Et voici quelques impressions sur diverses séries vues ces (trente) derniers jours, avec un peu de tout. Normalement ça aurait dû être plus long car je n’ai pas regardé que ça, mais la suite sera pour une prochaine fois. Et comme d’habitude, toutes ces impressions sont purement subjectives~

 

CASSHERN SINS

Anime - Casshern Sins

Vu : épisodes 4 à 24 (fin) – Impressions générales :

Bizarrement ce que je préfère dans ce Casshern, ce sont les épisodes qui n’ont qu’un lointain rapport avec la trame principale, et où est mis en avant un personnage qui aura plus ou moins une influence sur le héros : là je pense à Sophita dans l’épisode 4, à Janice la chanteuse dans l’épisode 8, à la cinglée avec sa tour dans l’épisode 7, ou encore la petite Nico dans l’épisode 9.

En revanche, avec l’épisode 18 je ne sais pas dans quel trip c’est parti, mais ça sentait le bon fumage de moquette. Déjà qu’avec l’épisode 12 de Michiko & Hatchin j’ai été servie à ce niveau-là, mais que dire ici. Ca ne part pas non plus dans le même genre de délire extrême, c’est juste que le style de cet épisode était non seulement étrange mais qu’en plus il m’a donnée l’impression de regarder une autre série que Casshern Sins. C’était entièrement consacré à Lyuze, qui commence sérieusement à fantasmer sur Casshern depuis qu’elle a compris qu’elle a des sentiments pour lui. Hum. Mais c’était intéressant de voir son enfance et tous ses sentiments de culpabilité envers sa sœur, même si au bout de ces vingt minutes j’ai surtout eu envie de dire : « tout ça pour ça ? ».

La fin est relativement ouverte, mais je ne voyais pas de quelle autre manière cette série aurait pu se terminer au vu du déroulement du scénario dans ces derniers épisodes. D’autant plus que l’épisode précédent avait remarquablement conclut tout ce qui concernait Leda et Dio. Ce final pose quand même quelques questions : Casshern est-il vivant ? A-t-il fini par tuer Luna ou non ? Qui est réellement Ringo et qu’est devenue la pierre qui lui a été remise quelques épisodes plus tôt ? Et finalement, que cache la scène entre Ringo et Leda dans l’épisode 23 ? (serait-elle sa fille ?)

Globalement, j’ai quand même énormément aimé cette série. Voire même adoré, en partie grâce au style très Saint Seiya-esque, à la bande-son, et aux décors. J’aurais tendance à avoir une préférence pour la première partie avec ses faux airs de série « tranche de vie », et les rencontres entre Casshern et les divers habitants de ce monde. Je mettrai même au second plan le message de la série et tout son symbolisme sur la vie et la mort, parce que personnellement ça ne m’aura pas intéressée plus que ça.

Casshern Sins restera l’un de mes coups de cœur de 2008/2009, et je pense que cette série aura une bonne place dans mon futur bilan 2009, à moins qu’il n’y ait de très grosses surprises avec les nouveautés des trois prochaines saisons. Bref, vivement la prochaine série de Yamauchi !

 

PETIT EVA ~ EVANGELION@SCHOOL

Anime - Petit Eva

Vu : ONA 1 à 7 – Impressions générales : 

Ce « Petit Eva » est originellement un 4 koma publié dans le magazine Shōnen Ace, et les premiers épisodes de cet ONA avaient été diffusées gratuitement sur le Bandai Channel il y a quelques temps déjà (le reste sort ce mois-ci en DVD, il me semble). Au départ j’avais quand même un peu peur de me retrouver face à quelque chose comme les récentes parodies de Nyoron-chan ou encore Haruhi-chan. *brrr*

Finalement, c’est un peu la même chose et c’est tout aussi court, à la différence qu’ici tout est en 3D. J’ai étrangement un peu plus accroché, alors que l’humour est tout aussi plat. Mais c’est en grande partie dû à Rei (et ses « sœurs ») et au côté étrange et assez WTF de l’ensemble : tout se passe à l’école comme le suggère le titre, Gendou en étant même le Principal, et le Eva01 a également été personnifié et est devenu un camarade de classe de Shinji.

