Bilan des anime de l’hiver 2014/2015

A défaut d’avoir écrit quelques premières impressions sur les nouveaux anime de l’hiver, voici un petit bilan personnel étant donné que ces séries sont maintenant (presque) toutes terminées et que les nouveaux anime du printemps viennent de débuter. Comme d’habitude, les impressions qui suivent sont 100 % subjectives et n’engagent que moi.

Cela faisait d’ailleurs bien longtemps que je n’avais pas suivi une saison de manière plus ou moins régulière et jeté un œil à toutes les nouveautés, et comme d’habitude il y avait du bon, du moins bon et du mauvais.

 

  • Les séries vues en entier

Yurikuma Arashi

Yurikuma Arashi (12 épisodes)

C’était l’un des anime que j’attendais le plus, et ce uniquement parce que Kunihiko Ikuhara était derrière. Mais j’ai beau avoir adoré Utena et beaucoup aimé Mawaru Penguindrum, j’ai eu un peu du mal avec ce Yurikuma Arashi. Si Ikuhara explore cette fois-ci le thème de l’exclusion sociale et de l’intolérance à travers l’homosexualité, j’ai trouvé que douze épisodes était paradoxalement beaucoup trop pour faire passer son message. La série est également nettement moins cryptique que ce à quoi il nous a habitués : si au début on est un peu perdu, au fil des épisodes tout devient plus clair, et certains aspects et métaphores nous sont mêmes expliqués.

J’ai tout de même bien aimé les passages sous forme de conte mais aussi tout l’épisode 4, celui consacré à Lulu, cette dernière étant d’ailleurs devenue mon personnage préféré : c’est le seul personnage que j’ai réellement trouvé intéressant et qui m’a donnée l’impression d’avoir l’amour le plus pur et sincère. Et si je n’ai pas davantage apprécié la série c’est peut-être aussi parce que je n’ai pas vraiment aimé les deux autres personnages principaux, Kureha et Ginko, tant au niveau de leur caractère que de leur comportement, donc forcément leur relation ne m’aura pas vraiment intéressée. La conclusion de l’histoire m’a également surprise, (spoiler) notamment lorsque Kureha devient une ourse pour rejoindre Ginko, alors que l’anime n’avait cessé de rabâcher à travers les paroles de la mère de Kureha que le monde permettra un jour aux ours et aux humains de coexister en paix… Je ne m’attendais donc vraiment pas à une transformation directe de Kureha étant donné que ça va un peu à l’encontre de ce que laissait entendre le message de la série, et plutôt qu’elle reste humaine. Si au final Yurikuma Arashi est l’anime de Ikuhara que j’ai le moins apprécié, c’est en revanche le seul pour lequel j’ai trouvé le final vraiment très satisfaisant, même si dans le fond c’était un peu similaire à la conclusion d’Utena. En tout cas j’attends de pied ferme son prochain projet (en espérant qu’il y en ait un !).

 Death Parade

Death Parade (12 épisodes)

Death Parade est l’exemple même de la série que je pensais que j’allais adorer étant donné son thème et son originalité, mais au final ce ne fut pas tellement le cas (je vais vraiment finir par croire que je suis devenue blasée…). La série se base sur le court métrage Death Billiards, mais j’ai quand même largement préféré ce dernier : le problème est venu dès le premier épisode, calqué justement sur ce Death Billiards, mais avec une surdramatisation que j’ai trouvée ridicule.

Mon problème avec cette série se trouve en fait au niveau de son écriture : il y a des séquences que je n’ai pas trouvées très crédibles, notamment pour les épisodes censés avoir beaucoup de tension, à cause des personnages un peu trop hystériques et aux réactions exagérées ; en gros, j’ai trouvé que c’était beaucoup trop « surjoué » par moments. C’est peut-être aussi pour cela que j’ai largement préféré les épisodes plus calmes, notamment les épisodes 3 et 10, ainsi que l’épisode 6 qui mélangeait tout aussi bien humour et tension, et où tout ce côté « exagéré » collait parfaitement. Au bout du compte j’ai trouvé la série vraiment inégale, avec des épisodes plutôt bons et d’autres vraiment pas terribles, mais j’ai plutôt apprécié sa conclusion. Globalement je pense l’avoir quand même bien aimée parce qu’au bout de ces douze épisodes, j’avais envie d’en savoir plus sur cet univers et ces personnages.

