Bilan 2017 des Jeux Vidéo – Top, Flop et attentes pour 2018

Voici la cinquième et dernière partie de mon long bilan 2017 des jeux vidéo, avec au programme l’habituel top/flop de l’année passée ainsi qu’un bref retour sur quelques événements qui ont plus ou moins marqués 2017. Quant aux attentes pour 2018, elles devaient à l’origine faire l’objet d’un billet à part, mais j’ai finalement décidé de les inclure ici.

Bonne lecture !


Billets précédents :


 

TOP / FLOP 2017

Il s’agit donc d’un top très personnel qui concerne uniquement les jeux sortis en 2017, avec les catégories habituelles : la déception de l’année, la meilleure surprise, le coup de cœur musical et enfin le coup de cœur de l’année (mon GOTY). J’ai quand même essayé de ne pas trop m’étaler en longueur, d’autant plus que j’ai déjà parlé des jeux ci-dessous dans les billets précédents.

 

♦ DÉCEPTION DE L’ANNÉE

Mass Effect Andromeda

MASS EFFECT ANDROMEDA (PC, PS4, Xbox One)

Comme déjà mentionné dans mon précédent billet, Mass Effect Andromeda est un jeu largement moins pire que ce à quoi je m’étais attendue, mais qui m’aura tout de même déçue au niveau de son scénario, ses personnages et son univers. Déçue aussi par rapport à la franchise, qui méritait mieux, mais vu le développement passablement chaotique de ce nouveau volet, le résultat aurait pu être bien pire. Malgré les nombreux patchs, j’ai quand même eu quelques bugs comme mon personnage qui passait parfois à travers les murs et tombait dans le vide, sans parler des animations des personnages quand même assez étranges (et pas seulement au niveau du visage) ; mais c’est vraiment l’écriture du jeu, son contenu et son manque de surprises qui m’ont déçue. Bien plus que son enrobage, en fait. Les combats ont en revanche été nettement améliorés, mais malheureusement, si je joue à Mass Effect ce n’est clairement pas pour son gameplay.

  • Déception de 2016 : Star Ocean 5 – Integrity and Faithlessness 
  • Déception de 2015 : Tales of Zestiria
  • Déception de 2014 : Atelier Shallie ~ Alchemists of the Dusk Sea
  • Déception de 2013 : Beyond Two Souls
  • Déception de 2012 : Professeur Layton vs Phoenix Wright
  • Déception de 2011 : Tales of Xillia
  • Déception de 2010 : Final Fantasy XIII
  • Déception de 2009 : Star Ocean 4 – The Last Hope
  • Déception de 2008 : Infinite Undiscovery

 

♦ MEILLEURE SURPRISE DE L’ANNÉE

Yakuza Zero

YAKUZA ZERO (PS4)

Ce Yakuza Zero a été une sorte de révélation. Il aura tout de même fallu un tweet complètement random avec une histoire de poulet dans un bowling pour me vendre le jeu, ce qui s’est avéré être plus efficace que la moindre campagne marketing de Sega autour de la série pendant des années. Non seulement Yakuza Zero est une excellente introduction étant donné qu’il s’agit d’une « préquelle », mais en plus c’est un jeu que j’ai trouvé fantastique. J’ai aussi bien aimé son scénario très prenant que ses personnages, sans oublier son humour, son ambiance, ses mini-jeux addictifs… À ma grande surprise, je suis devenue très fan, et maintenant j’ai envie de faire tous les autres épisodes de la série.

Autres bonnes surprises : What Remains of Edith Finch, Doki Doki Literature Club!.

