Une fois n’est pas coutume, ce bilan personnel de l’année 2011 en terme de jeux vidéo arrive avec un bon mois de retard. Je me suis basée comme d’habitude sur les jeux faits en 2011 sans qu’ils ne soient forcément sortis cette année-là, et il y a toujours autant de RPG dans le lot (ça, je n’y peux rien !). Pour ce bilan je vais suivre exactement le même modèle que les précédents, en classant tous les jeux que j’ai pu faire par console sans aucun ordre de préférence et en finissant avec des « prix », par catégorie.

C’est parti~

 

Wii

Lire le texte caché

Je commence une fois n’est pas coutume par la Wii, où je n’ai joué en 2011 qu’à quatre jeux : tout d’abord The Last Story, que j’ai moyennement apprécié, et que j’ai trouvé beaucoup moins intéressant qu’un certain Lost Odyssey issu du même studio. A vrai dire j’ai un peu du mal avec les RPG sur rails, et malgré le rythme soutenu il y a de nombreux moments où je me suis un peu ennuyée. Heureusement que le système de combat était très bon, tout comme la bande-son, et que le mode en ligne optionnel rallonge considérablement la faible durée du jeu. Une critique plus complète est disponible ici.

J’ai également fait Pandora no Tou, qui devrait sortir en Europe cette année il me semble, et qui a été une bonne petite surprise. Surtout que je n’en attendais absolument rien à la base. Au final je l’ai même préféré à The Last Story, parce qu’au moins dans Pandora no Tou je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Petite critique détaillée par ici.

Le troisième jeu et que je n’ai pas du tout abordé auparavant dans ce blog est Zangeki no Reginleiv, un jeu bourrin et sanglant dans un univers médiéval (il y a des bras coupés qui volent un peu partout dans des gerbes de sang, ça fait un peu bizarre sur Wii) que j’aime bien même si je ne l’ai pas encore terminé. Dommage qu’il ne soit pas sorti du Japon parce qu’il le mérite vraiment. Et en plus son mode en ligne n’est pas encore mort, donc ça fait plaisir.

Pour finir, Earth Seeker est un mélange pas très joyeux entre un Monster Hunter et un Pikmin. C’est extrêmement répétitif et soporifique au possible, ce qui est un peu dommage parce que le scénario de départ reposant sur la destruction de l’humanité était alléchant. Finalement le seul truc bien ce sont ses illustrations, vraiment magnifiques (je veux un artbook !). Pour les curieux, j’avais écrit une critique de ce jeu ici.

 

Xbox 360

Lire le texte caché

Cette année j’ai un peu fait chauffer ma Xbox 360 qui prenait la poussière, avec tout d’abord The Idolm@ster 2. J’avais bien aimé le premier jeu malgré son côté forcément répéptitif, donc j’ai attendu que le prix de ce second volet baisse un peu avant de me jeter dessus. Que dire si ce n’est que cela reste du pur Idolm@ster et que je suis toujours nulle au mini-jeu auquel on a droit lors des auditions car je n’ai pas le sens du rythme, mais cela m’a fait plaisir de retrouver les personnages (surtout Miki :3), avec en bonus un côté gestion un peu plus poussé. En tout cas la diffusion de l’anime m’aura donné envie de m’y replonger… Et je me demande sérieusement si je ne vais pas revendre mon exemplaire pour prendre la version PS3, qui inclut des DLC de la version Xbox.

Dans un tout autre registre j’ai aussi pu m’essayer à Mass Effect, même si au départ j’ai eu un peu du mal avec le système de combat. J’ai trouvé ça sympa et vraiment très travaillé au niveau de l’univers, mais dommage tout de même que ce soit si court. Dommage également que le jeu ne soit pas sorti sur PS3 au contraire du second volet, mais heureusement que le titre est region free sur Xbox 360 (ma console étant japonaise, c’était pas gagné).

Le dernier titre auquel j’ai joué en 2011 sur Xbox 360 est The Elder Scrolls IV: Oblivion, acheté complètement par hasard. J’avais juste entendu parler de la série des Elder Scrolls que je connaissais vaguement de nom, et je n’étais même pas au courant que le cinquième épisode, Skyrim, allait sortir en fin d’année. Mais quand j’ai vu la version « Asie » (donc en anglais) de ce jeu un peu à l’écart pour même pas 500 yens dans la boutique de jeu vidéo de mon quartier, je l’ai donc acheté par pure curiosité. Ce que je n’ai absolument pas regretté, parce que j’ai vraiment beaucoup aimé malgré les nombreux défauts (et bugs). Et puis se promener sur la carte du monde me donnait l’impression de jouer à une simulation de promenade tellement il ne s’y passait rien. :D

J’ai également fait et terminé Portal, que j’avais longuement hésité à prendre à cause des envies de vomir que me donnent malheureusement certains jeux qui bougent un peu trop, notamment tout ce qui s’apparente à un FPS. Et Portal étant comme un FPS mais avec des puzzles à la place, j’ai donc quand même voulu tenter d’y jouer ne serait-ce que parce que j’en avais beaucoup entendu parler en bien. Et au final j’ai non seulement beaucoup aimé, mais en plus j’ai été surprise que le jeu ne me fasse rien, même pas un petit mal de crâne après plusieurs heures d’affilées. Une bien bonne surprise étonnamment remplie d’humour, surtout que je ne savais même pas que le meme « the cake is a lie » venait de ce titre. Et sinon, le jeu m’aura un peu rappelé le film « Cube » sur bien des points.

