Compte-rendu du COMIKET 79

En attendant la suite du bilan de la décennie et de l’arrivée des autres bilans sur 2010, faisons un petit tour a la 79ème édition du Comiket, au Tokyo Big Sight. Cette édition-là s’est déroulée du mercredi 29 au vendredi 31 décembre, et était toute aussi remplie de monde que les précédentes. Voire même plus.

Je me suis rendue à ce Comiket uniquement le vendredi, mais étant donné qu’à l’origine je n’aurais même pas dû y aller du tout, j’y suis donc allée sans vraiment me préparer, contrairement à l’été dernier, et je n’ai eu que quelques heures pour faire le tri dans pas moins de 10 000 cercles. Mais pour l’édition de cet hiver, j’ai réellement trouvé qu’il y avait eu encore plus de monde. Les chiffres de ce « marché du doujin » sont par ailleurs toujours  faramineux : pas moins de 550 000 visiteurs au total, plus de 35 000 cercles  et 17 000 cosplayers présents sur les 3 jours, 3000 membres pour le staff, pas loin de 10 millions de doujin qui sont vendus à chaque édition… (pour ceux qui aiment les chiffres, je leur conseille ce rapport officiel au format PDF sur le site du Comiket, tout en anglais). Mais là, dans certains halls il devenait presque impossible de circuler ; et le Comiket, c’est aussi le rare endroit où je vois pour une fois les japonais se ficher éperdument des autres, quitte à foncer dans la foule, bousculer les gens sans s’excuser, et se ruer vers les stands en poussant tout le monde.

En tout cas pour cette édition j’ai voulu faire comme la dernière fois, en arrivant peu avant l’ouverture, vers 9h45. Sauf qu’au lieu d’attendre une petite demi heure, j’en ai eu pour une heure et quart d’attente, en rentrant à 11h dans les bâtiments. Ce qui peut également jouer dans le temps d’attente, c’est le fait que peu après être sorti de la station de Kokusai Tenjijou, on a le choix entre deux queues différentes, pour se rendre dans les 6 halls Est ou dans les 4 halls Ouest. Comme tous les doujin qui m’intéressait étaient vendus dans les halls Est, j’ai peut-être fait l’erreur de choisir d’aller là-bas en premier, d’autant plus  que je me suis rendue compte après avoir fait le tour des stands qui m’intéressaient qu’il y avait effectivement beaucoup moins de monde dans les halls Ouest… Et parfois, cela va donc plus vite de choisir de se rendre dans les halls Ouest en premier puis de se rendre directement aux halls Est une fois là-bas.

J’avais donc essayé la veille avec le peu de temps que j’avais de me pencher un peu sur les « personnalités » (mangaka, illustrateurs, chara-designers, animateurs, réalisateurs…) présents, même si certains avaient déjà vendu le mercredi quelques doujin intéressants vendus maintenant à des prix exorbitants sur Yahoo Auctions. Le dimanche reste le jour où les productions dites « hentai » sont les plus présentes, et de ce côté-là j’ai été très surprise de voir autant de doujinshi de Panty & Stocking. Même si la palme du grand gagnant en terme de nouvelle série est Ore no Imouto ga Konna ni Kawaii wake ga nai, avec tous les dérivés possibles et inimaginables que laissent permettre les jeux de mot sur son titre.

Pour résumer, je ne suis restée que 1h30 à faire la chasse aux doujinshi dans les halls Est et Ouest ; beaucoup étaient déjà épuisés lorsque je me suis rendue au stand (notamment celui de Itou Noizi), et pour d’autres j’ai abandonné car il fallait faire la queue pendant plusieurs dizaines de minutes (et le temps, au Comiket, est quelque chose de très précieux). J’ai quand même été étonnée d’avoir dû faire la queue pour acheter les doujinshi de Range Murata, alors que la dernière fois c’était désert ; et je n’ai pas eu le courage d’aller au stand d’ABe, situe à l’autre bout du Hall Est 3, et où il était impossible de circuler à cause de la foule car c’était là que se trouvaient les doujinshi interdits aux moins de 18 ans. J’ai également raté les doujin de POP et Carnelian : trop de monde, déjà tout vendu… alors qu’à l’inverse je n’ai eu aucun problème pour avoir un doujinshi sur le stand de Tony Taka, même en y allant par curiosité après 13h.

Le dernier jour du Comiket, le coin Cosplay ferme également plus tôt, à 15h. Je n’ai donc eu qu’une heure et demie également pour en faire un peu le tour, en n’allant qu’à un seul des deux coins Cosplay disponibles (celui situé sur la terrasse). La zone des stands professionnels, elle, fermait à 16h au lieu de 17h ; mais au vu de la foule qui semblait s’y diriger une fois le coin Cosplay fermé, je n’ai même pas eu le courage d’y aller, et je n’y ai donc pas mis les pieds durant ce Comiket (et ce n’est peut-être pas plus mal, pour la santé de mon porte-feuille :p).