  • Meilleure surprise de 2016 : Let it Die
  • Meilleure surprise de 2015 : Tales from the Borderlands
  • Meilleure surprise de 2014 : Shovel Knight
  • Meilleure surprise de 2013 : Brothers : A Tale of Two Sons
  • Meilleure surprise de 2012 : The Walking Dead
  • Meilleure surprise de 2011 : Pandora’s Tower
  • Meilleure surprise de 2010 : Malicious
  • Meilleure surprise de 2009 : Sakura Note
  • Meilleure surprise de 2008 : Professeur Layton et l’Étrange Village

 

♦ COUP DE CŒUR MUSICAL DE L’ANNÉE

NieR Automata

NIER : AUTOMATA (PS4, PC)

Ça n’a pas été très difficile de choisir ma bande-son préférée de l’année, même si j’ai apprécié celle de Xenoblade Chronicles 2 (coïncidence amusante : le premier NieR et le premier Xenoblade étaient également sortis la même année). Bien plus que la bande-son en elle-même, c’est surtout l’utilisation de la musique dans NieR : Automata que je trouve remarquable. La manière dont les musiques sont intégrées et s’imbriquent parfois, alternant entre les passages chantés ou non, ou encore leur version 8 bits lorsque l’on passe en mode piratage… Il y a beaucoup de thèmes que j’ai aimés, mais mes préférés sont A Beautiful Song (le boss de l’opéra), la reprise de Song of the Ancients, la musique du parc d’attractions, Wretched Weaponry, City Ruins – Rays of Light, le thème du village de Pascal et Memories of Dust, la musique que l’on entend dans le désert.

C’est une bande-son agréable à l’oreille qui s’écoute très bien en dehors du jeu, même si je garde une préférence pour les musiques du premier NieR.

Autres bande-sons marquantes : Xenoblade 2, Blue Reflection.

  • Coup de cœur musical de 2016 : Final Fantasy XV
  • Coup de cœur musical de 2015 : Xenoblade Chronicles X
  • Coup de cœur musical de 2014 : The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel II
  • Coup de cœur musical de 2013 : Atelier Ayesha : The Alchemist of Dusk
  • Coup de cœur musical de 2012 : Bravely Default : Flying Fairy
  • Coup de cœur musical de 2011 : Catherine
  • Coup de cœur musical de 2010 : NieR
  • Coup de cœur musical de 2009 : Final Fantasy XIII
  • Coup de cœur musical de 2008 : Sigma Harmonics

 

♦ CHANSON / THÈME MUSICAL DE L’ANNÉE

The Weight of the World (NieR : Automata)

Encore du NieR : Automata, mais je n’ai pas fait exprès. :D En voulant choisir le thème musical de l’année qui m’a le plus marquée, « The Weight of the World » est le premier qui m’est venu en tête. C’est un thème que je retiens également pour son utilisation dans le jeu, notamment dans le medley The End of YoRHa, et qui le rend encore plus marquant. J’ai aussi un petit faible pour la version chantée par Emi Evans dans un langage imaginaire basé sur le français, sans oublier au passage la version japonaise.

 

♥ COUP DE CŒUR DE L’ANNÉE

Dragon Quest XI

DRAGON QUEST XI – ECHOES OF AN ELUSIVE AGE (PS4)

Choisir mon jeu préféré de toute l’année 2017 n’a pas été très facile, mais s’il y a bien un titre sur lequel je n’ai pas vu les heures passer et qui m’aura vraiment enthousiasmée, c’est Dragon Quest XI. Une véritable ode à l’aventure et un fantastique voyage, avec en prime des personnages attachants et des petites histoires indépendants (les fameuses « vignettes » de la série) parfois émouvantes. Et recevoir gratuitement le tout premier Dragon Quest après avoir obtenu la véritable fin était un joli cadeau ! Ce Dragon Quest XI a beau avoir une aventure principale sans gros challenge et une bande-son assez décevante, le reste rattrape ses défauts et j’ai fini par l’apprécier énormément. Je regrette tout de même par manque de temps de ne pas avoir également fait la version 3DS en parallèle ; je prendrai donc peut-être la version occidentale, si elle débarque chez nous, mais j’attends de voir ce que proposera la future version Switch.

Autres coups de cœur : Trails of Cold Steel III, NieR : Automata.