Un jeu qui m’avait été conseillé est Limbo, qui m’aura bizarrement rappelé Braid alors que ce n’est pas vraiment la même chose. J’ai beaucoup aimé le style noir et blanc utilisé et l’univers vraiment peu rassurant avec tous ces pièges bien sadiques, dont certains étaient quand même à s’arracher les cheveux. Mais sinon j’ai bien moins accroché que ce à quoi je m’étais attendue (et j’ai préféré de très loin Braid), car l’atmosphère ne fait pas tout. Un jeu au final pour lequel j’ai du mal à me prononcer…

 

PlayStation 3

Lire le texte caché

Je passe aux choses sérieuses avec la PS3, qui tout comme en 2010 aura été la console sur laquelle j’ai le plus joué. Je commence avec Catherine, le puzzle game de chez Atlus qui aura été je trouve une jolie petite réussite mais dont le niveau de difficulté jugé trop élevé aura causé quelques remous, au point qu’Atlus soit obligé de sortir un patch permettant de débloquer un « very easy mode »… Cela m’a fait en tout cas plaisir d’avoir un jeu japonais qui met pour une fois en scène les déboires sentimentaux d’un trentenaire, avec en prime une ambiance et une bande-son des plus soignées. Petite critique par ici.

Alpha Protocol est un titre qui m’avait été conseillé, et au final j’ai vraiment apprécié ce « RPG d’espionnage ». Puis je me suis souvenue également que notre collègue blogueur Amo en disait souvent du bien sur son blog, et maintenant je comprends pourquoi. Le jeu a certes beaucoup de défauts et est quand même honteux techniquement parlant, mais j’ai vraiment aimé tout ce qui concernait les dialogues ainsi que les nombreux choix qui influent réellement sur le déroulement du scénario, d’autant plus que c’était extrêmement immersif. Je n’aurais même pas été contre le fait qu’ils sortent le jeu uniquement avec les dialogues et qu’ils virent les phases de combats ! :D Dommage cependant que la version PS3 soit bourrée de bugs, je crois que j’ai dû avoir une bonne dizaine de freezes dont un qui aura au passage effacé une de mes sauvegardes, sans parler des quelques décors où mon personnage passait à travers et se retrouvait au milieu de nulle part. Mais au final j’ai largement pris plus de plaisir à jouer à ce titre qu’à d’autres jeux du même style, comme Mass Effect.

Ah, Tales of Xillia… Je pourrais le résumer en « tout ça pour ça ». J’ai été très déçue, surtout pour un titre censé fêter les 15 ans de la série des Tales of. Je lui ai trouvé bien plus de défauts que de qualités, mais heureusement que le système de combat reste intéressant et dynamique. J’ai été également très surprise par l’impression de jeu non fini et le manque de contenu annexe tout de même (un remake avec plus de contenu sera-t-il prévu sur une autre console ?), et niveau DLC Bandai Namco s’en est donné à cœur joie pour se remplir les poches.

Après avoir fait le premier Mass Effect il fallait quand même bien que je joue à Mass Effect 2, que j’ai un poil préféré au premier épisode parce que les combats ont été quand même plus simplifiés et donc moins chiants (de toutes façons je joue à Mass Effect uniquement pour les dialogues…). Sinon j’ai joué à ce jeu comme je regarde un blockbuster Hollywoodien à la télé, donc j’ai trouvé ça sympa et divertissant sans que ça casse trois pattes à un canard, ce qui ne m’empêche tout de même pas d’attendre avec impatience le troisième volet.

Lire le texte caché

J’avais acheté Suzumiya Haruhi no Tsuisou principalement pour sa version collector dédiée à Yuki Nagato, et je ne m’en cache pas. Le jeu en lui-même est un visual novel qui surfe sur la vague de succès du film de la Disparition de Suzumiya Haruhi et de la « moe-isation » du personnage de Yuki. Du pur fan service en somme, pourtant le jeu n’est vraiment pas mauvais en soi mais est largement dispensable, à moins d’être un gros fan de la franchise. Petite critique par ici.

Après le premier volet il fallait bien que je fasse Portal 2, cette fois-ci sur PS3. Je l’ai autant aimé même si j’ai trouvé les énigmes largement plus simples, mais heureusement il y a quand même eu quelques nouveautés en terme de gameplay. Je n’ai malheureusement pas encore essayé le mode coop en ligne pour voir ce que cela donnait, et globalement j’ai vraiment adoré ce jeu.

Un autre jeu que j’ai également adoré en 2011 est Dark Souls, qui aura été un véritable bouffe-temps pas possible, et auquel je joue toujours en ce moment. J’ai quand même terriblement honte d’avoir passé autant de temps dessus, d’autant plus que je l’ai déjà fini cinq fois de suite et que j’ai même débloqué le trophée Platine peu de temps après l’avoir acheté… Globalement, je l’ai trouvé quand même bien plus « facile » que son prédécesseur Demon’s Souls, et ce dernier procure bien plus un sentiment de peur que j’ai finalement peu ressenti dans Dark Souls (la faute principalement au système des feux de camp).

L’autre jeu chronophage de 2011 aura été The Elder Scrolls V: Skyrim, que j’ai acheté dès sa sortie parce que j’avais quand même beaucoup aimé Oblivion. Après, il y a beau avoir des tonnes de bugs, je pense que j’ai quand même eu de la chance de ne pas vraiment avoir eu de crash/freeze au contraire de nombreuses personnes, mis à part ce problème de lag inhérent à la version PS3 lorsque la sauvegarde commence à peser plus de 15 Mo. En tout cas, Skyrim c’est vraiment très sympa et addictif, dommage tout de même que pour la VF j’ai l’impression qu’il n’y ait que quatre doubleurs maximum pour doubler tous les personnages du jeu. Je ne suis pas fan de la disposition des menus non plus, et mon regret c’est quand même de ne pas avoir de PC puissant pour y jouer dessus et profiter de tous ces mods marrants (je veux des petits poneys à la place des dragons !).