Voici donc pour finir mon maigre butin ; même si pour un Comiket préparé à la va-vite, cela aurait pu être pire :

***

Plus en détail, avec en bonus des scans :

* COLORS et SHANGRI-LA CHARACTER FILEGRAPHY (Range Murata)


Diverses illustrations sur l’anime de Shangri-La, l’un des pétards mouillés de 2009 (merci le studio Gonzo). Le Colors, comme son nom nom l’indique, contient de jolies illustrations en couleur ainsi que des posters. L’autre doujinshi contient majoritairement des croquis et était, je crois, déjà sorti lors d’un précédent Comiket.

* PIZZA HON 2 (staff de Gainax)

Malgré les apparences, ce n’est pas du tout un doujinshi sur Domino Pizza. ;-) Il s’agit d’un recueil sur le thème de la pizza, le tout étant illustré par quelques animateurs de la Gainax.

* HIGHLIGHT 5 (Kouta Fumiaki)

Un recueil de e-conte sur quelques travaux de l’animateur Kouta Fumiaki, avec entre autre du Tales of Vesperia (le film), Tales of Hearts, Soul Eater, Bounen no Xam’d, Shugo Chara (il a réalisé cette séquence), Code Geass… Je suis un peu tombée par hasard sur ce doujinshi, qui était juste sur un stand à côté de celui de Pizza Hon.

* 2010 WINTER ILLUSTRATIONS COLLECTION (KEI)

Le character-designer officiel des Vocaloids de chez Yamaha, KEI, signe ici un joli petit recueil d’illustrations. En dehors de quelques Hatsune Miku et autres Vocaloid Lily, on y trouve aussi des fanarts de Touhou, Love Plus, Idolm@ster, Ika Musume, OreImo, etc.

* SQUARE-ENIX FANTASM (Ben’s Works)

Ben est un artiste japonais très prolifique, qui aura notamment fait les illustrations de quelques light novels. Il signe ici un recueil d’illustrations où lui et plusieurs artistes ont décidé de faire des fanarts avec comme thème les différents titres de Square Enix. Un magnifique doujinshi qui ne met heureusement pas en avant les Final Fantasy, et permet également d’admirer des fanarts d’autres jeux comme Xenogears, Chrono Trigger, Secret of Mana…

* KOUKAN-NIKKI (Toyoda Minoru, Yoshizuki Kumichi, CLAMP…)

Un doujinshi divisé en deux parties, chacune étant une partie d’une même histoire, l’une illustrée par Yoshizuki Kumichi (Mahō Tsukai ni Taisetsu na Koto) et l’autre par  Toyoda Minori (Love Roma), avec en guests tar plusieurs artistes qui auront fait des petites illustrations, comme Hitoshi Ashinano (Yokohama Kaidashi Kikou) et CLAMP. Je pensais que ce doujinshi serait très populaire, mais en fait non : pas de queue même en se pointant au stand à 11 heures, et pas mal de doujinshi non vendus encore en fin de journée…

* SHIMA CURE 3 & 5 (Shimamoto Kazuhiko)

Sous le pseudonyme de « Urashimamoto », nom sous lequel sont signés ces doujinshi, se cache en fait Shimamoto Kazuhiko, mangaka célèbre pour avoir donné naissance au personnage GAR de Anime Tenchou mais aussi au manga La Plume de Feu. Le rapport avec Precure ? Ceux qui auront vu un certain épisode 18 de Heartcacth Precure avec le personnage de Ban-kun comprendront que la naissance de ce doujinshi par Shimamoto himself était quelque chose d’inévitable, d’autant plus que dans Shima Cure Ban-kun en est devenu le héros. ;-)

* CHICCHAKUNAIYO!! (Tony taka)

Diantre, mon premier doujinshi interdit aux moins de 18 ans acheté de mon plein gré (si je ne compte pas les doujinshi yaoi… hum). A vrai dire le stand de Tony avait prévu du stock, donc lorsque je m’y suis rendue par curiosité vers 13h et voyant qu’il restait encore des doujinshi, je me suis dis « pourquoi pas ? ». J’aime bien son trait, mais bon, ce brave Tony devrait quand même se renseigner sur l’anatomie féminine… :p

* PRECURES PRECURES (Wada rco, Shimaco, mori)

Un joli recueil d’illustrations ayant pour thème les séries de Precure, avec comme artistes Wada rco, Shimaco et mori, qui ont tous les trois un style très différent.

* JUST A GIRL (Shimaco)

Un doujinshi très court (dix pages !) illustré par Shimaco, de son vrai nom Mari Shimazaki. Un peu acheté par hasard, car vendu sur le même stand que les doujinshi de Wada rco.