  • Coup de cœur de 2016 : The Last Guardian
  • Coup de cœur de 2015 : Bloodborne
  • Coup de cœur de 2014 : Bayonetta 2
  • Coup de cœur de 2013 : Dragon’s Crown
  • Coup de cœur de 2012 : Journey
  • Coup de cœur de 2011 : Dark Souls
  • Coup de cœur de 2010 : Xenoblade
  • Coup de cœur de 2009 : Demon’s Souls
  • Coup de cœur de 2008 : Tales of Vesperia

 



RETOUR SUR L’ANNÉE 2017

2017 a été une année particulièrement riche en nouveautés. Mais 2017, c’est aussi une année avec quelques polémiques, des annonces qui n’ont pas forcément fait plaisir et d’autres événements qui vont faire parler d’eux ou non pendant encore un moment. Ce que je retiens, personnellement :

⇒ L’annulation de Scalebound par Microsoft. Cette exclusivité de PlatinumGames dirigée par Hideki Kamiya et prévue pour Xbox One a été la toute première mauvaise nouvelle de l’année 2017. Plusieurs années de développement parties à la poubelle, ça a probablement été un coup dur pour le studio, même si visiblement les rumeurs parlent de climat tendu et d’un développement très chaotique. C’est tout de même assez dommage et cela reste un gros gâchis.

⇒ Nintendo et le online. Entre un mode en ligne payant qui est retardé à chaque fois (bon, personnellement je ne vais pas m’en plaindre :D) et un tchat vocal qui demande de passer par une application sur smartphone, on ne peut pas dire que ce soit pour le moment très concluant. De mon côté, j’attends surtout la possibilité de mettre en ligne ses sauvegardes ainsi que l’arrivée de la console virtuelle.

⇒ La polémique autour des loot boxes. Et, plus globalement, les micro-transactions. Un système qui existe depuis bien des années, mais qui s’immisce de plus en plus dans des jeux déjà vendus plein pot où ça n’a pas tellement lieu d’être. On se dirige vers le jeu vidéo en tant que service, et ça m’inquiète assez.

⇒ Atlus et le streaming. Au moment de la sortie de Persona 5 en Occident, Atlus avait établi quelques règles assez strictes au niveau du streaming, dont l’interdiction de montrer quoi que ce soit au-delà de la date du 7 juillet sous peine de voir son compte suspendu. Si Atlus s’est excusé plus tard en assouplissant un peu ses règles, il est amusant de noter que ces mêmes règles avaient été déjà appliquées dès la sortie de la version japonaise et que personne ne s’en était offusqué à l’époque. D’un autre côté, je ne suis pas trop surprise par leur politique, car Catherine avait également eu droit à des règles du même genre lors de sa sortie (du moins au Japon).

⇒ La traduction de YS VIII. Je n’y ai pas joué, mais apparemment la traduction anglaise était suffisamment mauvaise pour que NISA décide (sous la pression des fans et/ou de Falcom ?) de réécrire tous les textes et de redoubler le jeu, en retardant au passage la sortie de la version PC.

⇒ La localisation de Taisho x Alice. Les otome games sont parfois mal lotis avec des traductions assez étranges, mais Taisho x Alice remporte haut la main le prix de l’arnaque. Car cela ne concerne pas uniquement la traduction ici, plutôt désastreuse, mais bien tout l’aspect lié à la localisation : des menus non traduits (il faut télécharger un PDF traduit à la va-vite avec le texte original japonais toujours présent !), des bugs qui font peur, des personnages qui ont tous été doublés en anglais par une seule et même personne (!?), un site officiel aux descriptions originellement plagiées sur un site de fan… La liste est longue, mais l’histoire de ce fiasco a été parfaitement résumée ici.

