Le véritable village maudit de Hinamizawa

Le village de Shirakawa-gō (白川郷), situé dans la préfecture de Gifu, est un petit village japonais atypique inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Je m’y étais rendue en 2006, bien avant la création de ce blog : il faut savoir que c’est également un lieu de pèlerinage pour les fans de Higurashi no Naku Koro Ni étant donné qu’il a servi de modèle à Hinamizawa. Il est toutefois un petit peu compliqué de s’y rendre (surtout depuis Tokyo) car le village, situé en plein centre du Japon au cœur des montagnes, est presque complètement isolé.

Bon nombre de sites internet ont déjà fait des tonnes de comparaisons avec des photos et autres vidéos, donc je ne m’étendrai pas trop dessus ; je posterai simplement quelques-uns des clichés que j’avais pris lorsque j’avais essayé de retrouver de mémoire les endroits que l’on peut voir dans la série.


Pour commencer, l’un des coins qui donne la meilleure vue sur le village est le Shiroyama Viewpoint, auquel on accède en suivant une route pendant une vingtaine de minutes à pied. C’est également à cet endroit-là que se déroulent certains événements importants dans la série :

Hinamizawa - Shirakawa-go
Hinamizawa - Shirakawa-go

Sur la même route qui mène au Shiroyama Viewpoint, il est impossible de rater cette maison inhabitée, qui est celle de Rika dans la série :

Un peu à l’extérieur du village, on peut également voir l’une des deux maisons qui a servi de base à la demeure des Sonozaki : elle se trouve en fait dans un musée en plein air, le Gassho Zukuri Minka-en. En se rendant à l’opposé, on peut même tomber sur le bâtiment qui a servi de modèle pour la clinique d’Irie.

Passons aux choses sérieuses, avec le sanctuaire qui a servi de base à celui de la série, le Sanctuaire Furude (de son véritable nom Shirakawa Hachiman Jinja – 白川八幡神社 ) ! Là encore, c’est vraiment un endroit capital dans Higurashi no Naku Koro ni.

Bien entendu, ce sanctuaire contient des plaquettes de bois où l’on écrit ses vœux, appelées « ema » ; et tout comme le sanctuaire de Lucky Star, il est visiblement de plus en plus envahi par des dessins de fans !

C’est un endroit que je recommande chaudement aux personnes qui auraient l’occasion de visiter le Japon, et pas seulement aux fans de la série : c’est vraiment très très très beau. Pour ma part, c’est l’un des plus beaux endroits que j’ai pu voir au Japon, et maintenant que j’y suis allée je comprends mieux pourquoi ce site était protégé et classé comme patrimoine mondial.

Un petit mot au passage pour les fans de la série des « When They Cry » : sachez qu’il est également possible de visiter au Japon les lieux qui ont inspiré Rokkenjima dans Umineko no Naku Koro ni.


Ce sera tout pour la petite visite rapide ! Vous pouvez retrouver davantage de photos de ce village sur mon compte Flickr.

Liens en vrac :

29 commentaires

  1. Superbe endroit !
    Et le travail des dessinateur pour représenter un endroit existant est de toute beautée

  2. Wow, je ne connais pas la série mais le paysage est magnifique, les forêts qui entourent le village sont superbes.

  3. Patrimoine mondial ?
    Quand même. Et puis ça se comprend, ça a vraiment l’air d’être magnifique, ce petit coin perdu.

    Comme d’habitude, un billet de qualité, merci beaucoup pour ce petit tour. ;)

  4. Rien que le fait que cet endroit soit classé Patrimoine Mondial vaut le coup d’oeil. Ça à l’air vraiment superbe. *_*

  5. Merci pour cet article sympathique, étant un grand fan de la série j’ai bien apprécié et attendais déjà depuis un moment de trouver une petite comparaison de la sorte en Français ^^

    Vis à vis des plaquettes, je me demandais, qu’en pensent les gens « normaux » (enfin je pense que tu me comprendras >_>) ? ça ne les irritent pas de voir ce genre de chose ?

    En tout cas vivement la sortie de la prochaine saison.

  6. Ça doit être troublant de se retrouver là en tout cas. Et la scène de l’image qui se trouve juste avant « On s’y croirait vraiment…  » me fait toujours un sacré effet O_O.