Lire le texte caché

Ce jeu de Saint Seiya ne m’inspirait pas trop confiance au départ, de peur de voir une énième licence utilisée pour un jeu au final peu intéressant, un peu comme pour Hokuto Musou. Et le test de Puyo me faisait un peu peur à ce niveau-là. Sauf que je n’aurais pas dû lire leur test mais plutôt celui de Kamui sur JeuxVideo.fr et avec lequel je suis entièrement d’accord : ce Saint Seiya, ce n’est pas le jeu ultime mais c’est clairement un jeu pour fans vraiment fidèle dans les grandes lignes. Revivre toute la saga du sanctuaire (et monter des tas d’escaliers) avec en fond les musiques de la série était vraiment grandiose, et avec en prime une bonne petite dose de fan service qui fait plaisir. Je ne peux que le recommander aux fans de la série qui ont été déçus par les précédentes adaptations en jeu vidéo de la série.

J’ai également fait Uncharted premier du nom, dont la version japonaise permet même de jouer en full English (textes et voix). Ceux qui n’ont pas peur peuvent même jouer avec les voix japonaises et les textes en anglais ! Sinon, je suis arrivée à la moitié du jeu, mais je l’ai mis de côté parce que je n’accroche pas tellement. Et je suis un peu déçue par le déséquilibre entre les phases d’aventure et les phases de combat, parce qu’il y a beaucoup trop de phases de tirs et que je déteste ça. Je vais quand même essayer de le finir un jour parce que j’avais trouvé l’ambiance très sympa, mais globalement je suis un peu déçue par rapport à tout ce que j’avais pu entendre dessus.

Ni no Kuni sur PS3 n’est pas mieux que la version DS. C’est certes plus joli, mais cela n’en reste pas moins tout aussi soporifique. Je ne parle pas vraiment des combats (même si la musique utilisée pendant ces derniers n’aide pas à rester éveillé), mais plutôt du rythme franchement mou et de l’ensemble quand même bien fade. Je n’ai pas dépassé les 10 heures de jeu, et je me demande si j’arriverai à le terminer un jour ou si j’abandonnerai, comme pour la version DS. Sinon je trouve dommage que beaucoup de gens s’arrêtent à l’aspect Ghibli du titre en se disant que le jeu doit donc être forcément génial…

Niveau jeux du PSN j’ai enfin pu me mettre sérieusement au Dreamy Theater du tout premier Project Diva sur PSP maintenant que j’ai débloqué tous les costumes dans ce dernier, et c’est assez intéressant de voir les grosses différences entre les clips des versions PSP et PS3. J’ai également pu rejouer pendant un certain temps au grand classique qu’est Streets of Rage 2 offert via le programme du Welcome Back du PSN lorsque ce dernier avait été piraté, et notamment au tout nouveau mode online, plutôt sympa malgré le lag horrible lorsque l’on se retrouve à jouer avec d’autres personnes à l’autre bout du monde. Et quand j’ai vu que Space Channel Five Part 2 (mais où est le 1 ?) était également sorti je n’ai pas hésité à le prendre, ayant adoré le jeu à l’époque.

 

PlayStation Portable

Lire le texte caché

Je m’attaque aux jeux PSP, même si il y en a quelques-uns que je n’ai pas terminés dans le lot. Avec tout d’abord Steins;Gate, l’anime m’ayant poussé à m’intéresser au visual novel original. Et j’ai vraiment beaucoup aimé ce dernier, notamment au niveau des différences avec la série, bien que j’ai quand même trouvé certaines fins vraiment déprimantes. Je reste surprise par certaines différences radicales au niveau du scénario ainsi qu’un arc assez choquant qui a complètement sauté dans l’anime (tout ce qui concerne Nae, en fait), ce qui au final n’est pas plus mal. Sinon il me semble qu’une traduction anglaise de la version PC par des fans est sortie (ou va bientôt sortir).

Un jeu basé sur Star Driver (de son nom complet Star Driver: Kagayaki no Takuto – Ginga Bishounen Densetsu)… Je l’ai acheté un peu pour le lulz, car en effet ce n’était vraiment pas terrible. Je n’ai tenu qu’une poignée d’heures devant, à vrai dire c’était tellement du n’importe quoi que je suis incapable de résumer quoi que ce soit dans ce jeu, si ce n’est que le joueur incarne un nouveau personnage masculin crée spécialement pour l’occasion, et qu’on peut tout aussi bien s’entraîner à faire des kisses through the glass comme dans l’anime que faire des combats de mecha et d’autres trucs dont je ne me souviens pas tellement ça ne m’a pas marquée (sauf une séance de massage avec Takuto…). Je n’ai pas vraiment eu envie de prolonger cette expérience traumatisante en tout cas.

Autre jeu bien entamé mais pas terminé avec la dating sim Tokimeki Memorial 4. Bien que très fan de la franchise (à part le troisième jeu), je n’arrive pas vraiment à accrocher à ce quatrième volet qui se veut être un retour aux sources, parce qu’on se retrouve de nouveau dans le lycée du tout premier Tokimemo. Avec en prime un certain personnage, Satsuki, dont on sent vraiment qu’ils ont voulu en faire une copie de Shiori, l’héroïne du premier volet (même certaines CG sont identiques, c’est dire). Pas vraiment fan non plus du chara-design, ainsi que de certains petits trucs stupides comme le fait que la batterie de téléphone du héros tombe à plat quand il utilise ce dernier plus de quatre fois, et qu’il faut attendre le mois suivant avant de pouvoir l’utiliser à nouveau : WTF ? En tout cas je pense me remettre un peu plus sérieusement à ce jeu en 2012… si j’y arrive.

La Corda d’Oro est la troisième grosse franchise d’otome game de chez Koei aux côtés de la série des Angelique et des Harukanaru Toki no Naka de, et aussi la seule que je n’avais pas encore essayée. Et je dois dire que j’ai bien aimé même si j’ai eu du mal au départ avec une grosse partie du jeu qui consiste quand même à retrouver des petites fées cachées un peu partout, et à retrouver des partitions de musique. C’est très mignon en tout cas mais un peu difficile au départ, et cela m’aura donné envie de jouer aux autres volets.