Les épisodes sont très inégaux, tant en terme d’humour que de longueur (ça varie entre 1 et 4 minutes), et ça se laisse facilement regarder. Même si au final je trouve ça plus étrange que réellement drôle, les gags n’étant pas très originaux, voire même un peu lourds.

 

CLANNAD ~ AFTER STORY

Anime - Clannad After Story

Vu : épisodes 16 à 22 – Impressions générales : Smiley_drama

Clannad est enfin terminé, et le prochain épisode retracera normalement des événements antérieurs. Cette saison m’aura fait verser quelques larmes à plusieurs reprises (notamment l’épisode 18 et l’épisode 21), et j’ai globalement préféré cette suite par rapport à la première saison, qui était assez « vide ». Même si pendant les dix premiers épisodes je me suis énormément ennuyée tellement il ne se passait pas grand chose, mais une fois que l’histoire est entrée dans le cœur de l’After Story j’ai trouvé ça beaucoup plus intéressant.

Seulement, l’épisode 22 m’aura quand même laissé un arrière-goût bizarre. :/ J’ai eu l’impression que tout le développement des personnages et notamment l’évolution de la relation entre Ushio et Tomoya est devenu complètement inutile et secondaire à cause de ce happy end miraculeux : c’est bien beau de faire dans le dramatique, mais si au final ça donne l’impression de n’avoir servi à rien vu que tout se termine bien, ça casse un peu l’impact. Cette fin n’est d’ailleurs malheureusement compréhensible que pour ceux qui ont joué au visual novel ou bien sont allés lire des spoilers dessus, parce que sinon, ça donne l’impression d’être vraiment très tiré par les cheveux.

En tout cas je n’ai vraiment pas compris quel était réellement le lien entre l’univers de Clannad et l’autre monde. Et comment a fait Tomoya pour se retrouver dans un corps de robot là-bas, robot qui a été fabriqué par Ushio ? Quel est le rapport entre la maladie de Nagisa et Ushio ? Comment la fille de l’autre monde peut être Ushio, et ce monde a-t-il commencé d’exister à la naissance ou à la mort de cette dernière ? Et à la fin, Tomoya a-t-il magiquement remonté le temps ou bien s’agit-il d’un univers parallèle où cette fois-ci tout est bien qui finit bien ? WTF ?!?

A part cet épisode (j’aurais même préféré que ça se termine avec l’épisode 21…), j’ai préféré cette seconde série par rapport à la première, ne serait-ce qu’avec tout ce qui s’ensuit après les événements de l’épisode 16. Dommage que cette fin me donne l’impression d’avoir un final un peu bâclé : au lieu de dédier l’épisode 23 à des événements antérieurs, je trouve que KyoAni aurait mieux fait de l’utiliser pour éclaircir les choses, histoire de ne pas laisser de côté ceux qui n’ont jamais joué au visual novel…

 

HIGURASHI NO NAKU KORO NI REI

Anime - Higurashi no Naku Koro ni Rei

Vu : OAV 2 – Impressions générales :

Après un premier OAV très homoérotique et uniquement à but humoristique, ce second épisode entame enfin la partie sérieuse de l’histoire. Bon, il ne se passe pas grand chose (voire même rien), mais pourtant ça m’aura captivée.

Pour le moment, Rika meurt (?) bêtement en percutant un camion alors qu’elle avait enfin réussi à sauver Hinamizawa à la fin de la saison précédente, et se retrouve projetée dans le passé, dans un autre Hinamizawa parallèle où rien n’est arrivé : Keiichi, Takano et Irie n’existent pas, il n’y a pas de syndrome d’Hinamizawa et encore moins de malédiction d’Oyashiro, Rena s’appelle Reina, et Satoshi est là. La question est donc de savoir comment Rika pourra revenir dans son Hinamizawa qu’elle connait, mais pour le moment ça semble mal parti. Et je me demande vraiment où est passée Hanyuu, vu qu’elle semble avoir disparu (mais Rika n’a pas l’air de s’en inquiéter).

En tout cas c’est avec cet épisode que l’on voit vraiment l’amélioration des dessins par rapport aux saisons précédentes : c’est beau. Vivement la suite ! Et au fait, l’éditeur français de la série, Anima, il est mort ou quoi ? :(

 

TSUKI NO WALTZ

Anime - Tsuki no Waltz

Vu : clip – Impressions générales :

Et voici un joli clip musical diffusé en 2004 dans Minna no Uta, une petite émission de quelques minutes qui sert à boucher les trous des cases horaires de la NHK, mais qui contient souvent quelques petites perles. A noter que l’on peut également voir en clair Minna no Uta sur la chaîne japonaise JSTV (disponible notamment en Europe via le satellite), mais les horaires ne sont pas réguliers.