* MIMESIS (Haruse Hiroki)

Et je finis avec un autre doujinshi acheté par hasard, et que l’on doit à Haruse Hiroki. On y trouve des illustrations variées sur des personnages féminins originaux, mais aussi quelques fanarts de Seiken Denstesu 3 et Xenoblade. Cet artiste a également illustré quelques couvertures de magazines.

~~~~~

Et pour finir, j’ai mis en ligne toutes mes photos du cosplay du Comiket ici.

Sur ce… Bonne Année 2011 ! \o/

23 commentaires sur “Compte-rendu du COMIKET 79

  1. Exelen > Ah, des personnages de Xenoblade dans Mimesis ? Les personnages de Fiorung et Carna passent comment avec le style d’Haruse Hiroki, si elles sont présentes ?

    J’oubliais : bonne année 2011 !

  2. Asmoghien > Bonne Année !
    C’est surtout qu’il y a des choses physiquement impossibles dans certaines illustrations.

    Rukawa > Clamp n’a fait que 2 illustrations sur 2 pages (sur les 65 pages du doujin) ; et puis je n’ai pas l’impression que Clamp attire encore les foules au Japon par rapport a il y a quelques annees, et surtout par rapport a l’occident.

    neokenji > il n’y a que Meria, malheureusement.
    Tiens, ca me fait penser que je n’ai toujours pas avancé avec mon projet de traduction du Xenoblade Secret Files :x
    Bonne année à toi aussi !

  3. J’attendais ta petite review sur ce comiket! Je ne me suis jamais manifestée dans ton espace comm, mais j’ai toujours pris du plaisir à te lire!
    Je sais qu’à ce comiket il y’avait un stand Saiyuki Gaiden, est ce que tu as des photos ou des infos sur ce qui a pu être présenté/vendu sur ce stand?

    Et bonne année à toi!

  4. Y a des trucs pas mal qu’il faudra que je tente de récupérer dans ta liste, même si c’est pas gagné. J’attends voir ce que mon intermédiaire a pu me récupérer déjà.
    Sympathique compte-rendu en tout cas.

  5. Je viens tout juste de renrer chez moi de ce comiket. J’ai trouvé l’événement epic. Je ne peux pas comparer avec les éditions précédentes mais je crois que je risque de me pointer à l’édition estivale :D.
    J’avais planifié mes achats à l’avance toussa toussa, mais par contre, je ne suis pas d’accord avec toi sur le comportement des japs, je trouve qu’ils font quand même la queue de manière bien plus disciplinée que les français.
    Avant d’entrer, quand on était dans les espèce de rangées, il n’y avait aucun cordon ou aucune barrière et pourtant je n’ai vu personne tenter de gruger.

  6. The Drig Overming > Gné ? xD

    jonas > quand je parlais du comportement des japonais, ce n’était pas quand il fallait faire la queue (que ce soit hors des bâtiments ou pour les stands les plus connus le long des murs), mais plus pour leur comportement dans les allées en général, lorsque tu veux circuler tranquillement pour aller à l’autre bout d’un hall. Notamment ceux qui se ruaient sur les petits stands où il n’y avait pas de queue, mais qui pour y accéder te foncent dedans parce que tu as le malheur d’être sur le chemin. J’en avais mal aux épaules à force de me faire bousculer, et rares sont ceux qui s’excusaient D: (déjà que je suis ni très grande ni spécialement baraquée…).
    En tout cas contente de voir que tu as vraiment aimé ta première expérience au Comiket. :-)

  7. Shimamoto Kazuhiko fait des Doujinshi sur Precure ! j’adore cette artiste il est aussi le chara designer de Domon Kasshu dans G Gundam ! la chance que tu à, le doujinshi de Gainax sur le thème de la Pizza à l’air bien sympa aussi :)

  8. Exelen > T’es encore sur le coup pour traduire certaines parties de ce bouquin ? o_O J’avoue qu’une traduction de l’Evaluation Meeting ou du Dengeki Xenoblade m’intéresserait bien :D

  9. Heh, parait y’avait de bons doujins to aru kagaku no railgun mais bon whatever.

    Le livre des illustrations de Kei a l’air trop beau, j’adore les dessins. Faudrait j’aille au japon un jour histoire de faire tout ça. Ils parlent anglais plus ou moins ?

  10. neokenji > oui je suis motivée, j’ai même tellement adoré ce jeu que je serais prête à traduire le scenario et les dialogues xD

    Zakoo > « Ils parlent anglais plus ou moins ? » : pas vraiment. Ou alors un anglais de base. Enfin la plupart des japonais ne le parlent pas…

  11. çà donne quand même envie d’y aller, ne serait que pour l’expérience.
    Après ce sont toujours les chiffres qui me font halluciner, je me demande si on y mettait un lot de stands « français » ce que çà pourrait donner ^^
    Et encore merci pour les photos.

  12. Merci pour l’article, et les photos. Je pense que je ne pourrais pas supporter le monde :s
    Mais au fait ce n’est pas l’hiver en ce moment au Japon ? Certain cosplayer ne devait pas avoir bien chaud :)

  13. Pingback: rapport de convention: Comiket 79 (hiver 2010) | What the Fnord ?

  14. Pingback: L’Antre de la Fangirl » Retour sur le Comiket 81

Laisser un commentaire