 

Koufuku Graffiti

Koufuku Graffiti (12 épisodes)

Koufuku Graffiti, ou quand le studio Shaft fait du food porn, avec en bonus Mari Okada à la composition de la série. Sauf que le mot « food porn » a été un peu trop pris au sens littéral au vu des réactions des héroïnes lorsqu’elles mangent, mais j’imagine que c’est également le cas dans le manga original. C’était vraiment mignon, coloré, et malgré la relative simplicité de certains plats j’ai quand même bien aimé suivre cette série. J’avoue que je ne l’ai regardée que pour la nourriture, donc les personnages et l’histoire sont pour ma part passés en arrière-plan, mais heureusement ce n’était pas trop prise de tête à ce niveau-là. Une série plutôt calme et reposante pour laquelle il n’y a pas grand-chose à dire dessus, mais je regrette tout de même que le contenu se soit focalisé sur le côté « dégustation » des différents plats plutôt que sur leur préparation.

 

Aldnoah.Zero

Aldnoah.Zero (2 x 12 épisodes)

On a enfin eu cet hiver la suite et fin de l’anime, la première partie ayant été diffusée l’été dernier. Je n’ai d’ailleurs regardé la première saison qu’en début d’année, uniquement parce qu’en regardant un peu parmi les séries de 2014 que je n’avais pas essayées, j’avais été un peu surprise de voir sur les forum de MyAnimeList le nombre impressionnant de commentaires rien que pour le dernier épisode. Je ne sais pas si au bout du compte je regrette d’avoir suivi en entier cet Aldnoah.Zero : je n’ai vraiment pas trouvé cet anime génial malgré sa bonne bande-son, et j’ai rarement vu une série avec des personnages qui n’évoluent pratiquement jamais et un héros peu expressif et tellement détaché de tout que l’on n’a pas l’impression qu’il soit le personnage principal.

Mais étant donné le désastre au niveau du scénario et le nombre de deus ex machina impressionnants, sans parler des personnages sortis de nulle part qui deviennent soudainement importants, j’ai fini par ne plus prendre cette série au sérieux. Et du coup ça passait beaucoup mieux. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai beaucoup aimé le personnage de Slaine, un véritable boulet qui prend toujours les décisions les plus stupides, et sans qui l’anime aurait été nettement moins drôle. Au final je n’ai donc pas détesté cette série, qui pour moi entre dans la catégorie « c’est tellement mauvais que c’est bon », et ce fut même mon petit plaisir coupable de la saison.

 

Yoru no Yatterman

Yoru no Yatterman (12 épisodes)

Pas besoin d’avoir vu l’ancienne série de Yatterman pour regarder ce Yoru no Yatterman, qui se voulait être une version plus « noire » de la célèbre série originale avec ici une inversion des rôles où les Yatterman seraient les méchants. Sauf qu’au final on est loin de la série sombre que laissait présager le premier épisode, et les nombreux passages humoristiques m’ont donné l’impression que la série hésitait entre les deux genres : j’ai trouvé que ça ne collait pas trop, par moments. J’ai en tout cas adoré le premier et le tout dernier épisode, assez riches en émotions, mais pas vraiment le reste qui était un peu trop bourré d’épisodes inutiles à l’humour parfois douteux, même si les très nombreuses références à la série originale faisaient plaisir. Au final j’ai été bien déçue et je préfère quand même largement le remake de 2008.