Et pour finir, le dernier jeu acheté sur PSP fut celui de Uta no Prince-sama, le remake plus précisément. Ayant trouvé l’anime très drôle il fallait vraiment que je joue au visual novel original. J’ai beaucoup aimé car c’est également assez rigolo, même sii je n’ai pas encore commencé la route de Cecil, qui est apparemment la plus WTF. C’est en tout cas un très bon otome game, même si je me serais bien passée des mini-jeux de rythme.

 

PlayStation 2

https://www.fangirl.eu/wp-content/uploads/2012/01/PS2.jpg

Lire le texte caché

Les quelques temps passés en France en 2011 m’auront permis de retrouver ma PS2 qui prenait la poussière, et par la même occasion d’essayer enfin deux jeux auxquels je voulais jouer depuis longtemps. Avec tout d’abord Drag-On Dragoon / Drakengard, le jeu de Cavia dont j’avais beaucoup entendu parler depuis des années et que je voulais vraiment faire, surtout après avoir terminé NieR, par le même studio. Mais autant j’ai adoré l’ambiance et le côté malsain du jeu, autant je n’ai vraiment pas aimé le gameplay des plus merdiques (y a pas d’autres mots). On finit par s’y faire, néanmoins je tenais absolument à obtenir toutes les fins et à voir de mes propres yeux la fin E sur laquelle se base le monde de NieR, et je dois dire que j’en ai bien bavé pour y arriver mais j’ai été contente d’avoir réussi à y être arrivée. Un jeu qui m’aura en tout cas assez marquée mais du bon côté, mais je ne pense pas jouer à Drakengard 2 vu que beaucoup de monde en dit du mal. Dommage qu’il n’y ait vraiment pas plus de jeux vidéo aussi dérangé que celui-là en tout cas (en dehors bien entendu de tout ce que l’on peut trouver dans le monde des visual novels et des doujin games).

Le deuxième jeu sur PS2 aura été Valkyrie Profile 2. Étant une très grande fan du premier volet qui fait par ailleurs partie de mes RPG préféré je voulais vraiment faire cette suite, et au bout du compte je n’ai pas accroché plus que ça. Principalement parce que j’ai trouvé ça chiant au possible, d’autant plus que j’ai eu du mal avec le côté poupée de porcelaine du visage des personnages, que je n’aime pas l’héroïne, et que je trouve cela dommage que les Einherjars ne soient plus que des items aléatoires que l’on ramasse dans les donjons (!?). En tout cas je n’ai pas réussi à dépasser la dizaine d’heures tellement il ne s’y passait rien et que les quelques surprises du scénario étaient grosses comme une maison. Un jour j’essayerai tout de même de m’y remettre parce que j’ai bien aimé le système de combat.

 

GameCube

Lire le texte caché

Comme pour le cas de la Playstation 2, les quelques temps passés en France en 2011 m’auront également fait ressortir cette bonne vieille GameCube du placard, avec pour commencer un jeu que je voulais également faire depuis très longtemps, à savoir Baten Kaitos Origins. Il fut un temps où j’attendais une éventuelle sortie européenne, qui finalement n’est jamais arrivée. J’ai donc dû prendre la version américaine du jeu ainsi que commander un Free Loader pour pouvoir y jouer, la console étant zonée, et au final je ne le regrette pas : j’ai absolument adoré le jeu. Avec du recul je me dis que j’avais quand même préféré le premier volet, car avec ce Origins il y a l’effet de découverte en moins vu que l’on revisite les mêmes lieux, et je préférais aussi la bande-son du premier jeu. Pour le reste j’ai vraiment beaucoup aimé dans ce volet les relations entre les personnages et la tonne de situations humoristiques qui s’en dégage, le scénario qui compte toujours autant de retournements de situations mais aussi le système de combat qui est nettement plus dynamique bien que simplifié. Ce jeu est une véritable petite merveille, dommage que la série des Baten Kaitos ne se vende vraiment pas au contraire de certains RPG qui ne le méritent pas.

Après plusieurs vaines tentatives j’ai enfin réussi à me mettre pour de bon à Zelda : Ocarina of Time, fourni avec en bonus avec Wind Waker. Si je n’avais jamais réussi à dépasser la première heure de jeu c’est uniquement à cause de la caméra qui me donne littéralement envie de vomir, m’obligeant à faire régulièrement des pauses après de petites sessions de jeu. Oui, il y a des jeux auxquels je ne peux pas jouer à cause de cela, notamment la majorité des FPS mais aussi les jeux du genre Mario 64 (celui-là il me donne envie de vomir sur l’écran au bout de 5 minutes D:). Ça aura donc été une expérience qui n’a pas été des plus géniales d’autant plus que je me suis quand même forcée à y jouer jusqu’au bout (et puis ce temple de l’eau… ARG). Au final je me suis dit que les Zelda en 3D ce n’est vraiment pas pour moi car pourtant A link to the Past et Link’s Awakening font partie de mes jeux préférés, et j’ai aussi de très bon souvenirs des deux premiers Zelda sur NES. Mais avec les Zelda en 3D, je ne sais pas pourquoi mais je n’ai pas l’impression de jouer à un Zelda (idem pour les Mario en 3D), au contraire d’autres grosses séries de jeux comme par exemple les Final Fantasy et pour lequel le passage de la 2D à la 3D avec FF7 ne m’aura pas dérangée. Même Wind Waker je n’ai jamais réussi à le terminer parce que je ne peux vraiment pas. Et encore je ne parle pas des trucs sortis sur DS. Voilà pourquoi je n’ai jamais non plus été tenté par Twilight Princess ni par Skyward Sword, d’autant plus que j’ai encore peur que la caméra dans ces deux jeux ne me donne des problèmes…

 

PC

Lire le texte caché

Comme en 2010 j’avais fait le visual novel de Tsukihime que j’avais quand même beaucoup aimé, j’ai donc tenté logiquement de me lancer en 2011 dans celui de Fate/stay night. Et ce malgré tout le « bien » que je pense de la série animée, regardée donc bien avant, avec son héros insupportable. Malheureusement avant de pouvoir faire les deux scénarios les plus intéressants il faut d’abord se farcir celui de Saber, qui est franchement chiant au possible. Mais globalement j’ai trouvé que ce visual novel comportait beaucoup trop de discussions inutiles et que l’on y rabâchait un peu trop souvent les mêmes choses, notamment tout ce qui concerne la Guerre du Graal. Et du coup j’attendais beaucoup de Heaven’s Feel à force d’en entendre beaucoup de bien dessus, mais au final j’ai été déçue. En tout cas j’ai largement préféré le visual novel de Tsukihime à celui de Fate/stay night, et de loin.

