p Quoique, on savait que la jouabilité de MGS 3DS serait vraiment foireuse à cause de l’absence d’un 2ème stick analogique en série. Et après, certains essaient de nous faire croire que cet accessoire est facultatif ? Faut arrêter les conneries.

Sinon d’accord pour la version PS3 de Ninokuni. 8800 yens pour se taper des combats aussi mous, non merci -sauf s’ils donnent un coup de fouet à tout ça. Pas aujourd’hui qu’on aura le premier vrai grand RPG de Level 5.

Tinky
Internaute

Need le nouveau love plus <3

Bababaloo
Internaute

Merci pour ce tour du TGS.
Il semble bon le Ougon Musou Kyoku X ?
Bravely default a vraiment l’air chouette, le poster est magnifique et ta mug Godot ça s’est juste ultra classe !

Yomigues
Internaute

Merci pour le résumé ! Ce n’est pas bien grave que tu n’es pas fait le tour de tous les stands, c’est déjà cool d’avoir ton avis sur tous ça ;)

Bababaloo
Internaute

Merci à toi! Je comptais faire pareil et me le prendre également vu que je viens enfin de commencer le jeu sur PS3 et que je suis en pleine Béatrice-mania :D

nyo
Internaute

Rassurant vis-a-vis de la Vita :3
(Bon je pense pas la prendre en Day-1 mais ca encourage a la prendre a terme.)

Sinon un peu de derive mais le portage de Tokimemo GS3 sur PSP te fait-il de l’oeil ? XD

nyo
Internaute

Avec un peu de chance il y’aura un systeme d’EVS plus avance que sur DS pour la version PSP. Pour ce que j’en ai tate sur DS, il y’a un systeme de « triangle amoureux » avec la possibilite de faire des date avec 2 garcons, ca peut etre marrant s’ils poussent un peu plus le concept ww.
(Et ouais j’attends toujours tes impressions sur ce 4eme opus xD)

Gen'
Internaute

J’aurais bien embarqué clandestinement dans un avion juste pour tester ce fameux PSO2. En grande fidèle des volets pré-online, tu n’as pas osé tenter le coup ?

Mass Effect 3 > démo anglaise sur un salon japonais, moui, ça sent la politique du moindre effort. Les vidéos de Theatrythm Final Fantasy me font vraiment penser à du jeu flash basique (bon, surtout le design et l’animation des persos en fait), y’avait mieux à faire sur 3DS, même pour du fanserv. Bravely par contre, je bave (en oubliant le caractère imprononçable du titre), Beyond the Labyrinth aussi. Je ne pense pas qu’on doive s’attendre à un scénario ultra-développé vu que c’est du D-RPG à la base, on peut déjà s’estimer heureux s’il y a le minimum syndical vu le genre.

Aucune nouvelle d’un Zone of the Enders 3DS ce TGS d’ailleurs, il me semble qu’une info de ce genre avait filtré via le twitter de Kojima.

Kalahan
Internaute

Sympathique petit report, je bave carrèment sur les goods que tu as ramenés :3
Pour les prochains jeux, j’attends de voir ce que va donner FFXIII-2 avec un Hope plus vieux et un Snow sans bonnet de clochard, j’accrocherai peut être plus (Nomura fait nous rêver ^^) mais c’est surtout les prochains Persona que j’attends avec ferveur <3

Jack'o'Lantern
Internaute

Ouh le Saint Seiya Senki. Celui-là, il sera mien rapidement. Ne serait-ce que pour invoquer le Shishi no Kiba d’Aiolia. Voire pourquoi pas le Athena Exclamation (si tant qu’on ait une suite Hadès)

Flikvictor
Internaute

Dragon’s Dogma a l’air plus que prometteur. Avec FFXIII-2, Ninokuni et les 2 Tales of (Xillia et Grace), on est gâté pour 2O12.