 

Junketsu no Maria

Junketsu no Maria (12 épisodes)

J’avais lu le manga il y a déjà un bon moment uniquement parce qu’on le doit à l’auteur de Moyashimon, mais il ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable. Je me demande d’ailleurs pourquoi avoir adapté maintenant ce manga en anime, alors qu’il est fini depuis deux ans. Mais suivre de nouveau les aventures de la sorcière Maria durant la Guerre de Cent Ans en France n’était pas désagréable, d’autant plus que la série possède un bon équilibre entre les moments sérieux et comiques. Il y a toujours quelques petits côtés qui me gênent, notamment au niveau de la façon dont Maria veut régler les problèmes liés à la guerre, mais également le fait que sa personnalité n’évolue pas vraiment entre le premier et le dernier épisode. J’ai tout de même eu un peu du mal avec le dernier épisode, qui faisait beaucoup trop « Happy End » à la Disney et frisait le ridicule. En tout cas, mon avis sur cet anime rejoint celui que j’ai sur le manga : ça se laisse regarder, ce n’était pas mauvais en soi mais j’aurai probablement oublié son existence dans quelques mois.

 

  • Les séries abandonnées en cours de route

Saenai Heroine no Sodatekata – Épisodes vus : 4/12

J’ai trouvé la série vraiment bien réalisée, mais je me demande quand même ce qu’elle fait dans la case horaire noitaminA. L’intrigue de base avec un héros otaku qui veut créer son visual novel m’intéressait bien, et je ne peux pas ne pas aimer un anime avec des références à Tokimeki Memorial, mais comme j’ai vraiment eu du mal avec les personnages peu originaux et le rythme plutôt lent j’ai lâché l’affaire au bout de quatre épisodes. Ça reste dans le haut du panier pour un anime harem, mais je n’ai pas plus accroché que ça.

The iDOLM@STER – Cinderella Girls – Épisodes vus : 4/13

Je garde un très bon souvenir de la première série de Idolm@ster, mais j’ai nettement moins accroché à ce spin-off. Le problème avec Cinderella Girls est que je ne connaissais aucun personnage mis à part ceux sortis en DLC dans le jeu Idolm@ster One For All (notamment Ranko et Anzu), donc j’ai eu un peu du mal avec tout ce petit monde. C’est tout de même loin d’être mauvais, mais là non plus je n’ai vraiment pas aimé plus que ça et je me suis même un peu ennuyée devant.

Rolling☆Girls – Épisodes vus : 4/12

Rolling Girls est l’une de mes déceptions de la saison, parce que c’est normalement le genre de série originale que j’aime bien, avec ici un univers original et coloré, des personnages pleins de vie et un petit côté « road movie » mettant en scène des gangs et des filles en moto. J’avais beaucoup aimé le premier épisode mais nettement moins les trois suivants, et au final c’est un peu mon pétard mouillé de l’hiver tellement j’ai trouvé son univers plus intéressant que les personnages en eux-mêmes.

Binan Koukou Chikyuu Bouei-bu LOVE ! – Épisodes vus : 3/12

Un anime de « magical boys » ? Avec un hérisson vert comme ennemi ? Et le réalisateur de Gintama derrière ? Ça aurait pu être intéressant à suivre mais j’ai vite abandonné dès le troisième épisode car malgré l’originalité de la chose, ça n’en restait pas moins très classique dans le fond. Je n’ai vraiment pas accroché en tout cas, et en terme de série parodique avec un casting majoritairement masculin je préfère de loin un anime comme Uta no Prince-sama.

Kantai Collection : KanColle – Épisodes vus : 2/12

Je n’ai jamais joué au browser game donc je ne savais pas trop dans quoi j’allais me lancer, si ce n’est que je ne connaissais que certains personnages à travers des fanarts. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit autant « tranche de vie », mais en tout cas du peu que j’ai vu j’ai surtout eu l’impression que la série ne ciblait que les fans.

Sengoku Musou – Épisodes vus : 1/12

Je me suis rendue compte en écrivant ce bilan que j’avais complètement oublié l’existence de cet anime, c’est dire comme le premier épisode m’avait marquée. Je me souviens juste que je m’étais ennuyée en le regardant et que c’était mou du genou, et étant donné que pas grand monde n’en a parlé je pense que je n’ai rien raté. Comme pour KanColle, c’est une série qui me donne l’impression d’être davantage destinée aux fans de l’œuvre de base.