Le deuxième jeu sur PC est un doujin game qui est en fait lui aussi un visual novel, mais plutôt dédié à la gente féminine, et où on drague… des pigeons. C’est la faute à Twitter tout ça, car c’est dessus que j’avais entendu parler il y a quelques temps de ce truc, et quand j’ai vu sur le site officiel qu’il y avait un pigeon français doublé par Akira Ishida je me suis dit qu’il fallait que j’y joue (sauf qu’il n’y a pas de voix dans le jeu au final, dommage xD). Bref, ce Hatoful Boyfriend, pour lequel je me suis quand même payée la honte en l’achetant au Animate de Ikebukuro, est un titre complètement WTF, sachant que l’on incarne quand même un être humain. Les mots me manquent pour parler de ce fabuleux otome game mais je conseille vraiment d’aller faire un tour du côté de chez Helia, qui résume très bien la chose. Et sinon je suis triste d’avoir raté tous ces goodies vendus au Comiket et qui ont été sold out très vite, parce que bien évidemment le cercle responsable de ce doujin game y était présent (je me demande si ils auraient accepté une dédicace ? :D).

 

En vrac

Lire le texte caché

Pour le dernier jeu également fait en 2011 il y aura eu Surging Aura, sorti sur Megadrive en 1994. Ce RPG m’intéressait depuis très longtemps, sachant qu’il n’est jamais sorti du Japon et qu’il se base sur le même moteur de jeu que celui de Phantasy Star IV. J’ai trouvé le titre vraiment joli pour l’époque, avec cependant un scénario assez plat et un contenu très répétitif, heureusement sauvé par un système de magie original. Je n’ai pas écrit de critique sur ce jeu dans mon blog, mais cependant j’en avais fait une sur le site Sens Critique.

 



Les « prix » de 2011

 

DÉCEPTION DE L’ANNÉE

Tales of Xillia

Les Tales of sont des RPG que j’ai toujours trouvés très sympas à jouer sans être non plus spécialement transcendants, à part Tales of Vesperia que j’avais vraiment beaucoup aimé. Ce Tales of Xillia est donc sorti pour fêter les 15 ans de la série, tout comme Tales of the Abyss en son temps fêtait le 10ème anniversaire. Pourtant, quand on le compare à ce dernier, ça me donne envie de crier au scandale : Tales of Xillia est un jeu plutôt court par rapport à ses prédécesseurs (le fait qu’il y ait deux héros différents n’est pas une raison), au level design littéralement à vomir (les field maps, les donjons, les ports des villes qui sont tous des copier-coller…), avec un début d’une lenteur atroce et pas très passionnant, des personnages pas forcement crédibles, des passages pas très bien écrits ni bien maîtrisés, un rythme globalement très inégal, des attaques spéciales peu nombreuses pour un Tales of, et plus généralement un manque de contenu annexe qui saute aux yeux et une impression de « produit pas fini » : rien que le vide de la deuxième carte du monde m’aura assez choquée.

Je retiendrai donc juste le système de combat, assez bon, et la bande-son qui m’aura un peu plus marquée cette fois-ci, en particulier les thèmes de combat lorsque l’on choisit de jouer dès le départ avec Milla. En tout cas le jeu m’aura tellement déçue que je n’ai même pas eu envie d’en écrire une critique, même si c’est quand même loin d’être une daube.

  • Déception de 2010 : Final Fantasy XIII
  • Déception de 2009 : Star Ocean – The Last Hope
  • Déception de 2008 : Infinite Undiscovery

 

MEILLEURE SURPRISE DE L’ANNÉE

Pandora no Tou / Tower of Pandora

De tous les jeux faits en 2011, je choisis sans aucune hésitation Pandora no Tou. Sorti un peu de nulle part et pas vraiment attendu au tournant, ce Zelda-like mâtiné de phases tout droit issues de jeux de drague m’aura vraiment plu. Le jeu a ses défauts et un côté répétitif bien marqué, pourtant je me suis vraiment attachée à cette histoire de malédiction et cette héroïne au destin tragique, forcée à dévorer de la chair de monstre crue pour ne pas se transformer elle-même en horrible créature à tentacules. Un jeu quand même bien différent de ce que l’on peut voir habituellement sur Wii, avec une bande-son essentiellement inspirée de morceaux connus de la musique classique et qui m’aura bien marquée elle aussi. Voir ma critique du jeu pour plus de détails.

  • Meilleure surprise de 2010 : Malicious
  • Meilleure surprise de 2009 : Sakura Note
  • Meilleure surprise de 2008 : Professeur Layton et l’Étrange Village

 

COUP DE CŒUR DE L’ANNÉE

Dark Souls

Ce jeu est LE responsable principal de l’état léthargique dans lequel se trouvait ce blog ces derniers mois (bon, Skyrim n’a rien arrangé non plus…), et qui m’aura fait accumuler un tas de retard sur de nombreuses choses. Je ne pensais pas autant aimer le jeu, surtout en tant que successeur spirituel de Demon’s Souls auquel je voue un véritable culte. Si avec du recul j’avais tout de même préféré ce dernier, que je trouve également beaucoup plus « difficile », cela ne m’aura pas empêché d’avoir passé de très nombreuses heures sur Dark Souls, qui aura donc été un véritable gros coup de cœur. Et quand je vois mon compteur j’ai vraiment très très honte d’avoir passé autant de temps dessus… Mais Dark Souls c’est un peu ma petite drogue, j’y joue maintenant encore mais à plus petites doses, histoire de faire de temps à autre un peu de PvP et de coop. Mon seul reproche toutefois est que le Japon aura quasiment servi de cobaye lors de la sortie des différents patchs correctifs, isolant pendant un certain temps ses joueurs du reste du monde entier.