Je retiens également en vrac la fin du Miiverse en novembre dernier (des utilisateurs on toutefois mis en ligne un site qui contient la quasi-totalité des messages postés dessus), la traduction en anglais de Tengai Makyou Zero (Far East of Eden Zero) par des fans sur Super Famicom, la fermeture des serveurs de Demon’s Souls en février prochain, la Switch qui prend tout le monde de court en se vendant beaucoup mieux que prévu, et l’annonce de l’arrêt du compte parodique de CEO Kaz Hirai sur Twitter (son humour va me manquer !).

 



ATTENTES POUR 2018

Voici l’ultime partie de ce bilan, consacrée aux attentes pour 2018 ! C’est une année qui semble tout aussi prometteuse que 2017, en espérant qu’il n’y ait pas trop de déceptions dans le lot ni d’énièmes retards (coucou Kingdom Hearts 3).

 

  • Les jeux que j’attends avec impatience :

Valkyria Chronicles 4 (PS4, Switch, Xbox One)

2018 - Valkyria Chronicles 4

Site officiel / trailer

Le retour en force de la série, après un Valkyria: Azure Revolution qui aura laissé un goût un peu amer. Un épisode qui semble enfin renouer avec l’ambiance du tout premier jeu, et qui se déroule également à la même époque. La version occidentale étant prévue pour 2018 (mars prochain pour le Japon), je me jetterai sur celle-ci, en espérant très fort que ce nouvel épisode ne soit pas un pétard mouillé de plus.

 

428: Shibuya Scramble (PS4, PC)

2018 - 428 Shibuya Scramble

Site officiel

Annoncée en mars 2017 durant la Game Developers Conference, la sortie occidentale de ce sound novel culte au Japon est normalement toujours prévue pour le printemps 2018. Le manque de nouvelles sur le sujet m’inquiète un peu, si ce n’est un tweet en septembre dernier où Spike Chunsoft déclarait s’occuper de la localisation en interne, ce qui est par ailleurs une première pour eux. Affaire à suivre ?

 

Hokuto ga Gotoku (PS4)

2018 - Hokuto ga Gotoku

Site officiel / trailer

Un Ken le Survivant à la sauce Yakuza ? Je dis oui ! Si au vu des trailers le jeu ne s’annonce pas être une grosse claque graphique, il a l’air en revanche d’être extrêmement fun. Avec un gros côté parodique qui me rappelle la célèbre VF de la série, ce qui peut-être ne plaira pas aux puristes. Prévu pour début mars 2018 au Japon, je passerai très probablement par la case import si aucune annonce d’une éventuelle version occidentale n’est faite d’ici là.

 

Trails of Cold Steel IV: The End of Saga (PS4)

2018 - Sen no Kiseki 4

Site officiel (attention, spoilers pour les épisodes précédents)

Probablement LE jeu de 2018 que j’attends le plus. Ce quatrième volet devrait enfin clôturer l’arc consacré à Erebonia et éclaircir pas mal de points, en espérant qu’il ne s’agisse pas d’un troll de plus de la part de Falcom. Sa sortie est prévue au Japon pour l’automne prochain, et l’attente va être longue. Très longue.

 

Project Octopath Traveler (Switch)

2018 - Octopath Traveler

Site officiel / trailer

Toujours prévu pour 2018, et toujours pas de titre officiel ! Ce RPG de Square Enix mélangeant 2D et 3D est un titre que j’attends avec curiosité, la démo m’ayant quand même bien plu : c’est beau, les musiques sont chouettes et le système de combat est fortement inspiré de celui de Bravely Default, le tout avec un petit côté qui me rappelle les SaGa. À voir ce que donnera le jeu final, qui n’a toujours pas de date de sortie.

 

Granblue Fantasy Project Re: Link (PS4)

2018 - Granblue Fantasy Project Re: Link 

Site officiel / trailer

Un titre de PlatinumGames basé sur la franchise de Cygames, Granblue Fantasy. Cette dernière ne m’a jamais intéressée, mais cette version action-RPG sur console de salon a l’air de toute beauté. Je l’attends avec impatience depuis qu’il a été annoncé en 2016, en espérant très fortement qu’il pointe le bout de son nez cette année (je sais, je suis très optimiste).