Isuca

Isuca – Épisodes vus : 1/10

Probablement la pire chose que j’ai pu regarder cet hiver. En fait, parmi les cinq anime du même genre diffusés lors de cette dernière saison (merci Reddit pour la liste, j’espère qu’ils feront la même chose pour le printemps), j’avais choisi d’en prendre une au hasard et de regarder au moins son premier épisode. Manque de bol pour moi, c’est tombé Isuca, qui était visiblement la pire série du lot avec ses personnages têtes à claque et sa censure ridicule. J’ai seulement retenu son générique de fin, réalisé par Yasuomi Umetsu.

 

  • Les séries « je ne sais pas pourquoi je les ai regardées »

Et qui ont (presque) toutes comme point commun d’avoir des épisodes qui durent moins de dix minutes.

Doamaiger D

Doamaiger D – 13 épisodes

Un anime original qui est une collaboration entre les chaînes TV Kanagawa et KBS Kyoto. Et qui fait de la pub pour les spécialités sucrées traditionnelles (wagashi) de Kyoto, au travers d’un scénario des plus fantaisistes : Daijirou Kyougoku, propriétaire d’une pâtisserie traditionnelle, découvre un jour dans le sous-sol de son magasin un robot géant. C’est au même moment qu’apparaissent les Mekaijuu, des ennemis qui menacent la ville de Kyoto. L’originalité de la série est d’être réalisée telle une série de robot des années 70, en essayant d’utiliser un style similaire (et un affichage en 4:3) ainsi que des génériques dans le même ton. C’était également très instructif, chaque épisode faisant la présentation d’un gâteau en particulier. En tout cas j’ai relativement bien aimé dans l’ensemble.

Minna Atsumare ! Falcom Gakuen SC

Minna Atsumare ! Falcom Gakuen SC – 12 épisodes + 1 spécial

Suite de la première saison mettant en scènes plusieurs personnages issus des différents RPG de Falcom et diffusée il y a tout juste un an, on a pu retrouver dans ce « Second Chapter » tout le casting de cette dernière, accompagné cette fois-ci des personnages du récent Sen no Kiseki. Si la première saison ne m’avait fait ni chaud ni froid, je reconnais que finalement ça s’apprécie beaucoup mieux lorsque l’on est familier avec les personnages ET le jeu parodié en question. Ça se laissait regarder malgré le côté technique toujours aussi minimaliste, mais on n’allait pas trop en demander pour un anime de trois minutes censé faire un peu de pub à Falcom.

Military !

Military ! – 12 épisodes

J’ai trouvé ça mauvais. Mais j’ai tout regardé. :’D Les épisodes étant très courts, ça passait plutôt bien entre deux épisodes d’un anime plus sérieux.

Tantei Kageki Milky Holmes TD

Tantei Kageki Milky Holmes TD – 12 épisodes

La première et dernière fois que j’avais jeté un œil à Milky Holmes, c’était en 2010 avec les deux premiers épisodes de la première saison. Je n’avais pas du tout accroché et j’avais trouvé le peu que j’avais vu vraiment insipide et surtout pas très amusant. Cinq ans plus tard, je regarde donc par curiosité les premiers épisodes, et je trouve ça… nettement mieux. En fait la série me fait penser à Galaxy Angel ou encore Excel Saga pour son humour totalement stupide et random (mais… des références à Lucky Star ? En 2015 ?) ainsi que son côté parodique, avec tout de même une trame de fond où les Milky Holmes doivent aider une idol, Marine Amagi, qui peut grâce à son pouvoir matérialiser sa « voix » sous forme de sortes de petites fées… sauf que ces dernières ont mystérieusement disparu et qu’il faut donc les retrouver. C’était en tout cas bien plus drôle que ce à quoi je m’étais attendue, avec en prime une critique du monde des idols.