  • Coup de cœur de 2010 : Xenoblade 
  • Coup de cœur de 2009 : Demon’s Souls
  • Coup de cœur de 2008 : Demon’s Souls

 

BONUS : MEILLEUR CONCERT DE JEUX VIDÉO DE L’ANNÉE

Press Start 2011

Press Start 2011 – Symphony of Games (Tokyo)

En voilà une drôle de catégorie, je l’admets. Mais cette année de 2011 était la première fois où je suis allée à autant de concerts de jeux vidéo, et ils étaient tous de qualité tellement variable que je voulais en parler un peu. Au final mon concert préféré aura été le Press Start 2011 – Symphony of Games, qui s’est tenu l’été dernier à Shinjuku. Et ce tant au niveau des choix (miam, du Xenoblade version symphonique) qu’au niveau de l’interprétation des medley. Rien à redire à ce niveau-là, et le medley sur Final Fantasy IV était l’un des plus réussis.

L’autre concert qui talonne de près le Press Start est le Keys of Game Vol.1 de mars dernier, où l’on aura eu droit à quasiment une heure de NieR interprété au piano avec Emi Evans au chant. Et ça, ça vaut tous les concerts du monde. Je garde également un très bon souvenir du Fantasy Rock Fes 2011, un concert de rock progressif avec quasiment uniquement Nobuo Uematsu (via son groupe Earthbound Papas) et Motoi Sakuraba, qui aura par ailleurs surtout interprété des musiques inédites mais aussi tirées de ses albums sortis au début des années 90, pour finir toutefois en beauté avec les célèbres Confidence in the Domination et The Incarnation of Devil. L’autre concert marquant de 2011 aura été le 4 Star Orchestra, qui a lieu tout les quatre ans, et aura proposé entre autre de jolis medleys de Xenogears, Chrono Trigger, Chrono Cross et Secret of Mana.

 

EN VRAC…

Et oui, cette année je ne me suis contentée que de trois catégories de « prix » (meilleure surprise, déception, coup de cœur), sans compter la dernière, tout simplement parce que je n’aurais pas su quoi mettre pour les autres. Par exemple au niveau musical il n’y aura pas vraiment eu de bande-son qui m’aura marquée (au contraire de celles de NieR et Xenoblade l’an dernier, voire même celle du méconnu Sigma Harmonics en 2008). Je retiendrai tout de même celles de Catherine et Tower of Pandora, qui se basent toutes deux sur de nombreux thèmes issus de la musique classique, et dans un autre registre celle de Skyrim également, même si aucune bande-son de 2011 ne m’aura véritablement marquée par rapport à celles des années précédentes. Mais comme je n’ai pas non plus tellement joué à énormément de titres sortis en 2011 je suis sûrement passée à côté de quelques petits perles à ce niveau-là.

Il reste quand même pour 2011 des titres pour lesquels j’ai été très partagée : celui qui me vient d’ailleurs en tête de ce côté-là est The Last Story sur Wii, qui m’aura un poil déçue sur bien des points (tant sur le contenu que sur des aspects comme l’OST, pourtant signée Nobuo Uematsu) malgré une aventure rythmée et un mode online optionnel très jouissif.

Sinon il y a également quelques « franchises » que j’ai commencé à ne réellement découvrir que cette année (Mass Effect, The Elder Scrolls et Uncharted en tête), et je remarque qu’au fil des années je joue de plus en plus à des jeux occidentaux. Surtout en ce qui concerne les RPG. A vrai dire je trouve que ce n’est pas trop ça en ce moment au niveau de la production japonaise, bien que la plupart des titres intéressants ont l’air de plutôt sortir sur consoles portables. J’ai également joué à beaucoup moins de titres que prévus : je n’ai même pas encore commencé Super Robot Taisen Z 2 sur PSP alors que c’était un titre que j’attendais énormément, mais la principale cause est que le jeu est sur PSP et que je n’aime pas vraiment jouer sur console portable, donc j’ai un peu du mal à commencer à m’y mettre. Et je suis d’autant plus dégoûtée que les Original Generations vont, eux, avoir droit à une sortie sur PS3.

 

Et pour 2012 ?

Pour cette année j’attends toujours The Last Guardian, que j’attendais déjà l’an dernier pour 2011. Mais vu comme c’est parti je pense que l’on va avoir droit à un coup à la Duke Nukem Forever. En parlant de ce dernier, j’ai du mal à me dire que le jeu est enfin sorti en 2011, du coup on ne peut même plus faire de blague dessus. :p Je compte également faire les (nombreux) jeux achetés en 2011 mais pour lesquels je n’ai pas eu le temps de me pencher dessus, notamment Alice Madness Returns, la compilation HD de Metal Gear Solid, Ghost Trick ou encore des titres comme L.A. Noire achetés par curiosité sans trop savoir si j’allais vraiment aimer. Sans parler des jeux commencés en 2011 et que je n’ai toujours pas finis…

Toujours en 2012 je me demande si on aura un jour des nouvelles de ce Final Fantasy Versus XIII, qui m’inspirait plus que FFXIII au départ et semble un peu plus ambitieux, et ce malgré le style graphique de Nomura qui a l’air de s’empirer d’année en année. Et en parlant de Final Fantasy je n’ai pas acheté FFXIII-2 vu ce que je pense du premier volet, et je ne ne compte pas y jouer à moins que son prix en occasion ne devienne très bas. Surtout que maintenant Square Enix a découvert les joies des DLC, ce à quoi on avait miraculeusement échappé jusqu’à présent.