Tsuki no Waltz est la première oeuvre de Atsuko Ishizuka (du studio Madhouse) en tant qu’animatrice professionnelle. Ce court clip possède un style graphique très particulier, et la chanson qui accompagne le tout a été composée et chantée par Mio Isayama (qui va vraiment très haut dans les aigus !), mais elle reste bien dans le même ton.

Je n’aurai pas grand chose à ajouter de plus dessus si ce n’est que c’est une curiosité à voir, d’autant plus que ça ne dure que quatre minutes. De mon côté j’ai beaucoup aimé le style un peu surréaliste et l’aspect conte de fée.

 

YUUGEN KAISHA

Anime - Yuugen Kaisha

Vu : OAV 1 à 4 (fin) – Impressions générales :

Je me suis enfin décidée à regarder ces OAV (j’avais gagné les DVD lors du dernier Epitanime). Je connaissais juste cette série de nom, et je ne savais vraiment pas trop à quoi m’attendre.

En gros, on suit ici le quotidien d’une petite société spécialisée dans le paranormal, Exorciste S.A., qui a pour mission de faire le ménage en éliminant des monstres. L’héroïne est Ayaka, une jeune femme énergique qui se sert de son rouge à lèvres comme arme de combat (ce qui m’a d’ailleurs un peu rappelé Kiddy Grade, je vois maintenant d’où vient l’inspiration !).

L’anime est une production typique du début des années 90, mais je me suis vite ennuyée devant : c’est très sympathique à suivre et sans autre prétention que de divertir, mais ce n’est vraiment pas très original. En fait, j’aurais peut-être même mieux aimé si ça ne me donnait pas l’impression d’être une copie de Ghost Sweeper Mikami, dont l’histoire raconte plus ou moins la même chose, et avec une héroïne également assez similaire. D’autant plus que Yuugen Kaisha date de 1994, et la série animée de Ghost Sweeper Mikami de 1993 (mais le manga date de 1991), donc j’ai quand même des doutes sur le fait que ce ne soit qu’une simple coïncidence…

Je n’attendais pas grand chose de ces OAV donc je n’ai pas été non plus spécialement déçue, mais ce n’est clairement pas le genre de série que j’aurais envie de regarder une seconde fois… Sympa, mais sans plus.

 

TORI NO UTA

Anime - Tori no Uta

Vu : OAV  – Impressions générales :

Voici une oeuvre entièrement réalisée par Yoshitaka Amano, avec des musiques signées Yasuhara Takanashi. Ce « Tori no Uta », le chant de l’oiseau, est un OAV de 2007 d’une durée de trente minutes, et entièrement composé d’images fixes. Dans le même genre il y a eu le très joli Fantascope ~ Tylostoma, toujours avec Amano derrière, sauf que ce dernier avait réussi à un peu m’endormir. Je pensais que c’était parce que je n’étais pas spécialement attirée par ce genre d’expérimentation, et pourtant Tori no Uta m’aura beaucoup plus enthousiasmée : peut-être est-ce dû à la différence de style, à la présence de couleur ou encore à l’histoire nettement plus intéressante.

Ce titre fait partie d’un ensemble d’OAV du même genre, regroupés sous le nom de « Ganime » (dont fait également partie Fantascope). L’histoire met en scène un jeune garçon dans le Japon des années 50 qui rencontre une mystérieuse jeune fille en kimono rouge. Après une promesse où ils se jurent de se revoir, le garçon n’arrive pas à la retrouver et doit quitter la ville. Une cinquantaine d’années plus tard, le héros revient dans cette ville, et rencontre de nouveau la mystérieuse jeune fille, qui a gardé la même apparence… Le reste mélange réalité et imagination, passé et présent, le héros retrouvant même son apparence d’il y a cinquante ans.