    En tout cas c’est toujours intéressant de voir les photos des lieux réels qui apparaissent dans les séries comme pour Haruhi ou Genshiken aussi.

  7. Supremekuja >> vis à vis des plaquettes en bois avec des fanarts dessus, c’est sûr que ça gêne les habitants du coin. Mais pour « Hinamizawa » je n’ai pas eu trop d’échos là-dessus, si ce n’est qu’il y avait eu un problème au moment de la diffusion de la première série, avec l’arrivée de nouveaux touristes-otaku un peu spéciaux qui venaient déguisés en personnages de la série. Depuis, le village semble utiliser la série pour promouvoir le tourisme dans le coin (on peut y trouver des affiches de la série collées sur certains petits magasins o_O).

    kyouray >> je ne sais pas si il y aura de prochaine étape, avec ce billet je viens de finir de parler de tous les lieux que j’avais visités en rapport avec des anime. Ah si, il y a les lieux de Clannad aussi, mais c’était plutôt moche.

  8. C’est incroyable les resemblence avec l’anime, les dessinateur on vraiment pris soin de tout bien respecter. J’adore cet anime, c’est un de mes coup de coeur !

  9. Wow! J’adore trop cette série et en voyant cela, si je vais au Japon, j’aimerais trop visiter ce petit village! < 3

  10. Putain c’est vrai, on s’y croirait. Bravo pour le travail de recherches : le tien et celui du staff pour redessiner ces endroits.

  11. Excellentissime. Je trouve ça super de voir le paysage original. J’ai toujours aimé la ‘géométrie’ des lieux. Mais on dirait que c’est un peu plus ‘grisonnant’ en vrai :/

  12. W…waw…
    J’aimerais vraiment y aller… *_*
    *s’imagine devant rena-chan et rika-chan*
    C’est vraiment magnifique comme paysage, qui eut cru que des meurtres s’y sont tramés ? D: *commence à mélanger fiction & réalité*

  13. 0_0 *_* Ouuuaaa j’allucine j’adore ce manga sa me donne envie d’y aller et de me cosplayer dans cette ville en shion xDD ouii c ce que je ferais!!!

  14. J’ai regardé le début (pas encore la fin) de la première série, et c’est vrai qu’on reconnait les décors. C’est véritablement impressionnant !

  15. Ouha ! Qui aurait cru que le village existé (en bave déja)

    *w* quand j’irai au japon faudrait que jaille voir se village (imagine déja plein de meurtre) hiiihiii <3

  16. 8 ans après la rédaction de cet article, il est toujours aussi utile !
    En effet grâce à ce dernier, j’ai pu finaliser les réservations pour aller à Shirakawa-go. Il me tarde vraiment d’être en août pour découvrir tout cela de mes propres yeux. Pour l’heure, je me refais l’animé.

    Un grand merci à toi Exelen.

  17. Voilà mon séjour à Shirakawa-go est sur le point de toucher à sa fin, j’attends actuellement l’arrivée du bus. Je pense que j’y suis resté peut-être un peu trop longtemps (arrivée à 13h le mercredi et retour à 16h le lendemain). Le village est vraiment magnifique, en revanche il ne propose rien à faire le soir. C’est un village presque fantôme qu’on découvre la nuit tombée; on est donc un peu plus dans l’ambiance d’Higurashi no naku koro ni :D

    Le temple est toujours rempli de dessin de l’animé avec aussi des photos de cosplayeuses. La demeure des Sonazaki est somptueuse mais pas de Shion ni de de Mion dans les parages :p

    Malgré le fait que j’ai vite fait le tour du village, il en vaut le détour. La nuit passée dans une maison traditionnelle restera un très bon souvenir. Encore merci Exelen pour cet article qui m’a donné envie de faire le déplacement là bas durant mon voyage au Japon.

    • C’est vrai qu’il n’y a pas grand-chose à faire la nuit à Shirakawa-go, c’est d’ailleurs pour cela que j’avais choisi de plutôt passer la nuit dans la ville voisine de Takayama.

      Je suis contente mais un peu surprise de voir que Higurashi no naku Koro Ni continue d’être populaire là-bas, après tout ce temps. xD En tout cas, c’est un bien beau village assez différent de ce que l’on peut voir habituellement au Japon, je suis ravie de voir que tu as apprécié ton voyage là-bas. :)

Laisser un commentaire