Pour les autres titres de 2012 j’attends avec impatience l’arrivée de Dragon’s Dogma, dont j’avais beaucoup aimé la démo jouable du dernier Tokyo Game Show, ainsi que Mass Effect 3. Au niveau de la 3DS il y a bien Gyakuten Saiban VS Layton, Fantasy Life, Time Travellers et Cinderelife (tous essayés au Level 5 World d’octobre dernier) qui me tentent, mais la seule chose qui m’empêche d’acheter la console est le fait qu’elle soit zonée, ce qui est profondément stupide pour une portable : et les gens qui voyagent souvent, ils font comment ? :-( Sinon le très curieux Bravely Default, lui aussi sur cette console, m’intrigue toujours autant. Quant à la PS Vita, il n’y a rien dans l’immédiat qui me donnerait envie de l’acheter, mais pour le moment ma PSP encore récente me suffit largement. Pour les annonces récentes celle d’un futur Gyakuten Saiban 5 m’aura fait vraiment plaisir, en priant au passage pour que le héros ne soit pas Odoroki / Apollo (on peut rêver). Et le futur RPG exclusif à la PS3, Tokitowa, m’intrigue énormément, en espérant qu’il ne s’agisse pas d’un coup d’épée dans l’eau de plus de la part du studio Imageepoch. Sinon un jour j’aurai un PC suffisamment puissant pour jouer à tous ces jeux que je rate, mais heureusement que des titres comme The Witcher 2 vont finir par débarquer sur console.

En tout cas on verra ce que réservera 2012 en matière de jeux vidéo, et j’espère bien que l’on aura droit à quelques bonnes surprises

Fanart : The World~

30
Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Les plus récents Les plus anciens
Me notifier des
Amo

Choix étrange que celui de commencer Mass Effect sur 360 pour faire le 2 sur PS3… On perd sans doute l’interêt de récupérer son bon vieux perso, non ?

Et heureux de voir que tu as kiffé Alpha Protocol >: 3.

Black INK.I.M

En même temps, de fait, et pour ce qui est de Saint Seiya, lorsque Gamekult donne un 5 à un jeu, ça équivaut une fois traduit à un petit « pas mauvais ».

Et la raison m’échappe, mais à la lecture, j’ai la légère, mais alors vraiment très légère, microscopique même, impression que le testeur de Jeuxvidéo.fr doit être un chouia (mais alors vraiment d’un mini-pouce hein!) plus accro à la franchise.

Fisico

Et Gyakuten Kenji 2 :(
J’approuve Tales of Xillia, pour le level design ce n’est pas surprenant, ils ont juste fait un gros copy/paste de la structure de Hearts avec encore moins de contenu.
D’ailleurs Yoshito Higuchi et tous les main developper de la Team Symphonia sont aux abonnés absents depuis Vesperia PS3, vivement qu’on connaisse leur projet.

Et TokiTowa je ne me fais pas d’illusion, c’est imageepoch comme tu le dis après tout (et il est où le TypeMoon Project sur console HD u_u ?)

nyo

:( pour Tokimemo 4. Bon je reste assez tsundere pour le jeu sur bien des points, entre autre le chara-design trop streamline’d down mais je sais pas, j’eprouve enormement de sympathie pour le jeu mine de rien.
Cela dit avec le recul ca faisait plus episode fan-service (non pas que je m’en plaigne) qu’autre chose et j’aimerais bien voir un *vrai* TokiMemo 5 avec une personnalite bien a lui (en attendant je vais relancer une partie de TokiMemo 2 tiens XD).

Et ouais rachete IM@S 2 sur PS3, ca aidera a financer de nouveaux produits IM@S dixit du staff de Banamu hier sur leur stream live (quand ils parlaient de la VISA IM@S ww)

Pour Dark Souls je vais pouvoir enfin m’y mettre avec mon exemplaire qui a quitte les UK en debut de semaine mais comme le MGS HD collection va arriver en meme temps, je sais pas trop si je vais me lancer direct dedans ou pas /o\ (En plus j’ai pas fini Demon’s Souls xD)

Dommage que le co-op de St Seiya senki se limite qu’au local et n’est apparemment pas online, je trouvais ca marrant de spammer ses attaques de zones avec le friendly fire on :<
(Cela dit je le prendrais bien quand il baissera de prix en dessous de 20 livres~)

T'auras ptet ta chance au prochain comiket pour ton dating sim de pigeons :3

Sinon… pas un mot sur les jeux de drague AKB48 ? wwww

neokenji
neokenji

Exelen > Faudrait que From se décide enfin à corriger certains bugs sur Dark Souls. Genre le droprate de certains items rares qui reste assez random… Et marre aussi de mourir sans raison en traversant le sol dans les catacombes o_O

Pour Uncharted, c’est vrai qu’il y a beaucoup de phase de tirs mais fais au moins le 1 et 2, même si je cherche encore en quoi le jeu est « bien écrit »

Et toujours pas de Super Robot Taisen Z2 ? :p

Keul

Pour portal2, je te conseilles vivement de faire le coop multi.
Par contre, essaye de le faire avec quelqu’un qui ne l’a pas encore fait (tu va avoir du mal à en trouver, mais c’est mieux d’être à deux à rélféchir comme des cons sur une énigme) et prévois SURTOUT de pouvoir parler à l’oral (IRL/SKYPE ou autre). Je sais aps ce que ça va donenr avec la version PS3 par contre.