 

  • Les séries toujours en cours de diffusion

…et que je continue de regarder.

Ansatsu Kyoushitsu, Go ! Princess Precure et Anime de Wakaru Shinryounaika

J’ai un peu de retard avec Ansatsu Kyoushitsu car je n’en suis qu’au sixième épisode. C’est une série assez amusante qui risque peut-être de me lasser assez vite, même si j’adore Koro-sensei. Je n’avais lu que le premier volume du manga, que j’avais moyennement aimé, donc je ne sais pas si j’irai jusqu’au bout de l’anime sachant que la fin sera très certainement ouverte.

Go ! Princess Precure est la toute nouvelle saison de Precure, et je dois dire que pour le moment ça me plaît bien malgré la prédominance du thème des princesses, l’horrible 3D utilisée lors des attaques et le fait que ce soit pour le moment un peu trop centré sur le personnage de Haruka. Ce sera peut-être la troisième série de Precure que j’arriverai à regarder en entier, après Heart Catch Precure et Suite Precure.

Et je termine avec Anime de Wakaru Shinryounaika, une ONA qui a pour sujet l’origine des troubles mentaux. C’est assez inégal dans l’ensemble mais là encore ça se laisse regarder étant donné que les épisodes durent cinq minutes.

 

  • Pas vus :

Et voici la liste des autres animes de l’hiver que je n’ai pas du tout regardés, pour diverses raisons.

[spoiler]

Absolute DuoShinmai Maou no TestamentSeiken Tsukai no World Break et Juuou Mujin no Fafnir sont quatre anime de la saison hivernale que j’ai évités comme la peste, n’étant pas fan de séries ecchi / harem.

 

Je n’ai pas regardé Soukyuu no Fafner : Dead Aggressor – Exodus car je n’ai jamais vu la première série de 2004 ; idem pour la seconde saison de Kamisama Hajimemashita : je n’ai vu ni la première série (à part les trois premiers épisodes), ni lu le manga.

Parmi les séries qui ne m’intéressaient pas il y avait Ketsuekigata-kun ! 2, la seconde saison d’un anime mettant en scène la version anthropomorphe des différents groupes sanguins, mais également Pankis! 2-jigen, dont le site officiel m’a fait un peu peur. Concernant Durarara!!x2, j’ai mis volontairement cet anime de côté car je préfère revoir la première série sinon je sens que je vais être perdue.

 

Encore des suites avec Tokyo Ghoul √AShounen Hollywood : Holly Stage for 50, la troisième saison de Dog Days et également la troisième saison de Kuroko no Basket. Un jour il faudrait que je finisse la première saison de Kuroko no Basket, le peu que j’en avais vu m’avais bien plu.

 

La seconde partie de JoJo’s Bizarre Adventure : Stardust Crusaders est une série que je regarderai un jour, mais pour le moment j’en suis encore à la première saison.

[/spoiler]

Shirobako !

Voilà donc pour ce petit bilan hivernal, mais dans l’ensemble j’ai été déçue car aucune série ne m’aura vraiment marquée. Et j’ai beau les critiquer mais finalement Yurikuma Arashi et Death Parade auront été celles que j’ai préférées suivre parmi toutes les nouveautés.

En ce qui concerne les anime de l’automne dernier, j’avais commencé à en suivre certains mais j’attendais la fin de leur diffusion pour tout regarder d’un coup : cela concerne Shigatsu wa Kimi no Uso, Nanatsu no Taizai et Shirobako. Et aussi Cross Ange (non, je n’ai pas honte :D), que j’aimerais bien terminer quand même un jour même si ce n’est pas dans mes priorités immédiates, ainsi que Garo The Animation car les retours ont l’air d’être plutôt positifs. Pour les autres séries de l’automne qui se sont terminées cet hiver, il n’y a que Parasite que je suivais régulièrement et que j’ai également fini.