 

Dark Souls Remastered (PS4, Switch, Xbox One, PC)

2018 - Dark Souls Remastered

Site officiel / trailer

Encore une version « remasterisée » d’un jeu de la génération précédente, mais… c’est Dark Souls. Donc forcément je vais faire une exception, d’autant plus que Dark Souls 3 m’avait donné envie d’y rejouer. Maintenant, un grand dilemme se pose, à savoir choisir entre une version avec du 60 fps (PS4) ou sacrifier le framerate pour la portabilité (Switch). D’un autre côté, pouvoir jouer à Dark Souls n’importe où, ça n’a pas de prix… #whynotboth (et sinon, à quand un « Demon’s Souls Remastered » ?)

 

13 Sentinels: Aegis Rim (PS4, Vita)

2018 - 13 Sentinels : Aegis Rim

Site officiel / trailer

Le site officiel annonce une date de sortie pour 2018, donc on y croit ! On a droit à de la jolie 2D comme tous les titres de Vanillaware, en revanche je n’arrive toujours pas à voir quel type de jeu ce sera tellement ça a l’air différent de leurs dernières productions. Mais bon, il y a des robots géants, donc ça ne peut pas être mauvais.

 

Zettai Zetsumei Toshi 4 Plus: Summer Memories (PS4)

2018 - Zettai Zetsumei Toshi 4 Plus : Summer Memories

Site officiel / trailer

Le quatrième épisode de la série de jeu de survie en milieu urbain, et plus précisément après un tremblement de terre. Toujours peu d’infos dessus, mais là encore le site japonais mentionne bel et bien une sortie pour l’année 2018, donc j’y crois très fort. En espérant que le résultat ne soit pas aussi désastreux que Kyoei Toshi: City Shrouded in Shadow, du même développeur, sachant que ce Zettai Zetsumei Toshi 4 devait à la base sortir sur PS3 en 2011.

 

Catherine Full Body (PS4, Vita)

2018 - Catherine Full Body

Site officiel / trailer

Pas vraiment un nouveau jeu, mais plutôt un « Catherine 1.5 » avec un tout nouveau personnage, Rin (doublée par Aya Hirano). Outre de nouveaux événements, de nouvelles fins et de nouvelles séquences sous forme d’anime, il devrait également y avoir de nouvelles mécaniques de jeu ainsi qu’un véritable mode en ligne. Ayant vraiment apprécié le Catherine original et ses puzzles assez sadiques, je prendrai cette nouvelle version, d’autant plus qu’une sortie en Europe a déjà été annoncée. Sachant qu’il est prévu pour cet hiver au Japon, il n’arrivera probablement que début 2019 en Occident.

 

Yakuza 6 : The Song of Life (PS4)

2018 - Yakuza 6

Site officiel / trailer

Déjà disponible au Japon depuis fin 2016, ce sixième épisode devrait conclure les aventures de Kiryuu. Un achat qui sera day one, même si j’essaye de ne pas trop en attendre vu les critiques, notamment de la part des fans de longue date. En attendant, il faudrait au moins que j’essaye de terminer les épisodes 4 et 5 avant, sinon je sens que ça va faire un peu bizarre de passer directement au dernier volet.

 

♦ ♦ ♦

  • Je les attends aussi un peu :

Detroit: Become Human (PS4) : le nouveau jeu de Quantic Dream sur le thème des androïdes, finalement confirmé pour 2018. Il m’intéresse assez, mais avec David Cage derrière, je me méfie : j’avais bien aimé Heavy Rain mais j’ai détesté Beyond Two Souls.

Kingdom Hearts 3 (PS4, Xbox One) : sortira-t-il vraiment en 2018 ou aura-t-il droit à un énième retard ? Vu ce qu’a donné FFXV, j’ai un peu peur, et j’espère que le jeu sera « fini » à sa sortie… Mais avant cela, il faudrait que je rattrape mon retard en finissant les compil’ Kingdom Hearts HD 2.5 Remix et Kingdom Hearts HD 2.8 Final Chapter Prologue !

