Voici un jeu un peu spécial sorti en mai dernier sur Nintendo DS, et que je tenais absolument à acheter. Tout simplement parce qu’une simulation sponsorisée par l’ANPE japonaise avec Hatsune Miku en guest star, je ne pouvais pas ne pas me jeter dessus. Daube ou pas.

A l’origine, ce jeu est basé sur un livre à succès écrit par le romancier Murakami Ryū : 13-sai no Hello Work ~ Job Guidance for Thirteen-Year-Olds and All Triers, qui traite du problème de manque de motivation des enfants et de la façon de les guider vers leur métier idéal. Pour ceux qui l’ignore, le Hello Work du titre du livre et du jeu vidéo est le nom japonais de l’agence nationale pour l’emploi du Japon… A quand une simulation de chômeur ?

13sai02

Sauvons le futur !

Le scénario débute en 2030. La civilisation humaine a avancé à grands pas, mais c’est au détriment de quelque chose qui semble se perdre de plus en plus : la passion. Afin de remédier à cela, un scientifique a mis au point une machine à voyager dans le temps pour pouvoir retourner quelques années en arrière ; en rassemblant des données dans le passé liées à la motivation des enfants, il pourrait ainsi sauver le futur et faire en sorte que le monde soit peuplé d’adultes possédant encore une passion pour leur métier.

L’héroïne est Katou Miku, également la fille du scientifique qui a mis au point la machine à voyager dans le temps. Elle se retrouve un peu par accident dans le passé avec son chien robot, en juillet 2008, et y fait la connaissance de son père qui a alors le même âge qu’elle. Afin de pouvoir retourner dans le futur, elle devra participer à des expériences personnelles liées à un métier : ces expériences acquises dans le passé pourront par la suite être converties en données, qui apparaissent sous forme de fragments appelés KOKORO (« cœur ») ; une fois qu’elle en aura réuni trente, Miku pourra non seulement retourner dans son époque mais également réaliser le but de son père en redonnant l’espoir aux gens du futur.

Le scénario ne s’arrête cependant pas là, avec l’arrivée un peu plus tard dans le jeu de Kakeru, un garçon qui vient d’une période encore plus éloignée dans le futur : l’an 2300…

13sai03

A la recherche des fragments de cœur

Le jeu commence avec une jolie séquence sous forme de dessin animé entièrement doublée, puis enchaîne directement avec l’arrivée de l’héroïne dans notre monde. Inscrite à la même école que son père, elle fera équipe avec ce dernier pour faire ses devoirs de vacances d’été imposés par leur professeur et qui consistent en l’apprentissage de plusieurs métiers.

S’ensuit un tutoriel qui présente le métier de professeur des écoles ; il faudra alors réussir trois mini-jeux, mais qui seront peut-être difficiles pour les non-japonisants puisqu’il s’agit de répondre à des questions de culture générale ou encore de trouver le kanji correct dans une phrase donnée. Les deux autres jeux sont plus simples, puisque c’est du calcul mental. Une fois tout ceci réussi, on obtient un premier fragment de coeur. C’est à partir de là que le jeu commence pour de bon, ce dernier se déroulant en deux phases : la partie aventure et la partie mini-jeux .

La partie aventure prend place sur la « carte du monde », qui est en fait la carte de la ville. On y dirige l’héroïne, et en appuyant avec le stylet sur les icônes qui apparaissent, on déclenche un événement. A partir de là, suivant où l’on se trouve, on déclenchera un mini-jeu lié à un métier qu’il faudra remporter. Ceci n’est pas systématique, car parfois l’héroïne fera juste des rencontres avec ses camarades de classe.

La partie mini-jeux est déclenchée juste après une rencontre. Par exemple, en se rendant au studio de télévision, on pourra exercer la profession de musicien, avec la possibilité de pouvoir chanter en duo avec Hatsune Miku. Chaque métier comporte trois mini-jeux, plus ou moins difficile, mais dans l’ensemble ça reste quand même bien simple, surtout que la marge d’erreur est relativement large. Les mini-jeux sont toutefois aussi variés et passionnants que toiletter un caniche rose, traduire un texte en engrish, ou encore monter des blancs en neige…

Durant chaque mini-jeu, une option nommée TIPS apparaît en haut à droite de l’écran. Les TIPS sont en fait des informations sur un métier donné et sont par la suite compilées dans un dictionnaire, accessible dans le menu principal du jeu. Il n’est pas obligatoire de les lire, mais c’est souvent assez intéressant et instructif.

13sai04

Et au final…

J’ai quand même trouvé ce 13-sai no Hello Work assez sympa. La multitude de mini-jeux très variés fait que l’on ne s’ennuie pas une seule seconde, même si certains font un peu pitié (notamment le mini-jeu sur le football… Il y avait pourtant matière à faire quelque chose de bien). Dommage que globalement cela soit plutôt facile, même si comme je l’ai dit plus haut certains jeux nécessitent obligatoirement la connaissance de la langue japonaise, comme par exemple le boulot de pâtissier où il faut retrouver les ingrédients pour faire un dessert et le métier de journaliste où il faut repérer les erreurs grammaticales dans des phrases.

Un jeu donc assez sympa qui sans être génial et encore moins indispensable permet surtout de pratiquer son japonais, vu que les phrases de ce jeu sont assez simples : c’est tout de même censé être destiné aux collégiens, à la base… Même si je doute fortement que la cible visée connaisse Hatsune Miku, qui reste un phénomène plutôt récent.

 

11
Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Les plus récents Les plus anciens
Me notifier des
Ichikyo
Ichikyo

J’y joue entre midis durant mes pauses du Stage
J’ai 6 billes sur les 30 (ou +)
Le patissier m’a bien évidemment donné du fil a retordre
Si c’était pas la creme a fouette, c’était plutot son objectif du gateau qu’il recherchait, ca m’avait + pris la tête.
Tout cela m’a quand même Rappelé Lucky Star Moe Drill et Shin Moe Drill, donc ca va pour la difficulté :)

Kawaii-chan
Kawaii-chan

A ca a l’air sympa *w*

Supremekuja
Supremekuja

Rien que le résumé de l’histoire donne envie de rire, mais comme tu dis ça à l’air sympa, plutôt dans le sens fun en fait. C’est typiquement le genre de jeu que j’aimerai essayer aussi juste pour le trip :3

Tetho
Tetho

Un jeu adapté d’un bouquin de Murakami Ryû destiné à un public de collégiens et avec des persos kawaii-moe comme Miku dedans… Ça parait presque surnaturel ^^,

Otohime
Otohime

C’est tout mimi et ça m’plait bien dis donc ^^

Kao-chan

et euh.. ça t’a aidé à choisir ce que tu voulais faire quand tu seras grande ça ? O_o;

Exelen

Kao-chan >> je crois pas que ça aide à grand chose. xD

Ichikyo
Ichikyo

Kao-chan>> Je pense pas non plus mais c’est très rafraichissant a jouer a condition d’avoir les notions de Japonais. Ou au moins les bases.

Severine

Salut moi je suis bloquer dans le truc ou il faut remuer la pate =/ pourrais-tu m’aider ?? et aussi a quoi sert les exp ? car je lais refait 3 fois mais il ne sen vas tjr pas …

Severine

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN :'(
daccor merci kan meme