Extraits de dialogues avec un pote:
Lui « j’ai ouvert la porte »
Moi *saute du bouton sur lequel j’étais*
=> les portes se ferment, et il était sous une porte qui l’a écrasé
Lui « PUTAIN KEUL!!! »
Moi *tiltant au bout de 2sec ce qui s’est passé, crise de rire non stop pendant 5 minutes*

Dans une autre salle:
lui *sur une plateforme* « Bouge pas, je place un portail ici et… »
*Bruit d’un pote tombant dans la lave*
lui « ouais non bon… »

Sinon, cet article me donne bien envie d’acheter des jeux… Enfin, investir dans un PC et 3 types de console, ça commence à revenir cher et nous fait donc rater certains bon jeux.

Vins

Haha les champignons. Référence aux seuls ennemis du jeu qui inspirent le rire plutôt que la peur ? ^^

Kalahan

Bon je cumule les jeux XBox et PS3 mais uniquement sur XBox 360 ce qui fait que Skyrim c’est du pur bonheur (et puis dommage pour moi mais je n’aime pas jouer sur PC T_T).
Ce sera pour moi LE jeu de l’année 2011 !
Pour les jeux « anciens » Drakenguard 2 est carrèment magnifique et le game system corrige les défauts/difficultés du 1er opus (avec une BO tjs aussi marquante) après j’ai bcp apprécié Valkyrie Profile 2 mais surtout parce que c’était un beau jeu sur une PS2 mourrante en Europe.
Pour Baiten Kaitos … ja’imé le 1er mais que les persos sont moches et manquent de charisme c’est dommage après le « origin » fait un peu foutage de gueule (avec repompe des décors, j’ai pas accroché à cause de çà, aux vues de ton commentaire je regrette de ne pas avoir insisté et prolongé l’aventure ^^)
En 2012, j’attends les jeux licenciés Persona <3 (et Catherine qu'on aura avec un peu de retard) et The Witcher 2 <3 <3 <3
Et comme toi, j'attends que Squareenix arrète de donner trop de liberté à Nomura XD (mais qu'il ne travaille plus sur la personnalité/background des persos, pitié)

Otak

Tu n’a toujours pas fait SRT Z 2 ? Tsss PSP ou pas le cast est quand même supra badass ! Tfaçon Z 2.2 arrive en Avril alors ça va surement booster ta motivation ;D

Et pour skyrim sur PC avec des poneys… Tu est une Pegasister ? (ou une Bronie si tu ne connais pas le premier terme).

neokenji
neokenji

Exelen > Le drop rate des items rares dans Dark Souls reste assez aléatoire même si ça a été amélioré avec le dernier patch. Par exemple, pour récupérer un simple Stone Knight Shield, il m’a fallu quelque chose comme 3H de jeu alors que d’autres joueurs ont réussi à faire ça en 5 minutes (avec bien entendu la Covetous Serpent Ring, 10 Humanities, toussa) C’est vraiment au bonheur la chance >_>

Et pour les chutes, toi même tu sais qu’on peut mourir de façon bizarre dans ce jeu xD

neokenji
neokenji

Exelen > Je parlais bien de cette chute ouais xD

Enfin bon, je taille un peu les bugs de Dark Souls mais c’est vrai qu’il y a eu pas mal d’améliorations avec le patch 1.05 Quand je vois les vidéos pré-patch où les types passaient leur temps à farmer les différentes slabs avec 40 humanities au compteur, je me dis qu’il fallait être assez courageux pour le faire. Sans compter ce qu’il fallait faire pour récupérer des twinkling titanites aussi.

(Et m**** ça devient un chat Dark Souls ww)

Aer

Alors la reine de Drakengard ? Un plaisir inouïe n’est ce pas ? :p
Bon le deux plusieurs choses : tu gagnes en gameplay ce que tu perds en « dérangé », clairement sur les deux points. Il est bien plus plaisant à jouer et beaucoup plus beau également. Après ouais, le jeu est moins trash et les musiques très plates comparé aux folies de Sano sur le premier.
Moins bien, pas forcément au final, même si tu perds beaucoup, il y a énormément d’approfondissement du background de l’univers, et des moments vraiment très très prenants (et puis LA scène également :D).
A toi de voir après.

Nox

Un grand merci pour le petit lien ! (Pixagain)
Et un très bon classement que tu as là, très complet surtout !
J’ai été étonné de voir Alpha Protocol, je n’en ai entendu que du mal, mais remarque, vu son prix actuel je me le procurerais peut être :)

Kawa

Idem que Nox, Merci pour le lien ça fait toujours plaisir ^^ (kawakawaun).
Une liste de jeux bien sympa sur 2011 sur pas mal de supports différents … j’aimerais pouvoir alterner les consoles de cette faço mais à cause de la chasse aux trophées je passe mon temps sur ps3. Bon j’ai quand meme commencé récemment Persona 3 sur psp mais j’avance pas des masses.
J’avoue qu’en ce moment la Wii me fait de l’oeil, il y a pas mal de titres que j’aimerais faire dont le fameux trio de rpg : xenoblades chronicle, the last story et surtout Pandora no tou dont le test import (sur nolife il me semble) m’avait furieusement donné envie.
Pour St Seiya Senki j’avoue qu’une fois plongé dans le jeu il est vraiment très sympa et je ne peux qu’etre d’accord avec toi sur le fait que la présence des musiques et des voix originales rajoutent un plus considérable au jeu … balancer des « pegasus ryu seiken » sur la zik « pegasus fantasy » c’est magique ^^.

Inuki
Inuki

Peut-être que je m’intéresserais à ce Saint Seiya finalement. Faut voir si on aura les vraies musiques ici.

Alpha Protocol c’est effectivement bourré de défauts mais ça reste sympa. On choisit vraiment la tournure des événements ce qui est une bonne chose.

FF XIII-2 on en entend que du bien donc je me le prendrais à l’occasion. Déjà pas mal de jeux à faire en attendant dont Dark Souls.

En surprise je dirais Rune Factory 3 pour son ambiance et ses héroïnes très réussies (Rainbow!!). Coup de coeur pour Demon’s Souls qui reste une expérience vraiment marquante. Il y a avait aussi Divinity II DKS de très réussi.