Shadow of the Colossus (PS4) : une réédition un remake du jeu, prévu pour début février. Sachant que je n’ai pas eu l’occasion de faire la version « remasterisée » sur PS3, ce remake tombe très bien, même si je pense le prendre plus tard.

Psychedelica of the Black Butterfly (Vita) : et un otome game en anglais, un ! Prévu pour un vague 2018 chez nous, son second jeu Psychedelica of the Ashen Hawk a également été annoncé. Il a l’air d’avoir de bonnes critiques, d’autant plus qu’il fait visiblement partie de ces otome games qui mettent en avant leur scénario par rapport à l’aspect romantique. À voir, même si je ne sais pas si le je prendrai à sa sortie ou non.

Super Robot Wars X (PS4, Vita) : je suis surprise par la vitesse à laquelle débarque ce nouveau Super Robot Wars, prévu pour mars 2018, le précédent jeu ayant débarqué en février 2017. Il y a tout de même quelques nouvelles séries présentes : Gundam Reconguista in G, Buddy Complex, Mashin Eiyuu Wataru (« Adrien le sauveur du monde » pour ceux qui regardaient le Club Dorothée) et… Nadia. J’espère qu’il y aura un peu plus de challenge par rapport à Super Robot Wars V et surtout moins cette impression de recyclage… Je l’attends donc quand même avec curiosité, sans être non plus spécialement très emballée.

Ni no Kuni II – Revenant Kingdom (PS4, PC) : vu ce que je pense du premier Ni no Kuni, je ne suis pas pressée de le prendre, mais sait-on jamais. Ce qui est sûr, c’est que j’attendrai les premiers retours.

Utawarerumono Remastered (PS4, Vita) : si je n’ai pas touché aux deux Utawarerumono sortis récemment, c’est parce que je tenais à faire le premier jeu avant (ou regarder l’anime à la place, à défaut d’y jouer) : on peut donc dire que cette nouvelle version du premier Utawarerumono, qui débarque au Japon cette année, tombe très bien. En revanche, ça ne sera pas dans mes priorités, donc j’attendrai probablement une éventuelle version en anglais.

Atelier Lydie & Suelle: Alchemists of the Mysterious Painting (PS4, PC, Switch) : sa sortie est prévue pour le 30 mars en Europe. J’espère que je m’ennuierai un peu moins avec ce dernier volet de la trilogie « Mysterious », et je pense également prendre la version Switch.

The World Ends With You: Final Remix (Switch) : un portage avec visiblement quelques ajouts. Pourquoi pas, car je n’y ai encore jamais joué. J’hésite tout de même étant donné que j’ai le jeu sur DS… J’ai d’ailleurs le même problème avec Radiant Historia: Perfect Chronology sur 3DS, prévu pour cette année en Europe : je possède là aussi le jeu original sur DS, mais je n’ai toujours pas joué à ce dernier. >_>

Little Witch Academia

  • Je les attends nettement moins :

Little Witch Academia – Chamber of Time (PS4, PC) : une sorte de beat’em up basé sur l’anime du même nom. Ça a l’air assez respectueux de l’œuvre de base, mais je ne sais pas, je ne le sens pas trop. Et les critiques des joueurs japonais ne me donnent pas très envie (c’est répétitif, ennuyeux et trop simple, en gros).

Dragon’s Crown Pro (PS4) : un autre portage. Ayant passé plus d’une centaine d’heures sur la version PS3 et l’ayant terminée à 100 %, je ne pense pas replonger dans cette nouvelle mouture qui n’a pas l’air de proposer de réelles nouveautés. Si je le prends, ce sera d’occasion.

Shining Resonance Re:frain (PS4) : un portage de la version PS3, avec quelques ajouts. Le truc un peu bête est que je possède la version PS3 mais je n’y ai toujours pas joué… Du coup, aucune idée si je vais prendre la version PS4 ou non. À moins que le jeu ne soit cette fois-ci localisé.