En ce qui concerne les anime du printemps il devrait y avoir au total une cinquantaine de séries, donc je ne sais pas si j’aurai le courage (et surtout le temps) de regarder un peu de tout et d’écrire des impressions. J’espère juste qu’il y aura de quoi faire des screenshots de nourriture, parce qu’à ce niveau-là j’ai été plutôt gâtée avec les séries de cet hiver. <3

Source des fanarts : Go! Princess PrecureShirobako

26
Poster un Commentaire

avatar
15 Fils de commentaires / Comment threads
11 Réponses aux fils / Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réponses
Fil avec le plus de réactions
12 Nombre de personnes à avoir réagi
animaniacZackufairuInukiBilan Anime/Manga/Jeux Vidéo de septembre 2014 à Mars 2015 | OtakritikCetais Dernières personnes à avoir réagi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récents plus anciens
Me notifier des
nyoronyolo
Invité

Il n’y a pas de honte a apprecier Cross Ange, la serie est quand meme assez geniale niveau divertissement et le final est magnifique en son genre w.
Il n’y a que Shirobako qui puisse depasser ca, mais Shirobako c’est un peu l’anime messie du siecle /o/ (du moins ici, ca a cree un engouement pire que contagieux a tous les niveaux et dans toutes les couches sociales wota)

Gemini
Invité

Je confirme qu’il vaut mieux avoir Durarara en tête pour apprécier sa suite : elle commence exactement là où la précédente s’arrêtait, et ne prend pas soin de réintroduire les personnages.
Même avis sur Rolling☆Girls. Pour le reste, je note que tu ne sembles pas avoir spécialement apprécié les rares séries que tu as réussi à finir. Rien sur celles commencées avant la saison d’Hiver et terminées pendant celles-ci ? Gundam Build Try, Seven Deadly Sins… ?

Yomigues
Invité

Aucune série marquante… Ça me rassure de lire ça, je ne suis donc pas un cas isolé ! Je n’ai regardé AUCUNE des séries que tu évoques, je préfère baigner entre les années 70 et 90 pour le moment, je m’y sens très bien. Et ton bilan ne fait que me donner raison… Sympa à lire e tout cas, ça permet de rester à jour quand même.

YamaKyu
Invité

Je te cache pas que j’ai eu *peur* en lisant ton post et en ne voyant nulle part Shigatsu wa Kimi no Uso x) Mais en fait c’est mieux ainsi.
Et ouep, CrossAnge, à mater avec du popcorn. Enfin, j’ai trouvé que ça n’avait pas le niveau de Valvrave, mais y’a quand même du lvl.
Kancolle en fait c’est dommage, tu t’es arrêté juste avant l’épisode 3, qui était le seul vraiment intéressant ha ha (enfin, y’en a eu un autre cool aussi un peu plus tard), mais la série dans l’ensemble était très moyenne en fin de compte (et la fin vraiment pas terrible pour le coup).

« J’espère juste qu’il y aura de quoi faire des screenshots de nourriture, parce qu’à ce niveau-là j’ai été plutôt gâtée avec les séries de cet hiver. Shokugeki no Soma. J’avoue m’être gravement fendu la poire sur le premier épisode. Sans doute plus que je n’aurai du ha ha.

Je sais pas si t’auras le temps/le courage de faire un billet d’impressions pour les séries de printemps, mais je serai curieux de savoir ce que tu vas suivre /o/

Évangélisme Castiel Millenium
Invité
Évangélisme Castiel Millenium

Ta review me fait penser que je doit absolument regarder Cross Ange, mais je suis surprise tu n’a pas regardé Tokyo Ghoul encore ?
Heureuse de te revoir dans le circuit sa faisait longtemps qu’on t’avais pas vu écrire sur des anime. Vas tu regarder la troisième saison de Uta no prince sama ?

Évangélisme Castiel Millenium
Invité
Évangélisme Castiel Millenium

C’est quoi ton programme à priori pour ce printemps ?