Je ne saurai pas trop comment expliquer ce que j’ai aimé là-dedans, mais ce sont surtout les dessins qui m’ont plu, le contraste des couleurs, et le côté irréaliste de la seconde moitié de cette histoire. J’ai en tout cas eu un petit coup de cœur pour cet OAV envoûtant, pour peu que l’on ne soit pas allergique au style d’Amano!

 

CHOU KIDOU DENSETSU DINAGIGA

Anime - DinaGiga

Vu : OAV 1 & 2 (fin) – Impressions générales :

Ça faisait un petit moment que je voulais voir ces OAV qui datent de 1998, et ce depuis que Yukimusha en avait parlé sur son blog. Car en général, lorsque je lis quelque part qu’un anime est une daube, ça me donne forcément envie de le regarder : je suis sûre de passer un bon moment devant (tant que la série en question n’est pas trop longue).

Ces deux OAV de DinaGiga m’ont en tout cas donnée une impression très étrange : alors oui, le générique de début est mille fois meilleur que l’anime en lui-même et donne l’impression que tout le budget est passé dedans, mais en plus il est très trompeur. Ce générique laissait présager quelque chose de correct voire même de bon, d’où ma sensation de gâchis une fois ces OAV terminés.

Au niveau de l’histoire, cela se concentre sur Hikari, une élève dans une école de pilotes de robots : peu douée, tout le monde dit qu’elle possède pourtant un potentiel caché. Et le mystère s’épaissit avec l’arrivée d’une nouvelle élève, Marie, qui apporte au passage quelques éléments de yuri à l’anime. Pour le reste, c’était assez… vide.

Car il ne se passe pas grand-chose dans ces OAV, et j’ai plutôt eu l’impression de regarder un long prologue. J’aimerais bien savoir ce qui a poussé le Studio Deen à produire cette série, parce que là ça m’intrigue beaucoup, d’autant plus que la plupart des questions posées dans cet anime ne trouveront jamais leur réponse… dommage. En tout cas j’aurai perdu une heure de ma vie en regardant ça, parce que même en tant que nanar ça ne vaut pas grand chose…

 

20
Poster un Commentaire

avatar
20 Fils de commentaires / Comment threads
0 Réponses aux fils / Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réponses
Fil avec le plus de réactions
3 Nombre de personnes à avoir réagi
NashineokenjiWindspiritYukimushaIalda Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récents plus anciens
Me notifier des
bababaloo
Invité
bababaloo

Je suis seulement en train de découvrir la 1ere saison de Clannad pour l’instant et j’adore personnelement :snifff:

Nog
Invité
Nog

De quoi te plains-tu pour la fin de Clannad, au moins Tomoya ne s’est pas transformé en corbeau pour revenir dans le passé…(hu hu hu)

Gen'
Invité
Gen'

Faut que je termine Higurashi Kai avant de me mettre à Rei, j’avais un peu perdu espoir mais apparemment le niveau remonte avec ces OAV, je pense que je vais m’y remettre ^^

J’ai aussi beaucoup de retard sur Casshern Sins que j’avais laissé de côté, encore une série à reprendre.

Clannad AS :'(

Exelen
Invité

Nog > en effet ça aurait pu être pire…
Mais si quelqu’un veut bien m’expliquer la fin de Clannad, je suis preneuse, parce que même les spoilers sur le jeu ne me suffisent pas pour comprendre ce qui s’est passé.

Gen’ > le niveau remonte surtout au niveau de la réalisation, pour le reste c’est un peu trop tôt pour se prononcer. Mais 5 OAV, ça reste court. :(

Sirius
Invité
Sirius

Pareil pour la fin de Clannad, je suis blasé. J’avais l’impression que les réalisateurs nous laissaient en plan pour nous offrir une fin emplie de fantasmagorie et de messages cachés… J’ai lu quelques explications, certaines se tiennent, d’autres pas vraiment…

Chupon
Invité
Chupon

J’vous rejoins sur la fin de Clannad, j’ai pas tout compris, même en remattant chaque passage… Si quelqu’un a des explications, je suis preneur également.