Code Vein (PS4, Xbox One, PC) : une sorte de Dark Souls version anime, mais le design ne m’inspire pas du tout. Et le côté qui rappelle God Eater non plus…

 

  • Les titres plus lointains :

Sur Switch, j’attends énormément Shin Megami Tensei V, sauf qu’il n’y a aucune date, juste un site officiel et un trailer. Je doute fortement qu’il sorte en 2018, mais la bonne nouvelle quand même est qu’une sortie en Europe a déjà été annoncée : on peut donc espérer une date occidentale pas trop éloignée de sa date de sortie japonaise, au contraire de Shin Megami Tensei IV. Il y a aussi Bayonetta 3 que j’attends de pied ferme, tout comme No More Heroes 3, sauf que ces deux-là n’ont pas de date non plus. Un nouveau Fire Emblem est également prévu pour 2018, mais j’y crois moyen. Et j’espère que l’on aura un jour des nouvelles d’un éventuel futur Animal Crossing sur Switch !

Pour les autres titres, tout comme l’année dernière j’attends toujours le Death Stranding de Hideo Kojima (pour 2019 ?), le remake HD de Final Fantasy VII qui va finir par être un titre de lancement de la PS5 si ça continue, le Cyberpunk 2077 de CD Projekt et enfin le mystérieux RPG d’Atlus, Project Re Fantasy. J’attends également plus d’informations sur le tout nouveau projet de From Software ainsi que sur le « RPG de survie » Zanki Zero, que l’on doit à une bonne partie du staff de Danganronpa (il n’a pas de date mais il a déjà un site officiel). Quant à Shenmue III, il devrait en théorie débarquer fin 2018, s’il n’est pas retardé une fois de plus. Et pour finir, toujours aucune nouvelle du Deep Down de Capcom, mais on commence un peu à avoir l’habitude !

Ce long bilan est donc enfin terminé, merci aux quelques courageux qui auront pris la peine de le lire. 2018 s’annonce être en tout cas une année plutôt intéressante, et j’espère que l’on aura droit à quelques bonnes surprises. :)

Persona 5 - GO TO BED

Liens en vrac :

Fanart : Pokémon (Pixiv)

6
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires / Comment threads
2 Réponses aux fils / Thread replies
1 Followers
 
Commentaire avec le plus de réponses
Fil avec le plus de réactions
5 Nombre de personnes à avoir réagi
FaustGaëtanCetaisExelenTama Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Tama
Invité

Tout lu !
Merci à toi d’avoir pris le temps d’écrire ces billets. Je me demande d’ailleurs comment tu trouves le temps de jouer à tout ces jeux XD (pour ma part je me dis à chaque fois « un jour…un jour…quand je serais à la retraite! »)
Comme chaque année tu me donnes envie de jouer à certains jeux auxquels je n’aurais pas forcément porté attention. J’ai un ami qui m’a d’ailleurs bassiné avec Yakuza mais là ça confirme que c’est bien un jeu pour moi -avant j’avais un doute-.
Ma LAJ ou LDJ (liste à jouer, en parallèle d’une LAL… je sais pas si on peut dire ça pour les JV, doit bien exister un mot pour les listes de jeux) s’allonge !

Cetais
Invité
Cetais

Petite note: Shadow of the Colossus sur PS4 est un remake, et non un port/remaster.

Le jeu va peut-être plus ressembler à ce qu’étais l’idée originelle pour le projet.

Gaëtan
Invité

Wow ça c’est du bilan ! :o
On sent que tu n’as pas perdu ton temps cette année !

Merci pour la mention en fin d’article en tous cas, ça fait plaisir. :)

Faust
Invité

Ca fait longtemps que j’avais envie de me mettre à la série des Yakuza, je pense que je vais me laisser tenter par YAKUZA ZERO. Histoire que ma PS4 serve enfin à quelque chose…