Évangélisme Castiel Millenium
Invité
Évangélisme Castiel Millenium

Moi aussi j’avais cru que Digimon Tri c’était pour ce printemps mais ces baltringues l’on reporté pour mai à ce qu’il semblerai(ça craint), d’après ce que j’ai entendu Owari No Seraph est plutôt pas mal je risque de regarder surtout à cause Sakurai et parce que le mec qui faisait le chara design de Kurenai est l’auteur du manga mais c’est tout.

Floya
Invité

Tiens ? Pas de Kaito Joker ? Si ta le temps jette un oeil. ^^
On a globalement le même avis sur les animes de cette saison, même si moi certain j’ai même pas pris la peine de commencer. xD

Natth
Invité
Natth

J’ai trouvé cette saison assez pauvre, surtout quand on voit celle qui la suit et surtout celle qui la précède. J’avais bien aimé l’épisode 1 de Yoru no Yatterman, même si je ne suis pas allée plus loin pour l’instant. Vu ce que tu en dis, je suis encore moins sûre d’accrocher par la suite. Je suis longtemps restée sur Binan Koukou Chikyuu Bouei-bu LOVE ! 1 aussi, puis j’ai regardé le 11 et le 12 qui m’ont donné envie de voir le reste. Le premier m’a paru plein de longueurs, mais les derniers étaient vraiment… vraiment spéciaux XD. J’ai bien aimé Sengoku Musou, mais j’ai un faible pour ce type d’anime. J’aime bien leur côté action trépidante, leurs multiples persos très clichés et pas prise de tête ou leurs quelques références historiques. Sur ce dernier point, Musou est plus travaillé que Basara où cet aspect est géré n’importe comment (mention spéciale pour la fin très gnangnan de la saison 3). Mais graphiquement, Musou est très très limite. J’ai aussi suivi Aldnoah.Zero, que j’ai réussi à trouver distrayant jusqu’au bout (et raté sur bien des points, l’un n’empêchant pas l’autre). Pour Doamaiger D, je ne m’attendais pas à ce type d’histoire, ta présentation donne envie. Il faudra aussi que je rattrape mon retard abyssal Jojoesque dès que j’aurai le temps.

Cetais
Invité
Cetais

Il y a Shokugeki no Souma pour le printemps, je crois que tu va être comblée niveau screenshot de nourritures!
Quoique, le seul rpoblème de la série est qu’il y a un peu trop de fanservice au départ. Je n’ai pas encore regardé, bien que je suis à jour dans le manga.

trackback

[…] que je fasse un point sur ces derniers mois de lecture/visionnage/jeux vidéo et l’article de l’antre de la fangirl n y est pas pour rien. Ca m’a piqué au vif : tiens ! Il serait temps que je fasse aussi mon […]

Inuki
Invité

Un bilan animesque, voilà qui fait toujours plaisir ^^.

Beaucoup apprécié Death Parade même si ça va un peu dans l’excès par moments comme tu le soulignes.
Pour Koufuku, j’ai trouvé Ryo vraiment adorable. Elle m’a donné envie de finir la série même si je suis pas fan de « porn food ».
Tout à été dit sur la saison 2 d’Aldnoah qui réduit à néant tout le travail de mise en place de la première.

La seule série que j’ai pas droppé dans ta liste c’est Saekano. Pas déçu grâce aux héroïnes très attachantes et la réal.

Fafner ne m’a pas laissé un souvenir impérissable mais j’ai quand même apprécié Exodus.

Pour rappel, le dessinateur du manga de Shokugeki fait du hentai à la base donc le fan-service n’est pas surprenant. Mais la série aurait pu s’en passer je pense.

Zackufairu
Invité
Zackufairu

Shigatsu kimi wa uso était la meilleur série de la saison passée pour moi (quoiqu’on en dise) et well, cette saison ne me motive pas tellement

animaniac
Invité
animaniac

Merci pour le billet.As-tu déja un avis sur Nagato-chan no machin-chose? selon moi c’est une purge qui n’a aucun intérêt au-delà de sa génèse. Mais l’ending est très joli.