Cela dit j’en garde un excellent souvenir, les derniers épisodes étaient surpuissants (contrairement aux 10 premiers qui ne m’avaient absolument pas convaincus). C’est une des premières fois que je verse des larmes sur un anime :)

coco-mario
Invité
coco-mario

Oui, Anima est mort, ils cherchent des acheteurs depuis fin janvier… On espère qu’ils en trouveront D8<

Kihon
Invité
Kihon

Non anima n’est pas mort, et ils ne cherchent pas non plus de repreneurs.
En fait le pdg de anima etait tombé vraiment malade ce qui a stoppé l’activitée d’anima, mais l’entreprise est en train de se remettre (d’ailleurs le site est revenu)et ils sortiront prochainement les licenses qui etaient en attente.

nyoronyolo
Invité
nyoronyolo

Je peux toujours m’occuper de faire un resume de clannad avec un peu de temps libre.
(ca tombe bien que je sois malade comme jamais pour la st patrick)

Ialda
Invité
Ialda

> En fait, j’aurais peut-être même mieux aimé si ça ne me donnait pas l’impression d’être une copie de Ghost Sweeper Mikami, dont l’histoire raconte plus ou moins la même chose, et avec une héroïne également assez similaire.

Clair. Même type d’héroine, même clins d’oeil à l’économie japonaise. Manquent juste les second rôles de Reiko, classiques mais même face à ça YK n’a rien de mieux à proposer…

Sinon, plus largement le titre s’inscrit dans la mouvance des titres occultes qui va de la moitié des 80s jusqu’à la fin des 90s. Du travail à la chaine, ni plus ni moins (avec quand même une séquence sympa animée par un Satoru Utsunomiya plus soft que d’habitude dans je ne sais plus quel épisode).

Yukimusha
Invité
Yukimusha

YAY ! Tu as vu Dinagiga ! Désolé si c’était même pas plaisant de voir ça, contrairement à d’autres « daubes ». ^^ »

Windspirit
Invité
Windspirit

Clannad After Story 22 = biggest bullshit episode ever.

neokenji
Invité
neokenji

C’est vrai que l’épisode 22 de Clannad AS est vraiment naze. On a tout sauf une conclusion à la série… A croire que les gens de KyoAni voulaient vraiment nous faire parler dans le vide et c’est exactement ce que nous sommes en train de faire.

Exelen
Invité

Nog > merci! Mais c’est encore plus tiré par les cheveux que ce que je pensais.

Kihon > ça me rassure. J’espère quand même qu’ils sortiront un jour les OAV de Higurashi en France.

nyoronyolo > un résumé avec des spoils sur le jeu, je veux bien! :3

Ialda > mais c’est clair que la ressemblance est assez flagrante, j’ai même cru au début que Yuugen Kaisha était un spin-off de GS Mikami. o_O

Yukimusha > et en plus maintenant j’ai tout le temps le générique de Dinagiga dans la tête…. mais pourquoi l’anime n’est pas du même niveau que l’opening, pourquoiiii?

Windspirit > Bienvenu au club de ceux qui ont été déçus par la fin de Clannad AS. Je t’imagine bien en train de dire « fuck you KyoAni » lors de ton visionnement de l’épisode 22. :D

Sirius, Chupon, neokenji > finalement de cette seconde saison je ne retiendrai que les épisodes 16 à 21, bien plus intenses que le reste. :/

Windspirit
Invité
Windspirit

« Je t’imagine bien en train de dire « fuck you KyoAni » lors de ton visionnement de l’épisode 22. :D »
>> OH MON DIEU.
http://www.hyjoo.com/showpost.php?p=782154&postcount=856

nyoronyolo
Invité
nyoronyolo

Dans son script original Jun Maeda voulait finir le VN sur ce qui correspond a l’episode 21 mais il a ete gracieusement invite a fournir une happy end.

C’etait juste pour la petite anecdote :p

Sinon j’essaierai de faire un billet un tant soit peu consistant sur le sujet avec un peu de temps libre.

Exelen
Invité

Windspirit >> OMG, j’ai vu juste. xD

nyoronyolo >> ça aurait été intéressant une fin dramatique. Là ça faisait un peu la fin bricolée pour justifier un happy end. ^^;

Nashi
Invité
Nashi

En parlant de fin, je remarque que tu n’a rien dit sur la fin de Xam’D alors que tu suis la série (cf un de tes vieux articles), déçue? =D

Exelen
Invité

Nashi > …ah oui tiens, j’avais complètement oublié de mentionner la fin de Xam’d. XD Mais comme ça remonte à il y a deux mois je ne pense pas en parler, du coup. ^^;